Le Kalliste. © La Méridionale.

Provence 7

Compagnie Maritime La Méridionale

 

 

 

 

 

 

 

Depuis 1931, La Méridionale dessert la Corse.

 

Elle assure aujourd’hui les liaisons au départ et à destination de Marseille, Ajaccio, Bastia, Propriano et Porto Torres (Sardaigne).

 

  • Elle est issue de l’union des filles de M. Giannoni, armateur de Balagne, et des frères Rastit.
  • La compagnie fait partie du groupe STEF, particulièrement connu en Europe pour le transport frigorifique.
  • Elle est associée à la SNCM afin d’assurer la délégation du service public sur la Corse réglementé par l’OTC.

 

 

Histoire de la Méridionale

 

 

Compagnie Giannoni – Rastit

 

  • 1928. Naissance de l’armement Léon Berengier et Alban Giannoni – commerce du sucre avec le Maroc et l’Algérie – première ligne maritime Marseille/Mostaganem – achat de la première unité  Général Dodds – deuxième cargo acheté le  Boudjmel.
  • 1931.  Deux nouvelles unités achetées en remplacement des  plus anciennes Tellus et Zeus qui vont désormais s’appeler Sebaa et Boudjmel  (deuxième du nom). Mise en place d’un service régulier : Marseille-Nice-Sète et Oran.
  • 1939.  Lignes exploitées en association avec le Compagnie Nouvelle de Navigation Busck.
  • 1939- 1945. L’armement est réduit à zéro par la perte de ses deux seuls navires.
  • 1946. Dissolution de l’Association Berengier – Giannoni.
  • 1947. Naissance de l’armement Giannoni – Rastit.
  • 1948. Création de la Compagnie Marseillaise de Navigation Giannoni.
  • 1951. Dissolution de la Compagnie Marseillaise de Navigation Giannoni par l’armement Giannoni – Rastit. Mise en service du Sebaa III (847 T.) sur l’Algérie.
  • 1954.  Remplacement du Seeba par le cargo Bagheera (1242 T.).
  • 1960.  Achat du caboteur Nemours (2634 T.).
  • 1962. Indépendance de l’Algérie.
  • 1963. Le trafic maritime diminue considérablement entre la France et l’Algérie.
  • 1967. Décès de Madame Berthe Giannoni. Le projet d’absorption de Giannoni – Rastit par la Compagnie Méridionale de Navigation redevient d’actualité.
  • 1971Félix Rastit décède ce qui entraîne la suspension dans l’immédiat de toute tentative de passage au statut de Société Anonyme.
  • 1974. La Compagnie Méridionale de Navigation (CMN) devient seule propriétaire de l’armement Giannoni – Rastit, et devient une S.A.

 

 

Navires de Berengier-Giannoni à Giannoni-Rastit

 

 

  • Général Doods (1928-1931)
  • Boudjmel (1928-1931)
  • Sebaa  (1931-1943)
  • Boudjmel II (1931-1942)
  • Sebaa II (1948-1950)
  • Château La Rose (1948-1950)
  • Nemours  (1960-1976)

 

 

La Compagnie Méridionale de Navigation (C.M.N)

 

 

  • 1931. La C.M.M. assure un service de cabotage avec les ports languedociens.
  • 1937. La C.M.M. assure ses premières liaisons entre la Corse et le Continent. Elle achemine vers la Corse des produits pétroliers et des marchandises diverses avec notamment les navires Brescou 1 et Brescou 2.
  • 1946 . L’Agence maritime Cyrnos est une filiale de la C.M.N.
  • 1945.  La C.M.N récupère « l’Empire Gillian ».
  • 1948.  Mise en place du monopôle de pavillon.
  • 1949. La C.M.N. assure un trafic régulier et suffisant entre le Continent et la Corse, sur les ports principaux et secondaires.
  • 1955. Fin du monopôle de pavillon à la conférence maritime, évolution de la flotte.
  • 1958. C.M.N.  mise en service du Monte Cinto.
  • 1960-1980.  Important développement ide la C.M.N.
  • 1963. Vente du Monte Cinto, achat du cargo Ville de Bastia, et 6 mois après du cargo Akela  – concurrence avec la « compagnie Charles de Borgne ».
  • 1967. Achat du cargo Enée à la société Navale Caennoise pour le rebaptiser Atlanta II.
  • 1970.   Modernisation de la flotte de la C.M.N. : achat des cargos Ville d’Ajaccio, Ville de Bastia et du Rhône. La C.M.N. adopte le système Roll-on-Roll-off.
  • 1971. Changement de la structure du capital de la C.M.N.
  • 1973. Mise en service du Ville de Corte.
  • 1974.  Déménagement du siège social de la C.M.N.
  • 1974-1987 . La Compagnie Méridionale de Manutention (C.M.M), filiale de la C.M.N.
  • 1976. Mise en place de la continuité territoriale.
  • 1978. La C.M.N. commande le Porto Cardo.
  • 1978 . La Compagnie Méridionale de Consignation est une filiale de la C.M.N.
  • 1980. La C.M.N.  met en service le Monte Stello.
  • 1980.  Trackelev Service, filiale de la C.M.N.
  • 1982-1995. L’Agence de Consignation Européenne (ACE), filiale de la C.M.N.
  • 1983. La C.M.N.  commande le Santa Regina et le Monte Cinto.
  • 1984-1998 . La C.M.N département international est créée.
  • 1988. Arrivée du Girolata dans l’armement de la C.M.N.
  • 1989. Le Porto-Cardo inaugure la ligne Corse-Sardaigne au départ de Propriano.
  • 1990. La Méridionale devient le 1er armateur français en Méditerranée et 2ème exploitant de navires à passagers au plan national.
  • 1992. La Méridionale rejoint le groupe STEF-TFE, leader du transport frigorifique.
  • 1993. Arrivée du fleuron de la flotte de la CM.M.  le Kalliste.
  • 1998-2005. C.M.N international SAS, filiale de la C.M.N.
  • 1999 . La C.M.N. acquiert le Scandola.
  • 2001. La Méridionale et la SNCM renouvèlent la concession de service public entre Marseille et la Corse.
  • 2002. Acquisition du Girolata II par la C.M.N.
  • 2006. Après avoir présenté 2 projets de renouvellement du service public (l’un avec la SNCM, l’autre seule), la Méridionale finalise un projet avec la SNCM.
  • 2011. La Compagnie Méridionale de Navigation (C.M.N.) change de logo et devient La Méridionale.

 

 

Navires de la C.M.N.

 

 

  •  Akela  (1964-1973).
  • Atlanta  (1952-1958).
  • Atlanta II » (1967-1973).
  • Bagheera (1954-1960/1970).
  • Bagheera II (1970-1971).
  • Brescou (1935-1942).
  • Brescou II (1945-1970).
  • Canigou  (1932-1952).
  • Cap Bear (1932-1938).
  • Girolata (1988-1987).
  • Girolata II  (2002-). Longueur 177,3 m. Largeur 27 m. Mise en ligne 2002. Navigue principalement sur la ligne Ajaccio-Marseille.
  • Kalliste (1993-). Longueur 165 m. Largeur 29,25 m. Mise en ligne 1993. Vitesse 20 nœuds. 546 passagers. 160 voitures. 2.344 m linéaire de marchandise (roll). Navigue principalement sur les lignes Propriano-Marseille et Propriano-Porto Torres (Sardaigne).
  • Monte Cinto (1958-1963).
  • Piana (2011-). Longueur 180 m. Largeur. Mise en ligne (26 décembre 2011 sur Marseille-Bastia). Vitesse 27 nœuds. 750 passagers. 200 voitures. 2.500 m linéaire de fret (roll). Navigue principalement sur la ligne Bastia-Marseille.
  • Porto Cardo (1980-1999). Longueur 126,17 m. Largeur 21,01 m. Mise en ligne 1980. Vitesse 19 nœuds. 96 passagers. 1.200 m linéaires de marchandises (roll). En 1989, il inaugure la ligne Corse-Sardaigne au départ de Propriano.
  • Rhône  (1975-1987).
  • Santa Regina (1984-2002). Longueur 150,40 m. Largeur 23,40 m. Mise en ligne 1984/85. Vitesse 18 nœuds. 110 passagers. 96 voitures. 1.346 m linéaires de marchandises (roll).
  • Scandola  (1999-2012). Longueur 150,40 m. Largeur 23,40 m. Mise en ligne 1992 et acheté en 1999 par la CMN. Vitesse 19 nœuds. 277 passagers. 120 voitures. 1.850 m linéaire de marchandises (roll). Il n’est plus employé par la Méridionale et, depuis l’été 2012, il navigue sur la ligne Savone-Tarragone.
  • Sebaa III (1951-1954/1970).
  • Ville d’Ajaccio (1969-1981).
  • Ville de Bastia  (1964-1973).
  • Ville de Bastia (1969-1979).
  • Ville de Corte (1973-1990).
Mots Clés : , ,
.