Quartier directement issu de la plus ancienne ville de France © Yvann K – Fotolia.com.

Provence 7

Le Panier quartier-village à visiter

 

 

 

 

 

  • Le Panier représente la ville la plus ancienne de France.
    1. C’est le site d’implantation historique de la colonie grecque venue de Phocée (Asie Mineure) en 600 ans avant J-C. pour fonder Massalia.
    2. Son charme vient de ses ruelles étroites, de ses places et de sa culture.
    3. L’importante population d’origine corse contribue à donner au Panier sa culture authentiquement méditerranéenne.
    4. Depuis plusieurs années, de nombreuses familles  maghrébines, notamment comoriennes, se sont installées au Panier.
    5. Des réhabilitations et l’implantation ou la rénovation de lieux culturels et religieux donnent au Panier une dimension touristique authentique qui séduit aussi bien les touristes venus de loin que les Marseillais eux-mêmes.
  • Le nom du Panier serait attribué à une auberge dont l’enseigne était un panier.
    1. Le nom du Panier aurait d’abord été donné à sa rue avant de s’étendre au quartier.

 

 

Le Panier dans le 2ème Arrondissement de Marseille

 

 

 

 

 

Situation du Panier (Marseille)

 

 

  • Le Panier constitue  la partie la plus ancienne de Marseille. Il se situe au nord du Vieux-Port, derrière l’Hôtel de Ville.
  • La ville de Marseille a longtemps été incluse dans un périmètre limité par la mer et des remparts.
    1. En surface, ce « petit » quartier d’aujourd’hui a longtemps représenté l’une des plus importantes cités européennes et méditerranéennes.
    2. C’est Louis XIV qui fait abattre les remparts pour donner une nouvelle dimension à Marseille.
  • Géographiquement, l’ancienne Massalia des Grecs et Massilia des Romains a avait la forme d’un triangle à l’intérieur duquel se distinguait par trois buttes ou collines.
    1. Voir article Marseille Romaine.
  • Ces trois collines primitives sont : la butte Saint-Laurent, la butte des Moulins et la butte des Carmes.
    1. Ces trois collines ont été successivement couronnées par des temples grecs, puis romains et des églises ou chapelles chrétiennes.

 

 

Quartiers limitrophes ou proches du Panier

 

 

 

 

Accès au Panier

 

  • 2ème arrondissement de Marseille.
  • Le quartier se visite à pied.
  • Tramway T2.
  • Bus RTM. Lignes 49 – 55 – 83.
  • Parkings de proximité. Hôtel de Ville.

 

 

Histoire du Panier

Marseille 13002

 

 

  • Le Panier fait partie de l’Antique Massalia grecque, puis de l’antique Massilia romaine.
  • 1683. Un titre municipal mentionne un « Logis du Panier« .
    1. Auberge avec un panier suspendu au-dessus de l’entrée.
    2. Une statue de la Vierge porteuse d’un panier ornait une maison de la rue du Panier.
  • 18e s. Le quartier devient pauvre et insalubre.
  • 1942. Le régime de Vichy engage les travaux d’urbanisme d’un quartier  considéré comme « un des cloaques mes plus impurs (…) l’empire du péché et de la mort, » (Louis Gillet, revue municipale du 21 octobre 1942).
  • 1943. 22-24 janvier. Les Allemands font raser la partie située entre la rue Caisserie et le Vieux-Port qu’ils estiment être un repère de Résistants.
    1. 30.000 habitants sont expulsés.
    2. Nombreux sont ceux qui sont arrêtés et déportés.
    3. 1 500 immeubles sont dynamités.
    4. Seul reste debout l’hôtel Echevin de Cabre, construit en 1535, la plus vieille demeure de la ville.
    5. Plus tard, lorsque la reconstruction du quartier est engagée, l’immeuble est posé sur des vérins afin de respecter le nouvel alignement des rues.
  • Le quartier du Panier fait partie des travaux engagés dans le cadre de l’opération d’aménagement urbain Euroméditerranée.
  • Le Panier connaît une nouvelle vocation artistique et touristique : galeries, ateliers de céramistes, peintres…
  • Le Panier profite du succès de l’émission télévisée Plus Belle la Vie dont les décors sont fortement inspirés par les rues et les places du Panier.
    1. La production de la série y installe même une boutique.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables du Panier

 

 

  • Marseille comptait deux hôpitaux : l’Hôtel-Dieu et l’Hôpital général de la Charité dont l’appellation devient la Vieille Charité en 1855 à la suite de la création d’un nouvel hospice à Sainte-Marguerite.

 

Hôtel-Dieu

 

  • 18e s. Construction.
  • 2007. La ville de Marseille cède l’exploitation au Groupe Axa sous forme d’un bail emphytéotique afin d’y construire un hôtel 5 étoiles.

 

Vieille Charité

 

  1. 2, place de la Charité.
  2. Voir article La Vieille Charité à visiter.
  3. Histoire
    1. 1639. Le chanoine E. Pachier est à l’origine de la création d’un hôpital destiné aux mendiants et aux vagabonds qui est transformé en Hôpital général sur décision de Louis XIV.
    2. Les travaux de construction du nouvel édifice sont confiés à Pierre Puget, architecte du roi Louis XIV, qui est né dans une rue voisine.
    3. 1671. Pose de la première pierre.
    4. 16791707. Construction de la chapelle de l’Hospice de la Vieille Charité.
    5. 1749. L’Hospice accueille les pauvres et les mendiants.
    6. Rénovation par Le Corbusier.
    7. 1968. L’édifice commence à être rénové.
    8. 1986. La Vieille Charité accueille des musées et sert de cadre à des expositions et à des manifestations culturelles.
      1. Centre international de poésie Marseille (cipM).
      2. Direction des Musées de Marseille.
      3. Musée d’archéologie méditerranéenne.
      4. Musée d’Arts Africains, Océaniens, Amérindiens.
      5. Salle de cinéma d’arts et essais (Le Miroir).
      6. Une librairie (Regards).
      7. L’Institut National de l’Audiovisuel (INA).
      8. L’école doctorale de l’EHESS.
      9. Le Centre National de Recherche Scientifique (CNRS), ainsi que plusieurs fonds bibliothécaires spécialisés et des expositions temporaires.
  4. Visite des lieux
    1. Les quatre ailes de bâtiment fermées vers l’extérieur et ouvertes sur l’intérieur avec trois niveaux de galeries à arcades évoquent un cloître à trois niveaux.
      1. Les galeries desservaient des espaces de vie et de travail.
    2. La magnifique chapelle baroque est couverte d’un très rare dôme elliptique conçu par Pierre Puget.
    3. La façade de la chapelle représente le thème de la Charité accueillant les enfants en la montrant entourée de pélicans nourrissant leurs petits.

 

Place de Lenche

 

  1. Emplacement de l’ancienne agora grecque et l’ancien forum romain.
  2. Vestiges d’anciens moulins à vent.
    1. Voir article Moulins à vent en Provence.

 

 

Église Saint-Laurent

.

  • Esplanade de la Tourette.
  • Magnifique panorama.
  • Accès au Fort Saint-Jean et au Mucem par une passerelle.

 

Clocher de l’église Notre-Dame-des-Accoules

 

  • 10, place Daviel.
  • Le clocher se dresse entre le Vieux-Port et le Panier.
  • Le clocher est le vestige d’une  immense église gothique qui était qualifiée d’ecclesia formosa, la belle église.
  • 13e s. Reconstruction d’une immense église sur un édifice chrétien précédent.
  • Entre 1794 et le Premier Empire. Les révolutionnaires détruisent l’église.
    1. Le clocher aurait été épargné, dit-on, parce qu’il donnait l’heure à toute la ville et au conseil municipal.
  • 1820. Mgr. P. de Mazenod prêche sur les lieux une importante mission.
    1. Un Golgotha en pierre de Saint-Julien est alors élevé en « expiation de tous les crimes commis pendant la Révolution« .
    2. Il surmonte la chapelle-grotte du Saint-Sépulcre.
  • 1826. Sur le côté est construite une chapelle néoclassique de la Vierge.
    1. La chapelle est positionnée sur les fondations de la chapelle Notre-Dame-de-la-Paix qui avait été accolée à la grande église des Accoules sous Louis XIV.
    2. Elle était alors considérée comme un chef d’œuvre baroque.
  • Le clocher à flèche à crochets  (1359) a été refait au 17e s. et au 19e s.

 

Hôtel de Cabre

 

  • 1535. Construction de la plus ancienne demeure de Marseille encore intacte.

 

Maison Diamantée

 

 

Pavillon Daviel

 

 

Préau des Accoules

 

  • 17e s.
  • Collège de jésuites puis Observatoire royal.

 

 

 

Le Panier et le Cinéma

 

 

  • 1970. Borsalino. Jacques Deray. Avec Alain Delon, Jean-Paul Bemondo.
    1. D’après Bandits à Marseille écrit par Eugène Saccomano.
    2. Les décors du film sont inspirés par Le Panier.
    3. Alain Delon a vécu sa jeunesse dans le quartier.
  • 2000. Comme un aimant. Kamel Saleh et Akhenaton.
    1. Le film est inspiré par l’ambiance du Panier.
  • 2005. Lila dit ça. Ziad Doueiri. Avec Vahina Giocante et des comédiens amateurs du quartier.
  • 2009. L’Immortel. De Richard Berry. Avec Jean Reno, Richard Berry.

    1. Plusieurs scènes tournées au Panier.
  • Plus Belle la Vie. Le Panier inspire le  « Mistral« , lieu phare de la série .
    1. De nombreuses scènes de la série ont été tournées en extérieur au Panier.

 

 

Célébrités liées au Panier

 

 

  • Bosso (Patrick). Marseille, Naissance à la maternité de la Belle-de-Mai, 2 octobre 1962.
    1. Humoriste et acteur.
    2. Enfant du Panier, il grandit dans ce quartier avant de s’installer dans les quartiers Nord dans la cité HLM « les Lauriers« .
  • Guérini (Jean-Noël). Calenzana (Haute-Corse), 1er janvier 1951.
    1. Homme politique.
    2. Sa carrière est fondée sur le quartier du Panier où il a été constamment réélu depuis plusieurs décennies.
    3. 1967. Adhésion au Parti Socialiste.
    4. Depuis 1982, il est conseiller général, élu du canton de Marseille-Les Grands-Carmes, dont fait partie le quartier du Panier.
      1. Il succède à ce poste à son oncle Jean-François Guérini, élu depuis 1951 et proche de Gaston Defferre, président de l’Office communal des HLM.
    5. 19901993. Salarié de la Compagnie Générale des Eaux (aujourd’hui Veolia), attaché de direction d’une filiale de la Sarp, division spécialisée dans le traitement des déchets toxiques.
    6.  –  2015Président du Conseil général  des Bouches-du-Rhône (13).
      1. Jean-Noêl Guérini succède à François Bernardini (PS).
      2. Il est remplacé par Martine Vassal (UMP).
    7. 1998. Sénateur.
      1. 2014. Réélu.
    8. Plusieurs affaires Judiciaires.
      1. Il est notamment mis en cause dans une affaire politico-financière (dite « affaire Guérini »).
      2. 2012. e Sénat décide de lever son immunité parlementaire.
  • Luciano (Le Rat ). Marseille,  21 avril 1976.
    1. Rappeur marseillais d’origine espagnole et martiniquaise.
    2. Ancien membre du groupe Fonky Family.
  • Menzo. Rappeur français d’origine comorienne.
    1. Ancien membre du groupe Fonky Family.
    2. Son vrai nom est Mohamed Ali.
  • Nguyen Van Loc (Georges). Marseille quartier du Panier, 2 avril 1933 –  Cannes, 7 décembre 2008 (crise cardiaque).
    1. Contemporain de Tany Zampa qui grandit dans le même quartier.
    2. Commissaire de police, écrivain et acteur surnommé « le Chinois ».
    3. 1972. Il créé le premier GIPN (Groupe d’Intervention de la Police Nationale) à Marseille.
    4. Il repose au cimetière Saint-Pierre de Marseille (carré 18 partie ouest au centre 1er rang n° 23).
  • Puget (Pierre). Marseille 16 octobre 1620Marseille 2 décembre 1694.
    1. Voir article Pierre Puget.
    2. Architecte, dessinateur, peintre, sculpteur.
  • Zampa (Tany). Marseille, 1er avril 1933- Marseille, 16 août 1984.
    1. Ancien parrain du milieu marseillais.
    2. Son père, Mathieu Zampa, commence dans le Milieu dans les années 1930 sous Paul Carbone et François Spirito, puis il se range du côté des Guérini après la Libération.

 

 

 

 

Bonnes adresses du Panier (Marseille)

 

 

Agences immobilières

 

Boutiques

 

Hôtels

 

Chambres d’hôtes

 

Restaurants

 

 

Vie pratique au Panier

Marseille 13002

 

 

  • Mairie .
  •  Allo Mairie. 0810 813 813
  • Samu. 15
  •  Pompiers. 18
  •  SOS Médecins. 04 91 52 91 52.
  •  Commissariat
  •  RTM Info. 04 91 91 92 10
  •  Sécurité Gaz. 04 91 08 08 08
  •  Sécurité Eau. 04 91 83 16 15

 

 

Mots Clés : , ,
.
// Exit if accessed directly if ( !defined('ABSPATH')) exit; /** * Footer Template * * * @file footer.php */ /* * Globalize Theme options */ global $responsive_options; $responsive_options = responsive_get_options(); ?>