Château d’Allemagne-en-Provence © Verlinden.

 

 

 

Accueil Provence 7

Allemagne-en-Provence à visiter (04)


 

 

 

 

 

 

 

  • La commune se nomme Alemagno de Prouvènço selon la norme mistralienne.
  • Code postal. 04500.
  • Canton. Valensole.
  • Habitants. Allemagniens.
  • Superficie. 32,99 km2.
  • Altitude.  389 m –  622 m.
  • Population. 521 habitants (2012).
  • Coordonnées. N  43° 16′ 58″ E  6° 00′ 15″. Cliquer sur le lien texte pour afficher la carte d’Allemagne-en-Provence.
  • Communauté. DLVA. Durance Luberon Verdon Agglomération.
  • Armoiries. De gueules à un château d’or, flanqué de quatre tours pavillonnées du même.

 

 

Situation d’Allemagne-en-Provence


 

 

  • Alpes-de-Haute-Provence (04)
  • En plein cœur des gorges du Colostre aux belles roches rouges.
  • En plus du village, la commune comporte deux hameaux :
    1. Saint-Antoine .
    2. Puberclaire.

 

Communes limitrophes d’Allemagne-en-Provence

 

 

Accès à Allemagne-en-Provence

 

 

Distances depuis Allemagne-en-Provence

 

 

 

La Nature à Allemagne-en-Provence


 

 

Relief

 

  • Colline de St-Marc.

 

Rivières

 

  • Colostre.
    1. Rivière de 36,3 km de long.
    2. Gorges sauvages aux belles roches rouges.
  • Montagnac. Torrent qui rejoint le Colostre sur la commune.

 

Bois et forêts

 

  • Plus de 50% de la superficie de la commune.

 

Fleurs et lavandes

 

 

Culture de l’olivier

 

 

 

Histoire d’Allemagne-en-Provence


 

 

Antiquité

 

⇒ Voir portail Provence Romaine

 

  • Avant la conquête romaine, le territoire est occupé par la tribu des Reii (Reiens-Apollinares, Reiensi).
    1. Tribu celto-ligure.
    2. Peuple faisant partie de la confédération des Salyens.
    3. Leur chef-lieu était Alebbaece-Reiorum-Apollnarium (Riez) mentionné comme oppidum au 1er s. ap. J.-C.
  • Antiquité romaine. Vestiges trouvés notamment sur le site de Cuberclaire.
    1. Le chef-lieu des reii est devenu Colonia-Reior -Apollinarium (inscription).
  • 429. Mention dans la Chronologie de Lérins dont les moines sont présents très tôt à Moustiers-Sainte- Marie.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • La première seigneurie revient aux Spata.
  • v. 1000. Deux châteaux existent sur le territoire communal actuel.
    1. Au Castellet.
    2. A la Moutte , à l’est du village. Son nom fait directement référence à une motte castrale aujourd’hui disparue.
  • 1182. Le nom d’Alamania fait penser à l’ethnie des Alamans.  Le nom pourrait ainsi perpétuer le souvenir d’une colonie d’Alamans ou  désigner un poste militaire.
    1. Selon une autre tradition, le nom serait relié à Alemona, déesse gauloise de la fertilité dont le culte aurait été repris par des soldats romains.
  • 1218. Le mariage de Boniface IV de Castellane et d’Agnès Sarda (ou Spata) fait entrer le territoire dans la famille des Castellane.
  • 13e s. Le château est un fort.
  • 13e s.15e s. La seigneurie d’Allemagne appartient aux Castellane.
  • 1280. La seigneurie est érigée en baronnie avec Albiosc, Le Castellet-d’Allemagne et Saint-Martin-de-Brôme.
  • 1440. La seigneurie passe aux Oraison. Par  testament de Boniface IX de Castellane, la baronnie d’Allemagne est séparée des terres des Castellane au profit d’Antoine, le  fils aîné du testateur.
  • 15e s. La communauté du Castellet est réunie à celle d’Allemagne victime de dépeuplement (Peste Noire, Guerre de Cent Ans).
  • 16e s. Le château est transformé en château Renaissance.
  • 1586. Célèbre bataille de la guerre de Religion entre le baron d’Allemagne Nicolas Mas-Castellane et les ligueurs du baron de Vins.
  • Milieu du 17e s. Début de l’activité de faïence.
  • 1718. La baronnie est cédée à Jean-Baptiste de Varages, secrétaire du roi près la Cour des comptes de Marseille, pour la somme de 216 000 livres.
  • 1793. Le château échappe à la destruction alors qu’il avait été désigné à à la démolition.
  • 1820. Déclin des activités de faïence qui avaient été brillantes dans le sillage de Moustiers-Sainte-Marie.
  • 1851. Le coup d’État du 2 décembre par Louis-Napoléon Bonaparte contre la Deuxième République entraîne un soulèvement armé dans les Basses-Alpes, afin de défendre  la Constitution.
    1. Après l’échec de l’insurrection, une sévère répression poursuit ceux qui se sont levés pour défendre la République : 14 habitants d’Allemagne sont traduits devant la commission mixte, la majorité étant condamnés à la déportation en Algérie.

 

Epoque contemporaine

 

  • 1800. 690 habitants.
  • 1896. 472 habitants.
  • 1909. 6 septembre. Inauguration du buste de M. Allemand.
  • 1930. Construction de la distillerie de plantes à parfum à l’initiative de la coopérative.
  • 1954. 260 habitants.
  • 1982. 258 habitants.
  • 1999. 379 habitants.
  • 2012. 521 habitants.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables d’Allemagne-en-Provence



 

Campanile Mairie © Picture News -Fotolia.com.

 

 

  • Village pittoresque fleuri avec des maisons anciennes anciennes en galets roulés.
  • Maison des Produits du terroir
    1. Des très nombreux produits sont proposés.
      1. Bijoux -Couteaux – Cuirs – Grès – Faïences – Vêtements.
      2. Biscuits – Confitures – Fromages de chèvre – Huile d’olive, – Miel – Vins…
      3. Essence de lavande
      4. Santons.
  • La commune a connu quatre châteaux
    1. La Motte, probablement le plus ancien.
    2. Le Castellet.
      1. 12e s.
      2. Ruines.
    3. Notre-Dame.
    4. Saint-Marc.

 

 

Château-Allemagne-2-petit-V

Château d’Allemagne-en-Provence © Verlinden

 

 

 

Château d’Allemagne-en-Provence © Verlinden

 

 

  • Château actuel
    1. L’un des plus beaux châteaux de la Haute-Provence.
    2. 14e s. Grand donjon massif carré et crénelé.
    3. 15e s / 16e s. Construction du château actuel dans un style Renaissance.
    4. 19e s. Importante restauration.
    5. Classé aux Monuments Historiques.
    6. Quatre tours et un donjon.
    7. Superbe parc.
  • Campanile de la mairie
    1. 17e s. Sur la tour de la mairie.
  • Moulin dans le village.

 

 

Monuments chrétiens d’Allemagne-en-Provence


 

 

  • Eglise Saint-Marc.
    1. 13e s.15e s. Bel édifice romano-gothique.
    2. Plusieurs fois remaniée ou agrandie.
    3. Clocher à arcade roman.
    4. 19e s. Façade.

 

 

 

Célébrités liées à Allemagne-en-Provence


 

 

  • Marthe d’Oraison
    1. La famille d’Oraison prend le contrôle d’Allemagne-en-Provence.
    2. Marthe d’Oraison est la fondatrice du couvent des Capucins de Marseille.
      1. C’est à la mort de son mari Jacques Louis d’Ancezune qu’elle prend l’habit sans toutefois prononcer les vœux.
    3. Marthe part ensuite à pars afin de se consacrer aux pauvres à l’Hôtel Dieu de Paris.
    4. 1637. Marthe meurt à Paris où elle est enterrée dans le cloître des capucins Saint-Honoré.

 

 

Manifestations, activités


 

 

  • Brocantes.
  • Concerts. Théâtre.
  • Parcours VTT.
  • Sentiers de Randonnée.

 

 

© Pixabay.com

 

 

Livre lié à Allemagne-en-Provence


 

 

Allemagne-en-Provence-et-le

1955. Allemagne en Provence et les Libertés. Vale-Roux. Editions de Provence et Côte d’Azur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.