© Claudio Colombo

 

 

Provence 7

Cuers à visiter (83)


 

 

 

 

 

 

  • La ville de Cuers est dans le département du Var (83), au nord de Toulon.
  • Code postal. 83390.
  • Habitants. Cuersois – Cuersoises.
  • Superficie. 50,53 km2.
  • Altitude.  71 m -700 m.
  • Population. 10.562 habitants (2014).
  • Coordonnées et Carte. N  43° 14′ 18″  E  6° 04′ 18″. Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune.

 

 

Situation de Cuers (83)

 

 

Communes limitrophes de Cuers

 

 

Accès à Cuers

 

 

Distances depuis Cuers

 

 

 

La Nature à Cuers

 

 

Reliefs, sols

 

  • Large plaine agricole de Pierrefeu.
  • Barre rocheuse de Cuers.
    1. Point culminant. Pilon Saint-Clément. 704 m.  Panorama immense.
  • Nombreux fossiles ammonites.
    1. Près de Valcros.
  • Caverne du Loup.
  • Carrière de pierre calcaire. Moellons.

 

Rivières, eau

 

  • Meige Pan.
  • L’Avêne.
  • Le Ruisseau des Cougourdes.
  • Le Farembert.

 

Arbres, forêts

 

  • Pins et maquis sur les hauteurs.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Vaste vignoble.
  • Centre oléicole.

 

 

Histoire de Cuers

 

 

Préhistoire / Antiquité

 

  • Site riche en vestiges préhistoriques, celto-ligures et gallo-romains.
  • Dolmens sur plusieurs sites.
    1. Des Antiquailles.
    2. Du Camp-Dumy.
    3. De la Bouissière.
    4. De la Gastée.
    5. Du Pont-Neuf.
  • Traces d’habitat dans la grotte de Tréburon.
    1. 4 km au nord-ouest.
  • Oppidum Celto-ligure.
    1. Le Castellas de Cuers.
    2. 1 km au sud.
    3. Inscrit aux Monuments Historiques.
    4. Enceinte bien conservée : blocs calcaires de 3 m d’épaisseur.
    5. Débris de poteries et de dolia.
  • Coris ou Corio est un ancien castrum romain établi sur une citadelle grecque Kiorio.
    1. Camp Aurélien.
    2. Vers le Pilon Saint-Clément.
  • Traces multiples d’habitat gallo-Romain.
    1. Font-Ampose.
    2. La Foux-des-Pradets.
    3. Lafoux. Fragment d’épitaphe à St-Jean.
  • Monnaies.
    1. A Pandoue et Pas-Redon.
  • Aqueduc romain.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 8e s.- 9e s.  Afin d’échapper aux razzias sarrasines, les habitants se réfugient dans les hameaux de Valcros et de Saint-Laurent.
    1. Le territoire fait alors partie du Comté de Fréjus.
  • v. 970. Les terres passent ensuite sous le contrôle des vicomtes de Marseille.
  • 11e s. Corius et Curs cités.
  • 1032. Les Vicomtes de Marseille font don du fief aux moines de l’abbaye de Saint-Victor de Marseille.
  • La seigneurie passe au Glandevès, son château est détruit.
    1. Isnard de Glandevès (13401409) est un personnage majeur de la période.
      1. 1380. Viguier de Marseille.
      2. 1405. Lieutenant du sénéchal de Provence. (1405).
      3. Seigneur de Cuers, de Pourrières et de Glandevès.
      4. Il est le premier enfant de Guillaume Féraud de Glandevès, seigneur de Cuers et de Thorame et de Louise de Villeneuve.
      5. La reine Marie de Blois le couvre de dons.
  • Les Castellane sont les seigneurs du fief.
  • Cuers est ravagée par les Guerres de Religion.
  • 17e s. La communauté rachète le fief.
  • 1707. L’invasion austro-sarde provoque de nombreux dommages.

 

Période contemporaine

 

  • 1954. 4.319 habitants.
  • 2013. 10.570 habitants.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables de Cuers

 

 

  • Vestiges de remparts.
  • Portes de villes.
    1. Voûtées.
  • Anciennes demeures du Cuers médiéval.
    1. Façades romanes.
    2. Portes en arcs surbaissés et en accolades.
  • Vieilles rues étroites.
  • Nombreuses fontaines.
    1. Fontaine du Poisson.
  • Aqueduc des Cinq Ponts.
    1. Sur le chemin de Valcros.
    2. Inscrit aux Monuments Historiques.
  • Vestiges du vieux village déserté.
    1. A proximité du Castellas de Cuers.
  • Hameaux de Saint-Laurent et de Valcros.
  • Château de Fontfreye.
    1. 3 km à l’est.

 

 

Monuments chrétiens de Cuers

 

 

  •  Ancienne collégiale Saint-Pierre.
    1. 15e s. – 18e s. Collégiale.
    2. 1526. Reliquaire en vermeil.
    3. 1668. Buffet d’orgues doré de Charles Royer.
    4. Nef à 6 travées voûtées d’arêtes.
    5. Chœur gothique.
    6. 18e s. Maître-autel polychrome.
    7. Curieuse statue de saint Pierre de mauvaise humeur.
    8. Elégant campanile sur la tour.
  • Chapelle Notre-Dame-de-Santé.
    1. Le bâtiment domine la cité.
    2. 1878. Construction sur les ruines de château féodal à la suite d’une épidémie de choléra de 1865 qui épargne Cuers.
    3. 2016. Juin. la chapelle est vandalisée.
  • Chapelle du Tiers-Ordre de Saint-François ou de La Corde.
  • Chapelle Saint-Roch.
    1. 1665.
    2. Face  à la Chapelle du Tiers-Ordre. Rue de l’Egalité.
  • Chapelle Saint-Jacques.
    1. Près de l’hospice.
    2. Panneaux en bois peint.
  • Autres chapelles.
    1. Saint-Jean. Au sud.
    2. Sainte-Thérèse. Curieuse façade.
    3. Saint-Louis (ou St-Jean). A Valcros.

 

 

Célébrités liées à Cuers

 

 

  • Beauvezer (Capris de). Religieux. Jésuite.
  • Drutel (Marcelle). Marseille, 24 mai 1897Toulon, 1985. Ecrivain provençal,
    1. Majoral du Félibrige.
    2. 19561985. Vit à Cuers jusqu’à sa mort.
    3. Elle est inhumée à Cuers.
  • Gallois (Jean). 16321707. Religieux. Savant.
    1. Abbé du prieuré de Cuers.
    2. Savant universel.
    3. Membre de l’Académie française.
  • Lofi (Alexandre). Allemagne, 21 février 1917 Cuers, 22 mars 1992  (enterré à Cuers). Militaire.
    1. Officier au sein des Commandos Kieffer.
    2. Il participe notamment au débarquement de Normandie en Juin 1944.
  • Martel (André). Toulon,   – Cuers, . Ecrivain et Poète français.
    1. Connu aussi sous les pseudonymes de « Papapafol du Paralloïdre » et « Le Martélandre ».
    2. Régent du Collège de Pataphysique.
  • Martina (Serge). Cuers,  mars 1943.  Acteur. Ecrivain. Scénariste.
  • Rostang. Troubadour.
  • Senez (Dominique de). Mathématicien.
  • Trotobas (Gabriel). Cuers, 19021979. Inhumé à Cuers. Ecrivain provençal.
    1. Félibre.
    2. Membre de l’Académie du Var.
  • Cottet-Moine (Patrick). Cuers, Acteur. Humoriste.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Cuers

 

 

 

 

Mots Clés : , , , , ,
.