© Fotolia.com

 

 

Provence 7

Villes Thermales en Provence

 

 

 

 

 

 

 

  • Le thermalisme désigne les activités liées à l’exploitation et à l’utilisation des eaux thermales.
    1. En France, le thermalisme est devenu très médicalisé.

 

 

 

 

Invention des Grecs et des Romains

 

 

  • 6e s. av. J.-C. Les Grecs pourraient être les premiers utilisateurs des eaux thermales.
    1. Le poète lyrique grec Ibyscos né à Rhegium (aujourd’hui Reggio de Calabre en Italie du sud), au début du 6 e s. rapporte cet usage.
    2. Aristophane, Aristote, Sophocle… vantent les mérites des eaux thermales.
    3. La Grèce et l’Egypte, sous influence grecque, voient la construction d’établissements thermaux.
    4. L’émergence de l’eau est assimilée à une divinité, des prêtres et prêtresses s’installent à proximité des sources.
    5. Parmi les stations célèbres : Eubée, Cenchrées, Milo…
  • Les Romains perfectionnent la pratique des thermes qu’ils portent à un très haut niveau de technique et de pratique.
    1. Construction d’aqueducs pour alimenter en eau potable et en eau de service les thermes.
    2. Pratiques sociales, sportives, de santé et de bien-être.
    3. Création de thermes à vocation médicale.
    4. Bains, étuves, salles de massages, fumigations…
    5. Les auteurs latins (Cicéron, Galien, Horace, Juvenal, Pline, Sénèque…) citent des stations : Albula (citée dans l’Enéide,  ses eaux sulfureuses utilisées pour des affections nerveuses sont apportées à Néron), Apone, Baies, Œnaria
    6. Les Celtes / Gaulois vénèrent Borvo, dieu des sources, que les Romains renomment Borvonus.
    7. La Provence est réputée pour de nombreux sites : Aix-les-Bains /Aquae Sextiae, Marseille, Saint-Rémy-de-Provence / Glanum où Agrippa soigne sa goutte, Gréoux-les-Bains, Digne-les-Bains, Arles, Berthemont-les-Bains …
  • Voir articles Histoire des piscinesProvence Romaine Histoire de la Natation.

 

 

Les villes thermales en Provence, leur histoire et leurs spécialités

 

 

    

 

  • Aix-en-Provence (13)
    1. Le nom d’Aix en Provence est lié au thermalisme : en 123 avant J.-C., le consul Gaius Sextius Calvinus installe un camp à proximités des sources thermales. Ce camp devient rapidement une ville, qui prend le nom d’Aquae SextiaeEaux de Sextius »).
    2. Les eaux chaudes d’Aquae Sextiae sont citées par plusieurs auteurs de l’Antiquité, notamment Strabon, Pline et Tite Live.
    3. Les établissements thermaux semblent avoir été nombreux à Aix-en-Provence.
    4. Le plus ancien établissement thermal , nommé « Grenier » se serait situé près du Palais et aurait été alimenté par la source dite des Bagniers. Cette source alimente de nos jours les fontaines du cours Mirabeau.
    5. Une piscine pouvant accueillir quarante personnes a été identifiée rue des Étuves, à proximité de la source de l’Observance.
    6. L’établissement thermal actuel a conservé une piscine voûtée d’époque romaine. Elle était munie de bancs latéraux.
    7. Voir article Aix la Romaine.
  • Berthemont-les-Bains . Commune de Roquebillière (06)
    1. Vallée de la Vésubie à environ 55 km de Nice.
    2. Accès par la gare ferroviaire de Nice et l’aéroport international de Nice-Côte d’Azur.
    3. Unique station thermale de la Côte d’Azur.
    4. Aux portes du Parc National du Mercantour, dans une nature sauvage à une heure de Nice.
    5. A 960 m d’altitude.
    6. Climat agréable, loin de la canicule estivale et des aléas de la météo dans les hautes montagnes.
    7. Le site est réputé pour ses eaux sulfureuses radioactives à 29° C -30 °C.
    8. L’eau sort des roches cristallines du Mercantour. Elle est sulfutrée, sodique, tiède, siliceuse, radioactive, et riche en oligo-éléments.
    9. Station réputée pour les affections respiratoires, les rhumatismes et les troubles articulaires.
    10. Le site a accueilli l’impératrice romaine Cornelia Salonina, épouse de l’empereur romain Gallien qui était venue s’y soigner en 261.
    11. Il est établi que le site a bien été fréquenté à l’époque romaine si l’on en croit la découverte de tegulae (travaux de l’I.P.A.A.M. : Institut de Préhistoire et d’Archéologie Alpes Méditerranée).
    12. Voir article Roquebillière à visiter.
  • Digne-les-Bains (04)
    1. Rhumatologie et traumatismes ostéo-articulaires.
    2. Voies respiratoires.
    3. Les thermes de Digne pourraient avoir une histoire antique remontant à l’époque romaine.
    4. Les thermes utilisent une source chaude à 50 °C .
    5. L’établissement possède un Espace Zen et Remise en Forme.
    6. L’établissement propose des modelages du visage et du corps
    7. L’établissement utilise une piscine en eau thermale à 33°.
  • Gréoux-les-Bains (04)
    1. Situation exceptionnelle dans le Parc Naturel Régional du Verdon.
    2. Proximité du Lac d’Esparron et de la vallée du Verdon.
    3. Nombreux points d’eau pour des activités de loisirs et de découvertes.
    4. Multiples sites de randonnées pédestres et VTT.
    5. Proximité de nombreux sites historiques: châteaux, chapelles, églises…
    6. Activités artisanales, gastronomie, culture de la lavande, visites d’usines et d’ateliers…
    7. Climat très agréable lié à la situation géographique.
    8. Double orientation : Rhumatologie et Voies respiratoires (ORL).
    9. Spécialisation. Réhabilitation post cancer du sein.
    10. Cures thématiques. Mini-Cure spécifique Fibromyalgie. Mini-Cure Rhumato et sport.
    11. Membre de la Chaîne Thermale du Soleil.
    12. Antiquité. Le site  est connu sous le nom de Nymphis Griselius, en référence aux  sources aménagées en thermes par les Romains. Les  Nymphes étaient, en effet,  les divinités associées aux sources. Vestiges des thermes romains.
    13. L’entrée des thermes actuels se trouve sur le cours Sextius, ancien quartier de l’Observance.
    14. Cures libres.
    15. Spa Thermal.
  • Marseille – Camoins -les-Bains (13)
    1. Rhumatologie et traumatismes ostéo-articulaires.
    2. Voies respiratoires (ORL).
  • Monêtier-les-Bains (05)
    1. Etablissement thermo-ludique les Grands-Bains

 

Arthrose et Thermalisme

  • La rhumatologie représente plus de 60% des cures thermales en France.
  • Les formes d’arthrose.
    1. Maladie qui touche les articulations.
    2. Arthrose cervicale.
    3. Arthrose de hanche, de genou, d’épaule, des mains…
  • Le thermalisme répond bien aux besoins de l’arthrose.
  • Contre-indications de l’exposition aux vapeurs d’eaux chaudes et aux nombreux bains chauds.
    1. Les convalescents de maladies infectieuses.
    2. Les victimes d’accidents vasculaires.
  • Exemple de cure thermale pour soigner l’arthrose.
    1. 3 semaines avec 18 jours de soins.
    2. 4 soins quotidiens. Types de soins : bains chauds, bains de vapeurs, douches au jet, massages, applications de boue…
    3. Pédagogie des gestes quotidiens permettant de soulager durablement.

 

 

Thalassothérapie en Provence

 

 

  • La pratique de la thalassothérapie est très répandue en Provence.
    1. Cette pratique est à relier au tourisme, aux revenus et à l’âge moyen.

 

 

Principaux sites de thalassothérapie

 

 

 

Mots Clés : , , , , ,
.