© Verlinden

 

 

Accueil Provence 7

Fox-Amphoux à visiter (83)


 

 

 

 

 

 

 

  • Le village perché de Fox-Amphoux est dans le département du Var (83), à l’est d’Aups.
  • Code postal. 83670.
  • Habitants. Foxois –  Foxoises.
  • Superficie. 40,76 km2.
  • Altitude. 376 m -691 m.
  • Population. 475 habitants (2015).
  • Coordonnées et Carte. N  43° 35′ 52″  E  6° 05′ 37″. Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune de Fox-Amphoux.

 

 

Situation de Fox-Amphoux (83)


 

 

Communes-du-Var-et-Mer-Verl

Cliquer sur la carte du Var pour l’agrandir © Verlinden

 

 

Communes limitrophes de Fox-Amphoux

 

 

Accès à Fox-Amphoux

 

 

Distances depuis Fox-Amphoux

 

 

 

La Nature à Fox-Amphoux


 

 

Reliefs, sols

 

  •  Riche plaine boisée.
  • Unique éminence avec le village.
  • Gisement de bauxite.

 

Rivières, eau

 

  •  La Bresque.
    1. Jolie source dans le Château de la Bresc.
    2. Longueur 34,8 km.
    3. Affluent de l’Argens.

 

Forêts, arbres

 

  • Bois du Défens.
  • Exploitation forestière.
  • Vieux micocoulier du Vieux village.
    1. Voir article Micocoulier en Provence.
    2. Sur la place de l’église.
    3. 1550. Date estimée de sa naissance.
    4. 4,95 m de circonférence et 18 m de haut.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Forte vocation agricole.
  • Fourrages.
  • Oliviers.
  • Vignes.

 

Activités dans la nature

 

  • Chasse.
  • Pêche.
  • Promenades.

 

 

Histoire de Fox-Amphoux


 

 

  • Origines très anciennes attestées par de nombreux vestiges.

 

Préhistoire / Antiquité

 

  • Ancien lac du Tertiaire avec vestiges d’animaux préhistoriques.
    1. Œufs et ossements de dinosaures, ammonites, poissons et coquillages (potamides).
  • Vestiges préhistoriques.
    1. Chalcolithique.  Dolmen à Basségat. Sur un domaine privé.
  • Age du Bronze. Grottes habitées.
  • Age du Fer. Vestiges au village.
    1. Peuplement celto-Ligure.
  • Poteries pré-romaines.
  • Important site romain.
    1. Camp romain de Fors Castrum au carrefour de 2 routes romaines.
    2. L’importance du site romain est liée à la présence d’un relais de la poste impériale avant le passage du Verdon, à la frontière des territoires des cités romaines de Fréjus et de Riez.
    3. Plusieurs sites importants :
      1. Bassegat.
      2. Clastre.
      3. Petit Nans.
      4. La Jonquière.
      5. Le Logis.
        1. Edifice de 3.600m2 du 1er s.
        2. Four de potier.
        3. Temple dédié à Minerve. Portique.
        4. Abandon du site au 3e s. Réoccupation au 4e s. et au 5e s.
      6. Buste de guerrier cuirassé, en pierre, trouvé près du château de Cormeil en 1935. Dépôt au Musée d’Archéologie Méditerranéenne.

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 1097. Fors est cité.
  • 1113. Fuz est cité.
  • Seigneuries.
    1. Comte de Provence.
    2. 1233. Le comte de Provence l’échange contre Séranon avec les Blacas.
  • 1200. Mention du château.
  • Possession des Templiers, la seigneurie de Saint-Jean de Bresc passe ensuite entre les mains l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem.
  • 1719. La seigneurie est érigée en Marquisat en faveur d’Antoine Albert du Chaîne.
  • Révolution française. La commune de Saint-Jean de Bresc est rattachée à la commune de Fox-Amphoux.

 

Période contemporaine

 

  • 1912. Création de la cave coopérative vinicole L’Union.

 

 

Village et Monuments de Fox-Amphoux


 

 

  •  Fox-Amphoux est formé par la réunion de de 2 sites distincts au Moyen-Âge.
    1. Castrum de Fossis.
    2. Castrum d’Anfossis.
  • Village perché pittoresque.
    1. Le village se détache comme une masse sombre sur un horizon particulièrement plat.
    2. Remparts.
    3. Maisons anciennes. Porches. Linteaux.
    4. Maison de Barras.
      1. Construction massive.
      2. Belle porte ancienne.
    5. Rues et ruelles étroites en escalier.
    6. Panorama depuis le village.
  • Château féodal de Blacas.
  • Bastide de Bresc.
    1. 17e s. Edification.
    2. Construction robuste flanquée de tours rondes.
    3. Terrasses à balustres.
  • Châteaux.
    1. De Cormeil.
    2. De Bernadec.
  • Hameau d’Amphoux.
    1. Ancien castrum médiéval.
  • La Bréguière.
    1. Quartier de la plaine qui regroupe école, poste, mairie et salle polyvalente.

 

 

Monuments chrétiens de Fox-Amphoux


 

 

  •  Eglise paroissiale Saint-Blaise.

    1. Style Roman. Restaurée.
    2. Voûte brisée d’ogives à doubleaux.
    3. Clocher carré.
    4. Gargouilles.
    5. Cadran solaire.
    6. Retable doré.
    7. Beau Christ en bois.
    8. Campanile à fleurons sur la tour (copie de celui de Barjols).
  • Ancien Prieuré.
    1. Attenant à l’église.
    2. Transformé en auberge.
  • Chapelle Notre-Dame-du-Bon-Secours.
    1. Dans une vaste grotte.
    2. Nombreux ex-voto.
  • Autres chapelles.
    1. Petite chapelle à l’entrée du village.
    2. Petite chapelle au cimetière.
    3. Chapelle dans le bois du Défens.
    4. Chapelle Saint-Ulphar.
  • Presbytère.
    1. Ex-voto du capitaine Barras qui échappe à une forte tempête.
      1. 1780. Son vaisseau « La Sartine » (avec un « t« ) se met en travers du port de Marseille ce qui donne naissance à la fameuses légende de « La Sardine qui bouche le port de Marseille« .
      2. Le navire porte le nom d’Antoine de Sartine (17291801), ministre de la Marine de Louis XVI.
  • Les Trois Croix.
    1. Sur un point élevé au carrefour des limites de Fox-AmphouxMontmeyanTavernes.
    2. Lieu de procession.
    3. Table d’orientation.

 

 

Artisanat à Fox-Amphoux


 

 

  • Antiquaires.
  • Atelier du vitrail.

 

 

Célébrités liées à Fox-Amphoux


 

 

  •  Barras (Paul François Jean Nicolas). Fox-Amphoux, 30 juin 1755Paris, 29 janvier 1829. Général. Homme politique. Révolutionnaire.
    1. Vicomte de Barras.
    2. 1778. Il participe, en Inde, à la défense de Pondichéry contre les Anglais . Il est alors fait prisonnier.
    3. 1780. Une fois libéré, il rentre en France sur le Sartine qui s’échoue à l’entrée du port de Marseille
    4. Conventionnel (député de la Convention). Il vote la mort de Louis XVI.
    5. Barras confie à un jeune capitaine d’artillerie, Bonaparte, la défense des côtes de Provence.
    6. C’est lui qui fait épouser Joséphine de Beauharnais (dont il est le témoin) à Napoléon Bonaparte.
    7. Homme-clé de la transition vers le Directoire dont il devient directeur en 1795  jusqu’au coup d’état du 18 Brumaire (9 novembre 1799).
  • Strömholm (Christer). Stockholm, 2002. Photographe suédois.
    1. 1958. Il s’installe à  Fox-Amphoux où il vit longtemps.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de Fox-Amphoux


 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.