César, le Ferry Boat de Marseille, une légende. © Fotolia.com

 

 

 

Accueil Provence 7

Ferry Boat de Marseille


 

 

 

 

 

 

  • Un bateau pour naviguer d’une rive à l’autre, dans le sens de la largeur, dans l’ancien port de Marseille…
  • A Marseille, le feri boate, comme on dit avec l’accent, permet de traverser le Vieux-Port dans le sens de la largeur de la Mairie à la Place aux Huiles.
  • Le Ferry-Boat de Marseille a la réputation d’assurer la plus petite ligne maritime du Monde : 283 m (pas un de plus, pas un de moins).

 

Histoire du Ferry Boat de Marseille


 

 

 

1er-ferry-boat

1er Ferry Boat de 1880

 

  • Avant la création du ferry boat, d’anciennes barques de pêcheurs avaient été reconverties en navettes afin de transporter des passagers qui devaient embarquer sur les grands voiliers et vapeurs.
  • 1880. 3 juin. Création de la ligne du Ferry Boat de Marseille. L’engin est un étonnant bateau mouche à vapeur « Mouche IV » et « Mouche VII ».
  • 1931. Lors du tournage de Marius, une scène est filmée en extérieur sur le Ferry boat de l’époque, un Mouche, avec Félix Escartefigue en capitaine du navire défendant son statut de marin.
    1. L’affiche de Dubout montre un ferry surchargé.
  • 1952. Livraison de César, le nouveau Ferry Boat de Marseille.
    1. Le navire a été commandé aux chantiers navals de la Seyne-sur-Mer par François Paoleschi, un ancien marin au long cours et propriétaire de ces passeurs.
    2. Il est équipé d’un moteur diesel Baudoin DB3 de 45 ch.
  • 1953-2006. Le célèbre César remplit pleinement sa mission de navette d’abord avec les deux Mouche puis seul  quand à la mort de François Paoleschi, sa fille Claire et son mari Roger Ischyrion reprennent l’exploitation des lignes, les Mouche arrivent aussi en fin de vie, et ils sont retirés du service.
  • 1984. Les clés des 3 ferry boats (César et les deux Mouche placés en réserve) sont solennellement remises à Gaston Defferre, maire de la ville de Marseille par Claire et Roger Ischyrion  qui n’arrivent plus  à vivre de l’exploitation. Désormais, le César devient municipal.
  • 2010. Février. Le brave César est remplacé par un plus jeune : électro-solaire; tout design… mais voilà il offre trop de prise au vent et il s’abîme très vite… Ah le Progrès n’est plus ce qu’il était !
  • 2013. Juin. Plébiscité par le public, César reprend sa place.
    1. Le catamaran, victime de nombreuses avaries avant de subir un incendie venu d’un bateau voisin…  est piteusement retiré du service.
    2. Le César qui permet d’accueillir 45 personnes à bord reprend son inlassable travail de 9h30 à 20h30.
    3. Le César profite de trois ans de restauration aux chantiers Sainte-Marie, à l’anse du Pharo. «Chaque pièce a été démontée et changée à la main, c’est le même ferry-boat qu’il y a 50 ans», avait déclaré à 20 Minutes le responsable des ateliers, Bensa Oreste.
    4. En prime, le César s’est offert une part lors du tournage de la fameuse trilogie de Pagnol par Daniel Auteuil…
  • 2013. Le Ferry Boat revient, il devrait partager la ligne avec César et un communiqué technique du groupement en charge de la gestion affirme qu’il n’y a eu pour l’essentiel que de mauvaises rumeurs…
  • Pour l’heure, la traversée est gratuite… se renseigner toutefois en cas de changement.

 

 

Tisseur de Liens entre les rives ?


 

 

Ferry-Boat-Modélisme-Fotoli

Ferry Boat et modélisme © Gab-K – Fotolia.com

 

  • Le ferry boat relie deux rives qui sont séparées par 26 siècles d’histoire.
  • Côté Mairie, quai rive nord.
    1. C’est la ville grecque, puis la ville romaine, médiévale, l’hôtel de ville de Louis XIV, les destructions des nazis, la reconstruction et la part belle des événements de Marseille Capitale Européenne de la Culture.
    2. Le quai est élargi, le soleil du matin éclaire les façades qui resteront toute la journée sous la lumière bienfaisante de l’astre solaire.
  • Côté sud, quai de Rive Neuve.
    1. Le passé est lointain est celui de la saline, les marais salants dont Patrick Verlinden pense qu’ils sont à l’origine du nom de Marseille (Massalia) et du choix du site par les Grecs.
    2. Ce côté est celui des grandes nécropoles antérieures à Saint-Victor.
    3. Saint-Victor, c’est le christianisme fervent des martyrs et des premiers saints avant d’être celui des brillants et puissants abbés de Saint-Victor tandis que le quai nord est celui de l’évêché historique, des cathédrales et du christianisme institutionnel. Le sud est plus à l’ombre, son trottoir est moins prestigieux…
    4. Mais derrière cette rive, il a le cours Estienne d’Orves qui doit tant à Jeanne Laffitte, et plus haut Notre-Dame-de-la-Garde alors que le quai rive-nord traînait un Panier qui a eu du mal a sortir d’une profonde torpeur…

 

Paris à sa Rive Droite et sa Rive Gauche…

Marseille, l’autre capitale, aussi…  

 

  • Le ferry boat suffit-il à tisser des liens entre les deux rives ?
    1. Ce n’est pas sûr car la fracture est plus profonde encore.
    2. A Marseille, la fracture entre les Quartiers Nord et les Quartiers Sud est sociale, religieuse, économique, culturelle…
    3. La ligne de séparation Nord/Sud a longtemps été matérialisée par La Canebière et en prolongeant La Canebière on arrive au milieu des 283 m de la ligne du ferry…

 

 

Caractéristiques techniques du ferry boat écologique


 

 

Ferry-boat-electro-solaire

Ferry électro-solaire de Marseille

 

 

  • Navire amphidrome non polluant.
    1. Il a la particularité de pouvoir se déplacer indifféremment en avant et en arrière de la même manière, sans manœuvre de retournement.

 

Conception

 

  • Bureau d’études « Jean & Frasca Design », le Chantier Naval Gatto à Martigues et la Société Alternative Energie.

 

Caractéristiques techniques

 

  • Dimensions. Longueur hors tout : 13 m. Largeur 4,70 m.
  • Poids. A vide : 10,5 t. En charge 14 t.
  • Propulsion. 2 moteurs électriques alternatifs triphasés 380 V. (rendement élevé). Hélices relevables et orientables à 360 °.
  • Batteries.  2 parcs de propulsion composés de 64 batteries Nickel-Cadmium (rendement élevé).
  • Panneaux solaires. Surface totale 25 m2 pour 16 panneaux photovoltaïques sur cadres en aluminium.  Puissance instantanée de 800 W. en hiver à 3000 W. en été.
  • Autonomie.  Plus de 10 h. sans rechargement des batteries (soit environ 270 traversées de 3 minutes maximum) ; autonomie solaire en été (sans apport électrique complémentaire des batteries) ; consommation par traversée de 400 Wh. à 1400 Wh. selon la charge et le vent.
  • Capacité de transport.  45 passagers dont 20 places assises. Un espace permettant l’embarquement de 4 fauteuils, poussettes ou vélos.
  • 2 hommes d’équipage .
  • Vitesse. 3 à 4 nœuds en exploitation, 7 nœuds à pleine puissance (13 km/h environ).
  • Accessibilité personnes à mobilité réduite: accès par plans inclinés et panne à hauteur variable ; 2 portes coulissantes vitrées électriques de chaque coté de 0,90 m.
  • Aération et ventilation. Ouverture permanente par le toit ; vitres latérales (méthacrylate 10 mm. teintées en bleu, cintrées et coulissantes sur rails inox).
  • Informations au public. 2 écrans vidéos plats de 21 pouces (historique du ferry boat et technologie électrique). 1 panneau indiquant la consommation électrique en temps réel.
  • Durée de la traversée. 2 minutes.

 


 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : ,
.