Energies pour Survivre durablement


© RosZie / Pixabay.com

 

Accueil Provence 7

Energies pour Survivre durablement


 

  • Quelles énergies pour traverser une crise et survivre durablement ?
    1. 2 horizons de sont pas forcément incompatibles :
      1. Le Court terme : traverser une crise avec le minimum de conséquences.
      2. Moyen et Long terme : engager des communautés humaines sur des solutions s’inscrivant dans la durée.
  • Cet article renverse radicalement une approche qui prédomine et qui semble mener à l’échec.
    1. Chercher des solutions au niveau planétaire de groupement d’Etats et d’Etats. alors que les solutions peuvent se trouver au niveau des personnes, des foyers et des communautés de vie (quartiers, villages).
    2. Planifier des « grandes solutions mondialistes » pensées et inspirées par des Etats et des groupes financiers et industriels gigantesques dans le long terme alors que l’urgence est immédiate.

 

Crises menaçant les énergies


 

  • Les crises qui menacent les énergies sont plus nombreuses, plus variées et plus graves.

 

Crises écologiques

  • Catastrophes écologiques concernant des équipements de production ou de transport existants ou en construction.
    1. Centrales thermiques.
    2. Centrales nucléaires.
    3. Equipements hydroélectriques….
    4. Transports par bateaux, oléoducs, gazoducs…
    5. Transports par câbles aériens, souterrains ou sous-marins.

 

Crises économiques

  • Augmentation des coûts de production.
  • Augmentation des coûts de transports et de distribution.
  • Effets d’une inflation non mesurée.
  • Crise affectant des Etats ou des producteurs majeurs (guerre, pénurie, faillite, accidents…°.

 

Crises internationales

  • Crises des relations entraînant boycotts, interdits ou changements majeurs des termes des échanges.

 

Guerres civiles

  • Guerres affectant des acteurs majeurs de la chaîne de Production – Transport/Distribution – Transformation/Consommation.

 

Conflits et guerres internationaux

  • Guerre et conflits locaux.
  • Guerres de Haute Intensité.
  • Besoins militaires.

 

Les acteurs de la Production et de la Distribution


 

  • Etats.
  • Puissantes entreprises multinationales.

 

Conséquences pour les particuliers


 

La majeure partie des produits et services consommés seraient affectés, la vie serait bouleversée

  • Les énergies interviennent massivement à tous les niveaux :
    1. Production.
    2. Distribution.
    3. Transformation.
  • Pour les particuliers, toutes ces activités seraient impactées.
    1. Se déplacer à toutes les échelles (avions, trains, bateaux, motos, tracteurs, camions, automobiles…).
    2. Consommer : la quasi totalité de ses consommations se situent dans un ensemble intégré dans lequel énergies de production, de distribution, de lieu de vente et d’accès aux points de vente sont des maillons majeurs. Sans parler des fonctions de nettoyage, d’hygiène et de santé
    3. Chaque déplacement pour travailler, être en contact avec ses proches, se distraire, se soigner… a une composante énergétique forte.
    4. Au sein même de son domicile (maison ou appartement), chacun est majoritairement dépendant d’une énergie extérieure fournie par des Etats et des Multinationales… pour se chauffer, se refroidir, conserver ses aliments, cuisiner, faire fonctionner tous es appareils (TV, radio, ordinateurs, modem, enceintes, cuisinières, chauffage, sécurité), nettoyer ses vêtements et ses objets, cuire ses aliments ou les décongeler, se divertir…

 

Il existe des solutions pour limiter les dégâts au moins pendant un temps et de changer de modèle à terme

  • Ces solutions s’appuient sur 2 leviers très puissants.
    1. Les énergies naturelles fournies par le Soleil, le Vent, le travail des hommes et des animaux, l’eau des mers et des rivières…
    2. Les énergies produites au niveau des usagers (particuliers ou entreprises) plutôt qu’entreprises nationalisées, entreprises multinationales et Etats.
      1. Renverser totalement la logique de production des énergies est une priorité absolue.
  • Certes, il ne faut pas se cacher que tous les besoins peuvent rapidement couverts sur ce schéma mais il peut réduire les risques à court terme, limiter les dégâts à moindre terme et devenir dominant par la suite.
  • « Partir des gens« , les technocrates et les politiciens appellent cela « Partir d’en bas« , nous considérons exactement les choses dans l’autre sens « C’est partir d’en haut » des gens là où ils vivent, travaillent…

 

Priorité N°1 : l’énergie du Soleil ou Solaire


 

 

 

 

Ferry-boat de Marseille

 

Vivre, Produire et Distribuer local grâce au solaire

  • Production au niveau de l’habitat individuel.
  • Production au niveau des transports individuels et collectivités.
  • Production au niveau des lieux de travail.
    1. Revalorisation du télétravail.
    2. Revalorisation de la proximité.
    3. Revalorisation des petites unités sur les administrations géantes.
      1. Agriculture de proximité.
      2. Artisanat local.
      3. Petits commerces.
      4. Petites Ecoles.
      5. Petits Tribunaux.
      6. Petits lieux de soins de proximité.
      7. Proximité des personnages âgées non exclues de la vie sociale.

Solutions solaires

  • Panneaux Photovoltaïques
    1. Au niveau des maisons, des immeubles, des granges…
    2. Au niveau des bureaux, des magasins, des écoles, des tribunaux, des casernes…
  • Champs Photovoltaïques
    1. Au niveau des lotissements, des villages, des zones d’empois et d’activités.
    2. Ex. Ventabren (13).

 

Priorité N° 2 : l’énergie fournie par le travail des hommes et des animaux


 

  • Les loisirs s’accommodent parfaitement de l’utilisation de la nature.
    1. Le vol à voile utilise le vent… comme les cerfs-volants mais également les voiliers, les dériveurs, les planches à voile...
    2. Les skieurs, les cyclistes, les alpinistes, les marcheurs, kayakistes utilisent leur énergie et la nature pour réaliser des exploits… et se déplacer ou transporter des charges…
  • Soyons créatifs
    1. Si toutes les machines à ramer et tous les vélos d’appartements chauffaient des appartements, des maisons de retraite, des écoles... et s’ils faisaient des concours entre sales, quartiers, villages, pays… pour battre des records par leur exercice physique et leur sens de la compétitivité …
  • Des gouttes d’eau dans un océan de besoins d’énergie ? Pas du tout, un renversement de situations très prometteur

 

Priorité N°3 : l’énergie du Vent ou Eolienne


 

Magnifiques éoliennes. Produit muli-séculaire. Produit d’avenir ? © Verlinden – © © PHB.cz / Fotolia.com

Quel avenir ? Quels coûts pour quelles performances ? Quelle consommation de béton, plastique… pour quelle durée ?

© lassedesignen – parkertomato / Fotolia.com

Et si on inventait des éolienne humaines, efficaces et charmantes ? © Bernd / Pixabay.com

 

  • La Provence est un territoire très exposé au vent notamment au Mistral et certains s’en plaignent…
    1. Comment de pas devenir des champions du Monde de l’énergie éolienne ?
    2. Des territoires entiers comme la Camargue, la Pleine de la Crau, la Mer de Berre seraient prioritaires…
    3. Entendons-nous bien, il ne s’agit pas de détruire des sites avec des éoliennes géantes perchées sur des tas de béton… Il faut utiliser la force du vent de manière intelligente et efficace.
    4. Ici encore, il faut penser petit. Laissons les inventeurs (les vrais) trouver les solutions les plus créatives et les plus efficaces… au lieu de faire des appels d’offres entre des organisations financières…
  • Réexaminer les moulins à vent (remarquables sources d’énergie du Moyen-Age au 19e s.) avec les savoirs et les technologies modernes.
    1. Envisager des maisons moulins à vent, des chambres d’hôtes moulins à vent, des restaurants moulins à vent, des maisons de santé moulins à vent.

 

Il existe de nombreux modèles de petites éoliennes qui mériteraient largement un plus grand usage…

 

  • Les petites éoliennes sont déjà utilisées  en mer, imaginons des applications nombreuses sans nuisances.
  • Déjà les formes d’éoliennes sont nombreuses…
  • Comment négliger une telle énergie gratuite, disponible nuit et jour en toutes saisons et actionnables même avec un vent très léger ?

 

Priorité N° 4 : l’énergie de l’eau ou Hydraulique


 

  • Les barrages hydroélectriques ont tellement grossis qu’ils sont devenus des monstres.
  • Revenons à l’essence même de l’énergie hydroélectrique pour produire de façon plus créative, à plus petite échelle des petits capteurs d’énergie.
  • Les marées méritent également une attention sérieuse sans mégalomanie ou projet pharaonique pour administration ou multinationale .
  • Le niveau des mers monte et menace les côtes et les activités humaines…
    1. Cette information dramatisée nous frappe de plus en plus fréquemment…
  • L’eau se fait rare et ses sources se tarissent avec le réchauffement planétaire…
    1. Autre information affolante… avec des images de sécheresse
  • … et si on rapprochait ces 2 informations .
  • …. et si on captait les surplus de l’eau de mer pour en faire bon usage ?

 

Priorité N°5 : examiner avec intérêt et bienveillance toutes les solutions même les « Utopies »


 

  • Les inventeurs d’avions, voitures, navires, techniques de bâtiments, systèmes industriels… ont toujours été un peu des utopistes.
  • Le slogan d’HEC « Apprendre à oser » devrait être plus largement appliqué…
  • Aristote n’avait pas d’ordinateurs, Léonard de Vinci ne travaillait pas dans un bureau de développement, Renault, Ford Ferrari, Rolls, Royce, Citroën; Ricard, Berliet, Coco Chanel, Christian Dior, Colt, Gustave Eifel… ont été des créateurs d’exception…
  • Peut-on attendre des solutions de Bureaucrates, de Politiciens et de Gestionnaires ?
  • Ouvrons grandes les portes aux idées… Ne cherchons pas des idées pour toute la Planète mais des idées pour des groupes d’humains vivant sur la même planète…
  • C’est toujours dans le petit que l’on trouve les meilleures solutions :
    1. Le numérique des O et des 1.
    2. L’ADN.
    3. La matière…
    4. L’expérimentation.
    5. L’Atelier.
    6. Les quartiers et les villages…
    7. L’erreur et le tâtonnement… pas le dogmatisme.

 

Articles liés à Energies pour Survivre


 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

                        

Translate »