Hêtre isolé et hêtres en futaie © Wolf Ilser – Conny Sjostrom – Fotolia.com

 

 

Provence 7

Hêtres en Provence

 

 

 

 

 

 

  • Présents un peu partout en Europe (14 millions d’hectares) et en France (10% des forêts françaises), le hêtre occupe une place marginale en Provence dans les parties tempérées les plus humides.
    1. Le hêtre est présent seulement en altitude dans l’arrière-pays.
    2. La forêt de la Sainte-Baume représente un peuplement relictuel exceptionnel.
      1. Voir article Massif de la Sainte-Baume.
  • Nom. Fagus Sylvatica.
  • Nom commun. Hêtre issu du vieux francisque haister.
  • Nom latin. Fagus.
  • Synonyme. Fayard ou Foyard, notamment dans le sud-est de la France.
    1. On trouve également fage en occitan.
  • Le hêtre appartient à la même famille que le Châtaignier et le Chêne.
  • On nomme hêtraie une forêt dominée par les hêtres.
  • Age habituel 150 – 200 ans.
    1. Les vieux hêtres atteignent 300 ans.
    2. Un hêtre italien aurait dépassé les 500 ans.

 

 

Caractéristiques du Hêtre en Provence

 

 

Dimensions des Hêtres

 

  • Grand arbre de taille moyenne 30 m et de 35 en grande taille.
    1. Des sujets de 45,5 m ont été mesurés.
  • La circonférence du tronc d’un hêtre centenaire peut atteindre 1,80 m.
    1. Des troncs de plus de 6 m ont été mesurés.
  • Les sujets les plus petits se développent en lisière haute des forêts de montagne.

 

Feuilles du hêtre

 

  • Feuilles alternes et caduques.
  • Dimensions de 5 à 10 cm de long et de 4 à 7 cm de large.
  • Forme simple et entière, parfois un peu crénelée, ovale à bords ondulés. Extrémité pointue.
    1. Les bords des jeunes feuilles sont frangés de poils qui disparaissent par la suite.
  • 5 à 8 paires de nervures parallèles.
  • Couleur vert foncé luisant dessus, vert clair dessous.

 

Bourgeons du hêtre

 

  1. Longs et fusiformes.

 

Fleurs du Hêtre

 

  • Essentiel de la floraison en avril ou mai entre 30 et 80 ans.
  • Un même arbre porte les deux sexes sur des fleurs différentes.
  • Fleurs mâles en chatons jaunâtres, globuleux qui pendent au bout de longs pédicules.
  • Fleurs femelles enfermées dans une cupule verdâtre couverte de pointes molles.

 

Fruits du Hêtre

 

  • Fructification tous les ans entre 60 – 80 ans et jusqu’à 200 ans.
  • Fruits (faînes). Cupules brunes hérissées de pointes dures.
  • Les faînes sont des fruits secs riches en glucides et en lipides.
    1. Fruits comestibles pour l’homme mais en faible quantité (légèrement toxiques et astringents).
    2. De nombreux animaux se nourrissent des faînes :
      1. Blaireaux.
      2. Oiseaux : pics, pigeons, pinsons, ramiers…
      3. Rongeurs : écureuils, campagnols, loirs, mulots..
      4. Sangliers.

 

Formes du Hêtre

 

  • Tronc cylindrique élancé et dénudé.
  • La silhouette du hêtre est variable :
    1. En futaie.
      1. Tronc long et mince sans branche au-dessous de 15 m à 20 m.
      2. Houppier étroit avec des branches redressées à 60°.
    2. En situation isolée.
      1. Fût très court.
      2. Houppier large et haut.
      3. Branche étalée avec une large couverture pouvant atteindre 600m2.

 

Bois et écorce du Hêtre

 

  • Ecorce un peu épaisse, gris noirâtre à gris cendré.
    1. Mate.
    2. Presque toujours lisse. Des petites fissures apparaissent chez les vieux sujets.
    3. Des lichens donnent une couleur argentée à l’écorce.
  • Bois de chauffage, surtout en zone de montagne.

 

Racines du Hêtre

 

  • Puissant système racinaire variant selon la profondeur du sol, l’épaisseur de la couche d’humus, le degré de mycorhisation des racines…
    1. En l’absence de profondeur, la surface racinaire s’étend horizontalement afin de mieux capter l’eau.

 

Sous-bois de hêtraie

 

  • Très sombres.
  • Très peu d’espèces végétales survivent dans un milieu que le Soleil n’arrive pas à pénétrer facilement.
  • Des tapis de jacinthes des bois colorent de mauve les sous-bois de hêtraie.

 

Espèces de Hêtres

 

  • 2 formes particulières du hêtre commun.
    1. Hêtre pourpre. Présent notamment dans le Tyrol.
    2. Hêtre tortillard absent de la Provence mais présent en Auvergne, Bretagne, Lorraine
      1. Les faux de Verzy en montagne de Reims sont les plus connus.
  • Une quarantaine de variété horticoles (cultivars) ont été crées par des horticulteurs.

 

Entretien et écologie

 

  • Le hêtre apprécie les terrains calcaires ou légèrement acides.
  • Le hêtre se développe sur un sol bien drainé épargné par les sécheresses.
  • On trouve les hêtres à flanc de coteau et ils sont absents des cuvettes argileuses.
  • Le hêtre redoute les gelées de printemps mais il résiste bien aux froids rigoureux de l’hiver.
  • Le hêtre apprécie une atmosphère à hygrométrie assez élevée avec des précipitations et/ou des brouillards fréquents.

 

 

Classification du Hêtre

 

 

  • Règne. Plantae.
  • Sous-Règne. Magnoliophyta.
  • Division. Dicotylédones vraies.
  • Classe.
  • Ordre. Fagales.
  • Famille. Fagacées.
  • Genre. Fagus.

 

 

 

 

Mots Clés :
.