Les Vaudois entre Charles-Quint et François 1er. © Fotolia.com – P. Verlinden

 

 

Provence 7

Les Vaudois en Provence


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qui étaient les Vaudois ?

 

 

  • Les Vaudois appartiennent à l’église vaudoise qui désigne les suiveurs de la doctrine de Pierre Valdo ou Vaudès.
    1. 1170. Pierre Valdo crée le mouvement religieux des Pauvres de Lyon.
  • Les Vaudois sont liés aux tensions religieuses qui se diffusent dans le monde chrétien entre le Moyen-Âge et la Renaissance.

 

 

Les Vaudois s’installent en Provence

 

 

  • 1399. Début de l’installation des Vaudois dans la région du Luberon.
    1. Le roi de France et comte de Provence Louis XII qui vient de livrer une longue campagne militaire en Italie manque cruellement d’argent.
    2. Le roi met en vente des terres qui sont rachetées par les seigneurs de Boulier-Cental et de Roccasparvera qui ont des possessions dans le Piémont italien.
    3. Une centaine de familles de paysans piémontais de religion vaudoise viennent s’installer dans le Luberon à Cabrières-d’Aigues, Mérindol et Vaugines.
    4. Ces familles de Vaudois sont réputées pour leur intégrité et leur force de travail.
    5. La population vaudoise se développe sur d’autres sites du Luberon : Gordes, Goult, Lacoste ainsi qu’à La Roque d’Anthéron (13) au sud de la Durance.
    6. On trouve alors à cette époque, des Vaudois dans le Piémont, le Dauphiné et la Provence.
  • 14601560. Environ 1400 familles représentant près de 6 000 habitants quittent les diocèses de Turin et d’Embrun pour rejoindre le Luberon (source Gabriel Audisio).
    1. 13 villages du Luberon signent 11 contrats d’habitations.
    2. 1460. Joucas.
    3. 1480. Lourmarin.
    4. 1495. Cabrières-d’Aigues. 80 familles viennent de la vallée de Freissinières qui a connu une Croisade anti-Vaudois en 1488.
    5. 1501. Gignac.
    6. 1504. Mérindol.
    7. 1505. La Motte-d’Aigues.
    8. 1506. Saint-Martin-de-la-Brasque.
    9. 1506. Peypin-d’Aigues.
    10. 1508. Roquefure et Murs.
    11. 1511. Villelaure.
    12. 1512. Buoux.

 

 

Les persécutions et les sinistres calculs de François 1er

 

 

  • Le règne de François 1er (15151547) est associé aux pires divisions du monde chrétien et à des guerres d’une grande violence.
    1. L’Angleterre se séparera du reste de la Chrétienté et le germe des futures Guerres de Religion apparaît.
    2. Des guerres largement fondées sur l’orgueil et la cupidité porteront de grands dommages à l’Occident, à l’Italie, à la France et à la Provence.
    3. Des alliances de François 1er avec l’empire ottoman de Soliman le Magnifique porteront atteinte à l’unité chrétienne et donneront des chèques en blanc pour des massacres opérés notamment à Nice.
    4. Les persécutions et les massacres des Vaudois font partie de ce sinistre bilan.
  • 1528. L’évêque d’Apt, Jean Nicolaï, lance des procès en hérésie.
  • v. 1530. En période d’installation du Calvinisme, le Dominicain Jean de Roma réunit une troupe qui se livre à des pillages et massacres avant de s’enfuir dans le Comtat Venaissin.
  • 1532. Les Vaudois se rattachent au Protestantisme lors du synode de Chanforan.
  • 15321539. L’historien Gabriel Audisio évalue le nombre de personnes poursuivies pour hérésie en Provence à 400 personnes dont 93% de Vaudois.
  • 1532. Le Parlement d’Aix-en-Provence condamne 7 Vaudois et fait confisquer des terres.
    1. Les Vaudois s’emparent alors de Cabrières-d’Avignon, de Lacoste et de Mérindol.
  • 1534. Les Vaudois subissent de nouvelles condamnations.
    1. Les Vaudois des prisons d’Apt, Cavaillon et Roussillon sont libérés par leurs coreligionnaires.
  • 1535. 15 juillet. Afin de limiter les conflits, à la veille de ses attaques contre le Saint-Empire, François 1er accorde le pardon aux Vaudois qui acceptent d’abjurer dans les 6 mois.
  • 1535. Novembre. François Ier réclame une nouvelle fois le duché de Milan à Charles Quint, avant d’envahir le duché de Savoie en 1536.
  • 1536. 4 février. Le roi de France François 1er signe le traité des capitulations avec Soliman le Magnifique et l’empire ottoman.
    1. Cet accord est suivi de la parade de la flotte ottomane à Marseille et en Méditerranée.
    2. Les massacres de Nice suivront…
    3. François 1er est ainsi l’auteur d’un accord sans précédent contre les Chrétiens : ceux du Saint-Empire qui inclut l’Espagne, les Amériques…, ceux de Russie, les Catholiques français et les Hérétiques.
  • Dans le Comtat Venaissin, territoire des papes, les terres des Vaudois sont confisquées et distribuées aux Catholiques.
  • Dans le Luberon, le roi François 1er tente d’apaiser les Catholiques qui se sentent trahis par les accords passés avec les Ottomans en se montrant sévère avec les hérétiques.
  • 1536. 25 juillet. Charles Quint franchit le Var, envahit la Provence en passant par Toulon mais en septembre il doit renoncer devant le siège de Marseille.
  • 1540. Edit de Mérindol condamnant les Vaudois.
    1. François 1er a besoin du soutien des Vaudois dans le conflit qui l’oppose à Charles Quint… Il écrit des lettres de grâce aux Vaudois condamnés…
  • 1544. Incendie de l’abbaye de Sénanque à Gordes (84). Les Vaudois sont accusés.
  • 1545. Avril. Libéré du conflit avec Charles Quint, François 1er se retourne contre les Vaudois qu’il avait ménagé…
    1. Jean Maynier, baron d’Oppède et1er Président du Parlement d’Aix lance la grande persécution des Vaudois.
    2. Paulin de la Garde et Joseph d’Agoult  lancent cinq jours de terribles massacres et destructions.
      1. Le massacre de Mérindol coûte la vie à 3 000 personnes.
      2. 24 villages de Provence sont dévastés, les femmes sont violées…
      3. 670 personnes sont envoyées aux galères à Marseille.
      4. Les terres sont confisquées, les cultures sont détruites, les troupeaux sont abattus…
  • Un procès est réclamé par Marthe de Trivulce (ou Mérite de Trivulce).
    1. Celle que l’on surnomme la dame de Centale est la fille du maréchal Jacques de Trivulce, héros de la bataille de Marignan en 1515.
    2. Elle est l’épouse de Louis de Bouliers, propriétaire du château de la Tour d’Aigues (84).
    3. Le dossier est enterré…
  • 1547. Après la mort de François 1er, le procès est enfin ouvert.
    1. Les auteurs des massacres comme les parlementaires qui se sont enrichis sont tous acquittés.
  • 1560. 12 février. Les 60 églises protestantes de Provence sont ralliées à la conjuration d’Amboise par Paulon de Mauvans.
  • 1685. La révocation de l’Edit de Nantes entraîne le départ vers l’Afrique du Sud de 200 000 Huguenots.
    1. Nombreux sont les habitants de Lourmarin, La Motte-d’Aigues, Saint-Martin-de-la-Brasque descendants de martyrs de 1545.

 

 

Les sites Vaudois en Provence

 

 

  • Plusieurs sites gardent des liens avec l’histoire des Vaudois, notamment dans le Luberon.
    1. Apt.
    2. Buoux.
    3. Cabrières-d’Aigues.
    4. Gignac.
    5. Gordes.
    6. Joucas.
    7. La Motte-d’Aigues.
    8. La Roque-d’Anthéron.
    9. Lourmarin.
    10. Mérindol.
    11. Peypin-d’Aigues.
    12. Roquefure et Murs.
    13. Saint-Martin-de-la-Brasque.
    14. Vaugines.
    15. Villelaure.

 

 

Les Vaudois aujourd’hui

 

 

  • L’Eglise Evangélique Vaudoise est la principale Eglise actuelle issue du mouvement Vaudois.
    1. Cette Eglise est présente en Italie sous le nom de Chiesa Evangelica Valdese et en Amérique Latine.
    2. Adhérente de l’Alliance Réformée Mondiale.
    3. Membre de la Conférence des Eglises Protestantes des pays latins d’Europe.

 

 

Doctrine des Vaudois

 

 

  • Le poème en occitan La Nòbla Leiçon (La Noble Leçon du XIIe siècle)  présente les bases  d’une « doctrine ».
  • Les colloques de Laus (1526) et de Chanforan (1532) développent et précisent la doctrine.
  • Quelques idées peuvent être dégagées :
    1. La volonté de retour à la pauvreté évangélique est fondamentale.
    2. La base de la connaissance est l’Evangile de l’Ancien et du Nouveau Testament. L’écriture constitue la seule règle de la foi et des cœurs.
    3. Tout homme et toute femme initié à la connaissance de l’écriture peut prêcher.
    4. Le culte doit être fait en lange populaire, chacun faisant usage de la Bible.
    5. La Foi est un Don de Dieu. Elle est composée de l’Amour du Seigneur et de l’Obéissance aux Commandements.
    6. La messe de culte romain, les indulgences et le purgatoire ne valent rien.
    7. Les actions pour le Salut des Morts sont inutiles.
    8. Les saints doivent être imités, pas adorés, leur culte est idolâtrie. Seul Jésus est intercesseur.
    9. L’autorité du clergé romain n’est pas reconnu, il est accusé d’avoir perverti la doctrine et les sacrements des apôtres.
    10. Les seuls sacrements reconnus sont le baptême et la sainte Cène. Le baptême n’étant qu’un signe de régénération.
    11. L’adultère dissout le mariage.

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , ,
.