© Claudio Colombo – Fotolia.com

 

 

Provence 7

Barcelonnette à visiter (04)


 

 

 

 

 

 

 

  • Barcelonnette est un village du département des Alpes-de-Haute-Provence (04).
    1. Capitale de l’Ubaye.
  • Code postal. 04400.
  • Chef-lieu de canton.
  • Habitants. Barcelonnettes.
  • Superficie. 16,42 km2.
  • Altitude. 1 115 m – 2 680 m.
  • Population. 2 698 habitants (2014).
  • Coordonnées et Carte. N  44° 23′ 12″   E   6° 39′ 11″Cliquer sur le lien texte pour afficher la carte de Barcelonnette.
  • Armoiries. Parti : au premier palé d’or et de gueules, au second d’argent à la clef renversée de gueules, le panneton à senestre.

 

 

Situation de Barcelonnette (04)

 

 

 

Communes limitrophes de Barcelonnette

 

 

Accès à Barcelonnette

 

 

Distances depuis Barcelonnette

 

 

 

La Nature à Barcelonnette

 

 

  • Site pittoresque dans le cadre superbe de montagnes, le long de l’Ubaye, Barcelonnette est surnommée « Reine des Alpes« .

 

Reliefs, sols

 

  • La Cité est blottie dans la vallée de l’Ubaye à 1135 m d’altitude.
    1. Vergers et prairies entourent le bourg villageois.
  • Un magnifique cadre de montagnes qui entourent la vallée.
    1. Le Grand Bérard, au nord.
    2. Le Chapeau-de-Gendarme, au sud.
    3. Brec. 3.350 m.
    4. Aiguilles de Chambeyron. 3.411 m.
  • Cheminées de fées.
  • Cluses de calcaires dolomitiques.
  • Marbre vert.
  • Gorges de Fours et de Palluel.

 

Rivières, eau

 

 

Forêts, arbres, flore, faune

 

  • Le mélèze représente près de la moitié du peuplement des forêts.
  • Saules et peupliers.
  • Arbres fruitiers.
  • Arols (pins de moyenne montagne).
  • Bois de Gaudissard.
  • Flore alpine.
    1. Edelweiss.
    2. Génépi.
    3. Gentiane.
    4. Rhododendrons…
  • Faune alpine.
    1. Blanchons.
    2. Chamois.
    3. Choucas.
    4. Marmottes.
    5. Mouflons…

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Confiture de genièvre.
  • Miel.
  • Coopératives laitières.

 

Activités dans la nature

 

  • A Barcelonnette, les amoureux de nature sont comblés.
  • Station de ski de Pra Loup.
    1. Sur la commune d’Uvernet-Fours.
    2. A environ 7 km.
    3. Voir article Pra-Loup.
  • Randonnées. Promenades. Nombreux sentiers.
    1. Hameau des Allemands.
    2. Gorges de Fours et de Palluel…
  • Alpinisme.
  • Cyclisme.
  • Sports d’eau vive.
  • Sports aériens.
  • Sports d’hiver.
  • Hippisme.
  • Chasse.
  • Pêche et activités nautiques.
  • Camping.

 

 

Histoire de Barcelonnette

 

 

  • Avant d’être la ville des « Mexicains » (familles expatriées au Mexique), Barcelonnette est romaine sous l’Empire, et catalane au Moyen-Âge.

 

Antiquité

 

  • Occupation très ancienne.
  • v. 4e s. av. J.-C. Les celto-ligures arrivent dans la région.
    1. Les celto-ligures sont cités par Polybe et Jules César qui nomment la tribu des Esubiens comme occupants de la vallée de l’Ubaye.
  • Devenu romain, le territoire de Barcelonnette est intégré à la civitas d’Embrun qui fait lui même partie de la Gaule Narbonnaise.
  • 36. Néron intègre le territoire à la province des Alpes-Maritimes.
  • Jusqu’à la fin du 4e s. La principale ville de la vallée de l’Ubaye est la civitas Rigomagensium connues par sa capitale  Rigomagus.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 1231. Le site se transforme en cité sous le nom de Barcilonia à l’initiative de Raimond Bérenger V, comte de Provence dont la famille est originaire de Barcelone en Espagne.
    1. La ville est dotée de larges franchises dès sa création.
    2. La construction de la ville se fait suivant un plan en damier.
  • 1240. Une administration consulaire gère la cité.
  • 1388 1713. Barcelonnette est réunie à la Savoie avant d’être fortement disputée.
    1. Lorsque le comte de Provence Louis II d’Anjou part reconquérir le Royaume de Naples, Amédée VIII, comte de Savoie, s’empare du territoire de Barcelonnette.
    2. 1390. Barcelonnette redevient un fief provençal.
    3. 1417. Le duc de Savoie reprend la cité.
    4. 1471. René d’Anjou reprend Barcelonnette.
    5. 1481. Le comté de Provence est réuni au Royaume de France.
    6. Le comté de Savoie reprend le contrôle de la cité.
  • 1536. François Ier envoie les 6 000 lansquenets du comte de Furstenberg dans la vallée de l’Ubaye.
    1. Les soldats de François 1er ruinent la vallée en pratiquant la stratégie de la terre brûlée.
  • Les Guerres de Religion sont particulièrement dures.
    1. 1628. Après plusieurs incendies, Barcellonnette est reconstruite.
  • Barcelonnette subit les guerres de frontière à la fin du règne de Louis XIV.
    1. 1691. Les troupes du marquis de Vins prennent Barcelonnette pendant la Guerre de la Ligue d’Augsbourg.
  • 1713. Le rattachement à la France s’accompagne d’une grande période de prospérité.
  • 1740 et 1761. Graves incendies.
  • Barcelonnette accueille deux loges maçonniques avant la Révolution :
    1. La loge Saint-Jean-d’Écosse des amis réunis affiliée à la loge Saint-Jean-d’Écosse de Marseille.
    2. La loge Saint-Jean, affiliée à la loge Saint-Jean-de-Jérusalem d’Avignon (fondée en 1749).

 

Période contemporaine

 

  • 1800. 2 182 habitants.
  • 1896. 2 286 habitants.
  • L’ère industrielle marque la fin de la prospérité qui contraint de nombreux habitants à l’exode.
    1. 18501950. L’épisode des « Barcelonnettes du Mexique » se développe dans ce contexte.
      1. Plusieurs habitants émigrent vers les USA, puis vers le Mexique.
      2. Enrichis, certains reviennent et font construire des maisons exceptionnelles.
  • 1928. Le site est classé « Station de Tourisme« .
  • 19481990. Le 11e bataillon de Chasseurs Alpins est en garnison sur le site.
  • 1954. 3 000 habitants.
  • 1982. 2 735 habitants.
  • 1999. 2 819 habitants.
  • 2012. 2 634 habitants.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Barcelonnette

 

 

  • Pour l’essentiel, la cité est reconstruite près l’incendie de 1628 ce qui explique que les bâtiments les plus anciens soient de cette époque.
  • Villas « Mexicaines ».
    1. 19e s. et 20e s.
    2. Construites par des Ubayens de retour au pays une fois leur fortune faite au Mexique dans le sillage des frères Arnaud, originaires de Jausiers.
    3. 1978. La sous-préfecture est installée dans la Villa l’Ubayette, construite en 19011903.
  • Musée de la Vallée.
    1. Archéologie, ethnologie…
  • Maison du Mexique.
    1. Installée dans l’une des somptueuses villas « mexicaines ».
  • Fontaine.
    1. Médaillon de Manuel par David d’Angers.
  • Hôtel de Ville.
    1. Années 1930. Construction après la destruction de la chapelle Saint-Maurice (1934).
    2. Le fronton de la mairie provient de l’ancien couvent des dominicains. Il est classé aux Monuments Historique en 1988.
  • Ancien Hôpital.
    1. 1717. Construction.
  •  Important patrimoine de cadrans solaires.
    1. 1739. Sur la maison  de Paul Reynaud. Avec la légende « ora ne te fallat hora » (« prie pour que l’heure ne te surprenne pas »).
    2. 1752. Rue Honorat.
    3. 1609. A Enchastrayes, l’auberge de la Rente affiche un texte en patois : « Gavot l’es pas qu vouo« .
    4. A l’Adret, le cadran est orné de deux canards.
    5. Sur la façade du collège, la légende dit « Je suis à l’heure… et toi ?« .
    6. 1991. Cadran très complexe, rue Jules Béraud.  »

 

 

Monuments chrétiens de Barcelonnette

 

 

Les deux monuments les plus anciens sont les deux clochers.

 

  • Eglise Saint-Pierre-ès-Liens.
    1. 12e s. Construction.
    2. Reconstructions au 13e s.
    3. 1628. Nouvelle destruction  de l’église.
    4. 1923, reconstruction en conservant l’ancien clocher.
    5. Le clocher du 17e s. présente deux étages très hauts de baies simples ou géminées.
    6. Un campanile orné de statues couronne le clocher.
    7. L’église, aux tons gris et blancs, contient une très belle chaire du 17e s. qui est frappée des armes des Dominicains.
  • Tour Cardinalis.
    1. Place Manuel.
    2. 1316. Classée.
    3. Le second clocher de la ville est magnifique.
    4. La tour représente le seul vestige d’un très important couvent de Dominicains et d’une église Saint-Dominique.
    5. Partiellement détruite par les Guerres de Religion, très sanglantes dans la région, la Tour a été reconstruite au 17e s.
  • Eglise de Saint-Pons.
    1. A 2 km à l’ouest par RD 9 ou la RD 900.
    2. Très beaux portails.
    3. Adoration des Mages au tympan.

 

 

Artisanat à Barcelonnette

 

 

  • Centre artisanal de l’Ubaye.

 

 

Célébrités liées à Barcelonnette

 

 

  • Arnaud (François). Barcelonnette, 1843 – ?. Alpiniste. Homme politique. Historien de sa ville natale.
  • Aucaigne (Pierre). Humoriste en Belgique.
  • Bonnet (Honoré). Barcelonnette, 14 novembre 1919 – Pra Loup, 22 février 2005. Sportif. Champion de ski.
  • Bottero (Pierre). Barcelonnette, 1964. Ecrivain.
  • Dary (Bruno). Barcelonnette, 21 décembre 1952. Militaire.
    1. Général commandant la Légion étrangère.
    2. Gouverneur militaire de Paris.
    3. Général d’armée.
  • Dherbez-Latour (Pierre Jacques). Barcelonnette, 1735Piémont Italien, 1809. Homme politique.
    1. Premier consul de Barcelonnette.
    2. Député à l’Assemblée Législative.
  • Edlinger (Patrick). Dax, 15 juin 1960La Palud-sur-Verdon, 16 novembre 2012. Célèbre grimpeur français.
    1. Il suit des cours à  l’école primaire de Barcelonnette.
  • Fontaine (René). 1946. Artisan.
    1. Maître chocolatier.
    2. 1976. Meilleur Ouvrier de France.
  • Gennes (Pierre-Gilles de). Paris, 24 octobre 1932Orsay, 18 mai 2007. Scientifique.
    1. Il passe son enfance à Barcelonnette.
    2. Physicien.
    3. 1991. Prix Nobel de physique.
  • Manuel (Jacques-Antoine). Barcelonnette, 10 décembre 1775Maisons Laffitte, 20 août 1827. Homme politique.
    1. Bonapartiste.
    2. Député des Basses-Alpes et de la Vendée.
  • Pascalis (Jacques). Barcelonnette, 17931872. Homme politique.
    1. Député du Var sous la Monarchie de Juillet
  • Rebattu (Jean-Louis). Barcelonnette, 18831954. Médecin des hôpitaux.
    1. Titulaire de la chaire d’ORL à la Faculté de Médecine de Lyon.
  • Reynaud (Paul). Barcelonnette, 15 octobre 1878Neuilly-sur-Seine, 21 septembre 1966. Homme politique de centre-droit.
    1. Chef du gouvernement sous la IIIe République.
  • Watton de Ferry (Germaine). 18851956. Poétesse.
    1. Elle suit les cours de l’école primaire de Barcelonnette.

 

 

Cinéma à Barcelonnette

 

  • Tournage.
    1. 2003Rencontre avec le dragon. Film d’Hélène Angel.
  • Ciné Ubaye.
    1. Rue Henri Mercier.

 

 

Manifestations à Barcelonnette

 

 

  • Eté. Festival  de Jazz.

 

 

Lien international – Jumelage

 

 

  • Mexique. Valle de Bravo.

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.