Village de Mormoiron © Djey B Fotolia.com

 

 

Provence 7

Mormoiron à visiter (84)


 

 

 

 

 

Guide de la visite de la commune de Mormoiron dans le département de Vaucluse.

 

 

  • Situation, nature, histoire, monuments, célébrités, agendas : fêtes, manifestations…
  • Code postal. 84570.
  • Habitants. Mormoironnais, Mormoironnaises.
  • Superficie. 25,03 km2.
  • Altitude. Moyenne 281 m. Min. 179 m. Max. 450 m.
  • Population. 1892 habitants (2015).
  • Coordonnées et CarteCliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune de 
  • Nom. 25,03 km2.

 

 

Situation de Mormoiron (84)


 

 

  • Mormoiron occupe une position centrale dans le Comtat Venaissin, à 15 km à l’est de Carpentras, à proximité du Mont Ventoux et des gorges de la Nesque.

 

 

Communes limitrophes de Mormoiron

 

 

Accès à Mormoiron

 

  • RD 14. Vers Bédoin, au nord.
  • RD 184. Vers Flassan, au nord-est.
  • RD 224. Vers Saint-Pierre-de-Vassols.
  • RD 942.  Vers Mazan, à l’ouest, et vers Villes-sur-Auzon, à l’est.

 

Distances de Mormoiron

 

 

 

La Nature à Mormoiron


 

 

  • Mormoiron fait partie de la Réserve de biosphère du mont Ventoux, label attribué par l’UNESCO à 34 communes du massif en 1990.
  • Mormoiron est concernée par le projet de Parc Naturel Régional du Mont-Ventoux.

 

Reliefs, sols

 

Mont Ventoux  au-dessus de village © Drevojan – Fotolia.com

 

 

  • La commune de Mormoiron est dominée par le Mont Ventoux.
  • Le territoire communal occupe le flanc ouest et le plateau d’un mamelon inaccessible à partir des autres versants.
  • Le sol du territoire comprend des affleurements de gypse, d’ocre et de sable.
  • Les géologues portent un grand intérêt au territoire. Ils désignent par Bassin de Mormoiron un ensemble très précis formé à la suite des tectogenèses pyrénéo-provençale et alpine.
    1. Formations oligocènes exceptionnelles.
      1. Oligocène inférieur.
        1. Une partie inférieure au centre et au nord du bassin : complexe détritique argileux vert dit de Mormoiron, avec des smectites aluminoferrifères.
        2. Une partie supérieure comprenant un complexe calcaréo-dolomitique blanc à gypse et des smectites magnésiennes.
        3. Une section méridionale avec des calcaires fossilifères(potamides aporoschema Fontannes et charophytes).
      2. Olygocène moyen.
        1. Dans la partie orientale du bassin. Des faciès calcaréo-dolomitiques à gypse dissous recelant des fossiles caractéristiques de cette formation (brotia lauræ et tympanotonos labyrinthus).
        2. L’ensemble est recouvert par un ensemble sablo-argileux à paléosols.
  • Exploitation de carrières.
  • La commune de Mormoiron fait partie de la Réserve de Biosphère du Mont Ventoux, label attribué par l’UNESCO à 34 communes à partir de 1990.
  • La commune est également concernée par le projet de Parc Naturel Régional du Mont-Ventoux.

 

Forêts, arbres

 

 

Rivières, eau

 

  • Étang de Mormoiron, dit le Plan d’eau des Salettes.
    1. Retenue d’eau réalisée dans le cadre des retenues collinaires des Terrasses du Ventoux.
    2. Plan d’eau où l’on peut se baigner, se restaurer et faire de la grimpe d’arbres.
  • Proximité de la vallée de la Nesque,  un canyon creusé par la Nesque.
    1. La Nesque est un affluent de la Sorgue de Velleron, donc un sous-affluent du Rhône par l’Ouvèze.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

 

Activités dans la nature

 

 

 

Histoire de Mormoiron


 

 

Grottes © helenedevun – Fotolia.com

 

 

Préhistoire / Antiquité

 

  • – 100 000 ans. Période acheuléenne. Présence humaine attestée sur le territoire par la présence de bifaces sur le site des Sablons.
  • Paléolithique. Occupation humaine importante.
    • Néolithique. vestiges sur plusieurs sites : Sablons, Cardinet, Pevouiller, Pavoyère, Peyroulet, Pied-Lègre, Chemin de Sault.
  • 6e s. av. J.-C. Des poteries et des céramiques découvertes sur les stations de La Grange-Neuve et de Brissac, attestent d’échanges commerciaux avec les Phocéens de Massalia / Marseille.
  • Période Gallo-Romaine. Nombreux témoignages d’activités sur le territoire :
    1. Autel à Mercure. Voir article Hermès et Mercure en Provence.
    2. Numéraire des empereurs Auguste et Trajan. Voir article Les Empereurs Romains en Provence.
    3. Tombes à incinération avec mobilier.
    4. Vases lacrymatoires.
    5. Céramiques sigillées.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • Une occupation sarrasine aurait été subie selon la tradition, les sources de cette période dramatique sont rares…
  • Les Isnard et Latil, dit de Mormoiron, sont les premiers seigneurs mais la commune refusa vite toute seigneurie temporelle.
  • 1204. Mormorone est cité.
  • 1274. Le Comtat Venaissin est attribué à Rome.
    1. Le pape Grégoire X charge les Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem de protéger les nouveaux états.
    2. Le 27 avril, Guillaume de Villaret, Grand Prieur de Saint-Gilles en Languedoc est nommé Recteur du Comtat par le Pape.
    3. Guillaume de Villaret se rend immédiatement sur les places du Venaissin et il installe deux chevaliers dans chaque castrum.
    4. La Tour du Bœuf, proche de Notre-Dame-des-Anges date de cette époque.
    5. Avec la Papauté en Avignon, le fief devient la Révérende Chambre Apostolique, Ministère des Finances pontificales.
    6. Le Pape Clément VII en fait le chef-lieu de la viguerie.
      1. 1379. 12 et 16 avril. Le viguier, son greffier et son trésorier prennent leurs responsabilités sur place.
  • 1563. Pendant les Guerres de Religion, les Protestants occupent la place.
    1. Les Catholiques reprennent le contrôle des lieux la même année.
  • 1569 (?). Date probable de l’inféodation du territoire à Durand de Pontevès, surnommé Cavalier de la Foi, par le Pape Pie IV.
  • Le Pape Grégoire XIII révoque l’inféodation avec la somme de 4 000 écus d’or versée au sieur de Pontevès.
  • 1618. L’Inquisition intente un procès pour sorcellerie au Dominicain Barthélemy de Crose.
  • 1630. Le territoire est ravagé par une épidémie de Peste.
  • 16351752. La Chapelle Notre-Dame-des-Anges accueille 13 ermites.
  • Reconstruction des remparts dont il ne reste que la Porte du Brochier, datée du 16e s., et la Porte de la Bonne Font, ouverte au 17e s.
  • 1790. Le territoire de Flassan est séparé.
  • 1793. 1617 habitants.

 

Période contemporaine

 

  • 1851. 2590 habitants. Le maximum.
  • 1931. 912 habitants.
  • 1946. 903 habiatnts. Le minimum.
  • 1929. Création de la Coopérative vinicole dite Cave Les Roches Blanches.
    1. Plans de l’architecte G. Salomon.
  • 2013. 1er janvier. Création de la Communauté de Communes Ventoux Sud.
  • 2015. 1892 habitants

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Mormoiron


 

 

  • Village de caractère occupant une butte dominée par l’église.
  • Appareil circulaire régulier à la base formant une couronne.
  • Ruelles étroites.
  • Maisons hautes du 16e s.
    1. Maison  jouxtant la mairie.
      1. Etage en encorbellement au-dessus de la rue sur des poutres en saillie supportées par des corbeaux.
      2. L’un des corbeaux porte des initiales et la date de 1544.
    2. Maison autrefois épaulée d’une tour qui s’est écroulée au 20e s. 
      1. Corps d’entrée doté d’un fronton triangulaire et d’un cartouche avec la date de 1550.
  • Tour de guet.
    1. 15e s – 16e s.
    2. Parement de bossages sur une face.
    3. Linteau en accolade.
  • Tour découronnée quadrangulaire.
    1. 16e s. Inscrite aux Monuments Historiques.
  • Cave Les Roches Blanches.
    1. 1929. Inscription à l’Inventaire Général du Patrimoine Culturel.
  • Belles fontaines anciennes.
    1. Fontaine avec bassin octogonal à petits mascarons.
  • Musées.
    1. Musée de Mormoiron.
      1. 1987. Aménagement dans les salles neuves attenantes à la bibliothèque et dans les salles voûtées d’une maison datée de 1694.
      2. 2001. Orientation donnée vers la présentation du passé et du terroir s’appuyant sur la richesse géologique et historique du territoire.
        1. Exploitation des argiles, gravières, gypses, ocres, sables siliceux…
        2. Présentation de bifaces acheuléens du site des Sablons (-100 000 ans).
        3. Poteries et céramiques phocéennes de Massalia issues des sites de Brissac et Grange-Neuve.
        4. Travaux de J.M. Triat et G. Truc.
    2. Bibliothèque.
      1. 1987. Construction.
    3. Musée de la musique mécanique.
      1. A l’entrée du village.
  • Château Saint-Laurent. 0,5 km est.
  • Pont des Salettes. 2 km nord-est.
    1. Sur le Valat de Langoustière.

 

 

Monuments chrétiens de Mormoiron


 

 

  • Église paroissiale Saint-Laurent (ou de l’Annonciation)
    1.  Style Romano-Gothique. Reconstruite sur un édifice antérieur.
    2. Abside romane percée d’une étonnante fenêtre remarquée  en 1876 et « redécouverte » en 1974 lors de restaurations.
      1. Encadrée de colonnes torses, surmontée de deux chapiteaux historiés.
        1. Le premier chapiteau représente un serpent.
        2. Le second chapiteau est orné d’une feuille d’acanthe
      2. Coiffée d’une archivolte en forme de mitre qui pourrait la relier à l’art byzantin.
      3. La dissimulation pendant un siècle de cette fenêtre pourrait s’expliquer par la présence de symboles alchimiques :
        1. Le serpent se mordant la queue serait l’Ouroboros, symbole de la rénovation de la matière.
        2. L’acanthe et son dessin géométrique serait la « spirale de l’art sacré » qui symboliserait la matérialisation du Grand Œuvre.
    3. Retable en bois doré.
  • Chapelle Notre-Dame-des-Anges.
    1. 16e s.
    2. Etonant passage souterrain entre la nef et la sacristie.
  • Chapelle Saint-Martin.
    1. Origine 13e s. Classique.
  • Chapelle votive Saint-Roch.
    1. 17e s.

 

 

Célébrités liées à Mormoiron


 

 

  • Budos (Raymond Guilhem de ). ? – 1363.
    1. Neveu du Pape Clément V.
    2. Seigneur de Beaumes-de-Venise, Bédoin, Budos, CarombClermont, Entraigues, Lodève,  Loriol et Mormoiron.
    3. Gouverneur de Bénévent.
    4. Maréchal de la cour pontificale.
    5. Recteur du Comtat Venaissin (1310 – 1317).
  • Grothendieck Alexandre). Berlin – Saint-Lizier (Ariège)
    1. Mathématicien apatride, puis Français (1971).
    2.  Refondateur de la géométrie algébrique.
    3. L’un des plus grands mathématiciens du 20e s.
    4. 1966. Médaille Fields attribuée pour ses travaux.
    5. Habitant temporaire à Mormoiron, au quartier des Aumettes.
  • Sainte-Croix (Guillaume-Emmanuel-Joseph, baron Guilhem de).  17461809.
    1. Membre de l’Institut.
    2. Auteur d’un essai Examen critique des anciens historiens d’Alexandrie, couronné par l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres en 1772.
  • Schou (Albert). 27 mars 1849 – 4 février 1900. Photographe danois.
  • Vialis (Paul). Mormoiron, 14 juin 1848Le Pontet, dans le Vaucluse
    1. Maire de Moirmoiron  et député de Vaucluse.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Mormoiron


 

 

  • Avril – décembre. Le dimanche. Marché des producteurs qui est nommé Lou Pichoun Merca, le petit marché, en opposition avec le grand marché qui se tient toute l’année le mardi.
  • Avril. Dernier dimanche. Foire aux asperges.

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.