© Philippe Devanne – Fotolia.com

 

 

Provence 7

Peugeot 403 en Provence

 

 

 

 

 

 

Lancement de la Peugeot 403

 

 

La France de 1955 présente un nouveau visage

 

  • La période de l’après-guerre est terminée : celle de la consommation commence.
    1. Les familles sont plus nombreuses : l’aîné des enfants a 5-8 ans, le cadet 3-5 ans et il n’est pas rare que les parents envisagent un troisième rejeton.
    2. En matière de voiture, les Français désirent du confortable, du rapide… Un véhicule capable d’évoluer en ville mais aussi une grande routière capable de les conduire en vacances sur la Côte d’Azur.
    3. Bravant les bouchons que se forment sur la Nationale 7Montélimar, Saint-Maximin – La Sainte-Baume.

 

 

La Peugeot 403 est la réponse parfaite à ces besoins

 

  • La Peugeot 403 dessinée par Pininfarina présente une ligne sobre et moderne.
  • La fiabilité des pièces de la 403, souvent héritées de la 203, font écrire à un journaliste de l’époque que la 403 est « propre à inspirer confiance« .
  • Avec son large coffre et son moteur dont on oublie qu’il fut le moteur de série avec le meilleur rendement du Monde, la 403 est la familiale du moment.

 

 

Histoire de la Peugeot 403

 

 

  • 1955. 20 avril. 1ère présentation de la 403 au Palais de Chaillot, à Paris.
    1. Berline 8 CV à toit ouvrant.
    2. Le capot est surmonté d’un lion chromé qui retiré au Salon de 1958 pour des raisons de sécurité en cas de choc avec un cycliste ou un piéton.
  • 1956. Août. Peugeot dévoile le cabriolet 403 muni d’antibrouillards.
    1. La série télévisée Columbo en fera une vedette.
  • 1956. Nouvelles familles de 403.
    1. Septembre. Naissance de la familiale et de la commerciale.
    2. Octobre. Naissance de la camionnette bâchée.
  • 1957. Salon de l’Auto à Paris. 1ère 403 berline N4Y à sécurité passive.
    1. Le Lion est supprimé du capot.
      1. Le Lion est offert aux acheteurs.
      2. Sur la capot, une petite baguette chromée remplace le Lion.
      3. 1959. Une grande baguette chromée sera installée.
  • 1957. Les flèches arrière sont remplacées par des clignotants.
  • 1958. Les essuie-glaces deviennent parallèles.
  • 1959. Une version hard top est présentée.
  • 1959. Octobre. La 403 est la 1ère voiture française diesel de série.
    1. La 403 diesel est équipée d’un moteur Indenor.
  • 1962. La calandre de la 8 CV possède deux barrettes horizontales.

 

Peugeot 403 en Provence

 

 

La Peugeot 403 a des classements honorables dans le Rallye Monte-Carlo.

 

 

  • 1956. Plusieurs Peugeot 403 engagées.
    1. N° 40. Raymond Meignen / Bernard Consten.
    2. N° 56.  Didier Merlin / Olivier Merlin. Abandon.
    3. N° 97.  Mme Hélène Cherret / Jean Menneron. 88ème
    4. N° 134.  Paul Souchon / Gravier. 111ème.
    5. N° 235.  Maurice Worms / Esmond Mouche. 125ème.
    6. N° 338.  Johannes Weikkola / Heikki Puustinen. 48ème.
  • 1959. Plusieurs Peugeot 403 engagées.
    1. N° 179. Marcel Legardeur / Jacques Delindry. 67ème.
    2. N° 203. Maurice Worms / Paul Spillmann. 160ème.
    3. N° 332. Dr. Marcel Noix / Roger Thivillier. Abandon.
  • 1960. Plusieurs Peugeot 403 engagées.
    1. N° 287.  Charles Feugier / Michel Penon. 142ème.
    2. N° 308. Fernand Schligler / Pierre Beroldi. 39ème
  • 1961. Peugeot 403 engagées.
    1. N° 11.  Paul Guiraud / Nicolas Pizaro. Abandon.
    2. N° 34.  Reidar Buran / Svein Nordvang. 51ème

 

 

La Peugeot 403 s’illustre dans d’autres compétitions en Provence

 

  • 1958. Rallye Marseille-Provence. Une 403 est première de sa catégorie.
  • 1959. Paris-Saint Raphaël. 403 première, avec Tardieu et Grana.
  • 1960. Rallye de Provence. 403 première et deuxième de sa catégorie, avec Terabassi, Blanc et Bermon.

 

 

 

 

Mots Clés :
.