Eglise Saint-Vincent-de-Castillon. © Verlinden.

 

 

Accueil Provence 7

Cornillon-Confoux à visiter (13)


 

 

 

 

  • De sable, à une femme d’argent tenant de sa main dextre un croissant du même, ayant sa main senestre fermée, à la réserve de l’index et posée au milieu de l’estomac, l’index vers la pointe. 

 

Situation de Cornillon-Confoux (13)


 

 

  •  La vallée de La Touloubre limite la partie nord de la commune.
  • Cornillon-Confoux est perché sur son baou.
  • Le territoire communal est sous la chaîne de la Fare qui s’étire d’ouest en est entre le pays de Salon-de-Provence et l’étang de Berre.
  • L’emplacement correspond à un ancien carrefour de la route du sel.
  • Remarquables vues panoramiques.

 

Communes limitrophes de Cornillon-Confoux

 

 

Accès à Cornillon-Confoux

 

 

Distances de Cornillon-Confoux

 

 

 

La Nature à Cornillon-Confoux


 

 

Cornillon-7.-Verlinden

Vue depuis le village © P. Verlinden.

 

 

Reliefs, sols

 

 

Rivières, eau

 

 

Forêts, arbres

 

  •  Le village est entouré de vignes et de prairies coupées par quelques bosquets.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Vignes. Vins.
  • Cave coopérative.

 

Activités dans la nature

 

  • Sentiers balisés à travers le massif de Pont-de-Rhaud permettant d’accéder à des bories et à des apiers.
  • Les apiers sont des niches à abeille aménagées dans un mur.
    1. L’apier de Cornillon-Confoux est unique avec une longueur de 60 m et  56 niches (probablement 200 à l’origine),
    2. Voir articles Miels de Provence Bonnes adresses du Miel.
  • Promenades équestres.

 

 

Histoire de Cornillon-Confoux


 

 

 Préhistoire / Antiquité

 

  • Age de bronze. Occupation humaine.
    1. Des tribus pastorales et agricoles s’installent sur le territoire dès le néolithique final.
  • Antiquité.
    1. 5e s. av. J.-C. occupation humaine.
    2. Vestiges celto-ligures.
    3.  Proximité de plusieurs oppida celto-ligures (oppidum de Constantine).
    4. Les derniers celto-ligures sont dominés par les Grecs de Massalia / Marseille avant de s’allier aux Romains.
    5. Une allée de quatre sarcophages à côté du cimetière contient des tombes du 1er s. av. J.-C.
  • Forte présence romaine et présence chrétienne précoce.
    1. La famille Cornelli, riche gens romaine, aurait donné son nom à la commune.
    2. Ruines d’une villa romaine.
    3. Nécropole paléo-chrétienne inscrite.
    4. Passage de la grande route romaine Via Aurelia . Voie Aurélienne .
    5. Exploitation de carrières.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 10e s. Cornellum est cité.
  • 12e s. Cornillon dépend des Baux.
  • 13e s. Les marais de la plaine de Confoux sont asséchés.
  • 14e s. Erection en communauté.
  • 1793. 566 habitants.

 

Période contemporaine

 

  • 1896. 377 habitants.
  • 1919. Un décret autorise Cornillon à rajouter Confoux à son nom.
  • 1946. 326 habitants.
  • 1962. 411 habitants.
  • 1968. 562 habitants.
  • 1999. 1 167 habitants.
  • 2013. 1 371 habitants.

 

 

Places et rues de Cornillon-Confoux


 

 

Cornillon-4.-Verlinden

Village de Cornillon- Confoux © Verlinden.

 

 

  • Une promenade fait le tour du village dans sa partie haute.
    1. Le petit circuit offre de très belles vues sur l’étang et les hauteurs de Saint-Mitre, Saint-Chamas et le pays salonnais. Il est possible de distinguer, plus loin, le mont Ventoux.

 

 

Cornillon-5.-Verlinden

Village de Cornillon- Confoux © Verlinden.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables de Cornillon-Confoux


 

 

  •  17e s. Château du Lys.
  • Ancien château fort de Confoux.
    1. 13 e s.Construction.
    2. Remanié à la Renaissance.
    3. Il ne reste plus qu’une tour de ce château.
    4. Puissants contreforts.
    5. Fenêtres à meneaux.
    6. Château relié à des bâtiments annexes.
  • Lavoir couvert à bassins contigus.
    1. Au bout du promontoire.
    2. Belle vue.

 

 

Cornillon-6.-Verlinden

Beffroi avec campanile. © Verlinden.

 

 

  • Beffroi.
    1. Face à l’église de Cornillon.
    2. 19e s.
    3. La tour est ornée d’une horloge.
  • Statue. La Victoire d’Ikaria.
    1. Sur la place de l’Église.
    2. Sculpture d’Igor Mitoraj inaugurée fin 2007.
    3. La statue jouxte celle de la Vierge Marie (symbole de la pureté) et celle de Marianne (symbole de la République).
  • Belle bâtisse de La Merlatade.
    1. Sur la route de Salon.
    2. Privée.
  • Nombreuses bories.

 

 

Monuments chrétiens de Cornillon-Confoux


 

 

Cornillon-Confoux-église

Eglise Saint-Vincent © Verlinden.

 

 

Cornillon-Confoux-Vierge

Vierge enceinte dite « parturiente » © Verlinden.

 

 

  • Eglise Saint-Vincent-de-Castillon.
    1. 12e s. 1ère église.
    2. 1859 et 1861. Agrandissement.
    3. L’église dépendait de l’abbaye de Montmajour, proche d’Arles.
    4. L’église, comme la chapelle, sont dédiées à saint Vincent, patron des vignerons.
    5. La façade intègre un clocher à peigne à trois arcatures.
    6. 1909. Le tympan s’est écroulé lors d’un tremblement de terre.
    7. Les vitraux modernes sont signés de Frédérique Duran.
    8. Le presbytère qui la jouxte est devenu l’Office de Tourisme.
      1. Il abrite, en façade, une niche avec une statue de Vierge parturiente (enceinte) de 1865.

 

 

  • Chapelle romane Saint-Vincent.
    1. 11 e et 12e s.
    2. Vestige d’un ancien prieuré de Bénédictins.
    3. A noter, l’enfeu voûté de plein cintre, face au sanctuaire et les stèles romaines.
    4. La chapelle est bâtie près de l’ancienne nécropole romaine.
    5. Le bâtiment a été amputé d’une travée.
    6. Des tuiles provençales recouvrent la chapelle qui était autrefois couverte de lauzes.
    7. Une Croix de Malte sur un bloc en réemploi est de date plus récente.
  • Chapelle Saint-Georges-des-Champs.
    1. Chapelle privée.
    2. Probablement d’origine romane.
    3. Le bâtiment se situe au nord de la commune.

 

 

Célébrités liées à Cornillon-Confoux


 

 

  • Francisque Teyssier est de Cornillon-Confoux.
    1. 1969. 2 janvier.  Naissance né le 2 janvier 1969 à Salon-de-Provence (13).
    2. Champion cycliste français.
    3. 1992 – 2000. Cycliste professionnel. 2 fois champion de France du contre-la-montre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.