Guide de la visite du Palais du Pharo à Marseille© Iamax – Fotolia.com.

 


Provence 7

Palais du Pharo de Marseille


 

 

 

 

 

 

  • Le Palais du Pharo est un monument majeur de Marseille commandé par Napoléon III pour son épouse l’impératrice Eugénie.
    1. Le Palais est devenu un important équipement de manifestations de prestige et de congrès pour la Ville de Marseille.

 

 

Situation du Palais du Pharo

 

 

  • 58 boulevard Charles-Livon. 13007. Marseille.
  • Sur un promontoire, le Palais du Pharo domine l’entrée dans le Vieux-Port de Marseille, sur la rive Sud.
  • Dans le Quartier du Pharo.

 

 

Architecture du Palais du Pharo

 

 

  • L’architecture générale du bâtiment de style classique est proche de la Villa Eugénie construite par Napoléon III à Biarritz en 1854.
    1. Le corps principal  de bâtiment est encadré de deux ailes latérales qui le protègent des effets du vent.
    2. Le bâtiment est exclusivement construit en pierre, à la différence de la Villa Eugénie de Biarritz qui est construite en briques.
    3. Au rez-de-chaussée, les façades sont percées de baies en plein cintre. L’architecte marseillais Simon signe les motifs en pierre de taille.
    4. Les fenêtres des étages sont arquées avec une décoration de guirlandes et une coquille.
    5. Le tympan du fronton triangulaire figure les armoiries de Marseille portées par deux enfants.
    6. Le Palais possède un étage de combles.

 

 

Histoire du Palais des Pharo

 

 

  • 17921852. La population de Marseille passe de 106 000 à 195 000 habitants soit un quasi doublement.
  • Fin 19e s. La ville de Marseille est en mutation rapide avec une activité économique en croissance très rapide du fait des échanges extérieurs par le Port de Marseille, de l’arrivée du chemin de fer et d’un développement fort des activités de transformation industrielle.
  • 1851. Président de la République, Louis Napoléon Bonaparte émet, pour la première fois, le souhait de se faire construire une résidence à Marseille.
  • 1852 – 1871. Louis-Napoléon Bonaparte engage une politique forte en Méditerranée et outremer.
    1. A Marseille, l’Empereur,  lance une vaste opération de construction et des modernisation des équipements et des infrastructures.
    2. 1852. Proclamé empereur, Napoléon III mobilise  les fonds nécessaires à la construction du Palais de la Bourse, à la rénovation de l‘Hôtel-Dieu et au développement du port de la Joliette.
    3. 1852. Novembre. Napoléon III mandate l’architecte genevois Samuel Vaucher de lui trouver un terrain pour la construction de son palais impérial.
    4. Samuel Vaucher porte son choix sur le terrain de la Teste More qui surplombe le Vieux-Port en découvrant une vue panoramique.
    5. 1853. Février. Samuel Vaucher présente ses premiers plans à Napoléon III qui les fait retravailler par l’architecte Hector-Martin Lefuel.
      1. Le cahier des charges de la construction rappelle celui de la Villa Eugénie à Biarritz .
      2. La municipalité de Marseille apporte alors son concours de près de 1 200 000 francs pour l’acquisition du terrain.
    6. 1858. 15 août. Pose de la première pierre du Palais après d’importants travaux de nivellement. Hector-Martin Lefuel est missionné pour apporter les meilleures innovations à la construction du Palais.
      1. Construire sur cet emplacement n’est pas simple. Le site n’est alors qu’une enclave accessible uniquement par la mer.
      2. Les terrains sont durs et escarpés.
      3. Des négociations longues sont engagées avec des propriétaires hostiles à la construction de l’édifice.
    7. 1861. Août. Les retards s’accumulant, Vaucher est jugé responsable du retard. Il est remplacé par Henri-Jacques Espérandieu, architecte de la basilique Notre-Dame-de-la-Garde. Les aménagements et les décorations intérieures sont confiés à trois sculpteurs : Gilbert, Simon, Vittoz.
    8. 1870. Le Révolution éclate. Les nombreux Marseillais opposants au régime détruisent les emblèmes et les ornements impériaux de la façade du Palais et des grilles.
    9. 1871. Espérandieu ne parvient pas à redresser les retards et le Palais du Pharo n’est pas achevé à la chute de l’Empire.
    10. Ni Napoléon III, ni son épouse Eugénie de Montijo n’ont donc pu occuper les lieux.
  • 1873. A la mort de Napoléon III, la Ville de Marseille fait un procès à Eugénie de Montijo (1826 – 1930) afin d’obtenir la propriété du Palais.
  • 1884. Après un très dur procès, l’ancienne impératrice offre le Palais et ses jardins à la Ville de Marseille, sous réserve qu’il en soit fait un usage strictement public.
    1. Le Palais sert alors d’hôpital spécialisé dans le traitement de la tuberculose et du choléra.
  • 1890. Des bâtiments de la partie latérale de l’esplanade sont occupés par la Faculté de Médecine.
  • 1954 – 2013. L’Institut de Médecine Tropicale du Service de Santé des Armées et l‘Université de la Méditerrannée Aix-Marseille II occupent les bâtiments de la partie latérale de l’esplanade.
  • 1997. Le Palais du Pharo abrite des services de la Ville de Marseille, l’Institut de la Méditerranée, le club « Marseille la Découverte » et un espace de congrès.
  • 2008. Suite à des dégâts occasionnés à la toiture par des intempéries, d’importants travaux sont engagés. Le Centre de Congrès est alors doté de ses nouveaux moyens dans le Palais et sous les jardins.
  • 2013. Les bâtiments annexes deviennent le siège de l’Université d’Aix-Marseille.
  • Le bâtiment de la Communauté Urbaine Marseille Provence se trouve sur le site.

 

 

Jardins de Palais du Pharo

 

 

Monument aux héros et victimes de la mer

 

  • Le monument est inscrit au titre des monuments historiques (IMH).

 

Le Jardin du Pharo

 

  •  Surface jardin de 5,7 hectares.
  • Le jardin qui entoure le Palais offre une vue remarquable sur le Vieux-Port et le Port de la Joliette. Il fait face au Fort Saint-Jean.
  •  Le jardin porte le nom d‘Émile Duclaux (1840 – 1904). Physicien, biologiste, chimiste.
    1. Directeur de l’Institut Pasteur.
    2. Amateur de littérature et familier du mouvement félibrige.

 

 

Palais du Pharo : réceptions et congrès

 

 

  •  Le Palais du Pharo accueille le Centre de Congrès de Marseille.
    1. Des salles souterraines ont été rajoutées sous les jardins.
    2. Le Palais du Pharo dispose de 7.000 m2 d’espaces congrès répartis dans deux ensembles architecturaux :
      1.  Le Palais historique : Salle La Major, 300 places avec vue mer, Salons de style Empire, 200 personnes avec vue mer, les Salles de sous-commission de 10 à 90 places avec vue mer.L’extension contemporaine : L’Espace Vieux Port (restauration traiteur) 1000 places avec terrasses ouvertes sur le Vieux-Port. Auditorium de 900 places. Plateau d’exposition de 1.800 m2

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.