© rudall 30 – Fotolia.com – Verlinden.

 

 

 

Accueil Provence 7

Histoire de l’Espagne en Provence


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Richesse de la matière, Pauvreté de l’Information


 

 

  • Les sources d’information sur l’histoire commune de la Provence et de l’Espagne sont très largement
    1. Pauvres et limitées.
    2. Focalisées sur des conflits.
    3. Ignorantes de faits majeurs.
    4. L’interrogation sur internet sur « Provence–Espagne » confirme ces constats.
  • Il en va malheureusement de même pour l’histoire des relations entre La France et l’Espagne
    1. Média, chercheurs, journalistes donnent la priorité à d’autres sujets internationaux souvent plus stériles, moins joyeux et moins porteurs d’espérance…
  • L’autre problème posé par de nombreuses études historiques sur les relations France – Espagne est celui de « l’asymétrie orgueilleuse »
    1. Les relations sont vues depuis la France dans une posture agressive (les conquêtes de Louis XIV, Napoléon III, la lutte contre Franco…).
    2. Rares sont les documents montrant la richesse des apports de l’Espagne...
  • Provence 7 « Tisseur de liens » veut ici porter témoignage d’une histoire riche et fertile et multiplier les « ouvertures » de cette merveilleuse histoire entre la Provence et l’Espagne
    1. Le nombre et la puissance des symboles partagés est considérable.
    2. Les liens géographiques et historiques aboutissant à des liens culturels sont d’une très grande fécondité.
    3. Explorer, valoriser, multiplier les liens entre la Provence et l’Espagne au profit de ceux qui en perçoivent tout l’intérêt, tout le potentiel et tous les bonheurs… est bien l’objectif des ces articles sur la Provence et l’Espagne.

 

 

Liens tissés entre la Provence et l’Espagne


 

 

  • Unies par la géographie.
    1. Espagne et Provence partagent l’ouverture sur la Méditerranée.
    2. La Provence et l’Espagne sont géographiquement très proches en distances.
    3. Le climat rapproche les territoires.
    4. Les flux migratoires saisonniers ou durables sont denses.
    5. La géographie économique fait apparaître des échanges qui se perdent dans le temps et d’une grande intensité.
    6. La géographie des transports montre des liens qui se resserrent : routes, voies ferrées, lignes aériennes, lignes maritimes…
    7. La géographie culturelle fait apparaître des des liens étroits dans les arts, les sports, la gastronomie…
  • Unies par l’histoire.
    1. Les grandes périodes de l’histoire rapprochent l’Espagne et la Provence.
    2. Les grands personnages de l’histoire, en général, relient Provence et Espagne.
    3. L’histoire des liens géographiques cités précédemment est d’une richesses considérable.

 

 

Grandes dates de l’Espagne en Provence


 

 

Antiquité

 

  • Légende d’Hercule
    1. Les exploits d’Hercule commencent au Maroc actuel (Jardin des Hespérides) et ils se développent ensuite en Espagne et en Provence.
    2. La Route d’Hercule, préfigure les futures routes romaines (Via Domitia et Via Aurelia) sous le nom de Voie Lactée.
    3. La légende renvoie à des récits qui ont pu prendre leur source vers 8 000 – 10 000 av. J.-C.
    4. Cette légende est fondamentale pour l’histoire en général et pour l’histoire des relations Espagne – Provence dont elle constitue la 1ère référence.
  • La Provence terre de passage entre l’Espagne et la Grèce.
    1. v. 600 av. J.-C. Les Grecs fondent Massalia / Marseille, emporion ou comptoir destiné à développer le commerce.
    2. Massalia crée à son tour des comptoirs sur la route de l’Espagne : Théliné / Arles, Agathé Tyché / Agde et Ampurias en Catalogne v. 580 av. J.-C.
    3. La riche Espagne exporte des denrées de plus en plus nombreuses vers Massalia : produits agricoles, produits de la mer, métaux… essentiellement par voie maritime.
    4. Les échanges de l’Espagne vers la Provence se développent.
    5. Des navigateurs Grecs de Marseille Pythéas et Euthymènes auraient emprunté la voie maritime longeant la côte d’Espagne pour se rendre au marge de l’Islande et au large de l’Afrique de l’Ouest.
  • Guerre Punique.
    1. 218 av. J.-C. La Provence est un puissant allié de Rome pour retarder par tous les moyens l’avancée des mercenaires gaulois recrutés par Hannibal pour attaquer les Romains en Italie depuis ses bases en Espagne.
  • Guerre Civile.
    1. Dans la terrible lutte qui oppose les généraux romains Pompée et César, Marseille choisit le camp de Pompée qui est particulièrement puissant en Espagne.
    2. 49 av. J.-C. César l’emporte : il s’empare de Marseille et de l’Espagne.
  • La Provence Terre de Passage entre l’Espagne et Rome.
    1. Rome-Colonnes d’Hercule /Gibraltar devient le principal axe de circulation et de développement de l’Empire romain.
    2. Les Romains poursuivent l’utilisation de la voie maritime avec un réseau de ports.
    3. Terriens, les Romains, développent de puissants axes routiers de circulation : Via Aurelia et Via Domitia dont la mise en place avait commencé v 120 av. J.-C.
  • Les Antonins, Empereurs Romains originaires d’Espagne.
    1. Trajan (98117) et Hadrien (117-138) sont des empereurs romains fortement liés à l’Espagne où ils pourraient être nés.
    2. Leur position à la tête de l’Empire atteste l’importance économique, politique et militaire prise par l’Espagne.
    3. Ces deux empereurs ont à cœur de renforcer les positions en Espagne.
    4. La Provence profite de cette période pour se développer.

 

Moyen-Age

 

  • L’invasion islamique passée par l’Espagne.
    1. 714. Les musulmans venus d’Espagne entrent massivement pour la 1ère fois dans l’espace géographique de la France actuelle.
    2. Les musulmans s’emparent de Narbonne dont ils font leur place-forte pour 40 ans.
    3. Les musulmans opèrent par des razzias méthodiques : pillage, vols, viols et capture d’esclaves.
    4. 732. Charles Martel et Eudes leurs livrent une bataille victorieuse au nord de Poitiers.
    5. Fin 10e s. Les musulmans sont chassés par une coalition dirigée par Guillaume Le Libérateur.
    6. Un « Royaume d’Arles » mal défini assure une transition.

 

Des liens très étroits entre l’Espagne et la France, l’Espagne et la Provence

 

 

Provence-Sang-et-Or-7

Provence Sang et Or

 

 

  • 11121245. Le pouvoir des comtes de Barcelone sur la Provence.
    1. Fin du « Royaume d’Arles« . Les droits sur le comté de Provence sont transférés par mariage
      1. 1019. Aux comtes de Toulouse.
      2. 1112.  Aux comtes de Barcelone.
      3. 10821131. Raimond-Bérenger III le Grand, est comte de Barcelone. Par son deuxième mariage, il devient comte de Provence (1113-1131), vicomte de Millau et de Carlat (1112-1131), seigneur de Laurac et du Lauragais, comte de Besalú en 1111 et de Cerdagne en 1117.
    2. 1125. Les maisons des deux comtés concluent un traité après des années de lutte.
      1. Un marquisat de Provence, au nord de la Durance, est attribué aux Toulouse.
      2. Un comté de Provence, au sud de la Durance, est attribué aux Barcelone.
    3. Fin 12e s. Le comté de Forcalquier devient autonome du comté de Provence.
    4. 1181. Le comté d’Orange, vassal du marquisat de Provence est érigé en Principauté autonome avant de revenir à la papauté en 1229.
    5. 1193. En épousant Gersande de Sabran, petite-fille de Guillaume II, comte de ForcalquierAlphonse II de Provence réussit à réunifier les 2 comtés.
    6. 1245. Mort de Raymond-Bérenger V de Provence, dernier représentant de la lignée catalane.
      1. Sa fille Béatrix reçoit les comtés de Provence et de Forcalquier qu’elle transmet à son fils qui fonde la 1ère Maison capétienne d’Anjou.
      2. La Maison d’Anjou multiplie alors les titres royaux : Acre, Bosnie, Chypre, Hongrie, Jérusalem, Naples-Sicile, Thessalonique.
      3. Raimond Bérenger IV ou V. 11981245.
        1. 12091245. Comte de Provence et de Forcalquier. Marié à Béatrice de Savoie.
        2. Ses quatre filles sont reines mais il n’a pas de fils.
        3. Marguerite de Provence. Reine de France, épouse de Louis IX, Saint Louis, en 1234.
        4. Éléonore de Provence. Reine d’Angleterre, épouse du roi Henri III en 1236.
        5. Sancie de Provence. Reine des Romains (titre contesté), épouse de Richard de Cornouailles en 1243.
        6. Béatrice de Provence. Reine de Sicile, épouse Charles 1er en 1246. Comte d’Anjou et du Maine il fonde la Maison d’Anjou en Provence qui succède ainsi au dernier représentant officiel (mâle) de la lignée catalane.
  • Blanche de Castille et la Maison d’Anjou.
    1. 1188, 4 mars naissance à Palencia, en Castille1252, 27 novembre, à Melun. Décès.
    2. Fille d’Alphonse VIII de Castille et d’Aliénor d’Angleterre, elle-même fille d’Henri II Plantagenêt et d’Aliénor d’Aquitaine.
    3. 12231226. Reine de France. Epouse de Louis VIII.
    4. Mère de Louis IX, roi de France et de Charles d’Anjou, comte de Provence, roi de Naples et de Sicile qui épousent 2 soeurs filles de Raimond-Bérenger IV ou V.
  • L’importance de la Provence dans la naissance de l’ordre des Dominicains.
    1. L’ordre des Prêcheurs ou des Frères Prêcheurs (O.P. — en latin : Ordo Fratrum Prædicatorum), est plus connu sous le nom d’Ordre Dominicain.
    2. L’Ordre Dominicain appartient, comme l’Ordre des Frères mineurs ou Franciscains, à la catégorie des ordres mendiants.
    3. 1215. Naissance de l’Ordre Dominicain sous l’impulsion de Dominique de Guzmán (Domingo Núñez de Guzmán), né vers 1170 en Espagne et mort le 6 août 1221 à Bologne. Il deviendra saint Dominique.
    4. La Provence joue un rôle majeur dans la naissance de l’Ordre.
      1. 1215. L’installation de Dominique de Guzmán à Toulouse qui exerce une influence directe sur la Provence est un fait important.
      2. La présence aux côtés de Dominique de l’évêque Foulques (v. 11551231) est à souligner.
        1. Folquet de Marseille est un personnage remarquable.
        2. Il est issu d’une famille génoise établie à Marseille.
        3. Folquet a été marchand et troubadour avant d’être moine de l’ordre de Cîteaux et évêque de Toulouse.
        4. Dans des circonstances très tendues (Croisade des Albigeois…), Folquet représente un négociateur et une force physique bien utiles.
        5. Dante célèbre Folquet dans la Divine Comédie, en étant placé au Paradis (IX, 94).
        6. 1229. Folquet est parmi les fondateurs de l’université médiévale de Toulouse.
        7. Fouques est un bienheureux vénéré le 25 décembre.
      3. L’installation de l’Ordre en Provence est précoce et importante.

 

Renaissance – Révolution

 

  • L’Orgueil de François 1er face à l’Europe de Charles Quint, à la tête du Saint-Empire, donc de l’Espagne et d’un Empire sur lequel le Soleil ne se couche jamais, nuira durablement aux échanges entre l’Espagne et la Provence.
    1. Les ambitions de François 1er doublées de sa duplicité avec la Turquie provoquent des malheurs en Provence et créent des divisions durables entre la France et l’Espagne.
    2. La Provence connaît la guerre la plus terrible de son histoire.
    3. Le Christianisme se voit diviser en « Guerres de Religion » qui sont, sur le fond, des guerres de pouvoirs politiques puisque l’Anglicanisme naîtra de l’ambition politique d’Henri VIII et le Protestantisme se développe sur un Empire miné par la guerre et les calculs politiques de division attisés par François 1er.

 

Le règne de Louis XIV est fortement marqué par le renouveau des relations avec l’Espagne entachées sur la fin de son règne

 

 

Louis_XIV_Hyacinthe-Rigaud

Louis XIV Hyacinthe Rigaud. (domaine public) Wikimedia Commons. Musée du Louvre. Exposition Salon Apollo. Château de Versailles.

 

 

  • Le roi Louis XIV a des liens personnels forts avec l’Espagne.
    1. Son grand-père est Henri IV de Navarre.
    2. Sa mère est Anne d’Autriche.
      1. Valladolid en Espagne, 1601 – Paris, 1666.
      2. Anne grandit au palais royal de l’Alcázar à Madrid. Elle reçoit de ses parents, très pieux, une solide éducation chrétienne.
      3. La Cour espagnole prend l’initiative de proposer le double mariage franco-espagnol mais Henri IV considère les Habsbourg comme des ennemis héréditaires. A la mort d’Henri IV, sa veuve, Marie de Médicis, fait de l’alliance espagnole un gage de paix entre les deux grandes puissances catholiques.
      4. Reine de France. 16151643.
      5. 1638. La naissance de Louis Dieudonné, roi de France et de Navarre (1643-1715) se fait dans des conditions qui impliquent la Provence.
        1. Ce n’est que 23 ans après le mariage que la naissance se produit.
        2. La naissance avait été annoncée lors d’une apparition de la Vierge Marie à Cotignac (83).
        3. 1637. A cette annonce, Louis XIII présenta un acte faisant de la Vierge Marie la « protectrice spéciale » de son royaume.
      6. Régente de France. 16431651.
    3. Louis XIV épouse Marie-Thérèse d’Autriche afin de rapprocher les 2 royaumes.
      1. La mariage met fin à une terrible guerre franco-espagnole (16351659).
      2. 1659. 7 novembre. Pendant le voyage du jeune roi, les Espagnols acceptent de signer le traité des Pyrénées qui fixe les frontières entre la France et l’Espagne.
      3. 1660. 9 juin. Le mariage a lieu en l’église Saint-Jean-Baptiste de Saint-Jean-de-Luz.
      4. Les époux sont doublement cousins germains : la reine-mère Anne d’Autriche est la sœur de Philippe IV et Élisabeth de France l’épouse de Philippe IV est la sœur de Louis XIII.
  • 18081814. Guerre d’Indépendance espagnole (le nom diffère selon les engagés) sous Napoléon 1er.
    1. Le camp du Royaume des Bourbons d’Espagne associés au Royaume du Portugal, au Royaume-Uni avec des partisans espagnols l’emporte.
    2. Le camp de l’Empire français, du Royaume français Bonapartiste, du Royaume de Varsovie et du Royaume de Hollande avec des contingents d’Allemagne, d’Italie, de Suisse… est vaincu.
    3. Le Traité de Valençay rend le trône d’Espagne à Ferdinand VII.

 

Histoire contemporaine

 

  • Eugénie de Montijo et Napoléon III.
    1. Napoléon III se rapproche de l’Espagne en épousant Eugénie de Montijo.
      1. 1826, 5 mai. Naissance à Grenade en Espagne. Elle est la fille cadette du comte et de la comtesse de Teba.
      2. 18561871. Impératrice consort des Français.
      3. 1920. alais de Liria à Madrid.
    2. Napoléon III agit pour la Provence.
    3. La Provence rejette Napoléon III et l’Empire.
    4. Eugénie de Montijo en Provence.
      1. 1869. Eugénie soutient contre les Anglais le projet français d’ouverture du canal de Suez qui apporte à La Provence et, surtout à Marseille, une prospérité économique , et un rayonnement politique de la France.
      2. 1884. Après un très dur procès, l’ancienne impératrice offre à la municipalité de Marseille son Palais du Pharo et ses jardins à la Ville de Marseille, sous réserve qu’il en soit fait un usage strictement public.
      3. Eugénie est l’invitée régulière de l’Impératrice Elisabeth d’Autriche (la célèbre « Sissi« ) à Cap Martin (06).
      4. 1892. Eugénie fait construire à Cap Martin la Villa Cyrnos par Hans-Georg Tersling.
  • La Camargue et les Félibriges.
    1. Frédéric Mistral (18301914) et les Félibres se rapprochent de l’Espagne.
  • L’Europe.
    1. 1977. L’Espagne pose sa candidature à l’Europe.
    2. 1986. 1er janvier. L’Espagne devient membre des Communautés, en même temps que le Portugal.
  • Les échanges culturels.
  • Les échanges sportifs.
  • La gastronomie.
  • Les échanges économiques.
    1. L’industriel espagnol Ebro Foods rachète plusieurs entreprises leaders en Provence.
      1. 2005. Panzani.
      2. Lustucru que Panzani avait achetée en 1987.
      3. Semoulerie de Bellevue qui appartenait à Panzani.

 

 

Célébrités Espagnoles en Provence


 

 

Picasso-Fotolia_94506037

Pablo Picasso en Provence ©  matiasdelcarmine– Fotolia.com

 

 

 

Traditions et Symboles partagés par l’Espagne et la Provence


 

 

  • Cliquer sur le lien-image pour afficher l’article correspondant.

 

 

       

 

Saint-Jacques – Danses espagnolesHistoire de la GuitareRestaurants espagnols à MarseillePaellaTaureau

 

 

 

 

Taureau-Espagnol-Fotolia_10

Symbole du Taureau et Mythe d’Hercule © Vektormaus – Fotolia.com

 

 

Guitare-Flamernco-Fotolia_7

Guitare et Danse Flamenco © Gstudio Group – Fotolia.com

 

 

 

 

 

Mots Clés : , ,
.
// Exit if accessed directly if ( !defined('ABSPATH')) exit; /** * Footer Template * * * @file footer.php */ /* * Globalize Theme options */ global $responsive_options; $responsive_options = responsive_get_options(); ?>