Donjon du 13e s. © Verlinden.

 

 

 

Accueil Provence 7

Esparron-de-Verdon à visiter (04)


 

 

 

 

 

 

  • Depuis la création de son lac de retenue de 230 ha, Esparron-de-Verdon est devenu une petite station touristique proposant de nombreuses activités de nature.
  • Le château des Castellane est l’un des fleurons médiévaux de la Provence.
  • Code postal. 04800.
  • Canton de Valensole.
  • Habitants. Esparonnais.
  • Superficie. 34,2 km2.
  • Altitude. 307 m – 585 m.
  • Population. 422 habitants (2012).
  • Coordonnées et Carte. N  43°44’16.0″  E  5°58’08.4″Cliquer sur le lien texte pour afficher la carte de la commune d’Esparron-de-Verdon.
  • CommunautéDLVA. Durance Luberon Verdon Agglomération.

 

Armoiries d’Esparron-de-Verdon © Verlinden.

 

 

  • Armoiries. De gueules à la bande d’argent chargée d’une épée d’or dans son fourreau de sable.

 

 

 

Territoire de Haute-Provence géré par la DLVA © Fotolia.com  – Pixabay.com – Verlinden.

 

 

Situation d’Esparron-de-Verdon


 

 

 

Communes limitrophes d’Esparron-de-Verdon

 

 

Accès à Esparron-de-Verdon

 

 

Distances depuis Esparron-de-Verdon

 

 

 

La Nature à Esparron-de-Verdon


 

 

  • Parc Naturel Régional Du Verdon
  • La nature est généreuse et offre de nombreux loisirs :
    1. Loisirs nautiques liés au lac de retenue.
      1. Superbe espace de détente dans la nature.
      2. Aviron, planche à voile, voile…
      3. Promenades sur et autour du lac.
      4. Baignades. Plages.
    2. Randonnées.
      1. Le sentier de grande randonnée GR4 traverse le territoire communal.
      2. Le sentier botanique (4 km) est présenté dans un livret en vente à l’Office de Tourisme ou à la Maison du Parc Naturel régional du Verdon.
      3. Le tour du lac a pied n’est souvent pas possible pour des raisons administratives.
    3. Escalade.

 

Rivières

 

  • Le Verdon.
  • 4 affluents du Verdon
    1. Le Ravin d’Albiosc. 7,3 km.
    2. Le ravin de Vauclare. 3,5 km.
    3. Le Vallon de la Galerie.
    4. Le Ravin de Merle. 1 km.
  • Le Sorbiou qui traverse le village.

 

Lac d’Esparron

 

Lac d’Esparron (04)  © Marc Cecchetti – Fotolia.com

 

Village, port et plages © minicel73 – Fotolia.com

 

 

© Frie – Pixaday.com

 

 

  • Voir articles Lac d’Esparron et Bonnes adresses Lacs du Verdon
    1. Petites calanques, criques sauvages, plages…
    2. Promenade en bateau électrique, canoës, kayaks, pédalos, voile, planches, aviron…
    3. Près du port la plage.
    4. Ambiance familiale détendue.
    5. Barrage de Gréoux.
      1. Sur la D 315 vers Gréoux-les-Bains.
      2. Barrage en terre de 260 m d’épaisseur. à la base.
      3. Hauteur 67 m. Longueur 220 m.
      4. 85 millions de m3 d’eau alimentent le canal de Provence et la centrale de Vinon.
      5. Magnifique vue du haut de la colline sur Esparron-de-Verdon et le Château de Castellane.

 

 Bois et forêts

 

  • La moitié de la superficie de la commune est couverte de forêts.

 

 

Histoire d’Esparron-de-Verdon


 

 

Préhistoire

 

  • Fréquentation des lieux attestée au Paléolithique.
  • Vestiges datés du Néolithique.
  • Age du Bronze.
    1. Puits à offrande à l’aven de Vauclare.
    2. Habitat de l’Abri du Berger.
    3. Poteries et tuiles dans la grotte de la Baume de l’eau.

 

Antiquité

 

  • Le nom d’Albiosc serait dérivé du nom de la tribu des Albici.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 9901259. Les abbés de Lérins  sont les seigneurs du lieu.
  • 10461066. 1ères mentions de Castrum Sparronis dont le nom évoque en occitan la falaise montagneuse.
  • 12e s. Citation d’Albiosc. Dépendance de l’abbaye de Lérins puis des Castellane. Ancienne baronnie.
  • Seigneurie des  Castellane à partir de Boniface VI de Castellane (1226 – 1287).
  • 1259. les Comtes de Provence sont seigneurs d’Esparron.
  • 1262. Charles d’Anjou s’empare du château d’Esparron.
  • 12711386. Co-seigneurie passe des comtes de Provence et des Beaumont.
  • 1309 1480. Co-seigneurie des Esparron.
  • 1480. Les Castellane deviennent seigneurs d’Esparron.
  • Révolution française. Le château est vendu comme Bien National. Un ami de la famille Castellane l’achète et le leur rend.
  • 1792. La commune a une société patriotique.

 

Epoque contemporaine

 

  • 1800. 510 habitants (81 h. à Albiosc).
  • 1896.  272 habitants (84 h. à Albiosc).
  • 1851. 2 décembre. Le coup d’Etat de Louis-Napoléon Bonaparte contre la Deuxième République provoque un soulèvement armé dans les Basses-Alpes. Les défenseurs de la République sont durement réprimés : 13 habitants d’Esparron-sur-Verdon et six de Flayosc sont condamnés, la plupart sont déportés en Algérie.
  • 1943. 1er Mai. Les FTP ( Francs-Tireurs et Partisans) sabotent une ligne à haute-tension.
  • 1944. La 1ère de FTP se ravitaille dans la commune.
  • 1954. 86 habitants (26 h. à Albiosc).
  • 1973. Fusion avec Albiosc, ancien prieuré de Lérins.
  • 1982. 206 habitants.
  • 1999. 312 habitants.
  • 2012. 422 habitants.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables d’Esparron-de-Verdon


 

 

 

Village : église et château © Verlinden

 

  • Le vieux village a su garder une architecture homogène.
    1. Le village s’étend au pied du donjon du 13e s. et du château des Castellane.
    2. Quartier médiéval de Vière, proche du château et de l’église.
    3. Anciennes maisons.
    4. L’ancien village était bâti de chaque côté du ravin.

 

 

Château des Castellane. Corps de logis © Verlinden

 

 

  • Château des Castellane.
    1. Construction par la famille des Castellane.
    2. 13e s. Donjon carré. Sommet crénelé et équipé d’archères d’angle.
    3. 15e s. Un des six corps de logis encadrant le donjon dans le style Louis XII.
    4. 17e s. Façade refaite sous Louis XIV.
    5. 1780. Date de l’un des six logis.
    6. Donjon classé Monument Historique. Toitures et logis Inscrits.
    7. Propriétaire actuel. Comte Bernard de Castellane-Esparron qui hérite du bien en 1989 suite à une donation de son oncle Louis Provence de Castellane-Esparron.
    8. Le château abrite des chambres d’hôtes.
  • Eco-Musée de la Vie d’Antan. 
    1. Rue des Fontaines.
    2. Le musée fonctionne en réseau avec les autres musées des gorges du Verdon.
    3. Collection d’objets racontant la vie rurale entre le 18e s. et le 20e s.
    4. Maison de Pauline (Gréoux-les-Bains).
    5. Musée de la préhistoire (Quinson)
    6. Maison des gorges du Verdon (La Palud-sur-Verdon).
    7. Musées Sirènes et Fossiles et du Moyen Verdon (Castellane).
  • Port de plaisance.

 

 

Monuments chrétiens d’Esparron-de-Verdon


 

 

 

  • Eglise romane Saint-André.
    1. 12e s. Bases.
    2. 14e s. Reconstruction.
    3. 18e s. Agrandissement et dotation d’un beau campanile.
    4. L’église intitulée saint André, reçoit également comme titulaire saint Vincent au moment où le prieuré de Lérins disparaît.
    5. L’église est également placée sous le patronage de sainte Marie-Madeleine.
  • Chapelle Sainte-Anne.
    1. Dans le village.
    2. Voir l’article Anne en Provence.
  • Chapelle Sainte-Madeleine.
    1. Ancienne chapelle Notre-Dame, à l’Est du village
  • 3 oratoires.
  • Chapelle correspondant à l‘ancienne église paroissiale Saint-Pierre-ès-Liens de l’ancienne commune d’Albiosc.
    1. 18e s. Agrandissement.

 

 

Bonnes adresses d’Esparron-de-Verdon


 

 

    

 

 

 

Cinéma à Esparron-de-Verdon


 

 

 

  • Salle de cinéma.
    1. Cinéma de Pays.
      1. Salle Polyvalente.

 

 

Jumelage avec Esparron-de-Verdon


 

 

 

 

Articles liés à Esparron-de-Verdon


 

 

  • Cliquer sur le lien-image pour afficher l’article concerné.

 

 

     

 

 

 

Livre lié à  Esparron-de-Verdon à visiter


 

 

Histoire-des-Gorges-du-Verd

2001. Histoire des Gorges du VerdonHenri Gourdin. Editions Edisud.

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.