Pin Parasol. © DaMonk. Fotolia.com

 

 

Provence 7

Pin Parasol en Provence

 

 

 

 

 

 

 

  • Le pin parasol, parfois appelé Pin d’Italie ou Pin Pignon, est l’un des plus beaux arbres du pourtour méditerranéen.
    1. Sa silhouette est d’une grande élégance.
    2. Il réunit grâce et force.
  • Le pin parasol appartient à la famille des pins et porte donc des cônes mâles et femelles sur la même plante.
    1. Les cônes mâles sont de forme ovale et de couleur brun orangé.
    2. Les cônes femelles sont plus petites avant la fécondation. Elles sont de couleur vert un peu jaune.

 

 

Caractéristiques du Pin Parasol

 

 

Les zones d’implantation

 

  • Dans les bois ou les maquis.
  • Le pin parasol est souvent associé au chêne vert et au pin d’Alep.

 

Le tronc du pin parasol

 

  • Il dépasse exceptionnellement les 30 m.
  • Il est assez peu vertical puisqu’il garde l’historique de la quête de l’arbre pour le Soleil.
  • L’écorce a une couleur brune tirant sur le rouge avec des touches grises.
  • L’écorce est très craquelée.

 

Le port

 

  • Il commence par un être sphérique.
  • En vieillissant, le port s’évase et la cime s’étale.

 

Le bois du pin parasol

 

  • Bois léger et souple.
  • Utilisé en menuiserie et pour les charpentes.
    1. Le Pin Parasol est réputé dans la construction maritime.
    2. Les Romains appréciaient les Pins du cap Corse qu’ils utilisaient pour leurs navires.
  • Utilisé également pour fabriquer les lambris des maisons.

 

La résistance du pin parasol

 

  • Le pin parasol colonise les dunes un peu arides et les terres ingrates.
  • Le pin parasol offre une bonne résistance aux incendies.
  • L’arbre résiste aux assauts des chenilles processionnaires très attirées par les pins.
  • Très adapté aux terrains secs, le pin parasol est parfois utilisé pour assainir des zones marécageuses.

 

La pigne du pin parasol ravit les gourmets

 

  • Les pignons sont utilisés en cuisine et en pâtisserie. Ils entrent bien dans les mélanges sucré-salé.
    1. En garniture de salades.
    2. Dans des plats en sauce. Ex. Tajine.
    3. En pâtisserie.
  • On leurs prêtait des vertus aphrodisiaques.
  • L’Espagne est le 1er producteur mondial de pignons.

Beauté du Pin Parasol

 

  • Peintres, photographes ou simples amoureux de la nature apprécient ses formes.
    1. Son port évoque une ombrelle déployée.

 

 

Pins parasols remarquables en Provence

 

 

Pins de Menton, dans les Alpes-Maritimes (06)

 

  • Celui du parc du Palais Carnolès, ancienne résidence d’été des princes de Monaco, est intéressant.
  • Plusieurs autres arbres sur le territoire communal, plutôt dans sa partie ouest.

Pin Bertault, dans le Var (83)

 

  • Sur la commune de Gassin. Il succède à un pin parasol de plus de 10 m de circonférence abattu il y a une cinquantaine d’année.
  • A voir également à la Croix-Valmer, trois beaux pins sur un terre-plein au milieu de la route.

Pins de Sainte-Maxime, dans le Var (83)

  • A proximité du bord de mer.
  • L’un d’entre eux pourrait contenir des éclats d’obus datant du débarquement de 1944.

 

Pin d’Aigues-Mortes, dans le Gard (30)

 

  • A l’ouest de la Camargue.
  • Dans le vignoble de Listel, au bord de la route vers Aigues-Mortes.

 

 

Histoire du Pin Parasol

 

 

  • L’origine du Pin Parasol est incertaine. Les mentions d’un Pin produisant un fruit, le pignon, sont rares alors que le fait est rare.
  • La Bible ne fait qu’une seule évocation du Pin Parasol.
  • 8e s. av. J.-C. Le Pin Parasol apparaît associé à un épisode de la mythologie grecque : c’est la légende d’Attis qui est changé en Pin et devient symbole de fécondité (le Pinus Pinea produit les pignons), associé à Cybèle.
  • Théocrite (3e s. av. J.-C.) le cite.
  • Les auteurs grecs et romains, notamment Ovide dans ses Métamorphoses, en font un attribut de Dionysos et de Pan.
  • Pline précise que le Pin Parasol n’est pas une espèce commune parce qu’il est absent autour des villes. Il compare l’éruption du Vésuve à un Pin Parasol.
  • Le Pin Parasol est bien diffusé autour de la Méditerranée en raison de son fruit, le pignon, de la qualité de son bois et de sa frondaison.
    1. Les Romains plantent d’immenses pinèdes qui sont souvent destinées à la construction navale.
  • 1er s. Le Pin Parasol est à la mode dans les plus hautes sphères de la vie sociale romaine.
    1. La villa de Livie, troisième épouse de l’Empereur Auguste, compte ainsi plusieurs pins parasols à des fins décoratives.
  • Moyen-Âge. Développement de la célèbre pinède de Ravenne (Italie) qui est peinte par Botticelli et remarquée par Dante et Boccace.
  • Renaissance. Le Pin Parasol est exclusivement utilisé dans un but paysager.
  • 17e s. et 18e s. Le Pin Parasol devient le symbole de l’Italie Méditerranéenne.
  • 20e s. Le Pin Parasol s’affiche sur les corniches de la Côte d’Azur.

 

 

A  noter

 

  • Aux limites Ouest de la Provence, à Sète, le chanteur Georges Brassens est enterré, sur sa demande, sous un pin parasol.
  • Le savant romain Pline l’Ancien écrivait :
    1. « Le pin parasol est particulièrement digne d’admiration, car on y trouve toujours un fruit qui mûrit, un autre que ne sera mûr que l’année suivante, et un autre qui ne le sera que la troisième. Aucun arbre n’est plus avide de se prodiguer : le mois même où l’on cueille une pigne, une autre mûrit, la répartition est telle qu’il ne se passe pas un mois sans qu’il mûrisse.« 

 

 

 Classification du Pin Parasol

 

 

  • Règne. Plantae.
  • Divison. Pinophytes ou conifères.
  • Classe. Pinopsida.
    1. Classe de conifères comptant 600-650 espèces.
    2. Les membres de la classe ont des feuilles généralement petites et toujours simples.
    3. La tige et  la racine ont une croissance secondaire.
  • OrdrePinales ou Abiétales.
  • Famille. PinacéesPinaceae ou Abiétacées. Famille qui compte 220-250 espèces réparties en 11 genres.
  • Genre. Pinus,

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.