Taureau « Camargue ». © photosjcc – Fotolia.com.

 

 

Provence  7

Taureau Camarguais


 

 

 

 

 

 

  • On ne connaît pas avec exactitude l’origine de la race de taureaux dite « Camargue« .
  • Les taureaux camarguais sont principalement élevés pour la course dans des grandes exploitations typiquement camarguaises appelées « manades ».
    1. La « course » ne doit pas être confondue avec les « corridas« .
    2. Le « Camargue » est la seule race européenne de bovins qui soit encore considérée comme sauvage.

 

 

Race de taureau dite « Camargue »


 

 

Appellations

 

  • Taureaux camarguaisTaureaux « Camargue »Race bovine de CamargueRaço di biou .

 

Races proches

 

  • Il ne faut pas confondre le « Camargue » et le « Brave » (ou Brava) qui est également présent en Camargue.
  • Le « Brave » n’est pas élevé dans une « manade » mais dans une « ganadéria« .
    1. La viande de taureaux de race Brave est consommée.
    2. Les taureau de race Brave sont aussi utilisés pour des corridas.

 

 

Histoire du taureau camarguais


 

 

Des origines mal connues

 

  • Deux certitudes.
    1. La race est connue des Romains.
    2. Depuis 200 ans, la race a été élevée en mode semi-sauvage, sans introduction de sang exogène ce qui laisse penser que la race est restée telle qu’elle était.
  • Plusieurs hypothèses sur les origines lointaines :
    1. La race serait apparentée aux bovins originaires d’Asie et d’Europe Méridionale. Le « Camargue » serait une des dernières ramifications de la race « Bos taurus asiaticus« .
    2. La race serait celle des aurochs du Quaternaire que l’on trouvait en Espagne, en France, en Afrique. Son ancêtre serait donc le Bos primigenius mauritanicus.
    3. Sans s’opposer aux précédentes, une autre thèse rapproche le « Camargue » des bovins de la roche de Solutré (Bourgogne). Il y aurait des similitudes entre les plaines marécageuses de la Bresse et celle de la Camargue. La race aurait suivi les évolutions du Rhône dont les bovins auraient suivi les cours avant de s’établir dans le delta d’âge relativement proche (8000 – 10 000 ans)..

 

 

Symbolique du taureau


 

 

  • Le taureau occupe une place symbolique  importante en Méditerranée

 

 

Etymologie

 

  • Le mot « taureau » est issu du latin taurus, lui-même issu du grec tauros.

 

Mythes et religions

 

Taureau-Noir-1

Taureau symbole noir© Fotolia.com.

 

 

  • L’auroch et les bovins sont fortement présents dans les peintures murales des cavernes préhistoriques.
  • En Egypte (Apis), en Grèce, en Crète, en Espagne…. le taureau occupe historiquement une place importante.
  • Des épisodes majeurs de la mythologie mettent en scène le taureau :
    1. L’enlèvement d’Europe par Zeus qui prend la forme d’un taureau.
    2. La légende d’Hercule est fortement liée au taureau.

 

Traditions provençales

 

  • Le taureau entre dans les fêtes, les armoiries, les cuirs… de Provence.

 

 

Morphologie du taureau camarguais


 

 

  • Le « Camargue » a de grandes aptitudes à la course du fait de son poids relativement léger et de sa puissance musculaire.
    1. Cornes en forme de lyre ou gobelet très relevée.
    2. Muqueuses sombres.
    3. Robe noire et luisante.
    4. Taille :
      1. 1,40 m en moyenne, pour les mâles.
      2. 1,20 m en moyenne pour les femelles.

 

 

Usages de taureaux camarguais


 

 

Courses camarguaises

 

Course-Camargaise-2--Fotoli

Course Camarguaise© Philophoto – Fotolia.com.

 

 

  • La course camarguaise est un sport.
    1. Les participants (raseteurs) doivent attraper des attributs primés fixés sur la partie frontale du taureau.
    2. Le taureau est appelé « cocardier » ou biòu ou taureau cocardier.
    3. Il n’y a en aucun cas une mise à mort du taureau.
    4. La course camarguaise se distingue de la course andalouse.
    5. Les principaux lieux de pratique de ce jeu sportif se situent dans les Bouches-du-Rhône (13), le Vaucluse (84), le Gard (30) et l’Hérault (34).
    6. La course camarguaise peut se pratiquer dans des arènes, sur des places publiques et dans le rues.

 

Corridas

 

  •  Ces traditions avec mise à mort du taureau divisent fortement l’opinion autour de passions fortes.
  • Les corridas se situent dans la droite ligne des « Jeux » romains.
    1. Par le lieu : les « arènes » autrefois appelées « amphithéâtres » par les Romains.
    2. Par les rites, les symboles, la place des édiles….

 

Arènes en Provence

 

 

Viande de taureau

 

Viande-taureau-Fotolia_6269

Viande de taureau et riz de Camargue© Vetea Toomaru – Fotolia.com.

 

  • Depuis les années 1980, Il existe une filière AOC issue des races Camargue et Brave.
  • La viande de taureau camarguais est appréciée.
    1. La viande est de couleur rouge sombre et maigre.
    2. Son goût (musqué) et sa texture (moins tendre) évoquent un peu les viandes de gibier.
  • La distribution en boucherie concerne principalement des animaux inaptes à l’arène ou des bovins de réforme.
  • La gastronomie provençale utilise la viande de taureau.
    1. La gardianne est une variante provençale de la daube préparée avec de la viande de taureau.

 

 

Elevage des taureaux


 

 

Gardian-1-Fotolia_14812242 Ferrade-1-Fotolia_79128

Gardian en Camargue© Bernard Girardin – Fotolia.com. Ferrade© Vetea Toomaru – Fotolia.com.

 

 

  • Les contacts avec l’homme sont réduits, l’animal vivant en semi-liberté.
  • Les  seuls contacts entre l’homme et le taureau sont :
    1. Le contrôle sanitaire avec, si nécessaire, un complément alimentaire.
      1. Le marquage au fer (la ferrade) des veaux à l’aide d’une pièce de métal appelée « brandon » .
        1. On notera que ce mot est à l’origine de « brand » (la marque en Anglais). Le « branding » (marquage d’un produit  avec son logo) trouve ici son origine et son plein sens…
      2. Le regroupement du troupeau pour la vente.
  • L’élevage du taureau « Camargue » se fait dans une manade.
  • L’élevage se fait principalement en zone marécageuse de la Camargue.
  • Le troupeau est rassemblé par des manadiers et gardians à cheval.
  • Le rôle du cheval « Camargue » et le métier des gardians sont fondamentaux, les traditions qui les relient sont fortes et profondément ancrées dans l’histoire.

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.