© P. Verlinden

 

 

 

Accueil Provence 7

Cabrières-d’Avignon à visiter (84)


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide de la visite de la commune de Cabrières d’Avignon dans le département de Vaucluse.

 

  • Situation, nature, histoire, monuments, célébrités, agendas : fêtes, manifestations…
  • Code postal. 84220.
  • Habitants. Cabriérois, Cabriéroises.
  • Superficie. 14,68 km2.
  • Altitude. Moyenne 190 m. Mini 105 m. Maxi 626 m.
  • Population. 1 760 habitants (2015).
  • Coordonnées et CarteN 43°53’25.8″ E  5°08’56.7″Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune de Cabrières-d’Avignon. 
  • Nom.Origine du nom dans l’occitan cabrièra qui signifie « étable ou parc à chèvres ».
    1.  Cabriera est une déclinaison de cabra (cabro en graphie mistralienne), du latin capra qui veut dire chèvre.
    2. La chèvre d’or se retrouve sur les armoiries.

 

 

Armoiries © P. Verlinden

 

  • Armoiries
    1. De gueules à la chèvre d’or, accompagnée au premier franc canton d’une étoile de seize rais du même.
    2. La chèvre d’or évoque le nom de la commune et l’étoile d’or symbolise les armoiries des seigneurs des Baux.

 

 

Situation de Cabrières d’Avignon (84)


Communes limitrophes de Cabrières-d’Avignon

 

 

Accès à Cabrières-d’Avignon

 

 

Distances de Cabrières-d’Avignon

 

 

 

La Nature à Cabrières-d’Avignon


 

 

  • La commune appartient au Territoire du Luberon.
  • Cabrières-d’Avignon se situe dans les Monts de Vaucluse, sur un flanc de relief en pente douce qui fait face à la Montagne du Luberon.
  • Son lieu-dit Coustellet, en bordure de commune, développe une activité commerciale.
  • La commune est membre de la Communauté de Communes Luberon Monts de Vaucluse.

 

Reliefs, sols

 

  • Partie nord de la commune dans les Monts de Vaucluse.
    1. Composée principalement de bois et garrigue.
    2. Point le plus haut de la commune sur la pointe nord du territoire.
  • Partie sud de la commune sur les hauteurs de la plaine du Calavon.
    1. Majorité de terres agricoles.
  • Sablières et gravières.

 

Forêts, arbres

 

  • Collines boisées.
  • Belle forêt de Cèdres.
    1. Voir article Cèdre en Provence.
    2. Au nord du village, sur les pentes des Monts de Vaucluse.
    3. La forêt coubre plus de cinq hectares.
    4. Buvette, espace pique-nique, promenade, parcours de santé.
  • Arbres fruitiers (cerisiers).
  • Nombreuses chênaiesTruffes.

 

Rivières, eau

 

  • Ruisseau torrentiel le Valla de la Merderie.
  • La Sénancole
    1. La rivière traverse l’extrémité sud-est de la commune.
    2.  Source dans les Monts de Vaucluse.
    3. Affluent du Calavon / Coulon en rive droite et, par conséquent, sous-affluent du Rhône par La Durance.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

 

 

  • Truffes.
  • Vignes, raisins (cuve et table) et vins.
    1. Vins AOC VentouxVins de Pays d’Aigues.

 

Activités dans la nature

 

  • Randonnées en forêt.
  • Passage du GR 6.
  • Aires de pique-nique dans la forêt de cèdres.
  • Un terrain permanent de dirt.
    1.  Saut tout-terrain, sport alliant le cyclisme et la voltige, issu du vélo tout terrain (VTT) et du BMX,
    2. Site d’entrainement de la WRT family et du team Play-Bike.
    3. Lieu d’une épreuve du Wall Ride Tour (WRT) .
      1. 2009.  13 et 14 juin avec une grande nouveauté : le contest s’est déroulé de nuit.
      2. Villars (84) et Fréjus (83) sont également des hauts lieux de cette discipline.

 

 

Histoire de Cabrières-d’Avignon


 

 

Préhistoire / Antiquité

 

  • Préhistoire. Puits funéraire à Coustellet : poteries, silex.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 11e s. – 12e s. Construction du château par la famille des Adhemar.
    1. Vicomte de Cavaillon, branche cadette des Adhemar, premiers comtes héréditaires d’Orange
    2. La famille devient les Baux-Adhemar à la suite d’une alliance avec les seigneurs des Baux.
  • 1180. Cabrieras est cité. Seigneurie des Ancezune, puis des Grammont-Caderousse.
  • 14e s. Henri de Chiabeau succède aux Baux-Adhemar.
    1. Sa fille, Laure de Chiabeau (née le 4 juin 1314), est considérée comme l’une des possibles Laure de Pétrarque.
  • 15e s. Cabrières est inhabité avant d’être repeuplé par une colonie de Vaudois.
    1. 1490. Giraud d’Ancézune, baron de Caderousse épouse Germaine de Montjoie et devient seigneur de Cabrières .
    2. Afin de mettre ses terres en rapport, Giraud d’Ancézune fait venir plusieurs familles vaudoises du Piémont.
  • 1545. La place est assiégée sur ordre de François 1er.
    1. Cabrières est alors le seul village vaudois fortifié et il leur sert de précieux refuge.
    2. 19 avril. Les troupes de Paulin de La Garde, sous la direction du premier président du Parlement d’Aix, Maynier, seigneur d’Oppède. mettent le siège à Cabrières.
    3. 21 avril. Cabrières est mise à feu et à sang alors que la reddition était acquise après négociation et promesse de vie sauve.
      1. Les hommes sont fusillés.
      2. Les femmes combattantes sont enfermées dans une grange, et brûlées vives.
      3. Les autres femmes sont violées et massacrées.
      4. Les enfants et les vieillards sont tués.
      5. Un total 400 à 500 morts.
      6. Les survivants sont vendus comme esclaves à L’Isle-sur-la-Sorgue ou envoyés aux galères.
      7. Le village est rasé.
  • 1695. Les Consuls de la commune font creuser 6 puits sur plusieurs points du territoire afin de répondre aux besoins en eau.
  • 1720. La grande épidémie de peste arrive à Marseille et gagne la Provence.
    1. Les paroisses du Comtat Venaissin décident de se protéger en construisant un mur de pierre sèche que l’on nommera plus tard le mur de la Peste.
  • 172417581761. 3 étés arides posent de graves problèmes d’eau.
    1. 1762.  Un système de tuyaux est mis en place afin d’acheminer l’eau au village.
    2. 1765. Achèvement de travaux de fond pour acheminer l’eau vers le village : mines, canaux et tuyaux s’achèvent…
    3. Hiver 1765.  Le froid fend le bassin et tord les canalisations. Les mines, mal stabilisées s’effondrent. Les effets des travaux sont anéantis…
  • 1767. Cabrières et toutes les anciennes possessions des Ancézune, passent aux Grammont-Caderousse.
    1. Les Ancézune conservent toutefois le château jusqu’en 1807.
  • 1793. 605 habitants.

 

Période contemporaine

 

  • 1801. Le découverte d’une réserve naturelle d’eau importante dans le vallon des Beaumillons , entraîne de nouveaux travaux.
  • 1860. Des cèdres sont plantés au nord du village.
  • 1872. Le nouveau propriétaire du château clôture l’accès à la fontaine.
    1. Les habitants du village sont privés de cet accès à l’eau.
  • 1896. 636 habitants.
  • 1946. 615 habitants.
  • 1975. 780 habitants.
  • 1999. 1422 habitants.
  • 2012. 1734 habitants.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Cabrières-d’Avignon


 

 

  • Village de plaine étagé au pied d’une colline.

 

 

Superbe enceinte du château © P. Verlinden

 

 

  • Château.
    1. Privé.
    2. Inscrit aux Monuments Historiques.
    3. 15e s. et 16e s.
    4. Logis en équerre.
    5. Tour polygonale d’escalier.
    6. Fenêtres à meneaux.
    7. 2 salles voûtées au 1er et au 2ème étages de la tour ouest.
    8. 14e s. et 15e s. Enceinte féodale à peu près intacte.

 

 

Tour de défense en bel état © P. Verlinden

 

 

 

 

 

 

Succession de murs en pierre bien conservés © P. Verlinden

 

 

 

 

 

 

Hôtel de Ville ©  P. Verlinden

 

 

 

 

 

Musée de la Lavande © P. Verlinden.

 

 

  • Musée de la Lavande.
    1. Dans le quartier de Coustellet.
  • Colonne commémorant le massacre de 1545.
  • Vieux lavoirs, citerne-lavoir, fontainesbories et éguiers.
  • Moulin à huile.
  • Mur de la Peste.
    1. Borne indiquant l’emplacement du mur.
    2. 1721. Mur édifié lors de la grande épidémie de Peste (17201721) partie de Marseille.
  • Hameau de Coustellet. 2 km au sud.

 

 

Monuments chrétiens de Cabrières-d’Avignon


 

 

Eglise Saint-Vincent © P. Verlinden

 

  • Eglise paroissiale Saint-Vincent.
    1. Origine romane.
    2. 16e s. Reconstruction après les destructions des troupes sur ordre de François 1er.
    3. Abside en cul-de-four conservée.
    4. Reliques de saint Véran.
    5. Ancien pèlerinage.
  • Chapelle Saint-Eusèbe.
    1. 1 km au sud-ouest.
    2. Origine médiévale.
  • Oratoire de la Vierge.
    1. 1968.

 

 

Célébrités liées à Cabrières-d’Avignon


 

 

  • d’Ancézune (Giraud). 15e s. – Rome, 1504.
    1. Baron de Caderousse. Seigneur de Cabrières. Gouverneur de la maison de Charles VIII et de Louis XII.
  • Marron (Eustache). Chef de la résistance des Vaudois au 16e s. qui avait fait de Cabrières son fief.
  • Silvestre (Zéphyrin). Cabrières, 1838Cabrières, 1896. Député de Vaucluse.

 

Fêtes, manifestations, marchés de Cabrières-d’Avignon


 

 

  • Janvier. Foire.
  • Mai. 1er dimanche. Fête des Cèdres.
  • Juillet. Fête communale le dimanche le plus proche du 14.

 

 

Lien international, jumelage avec Cabrières-d’Avignon


 

 

  • 1994. Concise (Suisse) dans le canton de Vaud ( 961 habitants en 2016).

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.