Barjols © Marc Cecchetti – Fotolia.com

 

 

 

Accueil Provence 7

Barjols à visiter (83)


 

 

 

 

 

 

  • Le nom de Barjols signifie « Jolie Montagne » (Bar : montagne, colline et Jol jolie).
  • Code postal. 83670.
  • Habitants. Barjolais. Barjolaises.
  • Superficie. 30,06 km2.
  • Altitude. 183 m – 473 m.
  • Population. 3.089 habitants (2014).
  • Coordonnées. N  43° 33′ 32″  E   6° 00′ 29″. Cliquer sur le lien pour afficher la carte.

 

 

Situation de Barjols (83)


 

 

Communes-du-Var-et-Mer-Verl

Cliquer sur la carte du Var pour l’agrandir © Verlinden

 

 

 

Communes limitrophes ou proches de Barjols

 

 

Accès à Barjols

 

 

Distances depuis Barjols

 

 

 

La Nature à Barjols


 

 

Reliefs, sols

 

  •  Le village est situé au pied du Massif du Bessillon.

 

Rivières, eau

 

 

Barjols.-1.-Verlinden

Omniprésence de l’eau © Verlinden.

 

 

  • Surnommée la Tivoli de la Provence, Barjols est réputée pour l’abondance de ses sources, torrents, ruissellements, fontaines…
  • Argens.
    1. Fleuve provençal qui rejoint la Méditerranée à Fréjus.
  • Eau Salée, affluent de l’Argens.
    1. Les affluents de l’Eau Salée.
  • Ruisseau des Ecrevisses. Affluent de l’Argens.
  • Rivière du Fauvery.
    1. Lieu de nature et d’histoire.
    2. Superbe site naturel de 3 ha à proximité du village. Propriété du Conseil Général du Var.
    3. Entièrement aménagé au fil de la rivière et de ses cascades.
      1. Passerelles en aplomb de l’eau.
      2. Cheminements balisés.
      3. Itinéraire de promenade tracé au bord de l’eau.
  • De nombreux autres ruisseaux traversent le territoire de Barjols.
  • 12 lavoirs et trente fontaines.
  • Barjols doit à l’abondance de ses eaux le fait d’avoir longtemps été a été capitale de la tannerie.

 

Forêts, arbres

 

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Coopérative agricole (oléicole et achat) et Coopérative viticole.
    1. Depuis 1922 connue comme La Barjolaise.
  • Cultures de vignes et d’oliviers.

 

Activités dans la nature

 

 

Histoire de Barjols


 

 

Moyen-Âge

 

  • Le Chemin ou Bastide des Fontanis est une propriété des Templiers.
    1. Actes des archives de la Commanderie de Saint-Maurice à Régusse.
  •  A la mort de la reine Jeanne, Barjols se rallie à Louis 1er d’Anjou contre les villes de l’Union d’Aix (13821387).
  • 14e s. Résidence des comtes de Provence.
  • 17e s. Création des premières tanneries.

 

Révolution française

 

  • 1788. Mauvaises récoltes.
  • 17881789. Hiver très froid.
  • 1789. 26 mars. Emeute frumentaire à Barjols.
  • 17901795. Barjols est chef-lieu de district.

 

Période contemporaine

 

  • 19e s. Barjols est la « Capitale française du Cuir« .
    1. 24 tanneries qui emploient jusqu’à  600 personnes.
    2. 19 moulins à tan.
    3. 3 papeteries.
    4. 1 blanchisserie.
    5. 1 moulin à foulon.
    6. 1 fabrique de cartes à jouer.
  • 19251975. Atelier de lutherie unique en France pour la fabrication de tambourins et galoubets.
  • Années 1960. Déclin des tanneries.
  • 1976. Création  de la Foire aux Cuirs.
  • 1983. Fermeture de la dernière tannerie.
  • Années 2000. Une communauté d’artistes crée des ateliers et des lofts dans les anciens bâtiments des tanneries.
  • Barjols fait partie de 2 structures.
    1. Le Territoire de la Provence Verte.
    2. La Communauté de communes Provence d’Argens en Verdon.
  • 1990. 2 166 habitants.
  • 2013. 3 060 habitants.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Barjols


 

 

 

Barjols-3.-Verlinden

Village de Barjols © Verlinden.

 

 

Site de Barjols  bâti en amphithéâtre

 

  • Ruelles pentues et étroites.
  • Vestiges de remparts et de portes défensives.
  • Belles façades.

 

Quartier du Réal

 

  • Le plus ancien quartier de la ville.
  • Juste au-dessus de l’église.
  • 3 niveaux de bassins de trempage et de rinçage en partie troglodytiques.

 

Monuments

 

 

Barjols-2.-Verlinden

 

Fontaines, lavoirs, canaux… © Verlinden.

 

 

  • Ruines romaines.
  • Hôtel des Pontevès.
    1. Style Renaissance.
    2. Portal sculpté.
  • Maison Régionale de l’Eau.
  • Monument à la Gloire de la Résistance au coup d’Etat du 2 décembre 1851.
  • Grottes troglodytes.
  • Vestiges du couvent des Carmes du 17e s.
  • Salles souterraines.
  • Anciennes tanneries

 

 

Monuments Chrétiens de Barjols


 

 

 

Barjols-Clocher

Clocher de N-D. de l’Assomption © Verlinden

 

 

  • Eglise Notre-Dame de l’Assomption
    1. 1014. Edification.
    2. 1060. Erigée en Collégiale par le pape Alexandre II.
    3. Façade de style gothique flamboyant avec le Christ en Majesté entouré d’anges et des symboles des quatre évangélistes.
    4. Beau clocher couvert de tuiles vernissées avec un petit campanile.
    5. Dallage d’origine de l’allée centrale de la belle nef gothique.
    6. 13e s. Fonts baptismaux avec tympan.
    7. Vasques en pierre.
    8. 1541 1540. Eglise en grande partie reconstruite dans le style gothique provençal.
    9. 1559. Stalles sculptées dont les miséricordes de la deuxième rangée sont décorés de grotesques.
    10. 17e s. Ajout de 4 chapelles latérales.
    11. 1842. Chaire
    12. 1656. Superbe Buffet d’Orgues de tribune.
    13. Vierge allaitant l’Enfant de J.-B. Van Loo.
    14. Chœur avec Agnus Dei en clef de voûte.
    15. Cloches protégées au titre des objets mobiliers.
    16. Pour la Fête des Tripettes, on danse devant le maître-autel.
  • Chapelle Notre-Dame-du-Bon Refuge (ou de Bon-Voyage)
    1. 1649. Construction.
    2. Troglodytique. Aménagement dans les grottes.
  • Cloître du Couvent des Augustins
    1. 13e s.
    2. En ville, 2 rue des Petits-Augustins.
    3. Il correspond au couvent des Augustines transformé en tannerie au 16e s. et en salle d’exposition de nos jours.
  • Chapelle romane Notre-Dame
    1. Accès par la D 560.
    2. Belle façade avec oculus, clocher-mur et pierre rousse.

 

 

Fête de Saint-Marcel ou des Tripettes


 

 

  • Le dimanche le plus proche de 17 janvier.
  • Tous les 4 ans environ La Grande Saint Marcel prend plus d’ampleur encore.
  • Célébration de la translation des reliques de saint Marcel (évêque du 5e s.).

 

 

Célébrités liées à Barjols


 

 

  • d’Arbaud (Joseph).
  • Duèze (Jacques).
  • Fabre (Marius).
  • Martin (Louis Ferdinand).
  • Resplandin (André).

 

 

Barjols-StMarcel

Saint-Marcel © Verlinden

 

 

  • Saint Marcel.
    1. Evêque de Die.
    2. 1350. Ses reliques sont transférées dans la Commanderie de Saint-Maurice, à Régusse.

 

 

Livre lié à Barjols à visiter


 

 

 

La Provence Chrétienne. Verlinden

2005. La Provence Chrétienne.  Les Plus Beaux sites. Editions les 7 Collines. Patrick Verlinden. verlindencommunication@numericable.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.