Farandole en Avignon . © illustrez-vousFotolia.com.

 

 

 

Accueil Provence 7

Histoire de la Danse en Provence


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Terpsichore

Terpsichore. Muse grecque de la danse. 1739. Tableau de Jean-Marc Nattier

 

 

  • En Provence, comme dans le Monde, la danse classique trouve ses racines dans l’Italie de la Renaissance.
    1. La danse classique gagne ensuite la France.
    2. La danse classique s’étend à d’autres pays européens (Russie, Grande-Bretagne…), puis au-delà, notamment aux Etats-Unis.
  • La Provence occupe une place historique tout à fait particulière.  Elle se trouve à la source de trois grands temps forts de la danse.
    1. Marseille, cité grecque, s’est trouvée très tôt associée à cette discipline à laquelle les Grecs ont donné son premier grand élan. Ils ont fait de la danse le 1er Art.
      1. Terpsichore la muse de la danse figure au premier rang des muses du panthéon grec.
      2. La danse tient une telle place dans le monde grec qu’elle se situe au-delà de l’art de la guerre et des mathématiques.
      3. Dans la cité grecque, le Maître de la danse (chorégraphe) tient les mathématiques (rythme algébrique et géométrie) et la stratégie (mouvement et occupation de l’espace) sous son autorité.
    2. La danse que l’on appellera « classique » un peu plus tard naît dans l’Italie de la Renaissance.
      1. Elle s’introduit ensuite en France à la faveur de l’Union d’Henri II et de Catherine de Médicis dont il ne faut pas oublier qu’elle est célébrée avec faste à Marseille, en présence de François 1er et de son épouse Claude de France. Catherine de Médicis laisse son empreinte à Grasse : elle est à l’origine de l’activité de fabrication de parfums. On lui doit bien d’autres apports à la mode, notamment les talons hauts pour les dames…
    3. La « danse classique » prend son véritable essor avec la personnalité de Marius Petipa, né à Marseille en 1818. Certes il déclare dans ses Mémoires que « La ville de ma naissance n’a joué aucun rôle dans ma vie » mais l’inverse est vrai, il a laissé une empreinte sur la ville.
  • Si Marseille est à l’origine des grands mouvements, elle se situe également aux tous premiers plans de la vie de l’essor de la danse classique avec des enfants du pays, au 1er rang desquels Maurice Béjart, et de merveilleux interprètes et créateurs comme Roland Petit et Marie-Claude Pietragalla.
  • D’autres foyers internationaux de premier plan se développent d’abord à Monaco, puis à Cannes.
    1. Les ailes de la danse se sont ensuite développées à Aix-en-Provence, Toulon-Ollioules, Nice, Avignon… avec des écoles, des festivals, des opéras de renommée mondiale.

 

 

Danse-en-provence-Fotolia_5

Danse en Provence© Fred –-Fotolia.com.

 

 

  • La pratique de la danse au quotidien et par tous s’est considérablement développée ces dernières années en Provence :
    1. Danses sportives, danses de rues, danses de salon, danses populaires, danses folkloriques et danses exotiques ou ethniques (africaines, orientales, espagnoles…) sans parler des sorties danse notamment pendant les vacances ou le week-end.

 

 

Les Grandes dates de la danse


 

 

  • Le mot « ballet » vient de l’italien ballo (danser) qui donne naissance au diminutif balleto.

 

Jacopo Chiamenti représente dans ce tableau le mariage de Catherine de Médicis avec le futur roi Henri II. A l’extrême droite, on reconnaît le père du Dauphin, François Ier.

 

  • 16e s. Catherine de Médicis fait organiser des spectacles de danse afin de divertir la Cour.
  • 1581. Le Ballet Comique de la Reyne aussi connu comme Balthazar de beaujoyeulx est le 1er grand ballet de Cour en France. Le ballet de cour se distingue notamment par la fusion de la danse et de la chanson. Les mises en scènes, les décors et les costumes sont fastueux.
  • 1589. Thoinot Arbeau écrit Orchésographie, un traité de l’évolution de la danse depuis le 15e s.
  • 1661. Louis XIV crée l’Académie Royale de Danse, ancêtre du Ballet de l’Opéra National de Paris. Charles-Louis Pierre de Beauchamps (1636-1719) joue un rôle majeur dans la codification de la danse (ex. les 5 positions de base). Beauchamps, Lully et Molière inventent la comédie-ballet.
  • 1672. Création de l’Académie Royale de Musique et de Danse.
  • 1700. La Chorégraphie ou Art d’écrire la Danse est écrite par Raoul Auger Feuillet.
  • 1713. Création de l’Ecole de Danse de l’Opéra National de Paris.
  • 1735. Naissance de l’Opéra-Ballet. Les Indes Galantes de J.P. Rameau.
  • 18e s. Les danseurs célèbres : Louis Dupré (1697-1774), Marie Sallé (1702-1756), Marie Anne Cupis de Camargo (1710-1770).
  • 1776. Création du Bolchoï, à Moscou.
  • 1796. Charles Didelot introduit les pointes dans le ballet Flore et Zéphyre.
  • 1832. Le 1er Tutu apparaît. Il est dessiné par A.E. Chalon ou le peintre Eugène Lami.
  • 1832. La Sylphide, 1er ballet romantique. Chorégraphie de Philippo Taglioni pour sa fille Marie Taglioni (1804-1884).
  • 1841. Giselle. Chef d’oeuvre romantique. Livret de Jules Perrot.
  • 1860. Triomphe du ballet académique avec Marius Petipa, Marseillais de naissance émigré à St-Petersbourg.
  • 1885. 1er Tutu en forme de roue dans La Fille du Pharaon, à Saint-Petersburg.
  • 1895. Le Lac des Cygnes.
  • 1909. Création de la compagnie des Ballets Russes par Serge de Diaghilev.
  • 1910. Le qualificatif « classique » fait son apparition avec les Ballets Russes.
  • 1912. L’Après-Midi d’un faune par les Ballets Russes, avec Nijinsky.
  • 1913. Le Sacre du Printemps par les Ballets Russes, avec Nijinsky.
  • 1938. Le titre d’Etoile est créé par l’Opéra de Paris.
  • v. 1940. Le Rhythm and Blues est une forme populaire de Jazz représentée par Louis Jordan et Jay McShann.
  • 1955. La Symphonie pour un homme seul, 1er Ballet de Maurice Béjart.

 

 

Les Grandes dates de la danse en Provence


 

 

  • 600 av. J.-C. Fondation de Phocée, la Marseille Grecque.
  • 1533. 28 octobre. Mariage à Marseille de Catherine de Médicis, fille de Laurent II de Médicis, avec Henri de France, le futur Henri II, fils de François 1er et de Claude de France.
    1. Catherine apporte sa passion pour la danse très en vogue dans les cours italiennes de la Renaissance, notamment à l’occasion des mariages
  • 1847. Marseille. Naissance à de Marius Petipa, 1er danseur du Théâtre du Bolchoï qu’il dirige en 1869.
    1. Marius Petipa crée des ballets en trois ou quatre actes, multiplie le nombre de figurants et distingue l’importance des solistes. Il est à ce titre le véritable fondateur de la danse classique.
  • 1909. Monte-Carlo. Débuts de l’art chorégraphique. Serge Diaghilev présente pour la première fois ses Ballets Russes à Paris. Il s’établit peu de temps après à Monte-Carlo.
  • 1929. Monte-Carlo. A la mort de Serge Diaghilev, sa compagnie établie à Monaco est dissoute.
    1. La compagnie réapparaît ensuite sous différentes formes.
  • 1947. Nice. Création du Ballet de l’Opéra de Nice qui est dirigé par Françoise Adret.
  • 1951. Monte-Carlo. Disparition définitive de ce qui reste des Ballets de Diaghilev.
  • 1959-68. Le Niçois Joseph Lazzini est le fondateur et le directeur de la Compagnie de l’Opéra de Marseille.
    1. Sa compagne Alberte Clauzier en est la danseuses étoile.
    2. Joseph Lazzini réussit à faire venir sur la scène de Marseille Rosella Hightower, Tessa Beaumont, Ludmilla Tcherina, Rudolph Noureev
  • 1961. Cannes. Rosella Hightower crée son Centre de Danse International.
  • v. 1967. Le danseur marseillais Maurice Béjart s’affirme comme l’un des chorégraphes les plus marquants du 20e s.
  • 1972-1998. Roland Petit prend la direction des Ballets de Marseille (1972-1981) qui deviennent le Ballet National de Marseille en 1981.
    1. Roland Petit quitte Marseille après 26 ans non sans laisser avec sa compagne Zizi Jeanmaire, une profonde empreinte.
  • 1985. Monte-Carlo. Création des Ballets de Monte-Carlo à l’initiative de S.A.R. la Princesse de Hanovre.
    1. La nouvelle Compagnie est dirigée par Ghislaine Thesmar et Pierre Lacotte, puis par Jean-Yves Esquerre.
  • 1987. Marseille. Création de MOD (Marseille Objectif Danse) par Odile Cazes, Geneviève Sorin, Francine Zubeil et Laurent Malone. Le collectif est piloté par Martine Pisani.
  • 1992. Roland Petit crée l’Ecole Nationale de Danse de Marseille.
  • 1992. Le Groupe dunes (Compagnie de danse créée en 1979), s’implante à Marseille. Il est dirigé par Madeleine Chiche et Bernard Misrachi.
  • 1993. Monte-Carlo. S.A.R. la Princesse de Hanovre nomme à la tête des Ballets de Monte-Carlo,
    1. Jean-Christophe Maillot qui a acquis une forte expérience de danseur chez Rosella Hightower (Cannes) et John Neumeir avant de devenir chorégraphe, directeur du Centre Chorégraphique National de Tours.
  • 1995. Monte-Carlo. Jean-Christophe Maillot crée le ballet « Vers un Pays Sage ».
  • 1996. Marseille. Création du Festival de Marseille devenu depuis Festival de Danse et des Arts Multiples.
    1. Direction artistique Apolline Quintrand.
  • 1996. Monte-Carlo. Jean-Christophe Maillot crée le ballet « Roméo et Juliette ».
  • 1998. Marseille. Cristiano Carpanini crée le Festival Dansem qui accueille tous les Suds.
  • 1998. Marseille. Barbara Sarreau s’installe dans la cité phocéenne après avoir travaillé avec Angelin Preljocaj.
  • 1998-2004. Marseille. Marie-Claude Pietragalla succède à Roland Petit à la tête du Ballet National de Marseille. Son immense talent est contraint par des inerties locales.
  • 1999. Marseille. Création du collectif Skalem.
  • 1999. Monte-Carlo. Jean-Christophe Maillot crée le ballet « Cendrillon ».
  • 2000. Monte-Carlo. Jean-Christophe Maillot crée le Monaco Danse Forum qui réunit les Ballet de Monte-Carlo et l’Académie de Danse Princesse Grâce.
  • 2001. Monte-Carlo. Jean-Christophe Maillot crée le ballet « La Belle ».
  • 2001. Cannes. Monique Loudières succède à Rosella Hightower à la tête de l’école de danse qui devient l’Ecole Supérieure de Danse de Cannes Rosella Hightower.
  • 2003. Marseille. Christian Haleb implante sa compagnie la Zouze.
  • 2004. Frédéric Flamand succède à Marie-Claude Pietragalla à la tête du Ballet National de Marseille.
  • 2005. Monte-Carlo. Jean-Christophe Maillot crée le ballet « Le Songe ».
  • 2006. Monte-Carlo. Jean-Christophe Maillot crée le ballet « Alto Canto ».
  • 2007. Monte-Carlo. Jean-Christophe Maillot crée le ballet « Faust ».
  • 2009. Cannes. Paola succède à Monique Loudières à la tête de l’Ecole Supérieure de Danse Rosella Hightower.
  • 2009. Nice. Eric Vu-An prend la direction artistique du Ballet Nice Méditerranée.
  • 2010. Janvier. Premières représentations de la nouvelle compagnie du Ballet Nice Méditerranée.
  • 2011. Création de KLAP, un nouvel espace consacré à la danse, à Marseille. Responsable. Michel Keleminis.
  • 2011. Monte-Carlo. Jean-Christophe Maillot crée le ballet « Lac ».
  • 2011. Monte-Carlo. Sous la Présidence de S.A.R. la Princesse de Hanovre, Jean-Christophe Maillot réunit les trois structures de danse de Monaco.

 

 

Danse_Flamenco_Femme_Foloti

Danses espagnoles © konradbak. Fotolia.com

 

 

danseorientale

Danses orientales © fotogestoeber. Fotolia.com

 

 

Danseur-de-Rue-Fotolia_4999

Danse de rue. Mouvements de break danse © Nejton Photo. Fotolia.com

 

 

Orphee_et_Eurydice_BNM_Pipi

Orphée et Eurydice. BNM.© BNM- Pipitone.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , ,
.