Hélicoptère SA340/341/342 Gazelle : Histoire et Performances


Hélicoptère Gazelle © BruBer 2 – Flickr.com

 

Accueil Provence 7

Hélicoptère SA340/341/342 Gazelle : Histoire et Performances


 

  • Hélicoptère léger polyvalent de construction métallique.
  • Conçu par Sud-Aviation dans la deuxième moitié des années 1960.

 

Histoire de l’hélicoptère SA340/341/342 Gazelle


 

© Taschen.

 

  • Appareil conçu par Sud-Aviation pour remplacer l’Alouette II.
  • 1967. 7 avril. 1er vol. Pilote Jean Boulet.
  • 1967. 22 février. Accords de production de la Gazelle, du Puma et du Lynx avec Westland Helicopters.
  • Début des années 1970. Production en série par la Société Nationale Industrielle Aérospatiale (SNIAS ou Aérospatiale) en collaboration avec Westland Helicopters (Royaume-Uni).
    1. 1971. 16 août. 1er vol du SA 341 de série.
    2. 1973. Entrée en service dans l’Armée de Terre. française.
    3. 1979. Gazelle Hot.
  • La majeure partie de la production est destinée aux armées françaises et étrangères.
  • Succès certain des versions civiles.
  • 1990. Chantier « coupe-câbles« .
    1. Modification de tous les appareils de l’ALAT.
    2. Retrait du système Homing : longues et fines antennes sur le nez de l’appareil servant à positionner l’hélicoptère par rapport à une station émettrice au sol.
    3. Mise en place du système coupe-câble : équerres métalliques au-dessus et au-dessous de la cellule, à l’avant de l’appareil.
      1. En cas de heurt, les câbles électriques sont sectionnés.
  • 1996. Fin de production.
    1. Plus de 1250 en France, 262 au Royaume-Uni, 30 sous licence en Egypte et 200+ en ex-Yougoslavie.
    2. Les Tigre remplacent une partie du parc.
    3. L’Hélicoptère Interarmées Léger (HIL) devant remplacer le reste.
  • 2008. Le Ministère de la Défense français désignel’EC120 baptisé Calliopé, comme nouvel hélicoptère d’entraînement de l’Armée de Terre.
  • Fin 2011. Retrait accéléré des Gazelle.
  • 20152016. Retards dans le programme de l’Hélicoptère Interarmées Léger. 81 Gazelle (58 Viviane et 23 SA-342M) sont équipés du minigun M134. Leur maintien est prévu jusqu’aux années 2030.
  • 2017. L’Hélicoptère Interarmées Léger H160M Guépard est un programme d’hélicoptère militaire dérivé de l‘Airbus Helicopters H160, lancé par le Ministère des Armées français.

 

Diffusion  de l’hélicoptère SA340/341/342 Gazelle


 

  • Plus de 1775 appareils construits.
  • Opérateurs :
    1. Angola. Bosnie-Herzégovine. Burundi. Cameroun. Chine. Chypre. Equateur. Egypte. France. Gabon. Guinée. Irak. Irlande. Koweit.
    2. Liban. Montenegro. Niger. Nigeria. Maroc. Qatar. Royaume-Uni. Rwanda. Serbie. Syrie. Togo. Tunisie. Yougoslavie.

 

Utilisations Militaires des hélicoptères Gazelle en France


 

Fonctions militaires

  • Appui-Protection.
  • Liaison.
  • Lutte anti-aérienne.
  • Lutte anti-chars.
  • Reconnaissance.

 

Engagements

  • France.
    1. Milieu des années 1980. Opération Manta et Opération Épervier au Tchad  suite à l’invasion du nord du pays par la Libye.
    2. 19901991. Guerre du Golfe en Irak.
    3. 1991 (avril à juin). Intervention dans le cadre de l’opération humanitaire internationale Libage (nom américain : Provide Comfort) au nord de l’Irak afin de venir en aide à la population kurde pourchassée par les troupes irakiennes.
    4. Décembre 1991 – 1992. Intervention en République de Djibouti conséquence de la guerre civile entre les ethnies Afars et Issas.
    5. Début des années 1990 : Intervention en ex-Yougoslavie.
    6. 1993. Intervention en Somalie à la suite de la guerre civile.
    7. 1994. Opération Turquoise au Rwanda.
    8. Depuis 2002. Intervention en République de Côte d’Ivoire dans le cadre de l’opération Licorne.
    9. 2002. Intervention durant la guerre d’Afghanistan au sein des forces françaises.
    10. 2011. Avril. Intervention sous l’égide de l’opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire pour la destruction des armes lourdes des forces pro Gbagbo.
    11. 2011. Juin.  Intervention en Libye pendant l’operation Unified Protector à partir du BPC Tonnerre.
    12. Janvier 20132021.  Intervention au Mali dans le cadre de l’opération Serval puis Barkhane.
  • Engagements d’autres nations : Mozambique, Royaume-Uni, Rwanda, Yougoslavie, Syrie.

 

Données techniques et Performances des hélicoptères SA340/341/342 Gazelle


 

  • Cellule construite avec une structure en sandwich composée de fibre de verre alvéolé en forme de nid d’abeilles entre 2 plaques d’alliage léger.
  • 1er appareil  à utiliser un fenestron au lieu du rotor anti-couple.
  • 1975. 1er hélicoptère habilité au vol mono-pilote en Cat I (conditions météorologiques). Version SA341 G.
  • Appareil  bénéficiant d’une maintenance avancée :
    1. Opérations simplifiées d’entretien par les mécaniciens avant et après le vol.
    2. Le temps d’immobilisation est réduit de moitié par rapport aux Alouette II et Alouette III.
    3. Coûts de maintenance réduits.
    4. Fiabilité accrue.
  • Equipage. 1 pilote + 4 passagers.
  • Moteur. 1 moteur de type Turbine à gaz.
    1. SA341. Turbomeca Astazou III C2. 652 ch.
    2. SA342 Turbomeca Astazou XIV M ou h. 864 ch.
  • Nombre de pales. 3 pales souples assurant aux passagers un très bon confort vibratoire lors du vol.
  • Diamètre du rotor. 10,50 m.
  • Longueur. 9,533 m.
  • Hauteur. 3,192 m.
  • Masses.
    1. A vide. SA 341 ; 1 160 kg. SA 342. : 1 200kg.
    2. Maximale 1 900 kg.
  • Vitesse de croisière.
    1. SA341. 220 km/h.
    2. SA 342. 230 km/h.
  • Vitesse Maximale. 310 km/h.
  • Plafond. 6 000 m.
  • Vitesse ascensionnelle. 540 m/mn.
  • Distance de convoyage. 670 km.
  • Armement externe.
    1. 1 canon GIAT M621 de 20 mm en sabord droit.
    2. 2X2 missiles antichars filoguidés HOT.
    3. 2×2 missiles antichars AT-3 Sagger (russes).
    4. 2×2 missiles anti-aériens AATCP thermiques Mistral.
    5. 1 panier à roquettes.
    6. 2×2 missiles anti-aériens SA-7 Grail (russes).

 

Versions de l’hélicoptère Gazelle


 

Déclinaisons en versions commerciales

  • Principales nomenclatures SA341 et SA342.
  • SA 341G : Version civile de la SA 341F.
    1. Version civile capable de voler aux instruments commercialisé aux Etats-Unis par Vought Helicopters.
  • SA 342J : Version civile. Équipée d’un Astazou XIV H de 870 ch.

 

Déclinaisons militaires

  • SA 341B.
    1. Destinée à l’armée de terre britannique.
    2. Hélicoptère de combat de l’Army Air Corps (le WAH-64 Apache ne constitue qu’une partie des forces) sous la dénomination AH Mk1. 34 en service en 2015.
  • SA 341C.  Destinée à la Royal Navy.
  • SA 341D. Destinée à la Royal Air Force britannique.
  • SA 341E. Destinée à l’armée britannique.
  • SA 341F F2. : Destinée à l’ALAT.
  • SA 341H. Destinée à l’armée yougoslave.
  • SA 342. 1973. 11 mai. 1er vol. Masse maximale : 1 900 kg.
  • SA 342K. Destinée à l’armée koweïtienne. SA 341 re-motorisée avec l’Astazou XIV H.
  • SA 342L : Version militaire de la SA 342J. Fabriquée sous licence par la firme yougoslave SOKO ainsi que par le constructeur anglo-égyptien Arab British Helicopter Company (ABHCo).
  • SA 342M : Destinée à l’ALAT. Équipée de l’Astazou XIV M et de missiles antichar HOT. En service actif à partir de 1984 
  • SA 342L1. Livraison à l’ALAT de ces appareils qui sont des SA 342M à l’avionique légèrement modifiée (déjà au standard des jumelles de vision nocturne et avec un intérieur cabine noir), temporairement « lisses », sans armement.
  • Gazelle Celtic. Utilisation par l’ALAT lors de la Guerre du Golfe. Gazelle équipées de missiles anti-aériens, ancêtres des Gazelle Mistral.
  • Gazelle Mistral (SA 342 L1 ou Ma).. En France, modification des SA 342L1 qui deviennent une version anti-aérienne armée de 4 missiles Mistral à guidage thermique dans leur nouvelle version Air-Air Très Courte Portée (AATCP). Masse maximale : 1 900 à 2 100 kg (avec un suivi du TLV entre 2 000 et 2 100 kg). Le remplacement des pales d’origine par celles de l’Écureuil pour la SA 342 Ma.
  • Gazelle Viviane SA 342 M1..
    1. SA 342M HOT modifiée pour recevoir une autre lunette/viseur qui rassemble en un seul équipement une caméra thermique, optique et un télémètre laser permettant l’observation et le tir de jour ou de nuit et par tous les temps. Ce système, plus lourd que le viseur standard et toujours placé au-dessus du chef de bord, a nécessité le renforcement de la cellule par un arceau ainsi que le remplacement des pales d’origine par celles de l’Écureuil. La masse maximale a aussi été revue à la hausse (2 100 kg), Le pilote automatique a été optimisé.

 

Articles liés à hélicoptères Gazelle


 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’articles correspondant.

 

                         

Translate »