© P. Verlinden.

 

 

Accueil Provence 7

Cheval-Blanc à visiter (84)


 

 

 

 

 

 

 

 

Guide de la visite de la commune de Cheval-Blanc dans le département de Vaucluse.

 

 

  • Situation, nature, histoire, monuments, célébrités, agendas : fête, manifestations…
  • Code postal. 84460.
  • Habitants. Chevalblanais. Chevalblanaises.
  • Superficie. 58,56 km2.
  • Altitude. Moyenne 81 m. Mini 76 m. Maxi 725 m.
  • Population. 4154 habitants (2015).
  • Coordonnées et CarteN 43°47’47.4″ E  5°04’20.2″Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune de Cheval-Blanc.
  • Nom. Issu d’une enseigne d’auberge.

 

 

Armoiries © P. Verlinden.

 

 

Situation de Cheval-Blanc (84)


 

 

  • La commune de Cheval-Blanc occupe la pointe ouest du Petit Luberon.

 

Communes limitrophes de Cheval-Blanc

 

 

Accès à Cheval-Blanc

 

  • RD 31 Route des Vaudois, vers Taillades au nord de la partie ouest de la commune de Cheval-Blanc.
  • RD 973 vers Cavaillon, au nord-ouest, et vers Mérindol, au sud-est, le long de la rive droite de La Durance.

 

Distances de Cheval-Blanc

 

 

 

La Nature à Cheval-Blanc


 

 

Grand’Rue. Espaces verts, terrains  de sport et cimetière © P. Verlinden.

 

 

  • Parc Naturel Régional du Luberon.

 

 

Reliefs, sols

 

  • Relief très contrasté avec 2 grands secteurs.
    1. La plaine irriguée qui occupe le lit majeur de La Durance.
      1. Le sol de cette plaine est formé de dépôts duranciens.
    2. Les reliefs du Petit Luberon.
      1. Le Massif du Luberon est une chaîne montagneuse qui commence à se former au Crétacé inférieur (entre -135 et -95 millions d’années).
      2. Le Plissement du massif se termine au Pliocène à partir de -15 millions d’années d’abord dans un axe nord-sud, puis selon un axe N.NE-S.SO. entre -7 et -3 millions d’années.

 

Forêts, arbres

 

 

 

Rivières, eau

 

 

Canal Saint-Julien avec sa roue , le plus ancien canal de Provence © P. Verlinden.

 

 

  • La Durance.
    1. Affluent majeur du Rhône, en rive gauche.
    2. La Durance marque la limite sud du territoire communal de Cheval-Blanc.
  • Le Régalon.
    1. Source dans le Luberon.
    2. Profondes gorges de 50 m qui se rapprochent parfois à moins d’un mètre.
      1.  Les gorges sont situées à l’extrémité est de la commune de Cheval-Blanc, en bordure de la commune de Mérindol.
      2. Les gorges de Régalon séparent la Crau des Mayorques à l’ouest de la Crau de Saint-Phalez à l’est, toutes deux situées dans le Petit Luberon.
      3. Accès en venant de Cheval-Blanc par la RD 973 :  parcourir environ 500 mètres après le lieu-dit Logis-Neuf, prendre à gauche vers les Gorges du Régalon.
        1. Eviter absolument les visites par jours de pluie ou de risque de pluie.
      4. Les falaises bordent le Régalon sont composées de calcaires urgoniens.
  • 3 canaux principaux dérivés de La Durance :
    1. Canal Saint-Julien.
      1. 12e s. Premier canal créé. C’est le plus ancien canal de toute la Provence.
        1. 1171. Mai. Le canal est creusé à la suite de la concession faite par Raymond V de Toulouse, Comte de Provence, à Benoît, évêque de Cavaillon.
          1. La capture des eaux de la Durance a d’abord pour but de faire tourner les moulins.
        2. 1225. Février. Le droit d’arrosage est acquis.
    2. Canal du Cabedan Vieux.
      1. Réalisé par l’architecte Marie-Joseph Brun
      2. 1776. Mise en eau.
    3. Canal du Cabedan Neuf.
      1. 1765. Début des travaux sur ordre du vice-légat Salviati.
      2. 1767. Achèvement des travaux.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Importante filière fruits et légumes qui profite de l’important réseau d’irrigation.
  • Vignes et Vins. AOC Côtes-du-Luberon et Vins de Pays d’Aigues.
  • Village pilote en matière d’installation photovoltaïque (école, salle des fêtes…).

 

Activités dans la nature

 

  • Nombreuses excursions variées.
  • Activités sportives.

 

 

Histoire de Cheval-Blanc


 

 

Préhistoire / Antiquité

 

 

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 1793. 1400 habitants.

 

Période contemporaine

 

  • 1856. 1904 habitants.
  • 1896. 1664 habitants.
  • 1921. 1541 habitants.
  • 1946. 1639 habitants.
  • 1968. 1880 habitants.
  • 1999. 3524 habitants.
  • 2015. 4154 habitants.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Cheval-Blanc


 

 

  • Roue à aubes du canal Saint-Julien.

 

 

Monuments chrétiens de Cheval-Blanc


 

 

Eglise paroissiale St-Paul © P. Verlinden.

 

  • Eglise Saint-Paul.
    1. 1650. Chapelle.
    2. 1744. Agrandissement.
    3. 1745. 2 juillet. Consécration de l’église.
    4. 1850. Nouvel agrandissement.
    5. Cloches provenant de 2 chapelles disparues des quartiers des Tuillières et des Grandes terres.

 

Bannière de procession de l’église © P. Verlinden.

 

 

  • Chapelle Saint-Ferréol.
    1. Située au hameau Saint-Ferréol. Privée.
    2. 11e s.
    3. Inscrite au Patrimoine.
  • Chapelle Sainte-Thérèse.
  • Site Saint Phalès ou Saint Féli.
    1. Ensemble de bâtiments situés dans le Massif du Petit Luberon.
    2. Propriété des moines de l’Abbaye Saint Victor de Marseille, puis de l’évêché d’Arles et finalement des Chartreux de Villeneuve lez Avignon.

 

Célébrités liées à Cheval-Blanc


 

 

  • Viktor (Knud).  Copenhague, 25 novembre 1924  – Copenhague, 10 juin 2013 (renversé par une voiture).
    1. Artiste plasticien sonore, vidéaste et compositeur d’art sonore danois.
    2. Knud Viktor a vécu cinquante ans dans la commune de Cheval-Blanc, à proximité des Gorges de Régalon.
    3. L’artiste s’installe dans le Midi pour faire de la lithographie et peindre la lumière qui avait fasciné Van Gogh.
    4. 1962. « Pris par le son » l’artiste devient peintre sonore pour faire du Luberon la substance vibratoire de son œuvre.
      1. Viktor utilise les concrétions de bruits comme des couleurs.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Cheval-Blanc


 

 

  • Mercredi matin. Marché hebdomadaire de Cheval-Blanc.
  • Août. Marché nocturne dînatoire organisé par la mairie.

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.