©  P. Verlinden – P. Leridon Fotolia.com

 

 

Provence 7

Architecture et Vents en Provence

 

 

 

 

 

 

Importance des Vents en Provence pour l’architecture et l’urbanisme

 

 

  • Le Mistral seul, le Maître, façonne biens des habitudes et des traditions en Provence.
  • Le Mistral n’est pas seul, des dizaines de vents exercent leur influence sur l’habitat en Provence.
  • Les vents ont des effets sur l’architecture, l’urbanisme et les Jardins.
  • Les conséquences pratiques sont nombreuses.
  • Le non respect des contraintes imposées par le vent peuvent être dramatiques.

 

 

Héritages et Traditions d’architecture du vent

 

 

Principes d’architecture liée au vent  en Provence

 

  • Construction « dos au vent ».
  • Toitures.
    1. Faible pente côté vent dominant.
    2. Tuiles.
    3. Génoises.
    4. Lauzes.
  • Ouvertures.
    1. Ouvertures limitées en nombre et en taille côté vent dominant. Idéal « 0 ».

 

 

Applications de l’architecture liée au vent

 

  • Bastides.
    1. Nées au 16e s. avec un plein épanouissement du 17e s. au 19e s.
    2. Les bastides entourées de jardins utilisent largement les écrans végétaux.
    3. Les emplacements sont choisis en fonction du vent.
    4. La façade principale avec sa profusion d’ouvertures contraste avec la sobriété de l’arrière exposé aux vents.
  • Bergeries – Fermes -Mas.
  • Bories.
    1. La cabane en pierre sèche ou borie est un igloo contre la chaleur et le vent.
  • Cabanes de Gardians.
    1. Dans la Camargue, les cabanes sont très exposée au Mistral et au Soleil. L’ombre et les reliefs sont rares.
    2. Des petites maisons à toit de chaume sont la réponse adaptée.
    3. Le chaume posé en escaliers et non en tapis régulier comme dans la plupart des régions résiste aux rafales.
    4. La technique est très gourmande en roseaux et le tour de main devient rare.
  • Cabanons.
    1. Petite maison pour se protéger du Soleil et du Vent.
  • Campaniles.
    1. L’effet du Mistral sur les clochers et les beffrois pourrait être désastreux.
    2. Le campanile est la réponse fonctionnelle et esthétique pour protéger la cloche tout en lui permettant de se faire entendre.
  • Girouettes.
    1. « Donner le sens du vent » est une fonction essentielle pour le paysan, le bâtisseur, la militaire, le marin…
    2. Fonctionnelles, les girouettes sont dès le Moyen-Âge devenues des signes de pouvoir.
    3. Aujourd’hui, elles ont aussi une fonction décorative et créative.
  • Jardins.
    1. Les jardins et les espaces verts qui entourent les bâtiments participent à la lutte contre les mauvais effets du vent.
    2. Barrière contre le vent ou simple saute-vent : les rangées d’arbres et les haies prennent une importance considérable.
    3. Les végétaux contribuent également au combat pour la fraîcheur.
  • Mas de Provence.
    1. Murs de pierre fondus dans le paysage.
    2. A l’origine, le mas est la demeure du paysan qui vit en économie fermée.
    3. Le mas se protège en tournant le dos aux vents.
    4. La façade et la porte principale sont orientées vers le sud.
    5. La porte des écuries, celle du poulailler et celle du pigeonnier sont aussi tournées vers le sud.
    6. Afin de faire barrage aux rafales de vent, certains mas se referment sur une cour intérieure.
    7. D’autres mas trouvent abris derrière une haie d’arbres, un ressaut de colline ou une annexe.
    8. Les toitures à faible pente offrent le minimum de prise au vent.
  • Moulins à vent.
    1. Depuis le Moyen-Âge et les Croisades, l’idée de profiter de la force des vents pour produire de l’énergie a été développée en Provence.
    2. Aujourd’hui, les éoliennes laissent penser que les moulins doivent être dédiés à la production d’énergie électrique.
    3. Les moulins à vent utilisent l’énergie mécanique principalement pour moudre le blé.
    4. Bien d’autres applications sont possibles.
    5. Voir article Moulins à vent en Provence.
  • Style Roman.
    1. Choix d’emplacement non exposés aux vents.
    2. Centre de gravité bas. Structure ramassée.
    3. Murs épais en pierres.
    4. Petites ouvertures.
    5. Abside arrondie.
    6. Absence de clocher élevé.
    7. Ex. Esparron-de-Pallières dans le Var (83).
  • Villages.
    1. Protection contre les vents dominants.
    2. Utilisation du vent pour rafraîchir les ruelles par un circuit en escargot des ruelles.
    3. Homogénéité des hauteurs de toit.
    4. Ex. Roussillon (84).

 

 

Développement durable

 

 

  • Le 1er traité d’architecture connu « De Architectura » de l’auteur romain Vitruve au 1er s. est entièrement tourné vers des considérations de développement durable.
  • Depuis, on l’a vu dans les exemples qui précèdent, le savoir architectural a intégré ces valeurs.
  • Il n’en n’a pas toujours été de même des « experts » pour lesquels la créativité et l’originalité primait sur la réponse créative aux contraintes…
  • Depuis quelques années, Développement Durable et Architecture se rejoignent pour des réponses éblouissantes.
  • Des traditions nouvelles naissent… avec l’humain et la nature au centre des préoccupations.
  • La Provence est idéalement placée pour être à la pointe de ces mouvements.

 

 

 

 

 

Mots Clés : , ,
.