Pétrolier Tanker © jelwolf – Fotolia.com

 

 

Provence 7

Histoire de la Marine en Provence. 20e s.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 1900-1945. La Méditerranée est délaissée au profit de l’Atlantique

 

 

  • 1904. Jules Charles-Roux est nommé président de la Compagnie Générale Transatlantique.
    1. Il donne la priorité à la qualité de vie à bord plutôt qu’à la vitesse.
  • 1905. Provence est le premier paquebot français équipé de la TSF.
  • 1917.  Les Messageries Maritimes abandonnent le site de La Ciotat.
    1. Les Messageries Maritimes ont construit à La Ciotat 94 navires, depuis Danubeen en 1854 à André Lebon en 1912.
  • 1928. Naissance de l’armement Léon Berengier et Alban Giannoni.
    1. Commerce du sucre avec le Maroc et l’Algérie.
    2. Première ligne maritime Marseille/Mostaganem.
    3. Achat de la première unité Général Dodds .
    4. Deuxième cargo acheté le  Boudjmel.
  • 1931. La C.M.M. assure un service de cabotage avec les ports languedociens.
  • 1937. La C.M.M. assure ses premières liaisons entre la Corse et le Continent.
    1. La C.M.M. Elle achemine vers la Corse des produits pétroliers et des marchandises diverses avec notamment les navires Brescou 1 et Brescou 2.

 

 

1945-1963. L’après-guerre, la décolonisation et la guerre d’Algérie

 

 

  • 1948. Convention pour l’exploitation des lignes de Corse entre l’Etat et la Compagnie générale transatlantique.
  • 1948.  Mise en place du monopole de pavillon.
  • 1948. Création de la Compagnie Marseillaise de Navigation Giannoni.
  • 1949. La C.M.N. assure un trafic régulier et suffisant entre le Continent et la Corse, sur les ports principaux et secondaires.
  • 1955. Fin du monopole de pavillon à la conférence maritime, évolution de la flotte.
  • 1956. Naufrage d’Andrea Doria.
    1. En dépit d’un bilan relativement réduit (une cinquantaine de victimes), le naufrage fait l’objet d’un important battage médiatique.
  • 1962. Indépendance de l’Algérie.
  • 1962. Mise en service de France III, dernier paquebot transatlantique construit pour le compte de la Compagnie Générale Transatlantique.
    1. Lancé en 1960 à Saint-Nazaire, long de plus de 315 mètres, il est le plus long paquebot du monde et l’un des plus rapides.
    2. France effectue habituellement les traversées en 5 jours, car la concurrence de l’avion a fait tomber le Ruban bleu en désuétude.
    3. France clôturera en septembre 1974 la ligne Le Havre – New York, exploitée par la Compagnie depuis 110 ans.
    4. C’est le troisième navire de la Compagnie à porter ce nom après France(I) de 1865 et France(II) de 1912.
    5. Lors de sa première traversée transatlantique, en février 1962, France III essuie une tempête que le commandant du paquebot dira être la plus impressionnante de sa carrière.
  • 1963. Le trafic maritime diminue considérablement entre la France et l’Algérie.

 

 

1963- 1999. Crises, déstructuration et recomposition

 

Des super-pétroliers aux porte-containers géants et aux croisières.

 

 

  • 1966. Lancement du dernier paquebot de la Compagnie des Messageries Maritimes, Pasteur.
  • 1969. Création de la Compagnie Générale Transméditerranéenne (CGTM), issue de la fusion des activités en Méditerranée de la Compagnie Générale Transatlantique et de la Compagnie de Navigation Mixte.
  • 1970.   Modernisation de la flotte de la C.M.N. : achat des cargos Ville d’Ajaccio, Ville de Bastia et du Rhône. La C.M.N. adopte le système Roll-on-Roll-off.
  • 1971. Changement de la structure du capital de la C.M.N.
  • 1974. La Compagnie Méridionale de Navigation (CMN) devient seule propriétaire de l’armement Giannoni – Rastit, et devient une S.A.
  • 1976. La CGTM prend le nom de Société Nationale Maritime Corse-Méditerranée (SNCM). La SNCF est actionnaire à hauteur de 25% dans la société.
  • 1976. Mise en place de la continuité territoriale.
  • 1977. Fusion de la Compagnie des Messageries Maritimes et de la Compagnie Générale Transatlantique, qui devient la Compagnie Générale Maritime (CGM).
  • 1990. La Méridionale devient le 1er armateur français en Méditerranée et 2ème exploitant de navires à passagers au plan national.
  • 1992. La Méridionale rejoint le groupe STEF-TFE, leader du transport frigorifique.
  • 1993. Arrivée du fleuron de la flotte de la C.M.M.  le Kalliste.
  • 2001. La Méridionale et la SNCM renouvellent la concession de service public entre Marseille et la Corse.
  • 2006. Après avoir présenté 2 projets de renouvellement du service public (l’un avec la SNCM, l’autre seule), la Méridionale finalise un projet avec la SNCM.
  • 2011. La Compagnie Méridionale de Navigation (C.M.N.) change de logo et devient La Méridionale.

 

 

Mots Clés : , ,
.