© Fotolia.com

 

 

 

Accueil Provence 7

Eventail en Provence


 

 

 

 

 

 

 

 

  • Dans les pays fortement exposés au Soleil, chapeaux, ombrelles et éventails procurent quelque fraîcheur et surtout de l’air.
    1. L’éventail  rée un courant d’air rafraîchissant.
    2. L’éventail peut être utilisé pour attiser les braises d’un foyer.
    3. L’éventail se présente comme un écran rigide avec un manche pour le tenir et l’agiter.
    4. L’éventail est fabriqué à partir de matériaux légers : tissu, papier, cuir…
    5. Le matériau léger est plissé sur des brins pivotant d’autour d’une rivure, axe permettant de le plier pour le transporter facilement.
  • L’éventail est devenu un accessoire de mode et un objet de collection qui se pose ouvert sur un mur.
  • D’autres usages sont apparus : objets publicitaires, supports de propagande politique, accessoires de danse ou de théâtre
  • L’éventail a été utilisé comme arme ou comme symbole de pouvoir.
    1. Arts martiaux chinois taiji shan (太极扇), lié au tai-chi-chuan.
    2. Au Japon, le Shogun ou chef de guerre porte un éventail de guerre (gunsen).
      1. Signe de ralliement et de direction des combattants.
      2. Arme de protection (fermé) ou de garde dans un combat au sabre.
        1. L’éventail en acier pouvait se terminer par une pointe.

 

Histoire de l’Eventail


 

 

  • L’éventail est connu depuis l’Antiquité.

 

Egypte ancienne

 

  • Le pharaon se protège des mouches par un éventail confectionné en plumes ou en feuille monté sur une hampe et porté par un courtisan.
  • La présence de tels éventails dans le tombes serait justifiée par plusieurs facteurs.
    1. Représentation d’un symbole de pouvoir.
    2. Le flabellum (nom latin) étaient sensé redonner le souffle de vie.

 

Grèce Antique

 

  •  5e s. av. J.-C.  Le rhipis est un simple écran à manche, le plus souvent en forme de feuille d’arum ou de palmier.
  • 3e s. L’influence de l’Egypte devenue grecque après Alexandre Le Grand contribue à la diffusion de l’éventail dans la civilisation grecque et par conséquent à Marseille.

 

Rome Antique

 

  • Les femmes Étrusques et Romaines auraient emprunté l’usage cet accessoire de mode aux femmes grecques.
  • 1er s. av. J.-C. Le rapprochement de Rome et de l’Egypte a pu accélérer cette mode.
  • Le mot flabellum désigne l’éventail.

 

Chine

 

  • L’usage de l’éventail est très ancien mais les premiers écrits sur les éventails dateraient de la dynastie Jin (265420).
    1. Plusieurs  matériaux traditionnels sont utilisés pour fabriquer des éventails en Chine..
      1. du bambou dès le 2e s.), de l’ébène, de l’ivoire, des écailles de tortue, de la soie, du papier, des feuilles d’or, des plumes, différents métaux et du tournesol.
  • Le  mot fanzi (扇子shànzi) est utilisé pour décrire des éventails rigides en plumes.
    1. Le caractère chinois désignant l’éventail est composé du caractère de la demi-porte (户) et du caractères des plumes (羽).
  • On distingue 5 types d’éventails chinois.
    1. Zhensi (真丝扇zhēnsī shàn), en soie véritable.
    2. Tanxiang (檀香扇tánxiāng shàn), en bois de santal.
    3. Huohua (火画扇huǒhuà shàn), datant de la dynastie Qing, faits de verre peint.
    4. Zhusi (竹丝扇zhúsī shàn), appelé plus couramment (龚扇gōngshàn), de forme ronde, fait de fil de bambou finement tissé, lui donnant l’aspect transparent des ailes des cigales.
    5. Lingjuan (绫绢扇língjuàn shàn), éventail pliable, utilisant une mousseline faite de soie légère.

 

Japon

 

  • Reprise de la tradition chinoise.
  • 7e s. invention du Sensuau qui aurait été inspiré par les ailes des chauve-souris.

 

France et Provence

 

  • Antiquité grecque et romaine.
    1. Diffusion en relation avec la civilisation grecque et gréco-égyptienne, puis romaine.
    2. Usage du flabellum, éventail cérémoniel.
    3. Chasses-mouches en peau plissée, en plumes de paon, en crin de cheval ou en drap fin (plus tard).
  • 9e s. Réapparition du flabellum pour un usage liturgique.
  • 13 e s. Possible introduction des éventails à manches par les Croisés.
  • 16e s. Les commerçants portugais venus du Japon, introduisent en Europe les éventails pliés.
    1. Fermetures sur eux-mêmes et ouverture en demi-cercle.

 

 

  • 16e s. Catherine de Médicis diffuse l’usage moderne de l’éventail.
  • 16e s.  L’éventail est l’objet favori de la Reine Elisabeth 1ère d’Angleterre.
  • 17e s. – 18e s. Grande diffusion en France, en Angleterre, en Italie, aux Pays-Bas
    1. Symbole aristocratique.
    2. Symbole artistique : thèmes mythologiques et bibliques.
  • 18e s. Nouveaux accélérateurs de diffusion des éventails.
    1. Apparition des Bergerades. : éventails à feuille rehaussée de scènes de bergers galants.
    2. Baisse des prix et nouvelles techniques d’impression favorisent une usage de propagande politique, notamment lors de la Révolution française.
  • 1830.L’intérêt pour l’éventail revient après avoir presque disparu sous l’Empire.
  • 1890. Apogée de la mode de l’éventail.
    1. La Maison Duvelleroy a inventé un « langage de l’éventail » décrivant à la fois les sujets de décoration et la communication sociale de l’éventail.
  • 20e s. Déclin en France commencé dans l’entre-deux-guerres et accentué après 1950.
    1. L’Espagne reste un pôle important en Europe.

 

 

  • 21e s. Un mouvement de mode favorable à l’éventail semble se développer à l’initiative de divers créateurs.
    1. La Provence reste un pôle important avec des produits mode et des produits tourisme.
    2. Les gammes tourisme comprennent de plus en plus de sujets liés à la lavande.

 

 

Eventail traditions en Méditerranée et en Provence


 

 

 

© Pixabay – Lemestorod

 

 

  • Les influences espagnoles et italiennes ainsi que le climat chaud expliquent l’intérêt pour l’éventail en Provence.
  • La danse, le folklore, la littérature, le cinéma contribuent à faire vivre cette tradition.
  • Le Pays d’Arles et le Pays de Nice sont certainement les plus concernés.

 

 

Types d’éventails


 

 

  • Eventail formé d’un manche réunissant des plumes ou feuilles de végétaux .
    1. Dans le monde Antique, notamment en Egypte.
    2. Un modèle a été mis à jour trouvé dans la tombe de Toutânkhamon.
    3. Plus récemment, l’éventail palmettes ou Jenny Lind remplace les plumes par du tissu ou du carton.
  • Ecran fixe ou écran à main, avec manche et feuille en carton ou en vannerie en forme de drapeau.
    1. 15e s. Italie.
    2. De nos jours, dans le monde arabe.
  • Flabellum liturgique utilisé par l’église chrétienne dès le Haut Moyen Âge.
  • Eventail brisé.
    1. Des lames de bois, de nacre, d’ivoire… s’ouvrent autour d’un axe (rivure), réunies près de l’autre extrémité par un fil ou un ruban ;
  • Eventail plié, le plus commun.
    1. Origine chinoise.

 

 

Fabrication de l’Eventail


 

 

  • Le fabricant d’éventails ou éventailliste est reconnu en France comme maître d’Art.
    1. Plusieurs artisans réputés ont reçu le label « Entreprise du patrimoine vivant ».
      1. Attribué par le Ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie.
      2. Distingue les entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence.
  • La fabrication d’éventails mobilise plusieurs types de métiers d’artisans.
    1. Brodeurs – ennoblisseurs – graveurs – peintres brodeurs – plisseurs – sculpteurs…

 

 

 

 

 

Mots Clés : , ,
.