Eglise Saint-Sébastien © Verlinden

 

 

 

Accueil Provence 7

Corbières à visiter (04)


 

 

 

 

 

 

 

 

  • Guide de la visite de la commune de Corbières dans le département des Alpes-de-Haute-Provence (04).
    1. Situation, accès, nature, histoire, monuments, célébrités, agendas : fêtes, manifestations..
  • Code postal. 04220.
  • Habitants. Corbiérains.
  • Superficie. 19,06 km2.
  • Altitude. Minimum 256 m – Maximum 531 m.
  • Population. 1 097 habitants (2014).
  • Coordonnées et Carte. N  43° 45′ 43″   E   5° 45′ 07″. Cliquer sur le lien texte pour afficher la carte de la commune de Corbières.
  • CommunautéDLVA. Durance Luberon Verdon Agglomération.
  • Nom. Rocham Corbiaram citée au 11e s.
    1. Corbiaram vient du latin corbus / corbeau et aria /aire.
    2. Plusieurs hypothèses sur le nom.
      1. Forteresse établie sur le site où les corbeaux se rassemblent (Ernest Nègre).
      2. Le rocher : racine préceltique kor-b,.
      3. La niche écologique du corbeau : còrb.
      4. La courbure : corb  venant de roches courbées ou de ruisseau sinueux.

 

 

 

Territoire de Haute-Provence géré par la DLVA © Fotolia.com  – Pixabay.com – Verlinden.

 

 

Situation de Corbières (04)


 

 

 

Communes limitrophes de Corbières

 

 

Accès à Corbières

 

 

Distances depuis Corbières

 

 

 

La Nature à Corbières


 

 

 

Territoire du LuberonVilles et Villages du Luberon © Verlinden

 

 

Reliefs, sols

 

  • Plaine de la Durance.
    1. A l’est de la commune.
    2. La plaine commence au pied des collines, vers 270 m. jusqu’au lit de la Durance.
    3. L’agriculture a façonné la nature dans la plaine.
  • Terrasse.
    1. Dans la partie ouest de la plaine.
    2. A environ 300 m d’altitude.
    3. Le village est implanté sur cette terrasse légèrement en surplomb.
  • Collines du Luberon.
    1. Entre 400 m et 532 m (la Bosse).

 

Forêts, arbres

 

  • 900 ha de bois et forêts représentent 47% du territoire communal.
    1. Forêt de type méditerranéen sur les collines.
    2. Forêt domaniale de Corbières.
  • Arbre exceptionnel.
    1. Chêne d’une circonférence de 3 m.
    2. Situé dans la plaine.
    3. Ses racines plongent dans la filiole d’un canal d’irrigation.
  • Disparition de nombreux arbres fruitiers.
    1. Amandiers, mûriers, noyers, pruniers…
  • 1942. Grand incendie.
  • 2002. 24 juillet. Nouvel incendie activé par le Mistral.
  • Reboisement sur la base de chênes, oliviers et pins.
  • Vignes.

 

Rivières, eau

 

  • La Durance.
    1. Le grand affluent du Rhône traverse la partie ouest de la commune.
  • Plusieurs torrents.
    1. Le Chaffère, au nord.
    2. Le torrent de Corbières. Sou cours passe au pied du village.
      1. Petit lac artificiel mis en eau lors des travaux du canal EDF.
      2. Lieu de promenade.
    3. Le torrent de l’Aillade.
      1. 9 km de longueur.
      2. Frontière avec la commune de Beaumont-de-Pertuis et le Vaucluse  (84).
  • Canal de Manosque.
    1. Trajet nord-Sud entre les collines et la terrasse.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Vins Côteaux de Pierrevert.
  • Miel.
  • Fromages.

 

Activités dans la nature

 

 

Histoire de Corbières


 

 

Préhistoire / Antiquité

 

  • Occupation humaine antérieure à la conquête romaine.
    1. Le haut du village pourrait avoir abrité un oppidum.
  • La conquête romaine est associée au passage de la grande route romaine, la Via Domitia, le long de la Durance.
    1. Des indices de culture du vin à l’époque romaine ont été mis à jour.
      1. Atelier de potier fabricant des amphores vinaires.
  • 510. Théodoric le Grand, roi des Ostrogoths, envahit le territoire des Burgondes entre la Durance, l’Isère et le Rhône.
  • 526. Amalasonthe, régente des Ostrogoths, rend le territoire au roi Burgonde Gondemar III.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 11e s. Citation de Rocham Corbiaram.
  • 12e s. Le fief de Corbières relève du comté de Forcalquier.
  • 1159. Nouvelle mention du site dans une bulle du Pape Alexandre III.
  • 12e s. – 15e s. L’Abbaye Saint-André-de-Villeneuve-lès-Avignon possède l’église paroissiale Saint-Brice et l’église Saint-Martin, au Picarlet.
    1. A la fin du 12e s. L’Abbaye de Valsaintes partage ces droits.
  • 1209. La mort de Guillaume III, comte de Forcalquier, provoque 10 ans de conflits entre Guillaume de Sabran, son neveu, et Raimond Bérenger IV, comte de Provence.
  • 1220. 29 juin. L’accord de Meyrargues accorde la moitié sud du comté, dont Corbières, à Raimond Bérenger IV.
  • 14e s. La Peste Noire, 1348, et les guerres (Guerre de Cent Ans…) font des ravages.
  • Des Piémontais sont appelés pour repeupler Corbières.
  • Début 16e s. Construction d’un premier canal qui capte les eaux de la Durance à La Brillanne.
    1. Le canal fournit l’énergie à de nombreux moulins.
    2. L’eau permet l’arrosage des cultures.
  • 16e s. Des troupeaux hivernent à Corbières.
  • 16e s. Les Guerres de Religion dévastent le territoire : pillages, incendies…
    1. L’église est détruite.
    2. 1585. Les troupes du roi abattent les murs de Corbières.
  • 1625. Erection de la seigneurie en baronnie en faveur des Coriolis.
  • 1720. L’épidémie de Peste enlève le tiers de la population (131 personnes sur 400).
  • Fin 18e s. Développement des arbres fruitiers (amandiers, fruitiers…)  sur les collines.
  • 1792. Une société patriotique est créée.
  • Les terrains des Iscles Hautes qui bordent la Durance sont distribués aux habitants en 75 parcelles afin qu’ils les défrichent.

 

Période contemporaine

 

  • 18371847. Construction du canal de La Brillanne.
  • 1851. 2 décembre. Le coup d’Etat de Louis-Napoléon Bonaparte provoque un soulèvement armé dans le département des Basses-Alpes.
    1. La réprise en main par l’armée de Napoléon III est suivie d’une répression sévère. 18 Corbiérains sont jugés, une majorité est déportée en Algérie.
  • 1863. Corbières dispense une instruction primaire aux garçons.
  • 1868. Début des travaux à Corbières de la ligne de chemin de fer Lyon-Marseille par Grenoble.
  • Après 1877. Une école neuve est construite avec les subventions de la deuxième loi Duruy (1877).
  • 1930. Louis-Martin Bret crée la Coopérative de Manosque contribue à développer la culture de pommes-de-terre.
  • 1942. Occupation par les troupes italiennes.
  • 1943. 1er mai. La ligne de Haute Tension est sabotée par les partisans et les Francs-Tireurs.
  • 1944. 20 août. Le 143e Régiment d’Infanterie US libère Corbières en remontant le long de La Durance.
  • Après-guerre. Abandon de la culture de pomme de terre après la faillite de la Coopérative de Manosque.
  • 19601961. Plantation de vergers de pommiers dans la plaine.
  • 20022013. Corbières fait partie de la Communauté de Communes Sud 04.
  • 2013. 1er janvier. Corbières fait partie de la Communauté d’Agglomération Durance Luberon Verdon.
  • La démographie est en développement rapide.
    1. 1765. 282 habitants.
    2. 1851. 704 h.
    3. 1896. 481 h.
    4. 1911. 503 h.
    5. 1936. 377 h.
    6. 1982. 660 h.
    7. 2008. 957 h.
    8. 2014. 1 097 h.

 

 

Village, Monuments et bâtiments remarquables de Corbières


 

 

 

Maisons du village de Corbières © Verlinden

 

 

  • Quelques maisons anciennes en appareil limousin.
  • Maison avec un linteau orné d’une accolade double sculptée.
    1. 15e s. Construction.
    2. Dans la Grand-Rue.

 

 

Mairie de Corbières © Verlinden

 

 

  • Mairie installée dans une ancienne maison bourgeoise.
  • Ancien Relais de Poste, en bordure de route.
  • Fontaine de 1870.

 

 

Fontaine de Corbières © Verlinden

 

 

 

Lavoir du village © Verlinden

 

 

Monuments chrétiens de Corbières


 

 

 

Eglise paroissiale St-Sébastien © Verlinden

 

 

  • Eglise Saint-Sébastien.
    1. Style Romano-Gothique.
    2. 16e s. Partiellement détruite par les Guerres de Religion.
    3. 16e s. et 17e s. Reconstruction.
    4. 18e s. Statue-reliquaire du saint, en bois peint, classée aux Monuments Historiques.
    5. 1867. La foudre qui frappe le clocher endommage l’horloge et la sacristie.
  • Chapelle Notre-Dame-de-la-Salette.
    1. Ancienne Notre-Dame-de-Lorette.
  • Chapelle Saint-Brice.
    1. Au nord -nord-ouest du village. Accès par un sentier botanique.
    2. Décor intérieur abondant : dorures, peintures… contrastant avec la sobriété de l’extérieur.

 

 

Célébrités liées à Corbières


 

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Corbières


 

 

  • Août. 20. Feu de Joie.
  • Décembre. 24. Noël.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : ,
.