Village de Carcès. © Marc Cecchetti – Fotolia.com.

 

 

Accueil Provence 7

Carcès à visiter (83)


 

 

 

 

 

 

 

  • Carcès est au cœur de la Provence Verte, dans le département du Var (83).
  • La commune est positionnée au confluent de l‘Argens et de son affluent le Caramy. qui correspond au lac de Carcès, nom usuel du lac de la Fontaine d’Ajonc.
  • Superficie. 3.576 ha.
  • Altitude. 110 m – 396 m.
  • Code Postal. 83570
  • Communauté de Communes Comté de Provence (12 communes)
  • Habitants. Carçois – Carçoises.
  • Population. 3.425 habitants (2014).
  • Coordonnées et Carte. N  43° 28′ 35″  E  6° 11′ 01″. Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune de Carcès.

 

 

Situation de Carcès (83)


 

 

Communes-du-Var-et-Mer-Verl

Cliquer sur la carte du Var pour l’agrandir © Verlinden.

 

Communes limitrophes de Carcès

 

 

Distances depuis Carcès

 

 

 

La Nature à Carcès


 

 

lac-carces-4-pv

Lac de Carcès © Verlinden.

 

 

  •  Le village est noyé dans un écrin de verdure.
  • Le lac de Carcès, appellation commune du lac de la Fontaine d’Ajonc.
    1. Le lac occupe une centaine d’hectares et 8 kilomètres de rives.
    2. Il alimente Toulon en eau.
    3. Le lac est apprécié des carpistes.
  • La Cascade du Caramy entre le village et le lac et les rives de l’Argens.
  • La commune est assez largement boisée.
  • La surface agricole représente un bon tiers de la surface communale.
    1. Importante viticulture. 11 domaine et une cave coopérative (3ème du Var).
    2. Nombreux vins primés.
  • Le village occupe un promontoire.
  • Carcès est traversée par 3 cours d’eau.
    1. L’Argens, fleuve côtier qui rejoint la Méditerranée à Fréjus (83).
    2. Le Caramy, affluent de l’Argens.
    3. La Ribeirotte, affluent de l’Argens.

 

 

Histoire de Carcès


 

 

  • Age du Fer. Habitat perché fortifié attesté à proximité du village actuel.
    1. Aire des Masques.
  • Antiquité. De nombreux et importants vestiges gallo-romains trouvés sur la commune attestent une grande activité.
    1. Plusieurs villae s’installent dans la plaine de l’Argens.
    2. Ex. St-Etienne-du-Clocher.
  • Un camp romain occupe l’emplacement du château actuel.
  • v. 1000. Les Châteaurenard bâtissent le premier Château-Fort sur l’éminence qui surplombe les vallées de l’Argens et du Caramy.
    1. Le village médiéval enroule ses ruelles en colimaçon autour du château.
    2. Eldebert de Châteaurenard pourrait être le 1er seigneur de la lignée.
    3. 1094Guillaume Aldabertus, seigneur.
    4. 1232. Guillaume de Rheza. seigneur.
  • 1047Carcias cité.
  • 1085In Valle Carceris cité.
  • 13e s. Construction d’un rempart.
  • 13e s. – 17e s. Seigneurie des Pontevès  et des Simiane.
    1. 1240. L’illustre famille de Pontevès contrôle le fief.
    2. Fief de Guillaume de Cotignac.
  • 16e s. et 17 e s. Le village sort des remparts et s’étend vers l’Est et au Nord.
  • 1571. Erigé en comté en faveur de Jean V, baron de Cotignac, grand sénéchal et lieutenant du roi de France.
    1. Récompense et hommage à la résistance patriotique des Carçois contre les troupes impériales de Charles Quint.
  • Quartier général des Carcistes du nom de leu chef, le Comte de Carcès qui est en lutte contre les Protestants qu’il refuse de massacrer en 1572 (Saint-Barthélémy).
  • 1670Louis XIV, qui se rend à Cotignac, fait un séjour au château de Carcès.
  • 18e s. Extension du village vers l’Ouest, en direction de l’Argens.
  • 1792. La Société patriotique établit son siège dans la salle où Barras avait fait des discours enflammé sur les vertus de la Révolution.
    1. Les « Commandements Révolutionnaires de la Montagne » gravés sur les murs de cette salle ont influencé de nombreuses sociétés secrètes au 19e s.
  • 1889. Carcès devient la 3ème ville de France éclairée à l’électricité avec une usine électrique communale placée au confluent de l’Argens et du Caramy.
  • 19e s. Le village s’étend le long des axes routiers vers BrignolesCabasse et Lorgues.
  • Jusqu’à 1945. L’économie est principalement agricole : céréales, élevage, oliviers, vignes… avec une petite industrie.

 

 

Le Village de Carcès


 

 

Carcès.-P.-Verlinden

Place de la Respelido © Verlinden.

 

 

  • Très beau village situé sur une éminence couronnée par un château médiéval remarquablement restauré.
  • La rénovation urbaine autour du château conserve et renforce le caractère historique des lieux.
  • Vieille ville ou Cité médiévale.

 

 

Hameaux et lieux-dits de Carcès


 

 

  • Les Bastides.
  • La Commanderie.
  • Les Négadous.
  • Le Petit Saint-Paul.
  • Le Village du lac.

 

 

Monuments de Carcès


 

 

Château-de-Carcès.-PV-1

Château de Carcès © Verlinden.

 

 

  • Château et cité médiévale.
    1. 11e s. Construction.
    2. 16e s. Importants travaux.
    3. 1670. Louis XIV séjourne au château à l’occasion de sa visite du sanctuaire de Cotignac.
    4. 2ème Guerre Mondiale. Destruction du château.
    5. 21e s. Très belle rénovation du château et des alentours.
    6. Table d’orientation
      1. Vue sur les jardins du seigneur.
      2. Vue panoramique.
      3. Porte de Brignoles.

 

Carcès.-Maison-1.-P.-Verlin

Célèbres façades de Carcès © Verlinden.

 

 

Carcès.-Facade-1.-P.-Verlin

Façade écaille de poissons de Carcès © Verlinden.

 

 

  • Façades couvertes d’écailles de poisson en faïence de Salernes.
    1. 18e s.
  • Maisons à tuiles vernissées.
    1. Autour de la Place Bramadou.
    2. Rue Florentin Giraud.
    3. Rue Hoche.

 

 

Carces.-Porte.-P.-Verlinden

Tour de l’Horloge © Verlinden.

 

 

  • Tour de l’Horloge.
    1. Place de la Mairie.
  • Galeries d’Art et artisanat d’art.
  • Théâtre « Plein Ciel » Laurent Gerra.
  • 20 fontaines et lavoirs.
    1. Fontaine des Quatre-Saisons.
      1. 1722. Construction.
      2. 1810. Améliorations.
      3. Fin 19e s. Le Buste de la République remplace l’Aigle de l’Empire lors du centenaire de la Révolution.
    2. Fontaine avec lavoir de l’avenue Georges Clémenceau.
      1. 1875. Mai. Construction au bord de la route en venant de Brignoles.
      2. 1986. Reconstruction.
    3. Lavoir « Saint Clair ».
      1. 1840. Construction à proximité de la Chapelle des Pénitents Blancs.
    4. Fontaine de l’arbre de la Liberté.
    5. Fontaine de la rue de l’impasse des Grottes.
      1. 2006. Construction lors des travaux de rénovation du château.
    6. Fontaine de la cité médiévale.
      1. Construction en pierres sèches par Charles Pedretti.
    7. Fontaine-lavoir de la Groulette.
      1. Groulette signifie Femme du Groulier (celui qui fabrique des chaussures).
      2. C’est la plus ancienne fontaine du village.
    8. Fontaine-Lavoir de la place Victor Hugo.
      1. 1685. La fontaine reçoit l’eau de la source des Riaux.
      2. 1770. Construction du bassin actuel.
    9. Fontaine des Huileries Saint-Charles.
    10. Petit lavoir de la place de la Mairie dit « Raque mensonge » (où l’on dit des mensonges).
      1. Autrefois alimentée par l’eau du canal.
      2. Aujourd’hui alimentée en eau potable.
    11. Fontaine proche de l’entrée du passage public.
      1. 19e s. Construction.
      2. La fontaine pourrait dater de la construction des maisons bordant la place de la Respelido.
    12. Fontaine-lavoir Gassier.
      1. En bas de la rue de l’Horloge.
      2. 18e s. Probablement consécutive à la construction de la rue du Jas Neuf.
    13. Fontaine de la Place Emile Zola.
      1. 1860. Construction place froide ou place du Nord.
    14. Fontaine de la Place Marius Marcel.
      1. 1859. construction.
    15. Fontaine-lavoir des moulins.
      1. Place du Confluent.
      2. 1838. Construction pour laver le blé.
      3. Le lavoir devient ensuite l’un des plus fréquentées par les femmes du village pour y laver leur linge.
    16. Fontaine de la Capelette.
      1. Place Gabriel Péri.
      2. 1827. Construction.
    17. Fontaine du Bi-Centenaire de la Révolution.
      1. 1989. Construction par Charles Pedretti.
      2. Inaugurée pour le Bi-Centennaire de la Révolution.
    18. Grand lavoir du Paramal.
      1. 1808. Construction du grand lavoir.
      2. 1988. Remise en état d’une partie de monument d’origine.
    19. Fontaine de la Respelido.
    20. Lavoir de l’avenue Florentin Giraud.
      1. Alimenté par l’eau du canal.
      2. Point de départ de la randonnée des chutes du Caramy.

 

 

Carcès.-Mur-Peint-1.-P.-Ver

Célèbres murs peints de Carcès. Vie Carçoise d’autrefois © Verlinden.

 

 

Carcès-Louis-XIV.-PV

Carcès mur peint. Visite de Louis XIV© Verlinden.

 

 

  • Murs peints. Fresques.
    1. La vie Carçoise d’autrefois. Face au parking Jean Jaurès.
    2. Façade de l’Office de Tourisme.
    3. Arrivée de Louis XIV à Carcès.
    4. Cour de la médiathèque.
    5. Façade de la bijouterie Or Création.
    6. Façade de chaque côté du passage.
    7. Pressoir à vis et bugade qui sèche au soleil. Le long de la rue Hoche.
    8. Parking couvert Chaix.
    9. Du raisin à la fabrication du vin. Façade du Hameau des Vignerons.
    10. Façade de la maison de retraite Louis Pasteur.
  • Fenêtres ornées de têtes.
  • Porte fortifiée.
    1. 11e s.
  • Maison Renaissance bien conservée.
  • Tour attribuée aux Templiers.
    1. A Seguemagne, 1,5 km est.
  • Château des Riaux, au sud.

 

 

Places et Rues de Carcès


 

 

  • Place Gabriél-Péri.
    1. Ancienne place de la Capelette .
  • Place Bramadou.
    1. Belles maisons : tuiles vernissées, écailles de poissons.
  • Place de la Respelido.
    1. Le long de la rue Florentin Giraud.
    2. Grande place historique rectangulaire.
    3. Parking.

 

 

Monuments Chrétiens de Carcès


 

 

  • Eglise Sainte-Marguerite.
    1. Ancienne chapelle des Pénitents.
    2. 19e s. Reconstruite.
    3. Portail néo-gothique.
    4. Clocher carré à balustres.

 

 

Carcès-Chapelle-PV-1

Chapelle Notre-Dame-de-Caramy © Verlinden.

 

 

  • Chapelle Notre-Dame de Caramy.
    1. Bel édifice roman très bien restauré.
    2. Inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques.
  • Chapelle Saint-Jaume.
    1. Sur le Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.
    2. A 1 km du centre du village.
  • Chapelle St-Etienne.
    1. Ancien prieuré de style ogival.
  • Chapelle St-Vincent.
    1. En limite sud de la commune.
  • Oratoires.

 

 

Célébrités liées à Carcès


 

 

  • Alena (Jean-Louis). Homme politique.
    1. 1985 2014. Maire .
  • Barras.
    1. v. 1792. Il anime le club qu’il a créé sous la Révolution.
  • Gerra (Laurent).  1967.
    1. Le célèbre imitateur Lyonnais et fin gastronome est un habitué de Carcès.
  • Louis XIV.
  • Pontevès (Jean V de). 1510 1582.
    1. Comte de Carcès.
    2. Grand Sénéchal.
    3. Lieutenant du Roi.

 

 

Gastronomie à Carcès


 

 

Gastronomie à Carcès

 

  •  Hôtel Restaurant La Cabro d’Or.
    1. 5-7 avenue Giraud-Florentin.
    2. Charme ancien. Décoration provençale.
    3. Restaurant réputé.

 

 

Activités sportives et loisirs


 

 

  • Equitation.
    1. Ranch Martine. Randonnées équestres.
  • Pêche.
    1. Haut-lieu de la pêche en eau douce.
  • Randonnée pédestre.
    1. Cascades du Caramy. Très belle cascade de 2 fois 7 mètres.
      1. Les cascades sont visibles à proximité du lac.
      2. Début de la promenade depuis le petit lavoir situé contre la Maison de Retraite « Lou Grand Oustaou de Carce » à proximité du parking de la Respelido.
      3. Remonter le cours du canal jusqu’à la fin du canal.
      4. Prendre le chemin Notre Dame à gauche.
      5. Cette section de la promenade se situe sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle qui passe devant la Chapelle Saint-Jaume et la Chapelle Notre Dame de Bon Secours.
      6. Descendre à droite de la chapelle et suivre le chemin des Près Neufs jusqu’au canal.
      7. Remonter le cours du canal par le sentier qui  conduit aux chutes.
  • VTT.

 

 

Fêtes, manifestations à Carcès


 

 

  • Toute l’année. Marché provençal. Samedi matin.
  • Mai. Fête du Livre.
  • Juillet et Août. Les Marchés nocturnes tous les jeudis soirs.
  • Juillet et Août. Festival « Ce soir au Château » : chant, danse, musique.
  • Septembre. Fête de l’Agriculture.
  • Novembre. Salon des Arts de la Table.
  • Décembre. Salon Gourmand, au château, et Marché de Noël.

 

 

Autour de Carcès


 

 

  

   

  

 

 

Livre lié à Carcès à visiter


 

 

histoire-de-carces-jacques-

1984. Histoire de Carcès. La vie d’un village provençal des origines au 20e s. Edition personnelle. Jacques Seillé.

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , , ,
.