L’arbre marqueur du Temps © mirpic -Fotolia.com.

 

 

Histoire du Développement Durable

 

 

 

 

 

  • Dates repères des évènements fondateurs du Développement Durable.

 

 

 

 

Les grandes dates du Développement Durable

 

 

  • 1909. Le concept de géonomie apparaît en Europe centrale.
  • 1949. Le président des États-Unis, Harry Truman, donne un sens au mot « Développement » en prononçant son discours sur l’état de l’Union.
    1. Truman préconise une politique d’aide aux pays « sous-développés », notamment par  l’apport de la connaissance technique des pays industrialisés.
    2. Le Président déclare que « tous les pays, y compris les États-Unis, bénéficieront largement d’un programme constructif pour une meilleure utilisation des ressources mondiales humaines et naturelles ».
  • 1951. Publication du 1er « Rapport sur l’état de l’environnement dans le Monde » par L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature .
  • 1962. Rachel Carson publie son  livre Printemps silencieux.
  • 1965. L’Unesco organise une conférence sur la biosphère.
    1. Michel Batisse lance le programme international Man & Biosphere (MAB) précurseur du concept de développement durable.
  • 1968. Création du Club de Rome.
    1. Le Club rassemble 300 personnalités décidées à traiter le problème de l’évolution du Monde dans sa globalité après la croissance effrénée des années de l’après-guerre.
  • 1971. France. Valéry Giscard d’Estaing et Jacques Chaban-Delmas créent le Ministère de la Protection de la Nature et de l’Environnement, attribué à Robert Poujade.
  • 1972. Lee Club de Rome publie le rapport The Limits to Growth (Les limites à la croissance), qui est traduit en français sous le titre Halte à la croissance ?
    1. Le livre est également connu sous le nom de Rapport Meadows.
    2. Le Club de Rome fait rédiger le livre par une équipe de chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.).
    3. Le rapport produit des simulations informatiques sur l’évolution de la population humaine en fonction de l’exploitation des ressources naturelles, avec des projections jusqu’en 2100.
    4. Le rapport fait ressortir une possible chute brutale des populations à cause de la pollution, de l’appauvrissement des sols cultivables et de la raréfaction des énergies fossiles.
  • Les publications scientifiques se multiplient à partir de cette date.
    1. Nicholas Georgescu-Roegen établit une comparaison entre systèmes économique et thermodynamique.
    2. L’économiste britannique E.F. Schumacher préconise des solutions plus locales et moins technologiques et technocratiques. Il  insiste sur la permanence et la durabilité1, dans son livre Small is beautiful.
  • 1972Conférence des Nations Unies sur l’Environnement Humain,  à Stockholm. Plusieurs notions clés sont discutées.
    1. L’éco-développement.
    2. Les interactions entre écologie et économie.
    3. Le développement des pays du Sud et du Nord.
    4. Il a été rétrospectivement qualifié de Premier Sommet de la Terre.
  • 1973. Convention de Washington, sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction.
  • 1976. Convention de Barcelone, sur la protection de la Méditerranée contre la pollution.
  • 1979 . Convention de Berne, sur la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel d’Europe.
  • 1979. Le philosophe Hans Jonas écrit le  livre « Le Principe responsabilité' ».
  • 1980. La notion de « Développement Durable » apparaît comme traduction de « Sustainable Development » /.
    1. Dans le rapport L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature intitulé « La stratégie mondiale pour la conservation ».
  • 1985. Convention de Vienne sur la protection de la couche d’ozone.
  • 1987. Le rapport Brundtland (du nom de Gro Harlem Brundtland; présidente à l’ONU de la Commission Mondiale de l’Environnement) propose une définition du développement durable.
  • 1987. Signature du  Protocole de Montréal relatif aux substances qui appauvrissent la couche d’ozone.
  • 1988. Création du Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (Giec).
  • 1989. La Coalition for Environmentally Responsible Economies (CERES) définit des principes pour l’environnement.
    1. Ils constituent le premier code de conduite environnemental.
  • 1990. Premier rapport du Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (Giec).
    1. Il alerte la communauté internationale sur les risques du réchauffement climatique dus à la concentration dans l’atmosphère de gaz à effet de serre.
  • 1991. Edith Cresson, Premier ministre évoque le terme de « Développement Durable » dans son discours de politique générale.
  • 1992 (3 au 14 juin). Troisième Sommet de la Terre, à Rio de Janeiro.
    1. Le terme « Développement Durable » est reconnu.
    2. Adoption de la Convention de Rio.
    3. Naissance de l’Agenda 21.
    4. « Trois piliers » doivent être conciliés dans une perspective de développement durable : le progrès économique, la justice sociale, et la préservation de l’environnement.
  • 1994. Convention des Nations Unies, sur la lutte contre la désertification.
    1. Publication de la charte d’Aalborg sur les villes durables, au niveau européen.
  • 1996. Les loups sont réintroduits, sous un déluge de protestations, dans le Parc National de Yellowstone (États-Unis).
    1. En deux décennies, la régulation des populations d’herbivores par le loup ont eu plusieurs effets :
      1. Paysage « reverdis ».
      2. Forêt qui repousse, trembles et saules stabilisent à nouveau les berges des rivières,.
      3. Castors et poissons sont de retour.
  • 1997. 3e Conférence de Kyoto des Nations Unies sur les changements climatiques.
  • 2000. Pacte mondial des Nation Unies adopté par le Forum Economique Mondial.
    1. Il affirme « responsabilité sociale des entreprises » relative à la corruption autant que condition de travail et droit de l’homme.
  • 2001. Déclaration Universelle de l’Unesco sur la Diversité Culturelle
    1. 1ère affirmation que la diversité culturelle est « gage d’un développement humain durable ».
  • 2002. Sommet de Johannesburg . Plus de cent chefs d’État, plusieurs dizaines de milliers de représentants gouvernementaux et d’ONG ratifient un traité  qui prend position sur la conservation des ressources naturelles et de la biodiversité.
  • 2004. Cités et Gouvernements locaux unis approuve l’Agenda 21 de la Culture.
    1. Les principes du Développement Durable l’Agenda 21 sont reliés à des politiques culturelles.
    2. Adoption, en France, d’une charte de l’environnement, insistant sur le principe de précaution.
  • 2005. Mise en application du Protocole de Kyoto sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans l’Union Européenne.
  • 2005. Conférence Générale de l’Unesco qui adopte la Convention sur la Protection et la Promotion de la Diversité des Expressions Culturelles.
    1. La diversité culturelle est réaffirmée comme « un ressort fondamental du développement durable des communautés, des peuples et des nations ».
  • 2009. Conférence de Copenhague  sur le Climat.
  • 2010. Conférence de Cancún sur le Climat.
  • 2011. Le Canada se retire du protocole de Kyoto.
  • 2012. Nouveau Sommet de la Terre à Rio également appelé Rio+20.

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.