Armoiries de Monaco.

 

 

Provence 7

Armoiries de Monaco


 

 

 

 

 

  • L’histoire de Monaco et celle de la Provence sont fortement liées comme l’illustrent les armoiries.

 

 

 

Histoire des armoiries de Monaco

 

 

  • 1342. Création des armoiries.
  • 1881. Version intermédiaire des armoiries.
  • 1886. Adoption des armoiries dans leur forme actuelle.

 

 

Définition donnée par le site officiel du Palais de Monaco

 

 

  •  » L’écu, fuselé d’argent et de gueules et entouré du Collier de l’Ordre de Saint-Charles, est placé sur un manteau rouge doublé d’hermine, sommé de la Couronne princière. Tenants : deux Frères Mineurs chevelus, barbus et chaussés, portant chacun une épée levée, debout sur une banderole, avec la devise : DEO JUVANTE (avec l’aide de Dieu) ».

 

 

Composantes des armoiries de Monaco

 

 

Ecu fuselé d’argent et de gueules

 

  • Les fusées de gueules désignent, en héraldique, les losanges rouges (gueule) qui sont les symboles de la famille Grimaldi.

 

Collier de l’Ordre de Saint-Charles

 

  • L’Ordre de Saint-Charles a été créé le 15 mars 1858 par le prince Charles III.
  • L’Ordre de Saint-Charles représente la plus haute distinction monégasque devant l’Ordre de Grimaldi.
  • L’Ordre est décerné par le Prince souverain de Monaco afin de récompenser le mérite et les services rendus à l’Etat ou à la personne du Prince.
    1. Il est l’équivalent monégasque de la Légion d’honneur en France.
  • L’Ordre de Saint-Charles comprend 5 classes :
    1. Chevalier
    2. Officier
    3. Commandeur
    4. Grand Officier
    5. Grand Croix
  • Le Grand Maître de l’Ordre est Albert II, prince souverain de Monaco.
    1. Le Prince reçoit le Grand Collier de l’Ordre le jour de son intronisation.

 

Manteau rouge doublé d’hermine

 

  • La couleur rouge de Monaco est ainsi réaffirmée.

 

Couronne princière

 

  • Le Cercle d’Etudes des Dynasties Royales Européennes (CEDRE), dans son dictionnaire de 2002, précise « il s’agit en fait de la reproduction d’une couronne royale héraldique classique« .

 

Deux frères mineurs

 

  • Les » frères mineurs » désignent :
    1. L’Ordre des frères mineurs (OFM) (en latin: ordo fratrum minorum). Ses membres sont souvent appelés Franciscains, ordre religieux catholique né en Italie à l’initiative de François d’Assise en 1210.
    2. Les Frères mineurs capucins forment l’une des trois branches masculines du Premier Ordre de la famille franciscaine, approuvé comme véritable Ordre de saint François en 1517 par le pape Léon X.
    3. Les Frères mineurs conventuels  (Ordo Fratrum Minorum Conventualium) forment l’une des trois branches masculines du premier Ordre de la famille franciscaine de droit pontifical.
    4. La présence des Frères Mineurs sur les armoiries traduit le lien fort qui unit la Principauté et le Christianisme.
      1. Le Catholicisme est en effet Religion d’Etat.
      2. François Grimaldi représentait à Gênes le parti du Pape (Guelfes) contre le partie de l’Empereur (Gibelins).
      3. Les Guelfes représentent la dynastie des « Welfs » et de la papauté, puis de la Maison d’Anjou présente en Provence.
  • Les deux moines évoquent la fondation symbolique de la Principauté lorsque François Grimaldi et ses compagnons, déguisés en moines, envahissent la forteresse en 1297. Ils avaient caché des épées sous leurs soutanes.
  • On notera que les deux moines sont chevelus, barbus et chaussés.

 

La Devise de Monaco

 

  • « Deo Juvante« , avec l’aide de Dieu, est la devise des princes de Monaco.

 

 

 

      

 

 

Cliquer sur l’image lien pour afficher l’article correspondant.

 

 

Mots Clés : , ,
.