© Verlinden.

 

 

 

Accueil Provence 7

Lançon-Provence à visiter (13)


 

 

 

 

 

 

  • Pour la plupart des gens, Lançon-Provence désigne un péage autoroutier…
  • Derrière cette image, il y a un village au patrimoine et à l’art de vivre riches
  • Code postal. 13680.
  • Habitants. Lançonnais.
  • Superficie. 68,92 km2.
  • Altitude. 3 m – 236 m.
  • Population. 8 473 habitants (2012).
  • Coordonnées et Carte. N  43°35’27.6″  E   5°07’30.3″Cliquer sur le texte lien pour afficher la carte de la commune.

 

 

 

Situation de Lançon-Provence (13)


 

 

Communes limitrophes de Lançon-Provence

 

 

Accès à Lançon-Provence

 

 

Distances de Lançon-Provence

 

 

 

La Nature à Lançon-Provence


 

 

Reliefs, sols

 

  • Le village est étagé autour d’un mamelon central portant le château et le village ancien (médiéval).
    1. La petite chaîne de colline « Coste longue » (sommet à 135 m, longueur 2 km) traverse la partie orientale du village.
  • Paysage de plaine.
  • Au sud, la chaîne des collines d’Eguilles coupe la plaine.
    1. Ligne de séparation des eaux.
    2. La Touloubre est au nord.
    3. L’Arc est au sud.
  • Carrières de Calissanne.

 

Rivières, eau

 

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Vignes, vins.
  • Riziculture.

 

 

Activités dans la nature

 

  • Excursions, promenades.
  • Chasse.
  • Equitation.
  • Cyclotourisme.

 

 

Histoire de Lançon-Provence


 

 

Préhistoire

 

  • Occupation préhistorique attestée à plusieurs endroits : Château-Virant, Constantine, Coudounèu, Sénéguier.
    1. A noter que le site de Coudounèu a révélé un grenier utilisé entre 550 av. J.-C. et v. 450 av. J.-C. quand il est détruit par un incendie.. Maquettes réalisées.

Antiquité

 

  • Oppidum de Constantine.
    1. L’oppidum qui domine l’étang de Berre se situe au nord du domaine viticole de Calissanne, sur la chaîne de La Fare.
    2. L’oppidum date au minimum du 2e s. av. J.-C.
    3. Fait relativement, rare, l’oppidum n’aurait été abandonné que v. 30 après J.-C (la plupart sont détruits entre 100 et 125 av.J.-C.).
    4. 5e s. L’oppidum est de nouveau occupé à l’époque des invasions barbares.
    5. L’un des plus grands oppida de Provence.
    6. le site appartient à la tribu celto-ligure des Salyens.
    7. Très important rempart.
    8. Dégagement d’un sanctuaire gaulois et d’une habitation très importante d’une superficie de 700 mètres carrés.
  • Vestiges de villae gallo-romaines.
    1. A Calissanne.
  • Bornes milliaires romaines.
    1. Route de Pélissanne à Aix : tracé de l’ancienne route romaine Via Aurelia  / Voie Aurélienne. A la limite nord de la commune sur environ 9 kilomètres.
    2. Deux bornes miliaires encore  visibles, dont l’une en bordure de la route de Pélissanne à Éguilles.
    3. Monument Historique.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

 

 

Lançon.-Château.-P.-Verlind

Rempart de Lançon-Provence © Verlinden.

 

 

  • 9e s. Le site est mentionné.
  • La seigneurie relève des Baux.
  • 11e s. Le château fort est construit sur un promontoire par Raymond 1er des Baux.
    1. Le seigneur des Baux lègue à son fief son blason : « Une étoile à 16 rais d’or sur fond d’azur »
  • 11e s. Les habitants quittent la plaine pour s’installer sur un éperon rocheux autour du château fort.
    1. La famille des Brusans-Paillol, constitue alors une dynastie de seigneurs de Lançon
  • 1382. La mort de la Reine Jeanne 1ère provoque une importante crise :
    1. Lançon adhère à l’Union d’Aix (13821387), qui soutient Charles de Duras contre Louis Ier d’Anjou.
    2. Lançon compte parmi les membres les plus déterminés de la Ligue qu’elle continue de soutenir après la reddition d’Aix.
    3. La ville fait même partie des plus fidèles et maintient son soutien même après la reddition d’Aix
  • François Ier dote le village d’une nouvelle enceinte qui est encore visible au cœur du village ancien.
  • Lançon se développe réellement après l’assèchement des marais qui occupent toute la plaine à l’ouest du village, ainsi que les abords de l’étang de Berre.
  • 1563. La ville s’affranchit de la tutelle seigneuriale.
    1. Lançon est directement rattaché au domaine royal.
  • La création du canal de Craponne stimule l’activité agricole.
  • Début 18e s. Lançon est un territoire réputé pour sa production d’huile d’olive.

 

Epoque contemporaine

 

  • 1919. La commune prend son nom actuel « Lançon-Provence ».
  • Depuis les années 1950. Lançon-Provence développe une vocation  de village de résidence pour une population travaillant sur les pôles économiques très proches (Salon-de-Provence, Berre-l’Etang) et parfois plus lointains jusqu’à Aix-en-Provence et Marseille.
  • 1962. 1 664 habitants.
  • 19641989. Construction du Canal de Provence.
  • 2012. 8 473 habitants.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Lançon – Provence


 

 

  • Le riche patrimoine médiéval atteste l’opulence de la cité.

 

 

Lançon.-Tour.-P.-Verlinden

Rempart de Lançon-Provence © Verlinden.

 

 

  • Château fort.
    1. Le château domine le centre ancien.
    2. 11e s.
    3. Ruines imposantes entourées d’une enceinte à tours carrées espacées.
    4. Forme elliptique du château.
  • Maison dite « des Templiers » / Hôtel des Foresta
    1. Rue Pavé-d’Amour.
    2. 16e s. Style Renaissance (époque où les Templiers n’existaient plus depuis longtemps).
    3. Monument Historique.
  • Hôtels particuliers.
    1. 17e s. et 18e s.
  • Ruelles en pentes, proches, passages voûtés.
  • Portail dit de « Bouissière ».
    1. Inscrit aux Monuments Historiques.
  • Portail en pierre sculptée.
    1. Rue Hoche.
  • Château de Calissanne.
  • Château de Sibourg.
  • Musée Robert-Cheylan au château Virant.
    1. Collection d’outils vignerons.
  • Aire de repos et péage.
    1. Autoroute du Soleil (A7).
  • Grand canal EDFCanal de Provence.
    1. Le canal relie La Durance à l’étang de Berre.
    2. 19641989. Construction et gestion par la Société du Canal de Provence.
    3. L’eau du Verdon est captée à la retenue de Gréoux.
    4. Un réseau ramifié de 4 000 km de canaux et de galeries souterraines permettant d’éviter l’évaporation, dessert la partie orientale des Bouches-du-Rhône (Aix, Marseille) et jusque dans le Var (Toulon).

 

 

Monuments chrétiens de Lançon – Provence


 

 

 

Lançon.-Eglise.-Nef.-P.-Ver

Eglise St-Cyr-et-Sainte-Julitte © Verlinden.

 

 

 

Lançon.-Eglise.-P.-Verlinde

Eglise St-Cyr-et-Sainte-Julitte © Verlinden.

 

  •  Eglise Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte.

    1. Au sommet du village, à proximité du château.
    2. 14e. s. Construction.
    3. 1780. Restauration.
    4. Important édifice d’origine gothique.
    5. Stalles dans l’abside en cul-de-four.

 

 

Lançon-Chapelle.-P.-Verlind

Chapelle St-Cyr © Verlinden.

 

  • Chapelle Saint-Cyr.
    1. Magnifique chapelle édifiée près de l’ancien cimetière, dans la partie basse du village, au bord de la Nationale 113.
    2. 11 e.s.
    3. L’église semble bien avoir été bâtie sur une église primitive comme l’atteste une citation de 956 mentionnant une dépendance de Saint-Symphorien-d’Autun (Saône-et-Loire)) en ces lieux et les restes encore visible à la base de la chapelle et, fait rare, soulignés par une bande décorative en relief.
    4. A noter que la façade principale est dépourvue d’oculus à la différence de la plupart des constructions de l’époque.
  • Chapelle des Pénitents-Blancs.
    1. La chapelle est devenue un foyer du troisième âge.
    2. On admirera son portail sculpté des 16e s. et 17e s.
  • Chapelle-Saint-Symphorien-de-Pommiers.
    1. Route de Coudoux.
    2. 10e s.
    3. La chapelle jouxte une habitation.
    4. Le clocher s’élève au chevet.
  • Chapelle Notre-Dame-de-Calissane.
    1. 13e s.

 

 

Célébrités liées à Lançon – Provence


 

 

  • Caravaca (Francisco). Poète espagnol.
    1. Il vit à Lançon-Provence jusqu’en 1975.
  • Cat (Henry).  18771905. Peintre
  • Raymond Ier?Barcelone, 1149. Seigneur des Baux.
    1. 1104. Première croisade, il accompagne  son frère Guillaume en Terre Sainte. Le 31 janvier 1105, il est parmi les témoins au testament de Raymond de Saint-Gilles, comte de Toulouse.
    2. 1114. Raymond 1er équipe sept galères pour soutenir le Comte de Provence dans l’expédition contre les Sarrasins, qui se sont emparés des Baléares. Il leur reprend l’île de Majorque.
    3. Il fait construite le château-fort et la première enceinte.constructeur du château fort et de sa première enceinte.
  • Signoret (Emmanuel). Lançon-Provence,  14 mars 1872Cannes, 20 décembre 1900. Poète lyrique.
    1. Etudes à Aix-en-Provence.
    2. Emmanuel Signoret s’inspire de la ville de Lançon-Provence pour écrire ses poèmes.
  • Wolff (André). 1900Signes, 1944. Résistant français.
    1. 1944. André Wolff est exécuté à Signes, dans le Var (83).

 

 

Films liés à Lançon – Provence


 

 

  •  1957. Le Chômeur de Clochemerle. Jean Boyer. Avec Fernandel.  Scène tournée à Lançon-Provence devant  l’église.

 

 

 

Spectacle, manifestation à Lançon


 

 

  • Septembre. Les Médiévales.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.