Accueil Provence 7

Peypin-d’Aigues à visiter (84)


 

 

 

 

Guide de la visite de la commune de Peypin-d’Aigues dans le département de Vaucluse.

 

  • Situation, nature, histoire, monuments, célébrités, agendas : fête, manifestations…
  • Code postal. 84240.
  • Habitants. Peypinois, Peypinoise.
  • Superficie. 17,36 km2.
  • Altitude. Mini 349 m. Maxi 1040 m.
  • Population. 652 habitants (2015).
  • Coordonnées et Carte. N 43°47’14.8″ E  5°34’09.9″. Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune de Peypin-d’Aigues.
  • Nom.

 

 

Situation de Peypin-d’Aygues (84)


 

 

Communes limitrophes de Peypin-d’Aygues

 

 

Accès à Paypin-d’Aygues

 

 

Distances de Peypin-d’Aygues

 

 

 

La Nature à Peypin-d’Aygues


 

 

 

Reliefs, sols

 

  • Au nord, contreforts méridionaux du Massif du Luberon culminant à 1040 m.
    1. Pentes boisées ou couvertes de garrigues creusées par des  ruisseaux saisonniers.
  • Le centre et le sud forment une petite pénéplaine (presque plaine) avec des vallons boisés alternant avec des plans de culture.
    1. La partie méridionale est composée d’alluvions récentes apportées par la Durance.
  • Gisements fossilifères.

 

Rivières, eau

 

  • Sources.
    1. Source des Hermitants. 1 km au nord.
    2. Source de Fontchaude, 1,5 km au nord-est.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Vignes et Vins.
    1. Vins AOC Côtes-du-Luberon.
    2. Vins de Pays d’Aigues.

 

Activités dans la nature

 

  • Promenades en forêt dans le Luberon.

 

 

Histoire de Peypin-d’Aigues


 

 

Préhistoire / Antiquité

 

  • Age du Bronze. Vestige mis à jour au hameau des Roux. Hache aux bords martelés.
  • Antiquité Gallo-Romaine. Tombes au quartier Notre-Dame.
    1. L’une des tombes est couverte d’une dalle épigraphique.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 10e s. Site couvert de pins.
  • 925. In Pineto désigne le lieu où l’archichancelier Bernuin, archevêque d’Aix-en-Provence, s’abrite.
    1. Le religieux est alors en fuite devant les Sarrasins qui terrorisent la Provence et il part se réfugier à Reims.
  • 991. Pinetus, puis Peipi (1092), sont cités dans les textes des cartulaires provençaux.
  • Fin 11e s. Le sanctuaire de Notre-Dame de Peipi, aujourd’hui disparu, est le plus ancien.
  • 12e s. Podio Pino / Puy du Pin est cité.
  • 12e s. Le fief de Peipin relève du Comté de Forcalquier.
  • 13e s. Podium Pinum est cité.
  • 1209. Le comté de Forcalquier perd son indépendance à la mort de Guillaume II.
    1. Guillaume de Sabran, l’un des neveux de Guillaume II tente de relever le Comté.
    2. Une guerre d’une dizaine d’année oppose Guillaume de Sabran à Raymond Bérenger IV, Comte de Provence qui est aussi héritier du Comté de Forcalquier.
    3. 1220. 29 juin. L’accord de Meyrargues met fin au conflit.
      1. Guillaume de Sabran conserve ainsi Peypin-d’Aigues jusqu’à sa mort vers 1250.
  • 1331. Elzéar de Sabran rend hommage du fief à Robert d’Anjou, comte de Provence et roi de Naples.
  • 1400. Le site est inhabité.
  • 1481. 10 décembre. La Provence devient française.
  • 16e s. Peuplement par une colonie de Vaudois.
    1. Peypin fait partie de la quarantaine de localités, de part et d’autre du Massif du Luberon dans lesquelles s’installent au moins 1400 familles de Vaudois des Alpes, soit environ 6000 personnes, venues des diocèses alpins de Turin et d’Embrun entre 1460 et 1560.
    2. 1532. Les enquêteurs envoyés par le Parlement d’Aix, sur ordre de François 1er, partent à la recherche de « ceux tenant pour la secte de Luther au-delà de la Durance ».
      1. Les Protestants de Peypin partent avant l’arrivée des soldats.
      2. 1545.Le village est portant dévasté et incendié, sur ordre de Meynier d’Oppède.
        1. Même l’église Saint-Jérôme, propriété du chapitre cathédral de Saint-Sauveur d’Aix, est détruite.
        2. 1620. Les chanoines font reconstruire l’église.
  • 1545. La place protestante est dévastée et incendiée.
  • 1793. 12 août. Création du département de Vaucluse par réunion des districts d’AvignonCarpentrasAptOrange et du canton de Sault.
  • 1793. 314 habitants.

 

Période contemporaine

 

  • Jusqu’au 19e s. Culture des mûriers pour le ver à soie.
  • 1896. 291 habitants.
  • 1946. 213 habitants.
  • 1968. 206 habitants.
  • 1999. 473 habitants.
  • 2015. 652 habitants.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables de Peypin-d’Aigues


 

 

  • Village très légèrement surélevé au centre d’une pénéplaine.
  • 3 hameaux principaux.
    1. Les Dones.
    2. Font-Joyeuse.
    3. Les Roux.
  • Ruines d’un château avec chapelle.
    1. 12e s.
  • Fontaine surmontée d’une base de colonne en réemploi.
  • 2 fontaines restaurées.
    1. Fontaine du Sarcophage.
  • Joli Pigeonnier carré à casquette.

 

 

Monuments chrétiens de Peypin-d’Aigues


 

 

  • Eglise paroissiale.
    1. 17e s. Construction.
    2. Abside semi-circulaire.
    3. Nef unique.
    4. 18e s. Portail.
    5. Retable polychrome.
  • Temple.
    1. Milieu 19e s.
    2. Salle de réunion.

 

 

Célébrités liées à Peypin-d’Aigues


 

 

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Peypin-d’Aigues


 

 

  • Août. 3ème dimanche. Fête.

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.