Village de Jouques © Verlinden.

 

 

 

Accueil Provence 7

Jouques à visiter (13)


 

 

 

 

 

 

  • Jouques est un village du nord-est du département des Bouches-du-Rhône (13).
  • Code postal. 13490.
  • Habitants. Jouquards.
  • Superficie. 80,35 km2.
  • Altitude. 209 m – 782 m.
  • Population. 4.267 habitants (2013).
  • Coordonnées et Carte. N 43° 38′ 16″ E  5° 38′ 15″. Cliquer sur le lien texte pour afficher la carte de la commune.

 

 

 

Situation de Jouques (13)


 

 

Communes limitrophes de Jouques

 

 

Accès à Jouques

 

 

Distances de Jouques

 

 

 

La Nature à Jouques


 

 

Entre Durance et Sainte-Victoire.

 

 

Reliefs, sols

 

  • Falaise où se perchait le village primitif et qui porte la chapelle Notre-Dame-de-la-Roque, le château des archevêques d’Aix et les ruines du château vieux.
  • Montagne de Vautubière, à l ‘est (659 m).
  • Montagne des Ubacs (688 m).
  • Concors (782 m), au sud.
  • Grottes.
    1. Grotte Baume Lyonnaise.

 

Rivières, eau

 

  • Nombreux cours d’eau.

 

Forêts, arbres

 

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  •  Vignobles. Vins « Côteaux d’Aix-en-Provence« .

 

Activités dans la nature

 

  • Equitation.
  • Randonnée. Passage du GR9.
  • Randonnée d’une demie-journée ou d’une journée en suivant l’aqueduc de la Tronçonnade.

 

 

Jouques.-Chemin.-P.-Verlind

Chemin d’accès à N-D-de-la-Roque © Verlinden.

 

 

Histoire de Jouques


 

 

Préhistoire / Antiquité

 

  • 11 000 ans av. J.-C. Présence humaine attestée avec la grotte de l’Adaouste lovée dans une falaise qui surplombe la vallée de la Durance.
  • 300 – 100 av. J.-C.  Oppidum ligure, puis romain encore visible.
  • Vestiges antiques à  la chapelle Notre-Dame-de-Consolation  datée du 12e s.
  • 1er s. Construction d’un aqueduc romain conduisant l’eau de la source de Traconnade, située sur le territoire de Jouques, jusqu’à Aix-en-Provence.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 11e s. Mention du Castrum de Jocis.
  • Le bourg est bâti sur la colline.
    1. Le village est protégé dans ses remparts qui s’ajoutent à la protection naturelle des falaises.
    2. Le système défensif comprend le château d’If, aujourd’hui en ruines, et la protection spirituelle de Notre-Dame-de-la-Roque.
  • 11e s. La chapelle funéraire est construite hors les murs.  Elle est agrandie au 16e s.
    1. La chapelle devient l’église paroissiale Saint-Pierre.
  • 12e s. Seigneurie des Archevêques d’Aix.
  • 13e s.16e s. Migration de la population vers le plateau du Piémont sous le château des seigneurs de Jouques,  qui a été détruit depuis.
  • 16e s. Le village de Jouques prend la forme que nous lui connaissons:
    1. Les constructions de maisons se font entre le ruisseau de Riaou et les flancs de la colline.
  • 1790. Chef-lieu de canton.

Epoque contemporaine

 

  • Activités de moulins et d’usine de céramique.
  • Milieu du 19e s. Jouques s’étend vers l’est avec le quartier des Maisons Neuves.
  • 1959. Une centrale hydroélectrique est implantée à Jouques.
    1. La centrale utilise les eaux de la Durance par le barrage de Cadarache.
  • 1963. Un hameau de forestage est installé au lieu-dit le Logis d’Anne, à 8 km de Jouques.
    1. Après la Guerre d’Algérie, le hameau accueille des harkis et leurs familles.
    2. 1995. Le site est laissé à l’abandon.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables de Jouques


 

 

 

Jouques.-Passage.-P.-Verlin

Passage couvert dans le haut du village © Verlinden.

 

Jouques.-Maisons.-P.-Verlin

Maisons du boulevard de la République © Verlinden.

 

Jouques.-Maison-Village.-P.

Maison du village © Verlinden.

 

 

  •  Les 5 fontaines de Jouques.
    1. Le  boulevard de la République est décoré de platanes, son parcours est jalonné de cinq fontaines : de la Fontaine du Moulin à la Fontaine du Saint-Esprit.

 

Jouques.-Fontaine.-P.-Verli

Fontaine du Saint-Esprit © Verlinden.

 

  • 1875. Date gravée sur l’auvent adossé couvrant le lavoir.
  • 19041909. Restauration.
  • Les deux pierres en saillie de chaque côté portent les initiales
    1. S.I. (Savournin Isidore, Maire) et S.J. (Sauvat Jules, adjoint et maçon).

 

 

Jouques.-Tour.-P.-Verlinden

Tour de l’Horloge © Verlinden.

 

  • Château des Archevêques.
    1. Au sommet de la falaise.
    2. Arcades-portails.
    3. Porte attenant à la Tour de l’Horloge (Inscrite aux Monuments Historiques).
  • Atelier du sculpteur Antoine Sartorio.
    1. Biographie ci-dessous à la rubrique Célébrités.
  • Atelier du sculpteur Pierre Vallauri.
    1. Artiste vivant et travaillant à Jouques.
    2. Atelier dans le magnifique cadre d’un ancien moulin, le long du Réal.
  • Ancien pigeonnier seigneurial.
    1. 14e s.
  • Bastides.
    1. 18e s.

 

 

Jouques.-Mairie.

Mairie © Verlinden.

 

  • Bories : les cabanes en pierre sèche de Jouques.
    1. 20002003. Recensement d’une centaine de cabanes, majoritairement rondes ou carrées.
    2. Les cabanes témoignent du passé agricole de Jouques.
    3. Les cabanes sont situées en bordure d’anciens champs ou de terrasses.
    4. Les cabanes ont plusieurs fonctions : se mettre à l’abri du Soleil ou de la pluie, ranger des outils, entreposer des récoltes, parfois elles accueillent un mulet…
    5. Les voûtes sont construites soit en encorbellement, soit par clavage.
    6. Un tapis végétal souvent planté d’iris couvrait les toitures.
    7. Les cabanes sont datées du 19e s.
  • Château de Font-de-Pré.
  • Aqueduc de La Tronçonnade.
    1. Construction romaine antique.
    2. L’aqueduc romain conduisait les eaux des sources de Jouques à Aix sur une distance d’environ 30 km.
    3. Nombreux vestiges : tunnel, mur-aqueduc, pont, regards, accès…
    4. Visites organisées sur place.
  • Pont de Mirabeau.
    1. Sur la Durance.

 

 

Monuments chrétiens de Jouques


 

 

 

Jouques.-Chapelle.-P.-Verli

Eglise Saint-Pierre-ès-Liens © Verlinden.

 

  •  Eglise Saint-Pierre-ès-Liens
    1. 11e s.
    2. 16e s et 19e s. Remaniements.
    3. L’église paroissiale réussit à mélanger très harmonieusement les styles qui la composent.
    4. L’entrée se fait par un porche néogothique.
    5. Beaux retables dorés.

 

 

Jouques.-Eglise.-P.-Verlind

 

Jouques.-Chapelle-3.-P.-Ver

Chapelle N-D-de-la -Roque au sommet de la falaise du village primitif © Verlinden.

 

  • Chapelle Notre-Dame-de-la-Roque.
    1. Au sommet de la falaise, à l’emplacement de l’ancien village.
    2. 11e s. Inscrite aux Monuments Historiques.
    3. 14e s. Beau clocher-arcade à trois baies.
  • Oratoire de La-Roque.
    1. Sur le chemin d’accès à la chapelle du même nom.
    2. Inscrit aux Monuments Historiques.
  • Chapelle Notre-Dame-de-Consolation.
    1. 12e s. Style Roman.
    2. Ex-voto.
  • Chapelle Saint-Bâche.
    1. La chapelle aurait succédé à un temple consacré à Bacchus.
  • Chapelle Sainte-Confosse.
    1. Sur la route de Vauvenargues à Saint-Antonin.
    2. Propriété privée.
  • Chapelle Notre-Dame-de-Pitié.
    1. Aux Bèdes.
    2. 12e s.

 

 

Jouques.-Musee.-P.-Verlinde

Ancienne chapelle Saint-Jean. Musée Rural et d’Histoire locale © Verlinden.

 

  • Ancienne Chapelle Saint-Jean.
    1. 74 rue Grande.
    2. 17e s.
    3. Reconvertie en Musée Rural et d’Histoire locale.
  • Chapelle rurale Sainte-Trinité.
    1. 12e s. et 13e s.
    2. Bel édifice à façade remaniée.
  • Chapelle Saint-Maximin.
    1. La chapelle possède une statue du 18e s.
  • Abbaye moderne de Notre-Dame-de-la-Fidélité.
    1. Exposition des œuvres de Mère Geneviève Gallois (18881962).
    2. Biographie ci-dessous (célébrités).

 

 

Célébrités liées à Jouques


 

 

  •  Achard (Marcel). Sainte-Foy-lès-Lyon,  5 juillet 1899Paris, 4 septembre 1974. Auteur dramatique. Journaliste. Homme de cinéma. Académicien français.
    1. 1987. Marcel Achard écrit sur Jouques : « … les dehors du village  sont embellis de quatre fontaines placées dans un cours bordé d’arbres et de bancs de pierre... »
  • Arbaud (Joseph-Charles-André d’). Aix-en-Provence, 11 mai 1769Aix-en-Provence, 5 juin 1849. Militaire. Haut-Fonctionnaire.
    1. Marquis de Mison, baron de Jouques
  • Baïo (Josette) Née Gaudemard. 1931Jouques, 16 juillet 2014. Comédienne.
    1. 19372014. Josette Baïo vit à Jouques.
    2. Sa filmographie comprend notamment Total Khéops (2002), Les Tyrans ordinaires (2001), Luna Park (2000), Nénette et Boni (1996)…
  • Famille Bonnasse.
    1. 18251983. Famille de banquiers marseillais qui fondent et exploitent successivement quatre établissements bancaires privés.
    2. Originaires du Beausset dans le Var (83), ils ont un lien avec Jouques où se situe une importante exploitation agricole familiale.
  • Gallois (Mère Geneviève). Pseudonyme de Marcelle Gallois. Montbéliard, 22 septembre 1888Paris, 19 octobre 1962.
    1. Fille d’un sous-préfet anticlérical.
    2. Artiste proche de Toulouse-Lautrec.
    3. Passionnée de dessin et surdouée.
    4. 1907. Premières toiles exposées.
    5. 1917. Convertie au Catholicisme, Geneviève Gallois entre chez les Bénédictines de la rue Monsieur, à Paris chez lesquelles elles poursuit ses créations : caricatures, dessins, gravures,peintures, vitraux.
    6. Un Musée lui est consacré à l’Abbaye bénédictine Notre-Dame-de-Fidélité, à Jouques (13).
    7. Un autre Musée expose ses œuvres à Vauhallan (91).
  • Sartorio (Antoine). Menton, 27 janvier 1885 – Jouques 18 février 1988 (103 ans).  Sculpteur.
    1. Œuvre considérable comprenant de la sculpture monumentale sur socle, des groupes de bustes, des bas-reliefs et des frises sur des bâtiments ou des ouvrages d’art de l’État, des sujets religieux et de nombreux bronzes.
    2. 19271928. Façade du Palais de la Méditerranée à Nice (06).
    3. 1962. Restauration de la cathédrale de Reims, Antoine Sartorio s’occupe de la frise du baptême de Clovis.
    4. Bas relief d’« Athéna pensive » au Lycée Périer à Marseille (13).
    5. Monument National aux Héros de l’Armée d’Orient, à Marseille (13).
    6. Attique de l’Opéra de Marseille (13).
    7. 1965. Antoine Sartorio se retire à Jouques.
  • Savel (Francis). Metteur en scène.
    1. Il a vécu à Jouques au lieu-dit Les Fabriques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , , ,
.