Avions Allemands Guerre 1939-45


Messerschmit 109, le chasseur mythique allemand qui a traversé toute la guerre avec des versions améliorées © Tashen

 

 

 

Accueil Provence 7

Avions Allemands Guerre 1939-45


 

 

 

 

 

 

 

 

  • Pendant la guerre 39-45, les avions allemands ont investi le ciel de la Provence avant de tenter de le défendre contre les milliers d’appareils des forces alliées.

 

 

Arado Ar-196


 

 

Arado-196---Verlinden

Arado Ar-196 © Verlinden

 

 

Le surveillant des espaces maritimes.

 

  • L’Arado 196 est un hydravion de reconnaissance qui peut être embarqué sur des navires de la Kriegsmarine.
  • Les pilotes l’ont évalué comme l’un des meilleurs de sa catégorie pendant la guerre de 39-45.
  • Interventions en Méditerranée.
    1. Forte présence.
    2. Les Arado 196 assurent l’escorte des convois de l’Axe.
    3. Les Arado 196 équipent les escadrilles côtières 2., 3., 4. et 5.
  • Longueur. 11,70 m.
  • Envergure. 12,40 m.
  • Moteur. BMW 132K. 9 cylindres en étoile. 960 CV.
  • Autonomie. Plus de 2.000 km.
  • Vitesse. Max. 310 km/h.
  • Plafond. 7.000 m.
  • Armement. 2 canons MG FF de 20 mm de voilure, 1 mitrailleuse MG 17 de capot, 2 MG 15 de 7,9 mm arrière.
    1. 2 bombes de 50 kg chacune.
  • Equipage. 2.
  • Exemplaires produits. 541 ex.

 

 

Dornier 217


 

 

  • Bombardier Moyen.
    1. Dornier Do 217 N-2 est la version de chasse nocturne dérivée du Do 217.
    2. Parfois utilisé comme lanceur de missiles.
  • Longueur. 18,20 m.
  • Envergure. 19  m.
  • Moteurs.  2 BMW 801 A. 1.550 CV. Moteur en étoile.
  • Autonomie. Plus de 4.000 km.
  • Vitesse.  Max. 487 km/h.
  • Plafond. 5.500 km.
  • Armement. Jusqu´à 4 000 kg de bombes, 2 500 kg en soute (18 x 50 kg ou 4 x 500 kg ou 2 x 1 000 kg) torpilles, missiles guidés.
  • Equipage. 4.
  • Exemplaires produits.

 

 

Fieseler Storch


 

 

Fieseler_Storch_01

Fieseler Storch © Tashen

 

 

L’avion de liaison allemand par excellence.

 

  •  Le Fieseler Fi 156 est un avion militaire de reconnaissance  et de liaison.
  • Avion à décollage et atterrissage court ADAC (STOL en anglais).
    1. Il n’a besoin que de 50 m pour décoller et moins de 25 m pour atterrir.
    2. Des becs de bord d’attaque et des volets à fentes permettent ces performances très appréciées des états-majors.
  • L’appareil est dotée de larges surfaces vitrées permettant la meilleure observation.
  • Longueur. 9,90 m.
  • Envergure. 14,25 m.
  • Moteur. 1 Argus As10 C3. 8 cylindres en V refroidi par air. 240 CV.
  • Autonomie. Plus de 700 km.
  • Vitesse. 175 km/h.
  • Armement. 1 mitrailleuse MG 15 de 7,9 mm
  • Equipage. 1 pilote + 1 copilote mitrailleur.
  • Exemplaires produits. 2.900 ex.

 

 

Focke Wulf 190


 

 

Focke_Wulf_FW190

Focke Wulf 190 © Tashen.

 

 

Le chasseur bombardier allemand le plus redoutable de l’espace aérien provençal.

 

  • Caractéristique du Focke Wulf 190 F
  • Longueur. 9 m.
  • Envergure. 10,51 m.
  • Moteur. 1 BMW 801D-2. Moteur en étoile. 1 .730 CV (2.000 CV avec booster).
  • Autonomie. 1.700 km.
  • Vitesse. 690 km/h.
  • Plafond. 10.300 m.
  • Armement. 2 mitrailleuses MG 131 de 13 mm et 4 canons MG 151/20 de 20 mm.
    1. Roquettes anti-aériennes WGr.21.
    2. Bombes de 250 ou 500 kg.
    3. Roquettes anti-aérienne R4M.
  • Equipage. 1.
  • Exemplaires produits. Environ 20.000 ex. toutes versions.

 

 

Heinkel He 111


 

 

 

Heinkel He 111 © Open ClipArts – Vectors – Pixabay.com

 

 

  • Le Heinkel He 111 est un bombardier et un avion de ligne pouvant transporter 10 passagers.
  • Engagements en Provence.
    1. 1940es formations de Heinkel 111 bombardent Marseille. 32 civils perdent la vie et une soixantaine d’autres sont blessés. Le port est touché.
  • Longueur. 16,39 m.
  • Envergure. 22,60 m.
  • Moteurs. 2 Junkers Jumo 211 F-2. 1.350 CV. 12 cylindres en V.
  • Autonomie. 4.000 km.
  • Vitesse.  Max. 435 km/h.
  • Plafond. 8.500 m.
  • Armement. 1 canon Oerlikon MG FF de 20 mm, 5 mitrailleuses MG 15 de 7,92 mm et une mitrailleuse MG 17 de 7,92 mm.
    1. 2.000 kgs de bombes.
  • Equipage. 4 / 5.
  • Exemplaires produits.

 

 

Junkers 52


 

 

 

Junker 52 L’avion de transport aérien allemand de référence © morane. Fotolia.com

 

 

 

Junkers 88


 

 

 

Junker-88

Junkers 88 © Verlinden

 

 

  • Le Junkers-88 est conçu comme un bombardier moyen et rapide.
  • En fait, il a été probablement l’appareil le plus polyvalent de l’histoire.
    1. Avion de Reconnaissance.
    2. Attaque au sol.
    3. Bombardier.
    4. Chasseur-Bombardier.
    5. Chasseur de nuit.
    6. Chasseur lourd.
    7. Transporteur.
  • Longueur. 15,50 m.
  • Envergure. 20,08 m.
  • Moteurs. 2 BMW 801G de 1.677 CV.
  • Autonomie. 5.000 km.
  • Vitesse. Max. 550 km/h.
  • Plafond. 9.900 m.
  • Armement.
    1. Version Chasse. 4 canons MG 151/20 de 20 mm.
    2. Version Défense. 1 ou 2 mitrailleuses MG 131 de 13 mm. 1 ou 2 canons MG 151/20 de 20 mm Schräge Musik (orienté(s) à 60° vers le haut).
  • Equipage. 4.
  • Exemplaires produits. Environ 15.000 ex.

 

 

Messerschmitt 109


 

Messerschmidt-_109-Fotolia_

Messerschmitt 109 © Fotolia.com.

 

 

Le chasseur allemand le plus connu qui a fait toute la guerre.

 

  • Engagements en Méditerranée et en Provence.
    1. Un As de la Luftwaffe nommé Marseille est le héros de la Méditerranée en volant sur des Messerschmitt 109.
      1. Berlin, –  Mer Méditerranée, sud de Sidi-Abd-el-Rahman en Égypte, .
      2. As, surnommé Der Stern von Afrika (« L’Etoile d’Afrique »).
      3. Descendant d’immigrés français huguenots installés en Allemagne.
      4. Le capitaine Hans-Joachim Marseille remporte 158 victoires, dont 151 sur le front d’Afrique du Nord, au cours de 388 missions de combat.
      5. Marseille est le 3ème le troisième pilote allemand à franchir la barre des 150 victoires, chiffre jamais atteint par des pilotes d’autres pays.
      6. Marseille est le 1er pilote allemand à avoir remporté toutes ses victoires contre les excellents pilotes de l’Empire britannique. Les autres ont à leur actif des victoires sur des pilotes et des appareils russes, moins performants.
  • Le 31 juillet 1944, après une mission au départ de la Corse, Saint-Exupéry aux commandes d’un P-38 Lightning est intercepté par un chasseur allemand Messerschmitt  Bf 109, au large de Marseille.
    1. Saint-Exupéry avait quitté Borgo (Haute-Corse) en direction des Hautes-Alpes pour une mission de reconnaissance.
    2. Au retour de sa mission, Saint-Exupéry est abattu par le pilote allemand Horst Rippert, frère du chanteur Ivan Rebroff et futur animateur de la ZDF, qui déclarera plus tard « Si j’avais su que c’était Saint-Exupéry, l’un de mes auteurs préférés, je ne l’aurais pas abattu ».
    3. La version F du Messershmitt 109, représente l’apogée de la carrière du chasseur. Avec environ 2200 appareils produits au total, cette version est celle des débuts de l’As des As Erich Hartmann, qui signe 352 victoires.
  • Les caractéristiques données ici sont générales tant le nombre de variantes du Messerschmit 109 est élevé.
  • Longueur. 8,55 m – 8,94 m.
  • Envergure.  9,87 m – 9,92  m.
  • Moteur. 1. 990 à 1.550 CV. 2.000 CV en cas d’urgence sur les derniers.
  • Autonomie. 900 km à 1.700 km avec réservoirs supplémentaires.
  • Vitesse.  465 km/h au début à 727 km / h pour les derniers (à 6.000 m).
  • Plafond. 9.500 m à 12.500 m.
  • Armement. Très variable.
  • Equipage. 1.
  • Exemplaires produits. Près de 34.000 exemplaires, un record.

 

 

 

Messerschmitt 110


 

 

Messerschmitt 110 © Open ClipArts Vectors – Pixabay.com

 

 

  • Chasseur-Bombardier du début de la guerre.

 

 

Messerschmitt 410


 

 

  • Chasseur lourd ou bombardier rapide.
  • Surnom. Le Frelon.
  • Longueur. 12,40 m.
  • Envergure. 16,35  m.
  • Moteurs. 2 Daimler Benz DB-603 à refroidissement liquide. 1.750 CV. Moteurs à piston V12.
  • Autonomie.  4.600 km.
  • Vitesse. Max. 624 km/h.
  • Plafond. 10.000 m.
  • Armement. 2 canons MG 151/20 de 20 mm (nez) ou 2 mitrailleuses MG 17 de 7,92 mm (nez) – 2 mitrailleuses MG 131 de 13 mm (Tourelles latérales)
    1. 1.000 kgs de bombes en soutes.
  • Equipage. 2.
  • Exemplaires produits.

 

 

Forces aériennes allemandes dans le sud de la France en 1944


 

 

Provence et proximité immédiate.

 

  • Commandement de la côte Méditerranéenne de la Kriegsmarine, installé à Aix-en-Provence avec à sa tête le vice-amiral Paul Wever.
  • JGr.200. Groupe d’aviation, composée de Focke-Wulf 190 et Messerschmitt 109G, basé à Cuers (83), Orange (84) et Aix-les Milles (13).
  • JG 77. Groupe d’aviation, composée de Messerschmitt 109G, basé à Orange (84). Du 16 au 21 août.
  • KG 26. Groupe d’aviation, composée de Junkers JU88, basé à Salon de Provence (13), Valence et Montpellier.
  • KG 77. Groupe d’aviation, composée de Junkers JU88, basé à Istres (13).
  • (F)./33. Groupe d’aviation, composée de Junkers JU88 et Messerschmitt 410, basé à Saint-Martin-de-Crau (13) et les Chanoines.
  • SAGr128. Groupe d’aviation, composée d’Arado 196, basé à Berre (13).
  • 1944. 15 août. Les forces aériennes allemandes se limiteraient à une soixantaine de Dornier 217 et Junker 88 et de quelques chasseurs Focke-Wulf 190 et Messerschmitt 109/G.

 

 

 

Livres liés à Avions Allemands Guerre 1939-45


 

 

 

Luftwaffe-face-au-débarquem

1999. La Luftwaffe face au débarquement allié. Messerschmitt 109 G et Focke Wulf 190 A au combat en Normandie et en Provence, 6 juin au 31 août 1944. Jean-Bernard Frappé. Editions Heimdial.

 

 

Messerschmitt-410

2007. Messerschmitt Me 210/Me 410 Hornet. Werner Stocker. Edition Classic Pubns.

 

 

 

Articles liés à Aviation Allemande 1939 – 1944


 

 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

 

           

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Translate »