© kengmerry – Fotolia.com.

 

 

Accueil Provence 7

7 Couleurs de l’arc-en-ciel


 

 

 

 

  • Un arc-en-ciel est un phénomène optique et météorologique.
    1. L’arc-en-ciel est visible lorsque le Soleil brille pendant que la pluie tombe.
    2. Pour être plus précis, l’arc-en-ciel est visible chaque fois que de l’eau est en suspension dans l’air et qu’une source lumineuse (par exemple le Soleil) brille derrière l’observateur.

 

 

Les 7 Couleurs de l’arc-en-ciel


 

 

  • L’arc-en-ciel couvre un spectre de couleurs continu.
    1. Isaac Newton (1643 – 1727). découpe arbitrairement l’arc-en-Ciel en 7 couleurs.

 

 

Les 7 couleurs définies par Newton

 

Cercle-chromatique-et-notes

Cercle chromatique de Newton © Verlinden

 

 

  • Violet (1)
  • Indigo (2)
  • Bleu (3)
  • Vert (4)
  • Jaune (5)
  • Orangé (6)
  • Rouge (7)
  • Le rouge est à l’extérieur et le violet à l’intérieur.
  • 6 couleurs correspondaient déjà à un champ de couleurs défini par des mots.
    1. Newton ajouta l’indigo afin de faire coïncider le nombre à celui des notes de la gamme musicale.

 

ArcenCiel en Provence

 

 

Double-arc-en-ciel-Fotolia_

Double arc-en-ciel sur la Provence © Olivier Tuffé – Fotolia.com

 

 

Valensole-Fotolia_68683812

Arc-en-Ciel sur le plateau de Valensole (04) © PHB.cz – Fotolia.com

 

 

Arc-sur-la-mer-Fotolia_6776

Arc-en-ciel sur la mer © Voyagerix – Fotolia.com

 

 

  • Compte-tenu de son ensoleillement fort et de  pluies souvent abondantes mais brèves, la Provence permet d’assister à de très beaux phénomènes d’arc-en-ciel.
    1. Les voyageurs observent souvent de belles manifestations d’arc-en-ciel lors de séjours sous les Tropiques, pour les mêmes raisons.
    2. Les arcs-en-ciel sur le mer prennent en général une grande amplitude et une grande hauteur.
    3. Les plateaux de Haute-Provence permettent de visualiser des arcs-en-ciel de grande intensité lumineuse compte-tenu de la faible pollution du ciel et de sa luminosité.

 

 

Une découverte scientifique ancienne


 

 

Le savant romain Pline l’Ancien (v. 2379) écrit

 

  • « Nous appelons arc-en-ciel un phénomène qui, en raison de sa fréquence, n’est ni une merveille ni un prodige ; car il n’annonce pas, d’une manière sûre, même la pluie ou le beau temps. Il est évident que le rayon solaire entré dans une nuée concave est repoussé vers le Soleil et réfracté, et que la variété des couleurs est due au mélange du nuage, de l’air et du feu. Ce phénomène ne se voit qu’à l’opposite du Soleil. Il n’a jamais d’autre forme que celle d’un demi-cercle. Il ne se montre jamais la nuit, bien qu’Aristote rapporte qu’on en a vu quelquefois. Cependant le même Aristote avoue que cela ne peut arriver que le trentième jour de la lune. Les arcs-en-ciel se montrent en hiver, surtout durant la décroissance des jours, après l’équinoxe d’automne. Après l’équinoxe du printemps, quand les jours croissent, il n’y a pas d’arc-en-ciel; il n’y en a pas non plus vers le solstice, pendant les jours les plus longs; mais ils sont fréquents vers le solstice d’hiver, c’est-à-dire pendant les jours les plus courts. Ils sont élevés quand le soleil est bas, bas quand le soleil est élevé, moindres au lever ou au coucher, mais ayant de la largeur; étroits à midi, mais embrassant un plus grand espace. En été, on n’en voit pas à midi; après l’équinoxe d’automne, on en voit à toute heure, et jamais plus de deux à la fois. »

 

 

Pour en savoir plus sur le 7


 

 

Cliquer sur le lien visuel pour accéder à l’article correspondant.

 

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.