Le village, le château, le Centre de Congrès© Marc Cecchetti – Fotolia.com.

 

 

 

Accueil Provence 7

Gréoux-les-Bains à visiter (04)


 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

Gréoux.-Armoiries.-P.-Verli

Armoiries de Gréoux-les-Bains.© Verlinden

 

 

Gréoux-les-Bains est la 3ème ville thermale de France


 

 

  • Le nom de la cité viendrait de la déesse Grisellicis, nymphe des eaux curatives.
  • La vocation de thermes de Gréoux-les-Bains remonte aux Romains, très experts en la matière.
    1. Les Romains ont su reconnaître les vertus des eaux chaudes et sulfureuses.
    2. C’est à l’époque gallo-romaine qu’une population se fixe pour créer le village.

 

 

Situation de Gréoux-les-Bains


 

 

Gréoux-les-Bains aux limites des Alpes-de-Haute-Provence (04)

 

 

Gréoux-les-Bains fait partie de la Communauté d’agglomération Durance Luberon Verdon (D.L.V.A.)

 

 

Communes limitrophes ou proches de Gréoux-les-Bains

 

Accès à Gréoux-les-Bains

 

 

Distances depuis Gréoux-les-Bains

 

 

 

La Nature à Gréoux-les-Bains


 

 

  • Gorges de Malakoff.
  • Des activités d’agriculture, de sylviculture, et de pêche existent sur la commune.
    1. Culture de  l’olivier. Terroir de la commune classé par l’INAO comme pouvant produire de l’huile d’olive de Provence AOC.
    2. Culture de la vigne. Production de vin dans le périmètre du Pierrevert (AOC),
    3. Culture des arbres fruitiers.
    4. Elevage ovin.

 

L’eau à Gréoux-les-Bains

 

Greoux-Verdon-Verlinden-P42

Gréoux-les-Bains. Pont sur le Verdon © Verlinden.

 

 

  • L’eau est présente dans l’histoire et le quotidien des Gryséliens et de leurs visiteurs.
    1. L’eau des Thermes.
      1. Les activités du Thermalisme qui mêlent Tourisme et Santé sont à la fois un moteur économique puissant et un symbole de bien être profond.
      2. Avec plus de 2000 ans d’histoire, le thermalisme ne cesse d’évoluer et ses bienfaits gagnent une population élargie géographiquement, en âges et en centres d’intérêts.
    2. Le Verdon.
      1. Affluent de la Durance qu’elle rejoint à la sortie de Gréoux-les-Bains.
      2. Rivière dont l’histoire est d’une richesse considérable et d’une profondeur infinie.
      3. Sites des Gorges du Verdon et cours de la rivière qui invitent à de multiples activités :
        1. Randonnées, trails, sports nautiques, sorties familiales…
    3. La Durance.
      1. On oublierait presque que ce puissant affluent du Rhône longe le territoire de Gréoux-les-Bains dans sa partie ouest.
      2. La Durance est axe de communication considérable, hier par voie fluviale, aujourd’hui pour les routes et autoroutes qui suivent son cours.
    4. Le Lac d’Esparron.
      1. Lac de retenue formé par le barrage de Gréoux, le site a des ressources multiples insuffisamment connues.
      2. Les activités nautiques, voile, aviron, canoë, natation … sont pratiquées en toutes saisons et concernent tous les niveaux des loisirs familiaux aux compétitions de hauts niveaux.
      3. Ses rives offrent des circuits de randonnées à pied, en vélo, en moto, en voiture… nombreux et toute l’année.
      4. La dimension vacances avec des séjours de durée courte ou longue (campings, chambres d’hôtes, hôtels, locations…) ne cesse de s’étendre pour bien couvrir près de 10 mois de l’année.

 

Le territoire de collines et de plateaux

 

  • La variété et la qualité des paysages, la douceur du climat et l’ensoleillement exceptionnel permettent une immersion totale dans la nature toute l’année.
  • Gréoux-les-Bains offre un catalogue de circuits de randonnées à pied ou en VTT d’une grande richesse.
    1. Le site est retenu par les experts nationaux du VTT pour y tester le dernier cri des équipements.
  • Canyon Parc. Site d’accrobranche.
    1. Ouvert de Pâques à la Toussaint.

 

 

Histoire de Gréoux-les-Bains


 

 

Préhistoire

 

  • Néolithique. Nombreuses traces d’occupation retrouvées aux grottes Saint-Sébastien.
    1. Fibules de la civilisation de Hallstatt.

 

Antiquité

 

  • Nymphis Griselius est connue des Romains en raison de ses sources thermales.
    1. Les Nymphes sont les divinités romaines des sources.
    2. Les Romains aménagent les thermes.

 

Du Moyen-Âge à la Renaissance

 

  •  11e s. Une motte castrale est élevée sur le site d’Aurabelle.
  • Plusieurs seigneurs se succèdent.
    1. L’ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem.
    2. 14e s. – 17e s. Les Glandevès.
    3. Les d’Audiffred jusqu’à la Révolution française.
  • Le prieuré de Saint-Pierre établi hors-les-murs,  à l’est du village, dans le quartier antique est une dépendance dé l’abbaye de Montmajour (Arles).
  • L’église paroissiale dépend de l’évêque de Riez.
  • 13e s. La communauté d’Aurafrède (Aurafrigida) est établie sur la rive gauche du Verdon.
    1. La communauté est indépendante et forme un fief distinct.
    2. 14e s. La Peste noire et la Guerre de Cent Ans la dépeuplent.
    3. 15e s. La communauté  est annexée par celle de Gréoux.
  • 14e s. Charles II, Comte de Provence, cède la seigneurie aux Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem.
  •  La seigneurie de Gréoux passe ensuite au recteur du Comtat Venaissin, elle est donc dans l’orbite papale.
  • Les Glandevez sont les seigneurs de Gréoux jusqu’au début du 17e s.
  • 15e s. La communauté de Rousset-lès-Gréoux, créée autour d’un prieuré (Saint-Pierre-de-Rousset) de l’abbaye de Montmajour est également rattachée à Gréoux.
  • Guerres de Religion. Les Huguenots pillent Gréoux.
  • 1702. La baronnie médiévale est érigée en marquisat pour Jérôme d’Audiffred.
  • Fin de l’Ancien Régime. Une paroisse qui recouvre aussi une partie de Valensole, et dont le culte se tient à l’église Sainte-Madeleine de Villedieu disparaît à cette époque.
  • 1792. Une société patriotique,est créée.
  • 1793, Le château échappe à la destruction demandée par les administrateurs du département.

 

Epoque contemporaine

 

  • 1800. 3 décembre. Le château est pillé par les royalistes.
  • 1806. 1 471 habitants.
  • 1851. 2 décembre. Le coup d’État de Louis-Napoléon Bonaparte contre la Deuxième République provoque un soulèvement armé dans les Basses-Alpes.
    1. Son échec est suivi d’une violente répression. 25 habitants de Gréoux sont traduits devant la commission mixte, la majorité est condamnée à la déportation en Algérie.
  • 1863. Gréoux possède une école.
    1. L’école dispense une instruction primaire aux garçons depuis plusieurs années.
    2. 1851. La loi Falloux impose l’ouverture d’une école de filles aux communes de plus de 800 habitants.
  • 1896. 1092 habitants.
  • 1939-1945Seconde guerre Mondiale.
    1. 1942. Un centre d’internement est créé à Gréoux pour les étrangers indésirables.
    2. Les Polonais de l’armée polonaise de l’Ouest démobilisés y sont dirigés.
    3. Le centre réquisitionne le Grand Hôtel et de l’hôtel des Bains,
    4. Une quarantaine de personnes sont par ailleurs assignées à résidence à Gréoux. Pendant l’occupation italienne, elles sont protégées par les autorités. Le maire s’était d’ailleurs plaint de devoir accueillir ces indésirables dans sa commune.
    5. 12 juifs sont arrêtés à Gréoux avant d’être déportés.
  • 1954. 782 habitants.
  • 1962. la Chaîne Thermale du Soleil devient propriétaire de l’établissement thermal.
  • 1980. Le château dit des Templiers est cédé pour un franc symbolique à la commune de Gréoux.
  • 1982. 1635 habitants.
  • 1999. 1921 habitants.
  • 2012. 2589 habitants.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Gréoux-les-Bains


 

 

Greoux-Tour-Verlinden

Gréoux-les-Bains. Tour du château. © Verlinden.

 

 

  • Thermes troglodytiques romains avec, non loin, une piscine du Ier siècle ap. J.-C.

 

 

Greoux-château-P4270076

Gréoux-les-Bains. Le château © Verlinden.

 

 

  • Château dit des Templiers.
    1. 11e s. Premières bases. Il illustre le redressement de la ville ravagée par les barbares pendant plusieurs siècles.
    2. 13e s. Construction du château..
    3. 14e s. Charles II, Comte de Provence, cède la seigneurie aux Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem.
    4. Fin 18e s. Vendu à Arnoux Guibert comme Bien National à la Révolution, le château sert de carrière aux villageois tandis que des fouilleurs de toutes sortes recherchent un prétendu Trésor des Templiers.
    5. Les principaux vestiges sont une tour du 12e s. et des défenses du 14e s.
    6. 1840. Classement comme Monument Historique.
    7. 1980. L’édifice est racheté par la commune.
    8. Depuis, il est l’objet de restaurations.
    9. A voir: tour à pied de l’extérieur du château, expositions temporaires dans l’ancienne voûtée salle des gardes – Soirées du château en juillet-août.
    10. Voir articles Templiers en Provence – Château de Gréoux-les-Bains.
  • Château de Laval.
  • Château du Rousset.

 

 

Greoux-Village-Verlinden-P4

Gréoux-les-Bains. Harmonie du village ancien © Verlinden.

 

 

Activité touristique majeure bénéficiant d’équipements remarquables

 

 

Gréoux-les-Bains-Fotolia_87

Thermes de Gréoux-les-Bains © canonist06 – Fotolia.com

 

 

  • Thermes de Gréoux-les-Bains.
    1. Avenue du Verdon. Derrière le Casino.
    2. Ne se visitent pas.
    3. Les thermes font partie de la Chaîne Thermale du Soleil.
    4. Traitement notamment de problèmes de voies respiratoires.
    5. Séances de remise en forme sur 2 jours.
  • Casino du groupe Partouche.
    1. Villa Les Jarres. Avenue des Thermes.
    2. Voir article Casinos en Provence.
  • Hôtels. 14 dont 10 classés.
    1. A noter : deux hôtels trois étoiles et deux résidences de tourisme.
  • Campings.
    1. Trois campings.
  • Des meublés labellisés et non labellisés nombreux.
  • Chambres d’hôtes réputées.
  • Résidences secondaires : parc très important.
  • Centre de Congrès de très haut niveau dotée d’équipements cinématographiques exceptionnels.
  • Voir article Bonnes adresses de Gréoux-les-Bains.
  • Canyon Parc.
    1. Château Laval. Route de Valensole.
    2. Accrobranche à partir de 3 ans.
  • Visites guidées.

 

 

Greoux-Verlinden-P4270116

Gréoux-les-Bains. Résidence © Verlinden.

 

 

Cinéma

 

Greoux-Congrès-1.-P.-Verlin

Centre des Congrès. Salle de Cinéma EcoCiné Verdon © Verlinden

 

 

  • Tournage.
    1. 1960.  Crésus. Film de Jean Giono.
  • Salle de Cinéma.
    1. Ecociné Verdon.
      1. Avenue Pierre Brossolette.
  • Film Verdon Secret.

 

 

Verdon-secret-Affiche

Verdon Secret, le film. A la rencontre du plus grand canyon d’Europe. © Eco Ciné Verdon

 

 

 

Musées de Gréoux-les-Bains


 

 

  • Musée des Jouets anciens et des Miniatures.
    1. 16 Avenue des Alpes. En direction de Vinon-sur-Verdon.
    2. 12 pièces reçoivent la collection de Mme. Portugal qui collectionne les poupées depuis l’âge de 8 ans.
    3. Ouvert de mi-avril à in octobre. Lundi, mercredi et vendredi sauf jours fériés.
  • La Maison de Pauline
    1. Le site fonctionne en réseau avec les musées des gorges du Verdon.
      1. Le musée de la préhistoire des gorges du Verdon de Quinson.
      2. L’écomusée de la Vie d’antan à Esparron-de-Verdon.
      3. La maison des gorges du Verdon à La Palud-sur-Verdon.
      4. Les musées Sirènes et fossiles et du Moyen Verdon de Castellane.

 

 

Monuments chrétiens de Gréoux-les-Bains


 

 

  • Au Moyen-Âge, Gréoux a deux églises.
    1. La première (Saint-Pierre-aux-Liens) pourrait avoir été édifiée sur l’ancienne agglomération romaine, proche des thermes. L’église est désaffectée et ruinée au 17e s.
    2. La seconde église est l’actuelle paroissiale Saint-Pierre-les-Ormeaux.

 

Greoux-clocher-P.-Verlinden

Clocher de l’église Notre-Dame © Verlinden

 

 

Gréoux-Interieur-eglise-Ver

Nef de l’église paroissiale Notre-Dame © Verlinden.

 

 

  • Eglise Notre-Dame-des-Ormeaux.
    1. 11e s. Ancien prieuré de l’abbaye de Montmajour.
    2. Style roman provençal avec des parties gothiques.
    3. Elle est est composée d’une nef à cinq travées voûtées en berceau.
    4. 12 e s. et 13 e s. Dates des parties les plus anciennes de l’église et encore présentes : façade et nef.
    5. 14e s. et 15e s. Le bas-côté sud est constitué de chapelles latérales médiévales (chapelle seigneuriale de Sainte-Catherine, chapelle de la confrérie de la Vierge, chapelle Saint-Sébastien),dont les murs de séparation ont été abattus.
    6. v. 16e s. Bas-côté nord, sur deux travées.
    7. 1574. L’église est gravement endommagée par les Calvinistes.
    8. Chœur de style gothique.
    9. Sous la Révolution, l’église est acquise par un particulier, Antoine Blanc, qui la sauve.
    10. v. 1830. Clocher-tour, construit sur la façade occidentale..
    11. 1973-1975. Importante restauration de l’intérieur de l’église.
    12. 1615. Une Assomption peinte par Jacques Macadré,, classée.
    13. 1697. La Pâmoison de la Vierge (au moment de la descente de Croix du Christ). C’ est la seule peinture retrouvée d’Honoré Morenon. Elle se trouve dans la chapelle Sainte-Croix.
    14. 17e s. Retable de l’autel Saint-Sébastien. Il est classé.
  • Chapelle Notre-Dame-des-Œufs.
    1. Route de la plage de Saint-Julien. 1h30 à pied l’A/R.
    2. Proche d’Aurafrède. Sur la rive gauche du Verdon, au sud-est de Gréoux, dans un endroit assez peu facile d’accès.
    3. La chapelle doit son nom à des boursouflures de ses parois que les anciens croyaient être des œufs de serpents que les ermites avaient chassés de leurs grottes.
    4. 960. Elle est mentionnée sous le nom de Sainte-Marie d’Aurafrède, d’après le nom du fief voisin.
    5. 17e s. Des transformations modifient l’état du sanctuaire qui prend à peu près son état actuel.
    6. Jusqu’aux années 1930. La chapelle est  le but d’un pèlerinage contre la stérilité des femmes mariées,ou pour aider les jeunes filles à trouver un époux. La pèlerine montait au sanctuaire, déposait quelques œufs dans les niches du chœur en ex-voto, et mangeait les autres. Le pèlerinage est remplacé par un cahier de demandes.
    7. Années 1960. Restauration de la chapelle.
    8. Beau point de vue sur le vieux village.
  • Chapelle Saint-Sébastien.
    1. 17e s.
    2. Ouverte au culte protestant l’été.
  • Chapelle Sainte-Croix.
    1. Dans la partie ouest du vieux bourg
    2. Lieu de pèlerinage de la Saint-Sébastien.
  • Nombreux oratoires sur le territoire communal.

 

 

Liens internationaux avec Gréoux-les-Bains


 

 

  • 1985. La commune est jumelée avec Bad Krozingen (Allemagne).

 

 

Célébrités liées à Gréoux-les-Bains


 

 

  • Pauline Borghèse. Ajaccio 20 octobre 1780 Florence 9 juin 1825.
    1. Née Paolina.
    2. Fille de Charles-Marie Bonaparte et de Maria Laetizia Ramolino.
    3. La sœur préférée de Napoléon Bonaparte.
    4. La Princesse séductrice a séjourné à Aix-en-Provence et à Gréoux.
  • Antoine-Jean-Baptiste-Joseph Gravier. Gréoux 3 septembre 1784Paris, 8 mars 1850. Homme politique.
    1. Banquier.
    2. Député de 1815 à 1846.

 

 

Bonnes adresses


 

 

Greoux-commerces-Verlinden-

Gréoux-les-Bains. Commerces © Verlinden.

 

 

 

 

Agenda de Manifestations à Gréoux-les-Bains


 

 

ville-de-glb-credit-emulsion

Office de Tourisme et château © Emulsion.

 

  • Office de Tourisme de Gréoux-les-Bains.
    1. 7 Place de l’Hôtel de Ville. Tél. 04 92 78 01 08. www.greoux-les-bains.com
  • Brocantes, expositions et spectacles au château.
  • Mai – Octobre. Dimanches musicaux.
    1. Concerts gratuits au Parc Morelon : chanson populaire, jazz, musique classique…
  • Eté. Juillet- Août. Les Nuits du Château.
    1. Spectacles tout public : humour, musique lyrique, théâtre…
  • Novembre. Vacances de la Toussaint. Foire aux Santons.
    1. Ateliers pour enfants.

 

 

Jumelage avec Gréoux-les-Bains


 

 

  • Bad Krozingen (Allemagne).

 

 

Articles liés à Gréoux-les-Bains


 

 

      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.