Fontaine-de-Vaucluse. © Verlinden.

 

 

Accueil Provence 7

Fontaine-de-Vaucluse à visiter (84)


 

 

 

 

 

 

  • Fontaine-de-Vaucluse est une commune du département de Vaucluse (84).
    1. La commune est plus que cela, Fontaine-de-Vaucluse est le lieu où naît le Vaucluse « Vallis Clausa« …
  • Code postal. 84800.
  • Habitants. Vauclusiens, Vauclusiennes.
  • Superficie. 7,14 km2.
  • Altitude. Minimum. 68 m – Maximum 652 m.
  • Population. 644 habitants (2014).
  • Coordonnées et Carte.  N  43° 55′ 23″   E  5° 07′ 40″Cliquer sur le lien pour voir la carte de Vaucluse.

 

 

Situation de Fontaine-de-Vaucluse (84)


 

 

  • Au fond d’une vallée encaissée, une imposante falaise domine par un à-pic de 230 m la grotte de la célèbre fontaine qui s’ouvre en arc-de-Cercle.
    1. Fontaine-de-Vaucluse est bâtie autour de son exsurgence, dans une vallée en cul-de-sac aux pieds des monts de Vaucluse.
    2. Le gouffre récemment exploré commence à livrer ses secrets.

 

Communes limitrophes ou proches de Fontaine-de-Vaucluse

 

 

Accès à Fontaine-de-Vaucluse

 

 

Distances depuis Fontaine-de-Vaucluse

 

 

 

La Nature à Fontaine-de-Vaucluse


 

 

Fontaine-de-Vaucluse-Fotoli

Gouffre et résurgence de la Sorgue © Olivier Tuffé – Fotolia.com.

 

 

Fonatine-Vaucluse-3

La Sorgue à Fontaine-de-Vaucluse © Verlinden.

 

 

Fonatine-de-Vaucluse-Fot

La Sorgue à Fontaine-de-Vaucluse © Olivier Tuffé – Fotolia.com.

 

 

  • La Sorgue et son gouffre constituent le point focal de la commune qui a une superficie très réduite.
    1. La falaise de 230 à 240 mètres où la fontaine a creusé sa résurgence pose le décor.
    2. La résurgence est un siphon de 308 mètres de profondeur (?), dont 223 sous le niveau de la mer.
    3. Cette énorme source a donne son nom au département de Vaucluse « Vallis Clausa« , la vallée close.
    4. La Fontaine de Vaucluse est la plus grosse source de France.
    5. La Fontaine donne naissance à la Sorgue.
  • La Sorgue se divise en plusieurs bras dans la plaine comtadine et s’écoule en direction de Saumane puis l’Isle-sur-la-Sorgue. Son cours est complexe :

    1. La Sorgue se partage d’abord en deux en aval de L’Isle-sur-la-Sorgue au niveau du partage des eaux. Elle crée  le « bassin des Sorgues » à partir de deux grands bras, la Sorgue de Velleron et la Sorgue d’Entraigues.
    2. Les deux bras de la Sorgue se subdivisent en plusieurs dizaines de cours aux noms différents : Sorgue de Monclar, Sorgue du Pont de la Sable, Sorgue du Travers, Sorgue du Moulin-Joseph, Sorgue de la Faible, Sorgue des Moulins, Sorgue du Trentin…
    3. Tous ces bras s’écoulent dans la plaine des Sorgues (entre L’Isle-sur-la-Sorgue et Avignon).
    4. Les bras principaux d’Entraigues et de Velleron se rejoignent. Ils se jettent dans l’Ouvèze à Bédarrides.
    5. Le Canal de Vaucluse (3e bras principal), se sépare de la Rode, déviation de la Sorgue d’Entraigues, au lieu-dit « Les Sept Espassiers ». Il se dirige vers Avignon. Il entre dans la ville où il reprend son nom de Sorgue dans la rue des Teinturiers avant de se jeter dans le Rhône.
  • La source de Fontaine de Vaucluse est classée cinquième du Monde pour son débit.
    1. Pour être précis, il s’agit d’une résurgence, c’est-à-dire du débouché d’un fleuve souterrain.
    2. Le site a été, très tôt, un lieu d’offrande comme en témoignent les pièces de monnaie qui y ont été retrouvées.

 

Productions agricoles

 

  • Truffe et vin (aire d’appellation AOC Ventoux) sont les deux principales ressources en dehors du tourisme.

 

Activités dans la nature

 

Fontaine-de-Vaucluse-5-Verl

Loisirs nautiques sur La Sorgue © Verlinden

 

  • Canoë-Kayak.
  • Randonnées pédestres.
  • Cyclotourisme.
  • VTT.

 

 

Histoire de Fontaine-de-Vaucluse


 

 

Préhistoire

 

  • Néolithique. Occupation humaine attestée.

Antiquité

 

  • Passage des Phocéens de Massalia attestée.
  • Vestiges du premier canal romain qui utilise les eaux de la Sorgue.
  • Pline l’Ancien cite la résurgence sous le nom de nobilis fons Orgae.
  • La fontaine est l’objet d’un culte majeur sous l’Antiquité romaine.
  • Ier s. av. J.-C. au début du 5e  s. Plus de 1 600 pièces de monnaies antiques trouvées.
    1. Le Musée Pétrarque en expose une partie.
    2. Les découvertes sont attribuées à  deux plongeurs spéléologues de la SSFV (Roland Pastor et Thomas Soulard).
    3. Deux chantiers archéologiques sous l’égide du SRA PACA et du DRASSM ont permis de remonter le trésor à la surface .

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 6e s. Selon la tradition Véran s’installe, en tant qu’ermite, sur le territoire.
    1. Il en chasse une fantastique coulobre avant de devenir évêque de Cavaillon.
    2. La légende affirme qu’il aurait chassé une fantastique coulobre et que ses miracles l’auraient contraint à accepter de devenir évêque de Cavaillon.
  • 979. Le village s’appelle Vallis Clausa, la vallée close ou Vaucluse.
  • 979. Selon le Cartulaire de Saint-Victor de Marseille, le successeur de Véran serait Walcaudus, nommé évêque avec le consentement du roi Conrad le Pacifique et du comte Guillaume Ier le Libérateur.
    1. Walcaudus installe quelques moines dans un monastère de la Vallée Clause, dans laquelle Véran a été enterré.
  • 1034. Clément, évêque de Cavaillon, constate l’état médiocre dans lequel est tombé le monastère (antiquitus constitutum) de la Vallée Clause. Il décide d’en confier la restauration à Isarn, abbé de Saint-Victor de Marseille.
  • 1339. Pétrarque  commence son séjour dans le Vaucluse où il fait la rencontre de Laure, l’amour platonique de sa vie.
  • À Vallis Clausa, Pétrarque apprend de nombreuses choses de son serviteur Raymond Monet : l’art de pêcher les ombres et les truites, de cultiver son jardin, de chasser…
  • 1353. Mars. Pétrarque quitte le Vaucluse
    1. Le poète laisse sa maison aux fils de son serviteur, qui vient de décéder.
    2. Pétrarque lui donne pour mission d’offrir l’hospitalité à ses amis venant en Vaucluse.
  • 1353. Peu de temps après le départ de Pétrarque, des pillards entrent dans le village et le détruisent.
    1. La maison de Pétrarque est brûlée.
    2. Les pillards  évitent de s’attaquer au château épiscopal de Philippe de Cabassolle qu’ils croient armé  alors qu’il n’y a aucune garnison.
    3. Après cette épisode dramatique, les Vauclusiens font construire un rempart avec une seule ouverture dotée d’un pont-levis.
  • 15e s. Début de l’épopée de l’industrie papetière.
  • 16e s et 17e s. Mise à part l’activité papetière, la Vallée tombe dans l’oubli et redevient sauvage.

 

Epoque contemporaine

 

  • 1806. La colonne pour le sixième centenaire de la naissance de Pétrarque est érigée avec le concours financier de nombreux donateurs.
  • 1878. Premières explorations du gouffre.
  • 1946. Le village change de nom est Vaucluse devient Fontaine-de-Vaucluse.
    1. La population est de 743 habitants.
  • 1985. Un robot de la Société spéléologique de Fontaine de Vaucluse explore le point le plus bas, soit – 308 m à partir de la surface de la grotte.
  • 2013. 645 habitants.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables de Fontaine-de-Vaucluse


 

 

 

Fontaine-de-Vaucluse-8.-Ver

Un site d’exception à voir, à visiter, à vivre sans réserve © Verlinden

 

  •  Vestiges d’un canal romain construit le long de la rive gauche de la Sorgue.
    1. Le site de Vaucluse est connu de l’empereur Constantin qui fait construire ce canal afin d’alimenter en eau les thermes et les piscines d’Arles qu’il y fait construire.
  • Deux habitats troglodytes.
    1. Aux Baumes Rouges. Sur la base de trois énormes blocs d’éboulis. Il est fermé par un mur en pierres sèches en façade. À l’intérieur,  un lit et une cheminée rupestre.
    2. La Bastide de la Baume, sur la rive droite de la Sorgue.

 

 

Fontaine-Vaucluse-chateau

Château des évêques de Cavaillon © Verlinden.

 

 

  • Vestiges du château des évêques de Cavaillon.
    1. 13e s. 15e s.
    2. Le château est bâti sur les hauteurs et domine le village et la vallée de la Sorgue.
    3. De forme rectangulaire massive, le château a une tour ronde en avancée.
  • Colonne érigée en 1804 pour célébrer le 500e anniversaire de la naissance de Pétrarque.
  • Roues à aubes.
    1. A la hauteur de Vallis Clausa .
    2. A proximité du pont de la place de la Mairie.
  • Pont-aqueduc de Galas.
  • Plusieurs barrages et ponts, d’anciennes usines papetières, des bories.

 

 

Musées de Fontaine-de-Vaucluse 


 

 

  • Musée-Bibliothèque François Pétrarque.
    1. Rive gauche de la Sorgue.
    2. Le petit musée consacré à Pétrarque se situe sur l’emplacement de sa maison – ou plus précisément  de celui de son jardin.
    3. Le musée expose des dessins et des estampes consacrées à  Pétrarque et Laure de Sade ainsi que des éditions anciennes des œuvres du poète et de ses épigones.
  • Musée d’Histoire Jean Garcin. L’appel de la Liberté  1939-1945.
    1. Chemin de la Fontaine, dans le bâtiment de l’Office de Tourisme.
    2. Première partie est consacrée à la vie quotidienne sous l’occupation.
    3. Seconde partie sur le thème de la Résistance dans le Vaucluse.
  • Écomusée des santons.
  • Monde Souterrain de Norbert Casteret.
    1. Chemin de la Fontaine.
    2. Collection des plus belles concrétions calcaires (calcite, gypse, aragonite) recueillies par le spéléologue en 30 ans d’exploration.
    3. Reconstitution de sites : grottes à stalactites et stalagmites,avens, rivières, cascades…
  •  Vallis Clausa, tradition papetière.
    1. Chemin de la Fontaine.
    2. 15e s. Papeterie qui conserve ses battoirs en bois actionnés par une roue à aube et destinés à broyer les chiffons pour faire de la pâte à papier.

 

 

Monuments chrétiens de Fontaine-de-Vaucluse 


 

 

  • Eglise Notre-Dame et Saint-Véran.
    1. Un peu à l’écart du flot de visiteurs partant à la découverte de la source, se situe un petit édifice roman qui vaut le détour.
    2. La construction intègre des vestiges d’époque gallo-romaine et carolingienne à une construction romane du 12 e s.
    3. L’église est construite par les moines victoriens sur l’emplacement d’un antique sanctuaire dédié à un dieu païen des eaux.
    4. L’église présente une nef à trois travées  donnant sur un transept qui s’ouvrait sur trois absides.
    5. Une imposante colonne romaine décore la partie sud du chœur.
    6. Un chapiteau réutilisé sur la colonne opposée restent les témoins du temple antique.
    7. L’espace reliquaire a des allures de chambre funéraire antique. Il était destiné à recevoir le sarcophage de saint Véran, évêque de Cavaillon, au 6e s.
    8. Un sarcophage et l’autel pentapode pourraient dater des 6e ou 7e s.
    9. Une porte, située sur le côté ouest, mettait l’église en relation avec le cloître attesté au 13e s.
    10. Des plaques munies d’entrelacs carolingiens sont visibles dans la nef.
    11. La corniche extérieure de la nef porte des masques de fauves et des têtes humaines monstrueuses qui ont l’ai de gargouilles bien avant la date.
    12. 10e s. L’église contenait aussi, deux oblits conservés au Musée Calvet d’Avignon.
  • Chapelle Saint-Nicolas.
    1. Bases 11e s.
    2. Sur une éminence proche du viaduc.
    3. La chapelle a été construite pour abriter la tombe de Laure des Baux.

 

 

Pétrarque à Fontaine-de-Vaucluse


 

 

  • Arezzo. 20 juillet 1304 – 19 juillet 1374.
  • Francesco Petraca, est mieux connu comme Pétrarque.
  • Pétrarque est un immense poète et le premier des grands humanistes.
  • 1327. Avril. Il rencontre Laure de Noves et c’est le coup de foudre mais elle est mariée et vertueuse.
    1. 1348. Laure meurt de la peste, en Avignon.
  • Pétrarque joue un rôle très important, notamment dans la société chrétienne de son temps.
  • Pétrarque joue un rôle de premier plan, aux côtés de Catherine-de-Sienne pour faire revenir les papes en Italie.

 

 

 

 

Fonatine-Vaucluse-Fotolia

La Sorgue photographiée sous tous les angles © olivier magherini – Fotolia.com.

 

 

Fontaine-de-Vaucluse-7.-Ver

Ruelle commerçante piétonne © Verlinden

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.