Presqu’île de Saint-Mandrier-sur-Mer. © Verlinden.

 

 

Provence 7

Saint-Mandrier-sur-Mer à visiter (83)


 

 

 

 

 

 

 

  • Code postal. 83430.
  • Habitants. Mandréen, Mandréennes.
  • Superficie. 5,12 km2.
  • Altitude. 0 m – 124 m.
  • Population. 5 708 habitants. (2011)
  • Coordonnées et Carte. N  43°04’42.7″  E   5°54’17.2″Cliquer sur le lien texte pour afficher la carte de la commune de St-Mandrier-sur-Mer.

 

 

Situation de Saint-Mandrier-sur-Mer (83)

 

 

  • La presqu’île de Saint-Mandrier représente l’extrémité sud de la petite rade de Toulon.
    1. St-Mandrier est reliée à La Seyne-sur-Mer (83) et au massif du Cap-Sicié par l’isthme des Sablettes (300 m de large).

 

Communes limitrophes de St-Mandrier-sur-Mer

 

 

Accès à St-Mandrier-sur-Mer

 

  • RD 18. Elle relie Saint-Mandrier-sur-Mer à La Seyne-sur-Mer.
  • Port de pêche et de plaisance
    1. Navettes depuis le port de Toulon.

 

Distances de Saint-Mandrier-sur-Mer

 

 

 

Histoire de Saint-Mandrier-sur-Mer

 

 

Préhistoire et Antiquité

 

  • Trois îles se rapprochent pour former l’Isle de Cépet qui deviendra la presqu’île de Saint-Mandrier.
  • En raison de son emplacement sur la grande route maritime littorale, le site fut visité par les grands peuples marins de la Méditerranée : Phéniciens, Grecs, Ligures,Romains s’y arrêtèrent.
  • La baie du Creux Saint-Georges a naturellement abrité quelques huttes sur son rivage.
  • 6e s. Six FoursLa Seyne – l’Île de Cépet sont réunis dans un même ensemble territorial.
  • 6e s. – 9e s. L’île rassemble quelques fermes.
  • 6e s. Deux illustres soldats saxons de l’armée des Ostrogoths, Flavianus et Mandrianus sont baptisés par Saint-Cyprien, prêtre de Toulon.
    1. Les deux soldats se retirent sur « l’Isle de Cépet » où ils passent le reste de leurs vies.
    2. Mandrianus est à l’origine du nom de la commune actuelle.
  • 566. Une tour phocéenne de Cépet est transformée en chapelle.
  • 1020. Prieuré et Chapelle Saint-Honorat.
  • 1268. Ecclesia Sanstae Mandreae est citée.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 16301657. L’île de Cépet devient une presqu’île par la formation de l’Isthme des Sablettes.
  • 1657. La Seyne devient une commune indépendante qui inclut la presqu’île de Sépet.
    1. Le village connu comme le « Cros Saint-Georges » se développe.
  • 1670. Construction de « l’infirmerie Royale Saint-Louis » sur la presqu’île.
  • 1818. L’hôpital Maritime Saint-Mandrier remplace l‘Infirmerie Royale Saint-Louis.
    1. Construction par les forçats de Toulon.
    2. Etablissement initialement destiné aux marins et aux forçats.
    3. L’hôpital accueille les militaires blessés et contagieux revenant des expéditions coloniales.

 

Epoque contemporaine

 

  • 1937. l’hôpital Saint-Louis est remplacé par L’Ecole des Mécaniciens de la Marine.
  • 1942. 27 novembre. La flotte française se saborde à Toulon.
  • Après le sabordage, les troupes allemandes fortifient Saint-Mandrier.
    1. Une batterie de deux tourelles du cuirassé Provence, chacune armée de deux pièces de type 340 mm/45 Modèle 1912,ayant une portée maximale d’environ 35 km, est installée à Saint-Mandrier.
  • 1944. Lors de la préparation du débarquement allié en Provence, un cuirassé (ou un croiseur lourd) tire sur la batterie chaque jour.
    1. Le cuirassé Lorraine (sister ship du Provence) des Forces Françaises Libres, est le premier navire à engager le tir sur la batterie.
    2. C’est finalement le 23 août que la batterie de Saint-Mandrier est réduite au silence.
  • 1950. 24 avril. Saint-Mandrier est déclarée commune autonome.
    1. Son premier maire est Louis Clément.
  • 1951. 24 avril. Un an après sa création la commune adopte le nom de Saint-Mandrier-sur-Mer.
  • 2013. Jumelage avec Procida (Italie).

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Saint-Mandrier-sur-Mer

 

 

  • Château Vert-Bois.
  • Château à la Pointe du Puits.
  • Cimetière Militaire Franco-Italien
  • Fort de la Croix-des-Signaux.
    1. Au Cap Cépet.
  • Fort de la Coudoulière.
  • Fort du Gros Baou.
  • Fort St-Louis, Grosse Tour et Tour carrée au Creux St-Georges.
  • Phare du Cap Cépet.
    1. 1951. Reconstruction.
    2. Voir article Phares en Provence.
  • Tombeau monumental de l’amiral Latouche-Tréville (17451804).
    1. Au cimetière de la Marine.

 

 

Monuments chrétiens de Saint-Mandrier-sur-Mer

 

 

  • Eglise Saint Mandrier.
    1. 1 Rue Pasteur.
    2. 1845. Edification d’une chapelle au creux Saint Georges.
      1. La même année, la chapelle est érigée en église paroissiale.
      2. Nef unique avec abside à chevet plat.
      3. Deux chapelles latérales.
      4. Clocher de plan carré coiffé d’un campanile en fer forgé.
      5. Tableau Renaissance.
      6. Vierge en bois médiévale.
      7. 1974. Ex-voto insolite constitué d’une ancre, d’un tabernacle et d’une maquette de voilier.
  • Chapelle Saint-Louis
    1. La chapelle est également connue comme « chapelle des Mécaniciens », « chapelle de l’ancien hôpital » et « chapelle des bagnards ».
    2. 1ère moité 19e s.
    3. 1990. Inscription à la Protection des Monuments Historiques.
  • Cimetière national.

 

 

La Nature à Saint-Mandrier-sur-Mer

 

 

  • Saint-Mandrier-sur-Mer possède 1 fleur au concours des Villes et Villages Fleuris depuis 2006.
  • Saint-Mandrier-sur-Mer est Titulaire du  Pavillon bleu d’Europe depuis 2006.
    1. Cette distinction reconnaît les ports de plaisance répondant à des critères d’excellence pour la gestion globale de leur environnement.
  • Falaises abruptes au sud, de chaque côté de la baie de Cavalas.
  • Point culminant près de a Croix des Signaux. 124 m.
  • Terrain schisteux des Maures.

 

 

Plages de Saint-Mandrier-sur-Mer

 

  • Plage de la Vieille. Sable.
  • Plage Touring. Sable.
  • Plage Le Canon. Sable.
  • Plage Cavalas.
  • Plage de la Coudoulière. Galets.
  • Plage de Sainte-Asile. Sable.
  • Plage Pin Rolland. Sable.
  • Plage Grave. Galets.

 

 

Chemin des Douaniers

 

  • Jolies calanques.
  • Panoramas de Cap Cépet de de la Croix des Signaux.

 

 

Liens internationaux, jumelage

 

 

  • 2013. Procida (Italie)

 

 

Célébrités liées à Saint-Mandrier-sur-Mer

 

 

  • Latouche-Tréville (Louis-René-Madeleine de ). Rochefort 1745 – Rade de Toulon, à bord du Bucentaure 19 août 1804. Amiral.
    1. Le futur amiral se distingue notamment pendant la guerre d’Indépendance des Etats-Unis.
    2. Napoléon 1er le charge de préparer le débarquement en Angleterre.
    3. Enterré dans un mausolée de forme  pyramidale dans le Cimetière militaire Franco-Italien de Saint-Mandrier-sur-Mer.
  • Sand (George). 18041876.
    1. Dans son roman intitulé Tamaris, George Sand donne une description précise du paysage de la presqu’île et de ses environs au 19e s.

 

 

Films liés à Saint-Mandrier-sur-Mer

 

 

  • 1964. L’Âge ingrat. Gilles Grangier. Saint-Mandrier-sur-Mer.
  • 1965. Pierrot le fou. Jean-Luc Godard. Saint-Mandrier-sur-Mer.
  • 1968. Le Petit Baigneur. Robert Dhéry. Saint-Mandrier-sur-Mer.
  • 1974. Jouteurs de Saint-Mandrier Champions de France.
  • 2001. Une fille dans l’azur. Jean-Pierre Vergne (téléfilm). Saint-Mandrier-sur-Mer.
  • 2007. Enfin veuve. Isabelle Mergault. Saint-Mandrier-sur-Mer.

 

 

Agenda, marché, fêtes

 

 

  • Samedi. Marché.
  • Juin. Fête,des pêcheurs de la Saint Pierre (fin de mois).
  • Août. Dernier dimanche. Fête.

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.