Village perché de Mirabeau © Verlinden

 

 

Accueil Provence 7

Mirabeau à visiter (84)


 

 

 

Guide de la visite de la commune de Mirabeau dans le département de Vaucluse.

 

  • Situation, nature, histoire, monuments, célébrités, agendas : fête, manifestations…
  • Code postal. 84120.
  • Habitants. Mirabelains, Mirabelaines.
  • Superficie. 31,66 km2.
  • Altitude. Moyenne 330 m. Mini 214 m. Maxi 628 m.
  • Population. 1 218 habitants (2015).
  • Coordonnées et Carte. N 43°42’14.4″ E  5°39’20.5″Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune de Mirabeau.
  • Nom. L’origine du nom vient de Mirar / voir, regarder et bel / beau.
    1. Au 17e s. Mirabel ou Mirabellum désigne un lieu élevé permettant de voir loin.
  • ArmesDe gueules à un soleil d’or accompagné de trois fleurs de lys du même, deux en chef et une en pointe.

 

© Verlinden

 

 

Situation de Mirabeau (84)


 

 

 

Communes limitrophes de Mirabeau

 

 

Accès à Mirabeau

 

 

Distances de Mirabeau

 

 

 

La Nature à Mirabeau


 

  • Parc Naturel Régional du Luberon.
    1. Mirabeau est l’un des 77 membres du Parc.

Reliefs, sols

 

  • Plateau du Saint-Sépulcre.
  • Belle vallée de La Durance.
  • Grotte. Aven du Saint-Sépulcre.

 

Forêts, arbres

 

  • Vallonnements boisés au nord (628 m) et au sud (589 m).

 

Rivières, eau

 

La Durance et la chapelle Sainte-Madeleine en amont de la Clue © P. Verlinden.

 

  • La Durance.
    1. Voir article La Durance.
    2. Puissant affluent en rive gauche du Rhône.
    3. Mirabeau occupe la rive droite de la Durance.
    4. La commune se situe à la sortie de la clue ouverte par la Durance dans le plateau calcaire.
      1. Ce plateau du Saint-Sépulcre est ainsi nommé depuis le Moyen Âge.
      2. La clue de Mirabeau est un endroit privilégié pour franchir la Durance qui est réputé très peu franchissable avec son cours large et impétueux.
  • Le Rivet et La Combe.
    1. 2 rivières qui se rejoignent juste avant d’atteindre La Durance en rive droite avant la Clue, en amont de la Chapelle Sainte-Madeleine.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Vignes et vins.
    1. Productions de vins sous 4 appellations.
      1. AOC Luberon.
      2. IGP Vin de Pays d’Aigues (blancs, rosés et rouges).
      3. IGP Vins de Pays de Vaucluse.
      4. IGP Vin de Pays de Méditerranée (blancs, rosés ou rouges).
    2. Principal producteur le Château de Clapier.
      1. Ses vignes ont appartenu à la famille Riqueti jusqu’en 1880.
  • Huile d’Olive de Provence.
    1. Plusieurs oliveraies de Mirabeau répondent aux critères Huile d’olive de Provence AOC.
  • Agneau de Sisteron.
    1. IGP Label Rouge Agneaux de Sisteron.
      1. Les agneaux élevés pendant 60 jours minimum avec la mère en bergerie, et ayant un âge compris entre 70 et 150 jours, et pesant de 13 à 19 kg peuvent prétendre à l’IGP.
  • Miel.
  • Tradition insolite de la mirabelle.
    1. Selon une tradition lorraine, le Roi René, duc de Lorraine et Comte de Provence, aurait implanté la mirabelle dans son duché.
    2. Le nom du fruit viendrait du Midi de la France où le fruit a d’abord été cultivé.
    3. Selon le Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre National de ressources textuelles et lexicales, la mirabelle serait originaire de Mirabeau.
    4. Une autre explication rapproche toutefois le nom du fruit du grec myribolanos qui se traduit par gland parfumé...

 

Activités dans la nature

 

  • Nombreux chemins de Randonnée.

 

Escalade. © P. verlinden.

 

 

Histoire de Mirabeau


 

 

Préhistoire / Antiquité

 

 

Via Domitia. Route Romaine par excellence© P. Verlinden.

 

 

  • – 500.  Traces d’occupation humaine de la période larénienne sur le Plateau du Saint-Sépulcre.
    1. Site défensif.
  • Antiquité Gallo-Romaine.
    1. Four de potier mis au jour au lieu-dit le Moulin.
      1. Le four a probablement approvisionné en amphores gauloises et en dolia la villa située près de la Ferme de l’Étang dont on a retrouvé les mosaïques.

 

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

 

 

  • 12e s. 1er castrum édifié.
    1. 1119. L’existence du castrum est attestée par la bulle de Gélase II confirmant Mirabel comme possession de l’Abbaye de Saint-André de Villeneuve-les-Avignon.
    2. 50 ans après, Une bulle d’Alexandre III renouvelle les droits des Bénédictins du Mont Andaon sur Mirabel, avec obligation d’y desservir le prieuré consacré à la Beate Mariae Magdalena de Ponte Cantus Pernicis (Marie-Madeleine de Canteperdrix).
  • 12e s. Le fief relève du Comté de Forcalquier.
  • 1189. Les Hospitaliers du Pont de Bompas qui contrôlent le passage sur la Durance proche d’Avignon veulent contrôler le défilé de Mirabeau.
    1. Les moines-chevaliers font construire une maison à proximité de la chapelle Sainte-Marie-Madeleine.
    2. Le site devient ainsi le lieu de culte d’une confrérie de bateliers-pontonniers de la Durance.
  • 1209. Le comté de Forcalquier perd son indépendance à la mort de Guillaume II.
    1. Guillaume de Sabran, l’un des neveux de Guillaume II tente de relever le Comté.
    2. Une guerre d’une dizaine d’année oppose Guillaume de Sabran à Raymond Bérenger IV, Comte de Provence qui est aussi héritier du Comté de Forcalquier.
    3. 1220. 29 juin. L’accord de Meyrargues met fin au conflit.
      1. Guillaume de Sabran conserve ainsi Mirabeau jusqu’à sa mort vers 1250.
  • 1257. Le seigneur civil, Cornut Vilane, accorde des franchisesd’imposition aux villageois.
  • 1280. Le seigneur Cornut-Vilane fait construire un pont sur la Durance.
    1. 1287. Ses fils, Pierre et Bertrand, cèdent leurs droits à Charles II de Provence et à Guillaume III de Sabran, Comte de Forcalquier.
  • 14e s. et 15e s. La seigneurie de Mirabeau est inféodée aux Barras.
    1. La colline Colle Barras porte encore leur nom.
    2. Paul Barras, membre du Directoire sera leur descendant…
  • 1364. Un bac traverse la Durance.
  • 1364. Les Barras font reconstruire un ancien pont endommagé par une crue à la fin du 13e s.
  • 1551. Les Glandèves sont les nouveaux seigneurs de Mirabeau.
  • 1570. Jean Riqueti, d’une famille de Seyne et époux de Marguerite de Glandèves achète la seigneurie à la famille Glandèves.
    1. Riche négociant, armateur et manufacturier de Marseille, il  a été consul de Marseille en 1562.
    2. L’achat de la seigneurie et la création d’un faux arbre généalogique lui permettent d’acquérir le titre de noblesse.
  • 1685. Le fief est érigé en Marquisat, en faveur d’Honoré de Riqueti, grand-père du tribun révolutionnaire.
  • Voir ci-dessous la brève biographie des Riquetti de Mirabeau et l’article sur Mirabeau en Provence.
  • 1793. 12 août. Création du département de Vaucluse par réunion des districts d’AvignonCarpentrasAptOrange et du canton de Sault.
  • 1793. 502 habitants.

 

Période contemporaine

 

  • Début du 19e s. La commune connaît son apothéose :
    1. 1831. Population de 736 habitants.
    2. Agriculture florissante avec des conquêtes sur les alluvions de la Durance.
    3. Activités intenses du bac.
  • 1835. la construction du pont met fin à la richesse du bac et aux séjours-arrêts des voyageurs…Le déclin est immédiat et rapide.
  • 1896. 493 habitants.
  • 1926. 302 habitants.
  • 1944. Août. La Résistance détruit le pont.
    1. Le 20 août. Les troupes américaines parties de Vidauban libèrent Pertuis et Mirabeau après avoir lancé un pont de bateaux sur la Durance.
  • 1946. 276 habitants.
  • 1947. le pont est complètement remis en état.
  • 1969. 26 octobre. La construction et le lancement du Centre d’Etudes Nucléaire de Cadarache relance l’activité et la démographie.
  • 1975. 410 habitants.
  • 1990. 770 habitants.
  • 2015. 1218 habitants.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Mirabeau


 

Château de Mirabeau. © Verlinden.

 

 

  • Le Château.
    1. Sur l’éperon qui domine le village.
    2. 12e s. Existence attestée d’un château.
    3. 1570. Jean Riqueti achète la seigneurie sur le territoire de laquelle il fait construire le château actuel.
    4. Pendant 2 siècles, le château ne cesse de s’embellir avec l’allure d’une puissante fortification et le charme d’une résidence du 18e s.
    5. Le château abrite Victor Riqueti, marquis de Mirabeau, écrivain, philosophe et économiste.
    6. Gabriel Honoré Riqueti,le fils du marquis, est comte de Mirabeau.
      1. Il est surtout connu comme tribun, pamphlétaire, libertaire et comploteur.
      2. Voir article Mirabeau en Provence.
    7. 1792. Le château fut vidé de ses meubles par les créancier du marquis et saisi par l’administration lors de l’émigration d‘André Boniface Louis, dit Mirabeau-Tonneau.
      1. Après quelques années, le château est restitué aux héritiers des Mirabeau qui récupèrent une construction très délabrée.
    8. 1816, Jean-Marie-Nicolas Lucas de Montigny, dit Coco, fils naturel et biographe du Tribun, rachète le bien pour une somme modique.
    9. 1897.  L’arrière-petite-nièce de MirabeauSibylle Gabrielle Riquetti de Mirabeau, comtesse de Martel, connue sous le nom littéraire de Gyp rachète le château, pour 25 000 francs.
      1. Les importants travaux ruinent la comtesse.
    10. 1907. Le  doit le revendre le château pour la somme de 35 000 francs à madame Maurice Barrès, née Paule Couche.
    11. 1965. Le château est la propriété de Philippe Barrès, journaliste et homme politique.

 

 

Fontaine © P. Verinden.

 

 

  • La Fontaine.
    1. Bassin circulaire, – Pilier carré – Tritons cracheurs – Colonne cylindrique et un pinacle à boule.
    2. L’eau calcaire, les mousses formées depuis les tritons se transforment lentement en tuf et descendent en coulée.

 

 

© P. Verlinden.

 

 

  • Beau villages avec d’anciennes maisons de caractère.

 

 

 

1835. Les portiques géants de style Néo Roman ont des airs de cathédrales… Ils sont Inscrits. © P. Verlinden.

 

 

  • Pont Mirabeau.
    1. Le défilé de Canteperdix marque le rétrécissement sensible de la vallée de La Durance.
    2. L’opportunité d’un franchissement sur la route Aix-en-ProvenceManosque a depuis longtemps été exploitée.
    3. 15e s. Un pont est édifié.
      1. 4 fois détruit, il est reconstruit car son péage est lucratif.
    4. 1835. Inauguration du pont suspendu porté par 2 portiques géants .
      1. Le style NéoRoman des 2 portiques leur donne un air de grandes églises, voire de cathédrales.
      2. Encore debout, les portiques sont Inscrits aux Monuments Historiques.
    5. 1935. Détruit pendant la Première Guerre Mondiale, le Pont est reconstruit sous forme de pont suspendu doté de pylônes en béton armé.
    6. 1944. 17 août. Les Résistants font sauter le pont.
    7. 1947. Un nouveau pont est construit.
    8. 1988. Achèvement du pont moderne actuel.

 

 

Monuments chrétiens de Mirabeau


 

 

Eglise Saint-Pierre © P. Verlinden.

 

 

  • Eglise Saint-Pierre.
    1. Une histoire riche qui explique une grande variété de styles.
    2. Bases 12 e s. du Clocher.
      1. 17e s. Partie médiane.
      2. 19e s. Sommet surélevé.
    3. 12e s. Création de l’église comme annexe rurale de Beaumont.
    4. Porte extérieure Romane.
    5. 17e s. Portail.
    6. 1613. Agrandissement daté par une pierre dans le contrefort sud-est.
    7. 1812. Un tremblement de terre fissure l’édifice.
      1. Pour des raisons de coûts, seule la nef est consolidée tandis que la toiture est réparée.
    8. 19e s. Fenêtres.
    9. Génoise sur 4 rangs.
    10. Fin campanile de fer forgé.
    11. 1960. Importants travaux de consolidation et modification de la charpente.

 

 

 

Chapelle Sainte-Madeleine. © P. Verlinden.

 

  • 3 chapelles construites hors du bourg, dans la partie Est de la commune.
    1. Chapelle Saint-Michel.
    2. Chapelle de la Garrigue.
    3. Chapelle Sainte-Madeleine.
      1. Construction perchée sur un rocher dominant la Durance à l’entrée du défilé de Canteperdrix.
      2. Le site représente l’un des plus anciens prieurés de Provence dédié à la Magdeleine.
      3. La façade conserve une inscription latino-provençale au sujet d’une éclipse du 13e s.
        1.  L’an du Seigneur 1239, le 3 des nonnes de juin, le Soleil s’est obscurci. Réfléchis, prend garde, si tu commences comment tu finiras. Qui bien fera, bien [finira].
      4. Classée Monument Historique.
      5. On notera que la chapelle qui porte le titre de Marie-Madeleine sainte de la Provence se situe au cœur géographique de cette région…
  • L’abbaye Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon posséda jusqu’à 4 églises simultanément à Mirabeau. Elles étaient sources de hauts revenus.
    1. Eglise de Canteperdrix dite Sancte Marie de Roca Ruffa.
    2. Eglise paroissiale Saint-Pierre. 12e scédée au chapitre d’Aix.
    3. Eglise de Stagno cum villa (proche de l’Étang),également paroissiale du 12e s.au 15e s.
    4. Eglise Saint-Michel du 12e s. au 15e s.

 

 

Célébrités liées à Mirabeau


 

 

 

 

  • Montagne (Rémy). Mirabeau,   – Homme politique de centre-droit. Docteur en droit, de la faculté d’Aix-en-Provence. Avocat d’affaire.
    1. Époux de Geneviève Michelin (19222004), fille d’Étienne Michelin.
    2. 19391945. Combattant dans les chars et Résistant émérite.
    3. 1958. A 41 ans, li est le « tombeur » de Pierre Mendès France qu’il bat dans la troisième circonscription de l’Eure.
    4. 1978. Rémy Montagne rejoint les fondateurs de l’association Évangile et Société pour développer ce mouvement d’inspiration chrétienne sociale.
    5. 1985. Fondateur du groupe Média-Participations (maisons DargaudFleurus, Mame, Le Lombard).
  • Riqueti de Mirabeau (Honoré Gabriel).  Le Bignon-Mirabeau (Loiret) 9 mars 1749 – Paris 2 avril 1791.
    1. Orateur. Politique. Révolutionnaire.Franc-maçon.
    2. Surnommé « La Torche de la Provence » et « L’Orateur du Peuple ».
    3. Victor Hugo le dit « d’une laideur grandiose et fulgurante ».
    4. Voir article Mirabeau en Provence.
  • Riqueti de Mirabeau (Victor). Le père.
  • Riqueti de Mirabeau (Jean-Antoine). L’oncle.Pertuis, 1717La Valette (Malte) 1794.
    1. Chevalier de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, gouverneur de la Guadeloupe où il acquiert le titre de bailli.
  • Riquetti de Mirabeau (Sibylle Gabrielle). Château de Coëtsal, 15 août 1849 –  Neuilly-sur-Seine  . La dernière occupante du château de Mirabeau.
    1. Connue sous le nom de plume de Gyp. Dramaturge, romancière et salonnière française.

 

Cinéma, tournages à Mirabeau


 

 

  • 1985.  Jean de Florette et Manon des Sources. Claude Berri. D’après l’œuvre de Marcel Pagnol.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Mirabeau


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.