Reine de France. Catherine de Médicis.

 

 

 

Accueil Provence 7

Catherine de Médicis en Provence


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vie de Catherine de Médicis


 

 

Grandes dates de la vie de Catherine de Médicis

 

  • 1519. 13 avril. Naissance à Florence (République florentine) de Caterina Maria Romola di Lorenzo de’ Medici 
    1. Fille de Laurent II de Médicis (14921519). Duc d’Urbino, et de Madeleine de la Tour d’Auvergne (14951519).
    2. Catherine grandit en Italie.
    3. À la mort de son père, elle hérite du titre de Duchesse d’Urbino, puis de celui de Comtesse d’Auvergne à la mort de sa tante Anne d’Auvergne en 1524.
  • 1536. Mariage à Marseille avec le futur roi de France Henri II. Catherine devient Dauphine et Duchesse de Bretagne (15361547).
  • 1547 1559. Reine de France.
    1. Mère des Rois François IICharles IXHenri III, des Reines Élisabeth (reine d’Espagne) et Marguerite (dite « la reine Margot », épouse du futur Henri IV).
  • 15601563. Reine-Mère et Régente.
  • 1589. 5 janvier. Morte à Blois (France) à presque 70 ans.

 

Faits Majeurs de la vie de Catherine de Médicis

 

  • Orpheline très tôt.
    1. Ses parents meurent quelques jours après sa naissance.
    2. Catherine est prise en charge par sa grand-mère Alfonsina Orsini puis elle est placée sous la tutelle des vieilles tantes de sa famille, Clarice de Médicis et Maria Salviati.
    3. Catherine est l’unique héritière de la fortune des Médicis et prend le titre de duchesse d’Urbino.
    4. Catherine bénéficie de la protection de son oncle le pape Léon X, puis surtout de celle de du pape Clément VII, un de ses cousins, élu pape en 1523 et qui la loge dans son Palazzo Medici-Riccardi.
  • Le mariage à Marseille.
    1. 1533. 1er septembre. Catherine quitte Florence et rejoint la France à bord de la galère du pape.
      1. Catherine apporte une dot de 100 000 écus d’argent et 28 000 écus de bijoux, ce qui lui vaudra de la part de courtisans persifleurs les surnoms de « la Banquière » ou « la fille des Marchands »6.
      2. Le contrat entre le Pape et le Roi de France, François 1er prévoit une dot importante pour combler le trou des finances royales.
      3. Le contrat de mariage est signé après un traité d’alliance qui prévoit que le pape aide le roi François Ier à reconquérir le duché de Milan et de Gênes en échange du mariage.
      4. 1533. 28 octobre. Le mariage a lieu à Marseille, en présence du pape.
  • Mère de famille.
    1. Catherine de Médicis accouche de dix enfants en vingt-cinq ans et demi de mariage.
      1. François II (19 janvier 1544 – 5 décembre 1560). Roi de France en 1559 à la mort de son père. Il épouse la reine d’Écosse Marie Stuart en 1558. Il n’a aucune descendance.
      2. Élisabeth de France (2 avril 1545 – 3 octobre 1568). Reine d’Espagne en épousant Philippe II en 1559. Le couple a 5 enfants.
      3. Claude de France (12 novembre 1547 – 21 février 1575). Duchesse de Lorraine en épousant Charles III de Lorraine en 1559. Le couple a 9 enfants.
      4. Louis de France (3 février 1549 – 24 octobre 1550). Duc d’Orléans sous le nom Louis III, il meurt âgé d’un an et huit mois.
      5. Charles IX (27 juin 1550 – 30 mai 1574). Duc d’Orléans suite au décès de son frère Louis. Roi de France en 1560 à la mort de son frère ainé François II. Epouse Élisabeth d’Autriche en 1570. Le couple n’a qu’une fille.
      6. Henri III (19 septembre 1551 – 2 août 1589). Duc d’Angoulême à sa naissance, Duc d’Orléans en 1560, Duc d’Anjou en 1566 pour devenir Roi de Pologne en 1573. Roi de France en 1574 à la mort de son frère Charles, il épouse Louise de Lorraine-Vaudémont en 1575. Il n’a pas de descendance.
      7. Marguerite de France (14 mai 1553 – 27 mars 1615). Reine de Navarre en 1572, puis Reine de France en 1589 en épousant Henri IV. Le couple n’a pas d’enfants.
      8. François de France (18 mars 1555 – 10 juin 1584). Duc d’Alençon, Duc d’Anjou en 1576, Comte de Touraine, Duc de Brabant et Duc de Château-Thierry.
      9. Victoire de France (24 juin 1556 – 17 août 1556). Jumelle morte à deux mois.
      10. Jeanne de France (24 juin 1556). Jumelle Mort-née.

 

 

 

Séjours en Provence de Catherine de Médicis


 

 

  • Les séjours de Catherine de Médicis en Provence constituent des temps forts de l’histoire de la Provence et de la France.
    1. Ces voyages préfigurent les influences puissantes que la reine exercera sur la musique, la danse, la gastronomie, les parfums, le luxe, le sport, la place des femmes…
    2. Cette influence ira bien au-delà de la France et de l’Italie.
    3. L’irruption de la culture florentine en Provence et en France est une véritable onde de choc aux effets encore très présents 5 siècles après…

 

 

Mariage à Marseille

 

Jacopo Chiamenti représente dans ce tableau le mariage de Catherine de Médicis avec le futur roi Henri II. A l’extrême droite, on reconnaît le père du Dauphin, François Ier.

 

 

  • Les fastes du mariage bien avant celui des mariages des reines et des princesses d’Angleterre ou des princesses de Monaco modifient durablement les codes des cérémonies et des fêtes sans parler de l’industrie du luxe.

 

 

Rencontres avec Nostradamus et grande visite de la Provence

 

 

 

  • 1562. 19 mars. Paix d’Amboise, édit permettant aux protestants le libre exercice de leur culte.
  • 1564. Février. La reine-mère, Catherine de Médicis, organise un véritable tour de France, accompagnée du jeune roi Charles, alors âgé de 14  ans, du duc d’Anjou (le futur Henri III), du duc d’Alençon, et également du petit cousin Henri de Navarre (le futur Henri IV).
    1. 23 septembre. Le train royal est aux portes d’Avignon où a lieu, le lendemain, leur entrée solennelle.
    2. 16 octobre. La caravane royale quitte Avignon.
      1. La Cour passe la Durance sur un pont de bois et de bateaux construit pour l’occasion.
      2. Le cortège royal dîne à Châteaurenard et passe la nuit à Saint-Rémy-de-Provence dans la ville natale de Nostradamus.
    3. 17 octobre. Le cortège royal s’arrête à Saint-Martin-de-Crau et à Salon.
      1. Nostradamus a composé, au nom des habitants de la ville, des inscriptions latines de bienvenue. La caravane royale fait son entrée dans la ville, par le portail Saint-Lazare, escortée par de nombreux seigneurs de la Cour. La visite royale est décrite par César de Nostredame dans sa volumineuse Histoire et Chronique de Provence.
    4.  Mercredi 18 octobre. Le roi gagna Lambesc.
    5. La caravane royale est immobilisée dans Arles par une crue du Rhône.
    6. La cour prend ensuite le chemin de Marignane, Aix, Saint-Maximin, Brignoles, Hyères, Toulon, Marseille, Marignane encore, Martigues.
    7. 16 novembre – 7 décembre. Le cortège royal demeure à Arles Nostradamus y est mandé pour de nouvelles consultations. 

 

Influence de Catherine de Médicis en Provence


 

 

Politique culturelle de Catherine de Médicis

  • La Reine poursuit la politique culturelle engagée par son beau-père François 1er.
    1. Catherine de Médicis  multiplie les fêtes, les bals, les jeux les plus fastueux que la France ait jamais connus.
    2. Les ballets et les spectacles mythologiques mettent en scène la politique de la Reine : tolérance, gloire, unité de la Maison royale…
    3. Les enfants de la Reine participent aux danses. Ils peuvent à l’occasion se travestir.
  • Catherine de Médicis s’entoure de femmes ravissantes qu’elles nomme son escadron volant.
    1. La Reine veut inciter les hommes de guerre à fréquenter la cour pour préférer la Paix à la Guerre.
    2. La Reine surveille toutefois la moralité de la cour et la vertu des filles d’honneur.
  • Excellente cavalière, la reine qui monte en amazone impose le corset et le caleçon pour les promenades à cheval.
  • La Reine s’entoure de pâtissiers, confiseurs, cuisiniers florentins
    1. La cour fait connaître les artichauts, les asperges, les brocolis, les haricots, les petits pois, les tomates…
    2. L’introduction de la fourchette change les comportements.
    3. Les macarons, les sorbets, la ganache deviennent partie prenante de la révolution gastronomique française
  • L’art des bouquets, les couturiers, les parfumeurs, les coiffeurs… prennent une place qui s’amplifiera encore avec Louis XIV à Versailles

 

 

Histoire du Parfum – Industrie du Luxe – Mode

 

 

Histoire du Parfum en Provence.

 

 

  • 13e s. La ville de Grasse soit sa prospérité à la tannerie fait la prospérité de la ville.
  • 16e s. Catherine de Médicis contribue à changer la destinée de Grasse.
    1.  La Florentine est intéressée par les gants de Grasse mais elle trouve leur odeur trop forte.
    2. La futur Reine de France voyage avec son parfumeur attitré, le Florentin Renato Bianco, qui installera sa boutique sur le Pont-au-Change à Paris

 

 

Danse et Musique

 

 

© Fred –-Fotolia.com.

 

  • La danse est bouleversée par le fait qu’elle n’est plus un spectacle auquel on assiste mais une pratique sportive; artistique et sociale à laquelle chacun participe.
    1. Chacun est invité à pratiquer la danse.
  • La musique évolue avec la danse, elle devient plus entraînante, plus joyeuse, plus participative.
  • Voir articles Histoire de la Danse en Provence – Danses ProvençalesDanses ItaliennesMarseille Danse.

 

 

 

Mots Clés : ,
.