Provence 7

Caisse en Bois en Provence

 

 

 

 

 

Que fait donc cet objet dans Provence 7 ?

 

 

Il est ici à titre de symbole .

 

 

  • Symbole de l’activité logistique (route, ferroviaire, maritime, aérien) qui a fait la puissance économique de la Provence, notamment de ses ports, Marseille en tête. La caisse en bois a été remplacée dans bien des domaines par le containeur en métal, son successeur dans la plupart des fonctions logistiques.

 

  • La caisse en bois est également un symbole de ce que le bois apporte à l’homme dans toutes ses fonctions.
    1. A ce titre, la caisse en bois symbolise la fragilité écologique car c’est par des caisses en bois de l’armée américaine qu’est arrivée lors de la 2ème Guerre Mondiale ce mal qui touche le platane,
    2. Le Platane est ce merveilleux arbre de la Méditerranée que Socrate, Platon et Aristote ont tant vanté et qui fut le premier arbre en Occident apprécié pour uniquement pour son esthétique et l’ombre tranquille qu’il apporte.

 

 

De la caisse en bois au container

 

 

La caisse en bois a été et reste un excellent moyen de transport et bien plus

 

 

  • L’emballage consomme 30 % du bois en France.
  • Les emballages en bois sont de plusieurs types : palettes, caisses, cageots,  tonneaux, tourets (pour le transport des câbles électriques de grosse section et grande longueur), les barriques (fabriquées à partir de vieux chênes).
  • Emballage le plus respectueux de l’environnement, le bois peut être réutilisé en bois de chauffage, dans la fabrication de panneaux de particules ou en papeterie.

 

La caisse en bois a contribué au grand développement logistique de la Provence et du port de Marseille.

 

 

 

  • La caisse  en bois a été le symbole de l’activité des transporteurs routiers, des chemins de fer et des dockers sans oublier le fret aérien.

 

La caisse en bois est souvent remplacée par le container métallique

 

 

  • Pour des gros volumes, pour certains produits sensibles ou fragiles, le container parfaitement normalisé et facilement manipulable a pris une grosse part des volumes transportés notamment par voie ferrée et par transports maritimes.

 

 

La caisse en bois et la mort des platanes

 

 

Histoire de la maladie transmise par des caisses en bois…

 

 

  • 1944. La maladie est  introduite en France à la fin de la 2ème guerre mondiale, à l’occasion du débarquement de caisses de munitions par les alliés.
  • 1945. La maladie est signalée à Marseille (13).
  • 1970. Ce n’est qu’au début des années 70 que les autorités locales décident d’agir. Elle est responsable de la mort de milliers de platanes dans les Bouches du Rhône (13) et le Vaucluse (84).

 

Le Chancre Coloré du Platane

 

 

Le chancre coloré est une maladie grave qui cause la mort chaque année de nombreux platanes.

 

 

  • L’agent responsable de cette maladie est le champignon Ceratocystis platani.
  • Ce champignon  est classé parasite de lutte obligatoire. En d’autres termes,  il n’existe pas de moyen de lutte efficace.
  • Cette maladie incurable touche uniquement les platanes.
  • La maladie décime les arbres en bonne santé dans un intervalle de temps entre 3 et 7 ans.
  • Le champignon se transmet d’arbre en arbre par l’intermédiaire de facteurs climatiques, (vent, pluie…), et par des interventions humaines (taille, arbre utilisé comme supports, terrassement, travaux de voirie…).
  • La présence de cours d’eau aggrave considérablement le pouvoir de contamination.
  • Le transport des bois contaminés peut également véhiculer le champignon.

 

 

Symptômes de la maladie du Platane

 

 

  •  A l’échelle de l’arbre, l’alerte est donnée par un dépérissement très localisé.
  • Le diagnostic est confirmé au niveau du bois (tronc-branches maitresses) où l’on observe des lésions qui correspondent aux zones de nécroses. Les colorations de ces plages sont de couleur bleues-violacées.
  • Ces colorations bleutées ont la forme de flamme et peuvent être très diffuses. Elles sont davantage visibles sur bois mouillé.
  • Un platane affecté par le chancre coloré ne perd pas son écorce. Celle-ci se craque en forme de “puzzle” et reste adhérente au tronc.
  • Sur un arbre abattu, des traces caractéristiques apparaissent. Des stries noires sont visibles sur la coupe transversale, elles rayonnent entre le cœur et la périphérie.
  • La contamination doit être confirmée par l’analyse d’un échantillon. Celui-ci doit alors être prélevé par un organisme reconnu et l’analyse réalisée par un laboratoire habilité.

 

Lutte contre le Chancre coloré

 

 

La maladie  est  l’objet d’arrêtés préfectoraux dans les départements concernés.

 

 

  • Il n’y a pas d’autre solution que d’abattre les arbres contaminés ainsi que leurs proches voisins (rayon de 30 m), selon des procédures sévères de désinfection, de transport et d’incinération.
  • Lors de toute intervention dans une zone contaminée, une désinfection à l’aide d’un produit fongique homologué est de rigueur.
  • Les bois issus de l’abattage doivent être  incinérés et ils doivent être transportés en camions bâchés.
  • Un chantier d’abattage de platanes contaminés par le chancre coloré, doit faire l’objet d’une déclaration de travaux préalable.
  • Un diagnostic précoce des arbres permet d’éviter une extension de la maladie à l’ensemble du patrimoine arboré.

 

Extension de la maladie en France

 

 

Le Chancre Coloré du Platane est aujourd’hui présent sur plusieurs régions françaises :

 

 

  • Dans les années 90, la maladie est signalée au nord de Lyon et en Corse. Elle a investi ensuite la région Languedoc Roussillon.
  • La Région Rhône Alpes est concernée depuis près de 20 ans.
  • Ces 10 dernières années la maladie s’est étendue en région Midi-Pyrénnées affectant de façon dramatique le canal du midi, site inscrit au patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO.

 

 

Près de 50 000 platanes ont été abattus en France depuis 50 ans !

 

 

Il reste que les caisses en bois sont réalisées dans des bois variés (pins notamment) et qu’elles sont un excellent produit de transport aussi pratique qu’écologique, puisque recyclables.

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.