Vieux-Port. Marseille. © ivanmateev – Fotolia.com

 

 

 

Accueil Provence 7

Fernand Pouillon Architecte en Provence


 

 

 

 

 

 

 

 

  • Fernand Pouillon est l’un des plus grands architectes du 20e s., son rayonnement est international et ses œuvres architecturales et littéraires restent des références.
    1. Sa préface de Vitruve, auteur romain du premier traité d’architecture, donne la mesure de sa culture et des liens profonds qui le relient à la Méditerranée.
  • à Cancon (Lot-et-Garonne).

 

 

f-pouillon-belcastel-fotol

Château et village classé de Belcastel en Aveyron © papinou – Fotolia.com

 

  • Mort. 24 juillet 1986, au château de Belcastel (Aveyron).
  • Architecte et urbaniste français.

 

 

Vie de Fernand Pouillon


 

 

  • Jeunesse à Marseille.
    1. Ecole des Beaux-Arts.
  • 1934. Aix-en-Provence. Construction d’un premier immeuble.
    1. Fernand Pouillon est âgé de 22 ans seulement.
    2. Il n’a pas de diplôme d’architecte, celui-ci n’étant alors pas obligatoire pour construire.
    3. Implication forte dans la commercialisation des appartements.
    4. Sa jeunesse et sa connaissance des nombreux aspects du métier contribuent à sa maturité professionnelle et à sa sensibilisation au « problème du logement ».
  • 1942. Diplôme d’architecte.
  • 1945Fernand Pouillon construit des camps de prisonniers et des cités d’urgence.
  •  1946. Installation à Paris.
    1. Inscription au Parti Communiste, Fernand Pouillon précise dans l’un de ses écrits que son adhésion n’a duré que 3 mois.
  • L’Opération de La Tourette, à proximité du quartier du Panier, à Marseille, est déterminant.
    1. Un considérable travail de préparation avec les entrepreneurs et les ingénieurs permet à Fernand Pouillon de prendre une avance considérable et de proposer des techniques et des coûts compétitifs.
      1. Des procédés, comme celui de la pierre banchée, sont mis au point.
    2. 1949. Le chantier commence.
    3. La réputation de Fernand Pouillon lui donne accès à  de très importants dossiers, notamment en Iran et en Algérie.
    4. La réussite de Fernand Pouillon suscite la jalousie de ses confrères notamment ceux du Conseil National de l’Ordre des Architectes.
  • Fernand Pouillon se distingue sur le plan technique :
    1. Utilisation des qualités de la pierre face au béton.
    2. Utilisation d’acier, de bois, de céramique, de verre….
    3. Ses choix de végétaux, la présence qu’il donne à l’eau (bassins et fontaines) en font un précurseur du développement durable.
    4. Ses choix en faveur e l’artisanat local, l’attention qu’il porte à la qualité de vie des habitants, son souci d’intégrer un bâtiment dans le paysage naturel le distinguent.
  • L’incroyable projet d’Aix-en-Provence.
    1. 200 logements construits en 200 jours pour un budget de 200 million de francs.
    2. La pierre et la qualité de ses plans lui font remporter son pari.
  • 1953. Fernand Pouillon signe 2 nouveaux exploits en Algérie.
    1. L’ensembles Diar-es-Saada, à Alger. 800 logements.
    2. L’ensemble Diar-el-Mahçoul, à Alger, 1 800 logements.
    3. 365 jours.
    4. Parfait respect du style architectural local.
  • Milieu des années 1950. Installation à Paris.
    1. Fidèle à sa réputation de construire le moins cher possible des prestations  les meilleurs possibles, Fernand Pouillon signe des grands ensembles parisiens : Pantin, Montrouge, Meudon-la-Forêt, le Point-du-Jour à Boulogne-Billancourt.
    2. Pour réussir à mener à bien ses challenges, Fernand Pouillon s’éloigne  sensiblement du cadre des missions de l’architecte.
      1. Il combine les responsabilités d’architecte, de promoteur et d’entrepreneur avec un système complexe de prête-noms.
      2. Un système de SCI est bâti autour du CNL (Comptoir National du Logement) aux commandes duquel est placé l’ancien préfet Paul Haag.
  • 1961. 5 mars. Fernand Pouillon et 4 de ses collaborateurs sont arrêtés et écroués suite à l’affaire du Point du Jour.
    1. Les difficultés de vente de la résidence Samson-le Point du Jour se conjuguent avec des malversations imputées aux partenaires de l’architecte au CNL (Comptoir National du Logement).
    2. Les 5 hommes sont accusés de faux bilan, de détournement de fonds et d’abus sociaux.
    3. Fernand Pouillon souffre en prison d’une ambiase contractée en Iran.
  • 1962. Septembre. Fernand Pouillon s’évade de la clinique où il est soigné pour son ambiase.
    1. L’architecte profite du réseau Jeanson grâce à des sympathies avec le FLN lors de la guerre d’Algérie.
    2. Sa cavale le conduit en Suisse et en Italie.
  • 1963. Fernand Pouillon comparaît devant la Justice en civière.
    1. L’architecte est condamné à 4 ans de prison.
  • 1964. Fernand Pouillon est libéré de prison pour raison de santé.
    1. Fernand Pouillon est radié à vie de l’Ordre des Architectes.
    2. 1966 – 1984. L’architecte poursuit sa carrière en Algérie où il signe des projets touristiques, des équipements publics et universitaires.
  • 1971. Juin. Le Président de la République Georges Pompidou amnistie Fernand Pouillon.
  • 1978. L’Ordre des Architectes Français réintègre Fernand Pouillon.
  • 1984. Fernand Pouillon regagne la France.
  • 1985. Fernand Pouillon est élevé au rang d’Officier de la Légion d’Honneur par le Président de la République François Mitterand.
  • 1986. 24 juillet. Mort de l’architecte dans le Château de Belcastel, dans l’Aveyron.

 

Œuvres architecturales de Fernand Pouillon


 

 

  • Cliquer sur les liens (en bleu soulignés).

 

  • 1935. Aix-en-Provence.  Immeuble Palais Albert Ier4, avenue des Belges.
    1.  en collaboration avec Henri Enjouvin.
    2. Label Patrimoine du 20e siècle.
  • 19351936. Aix-en-Provence. Immeuble Palais Victor Hugo. 23, 23 bis, avenue Victor Hugo.
    1. Label Patrimoine du 20e siècle.
  • 19391941. Le Thor (Vaucluse). Coopérative viticole.
    1. Label Patrimoine du 20e siècle.
  • 1947.  Marseille. Bâtiment de la Direction du Contrôle Sanitaire aux frontières.
    1. En collaboration avec René Egger.
    2. Label Patrimoine du xxe siècle.
  • 19471953. Marseille.  Reconstruction du Vieux-Port de Marseille et Immeuble de logement.
    1. En collaboration avec André Lecomte, André Devin et Auguste Perret, son maître dont il reprend l’agence d’architecture après sa mort.
  • 19481953.  Marseille. Ensemble de logements La Tourette.
    1. Label Patrimoine du 20e siècle.
    2. Ilôt moderne couronnant le site reconstruit du quartier du Vieux-Port.
    3. Le problème posé est de concevoir un morceau de tissu urbain banal occupant une position stratégique :
      1. Reconstruction de l’après-guerre dévasté.
      2. Création d’une nouvelle Skyline de Marseille faisant le lien entre la vieille ville (Le Panier), le clocher des Accoules et le Fort Saint-Jean.
      3. Offrir un écran contre le Mistral.
    4. Les solutions apportées combinent plusieurs éléments :
      1. Barres et Tour.
      2. Utilisation de trames rationalisant la construction et le rendu.
      3. Dispositif de loggia.
      4. Pierre utilisée en placage sur la 1ère tranche et en blocs pleins sur la seconde.
      5. Claustras en céramique.
      6. Moucharabiehs en bois.
      7. Sculptures de Jean Amado de style moderne archaïque.
      8. Bourrelets de pierre marquant les niveaux.
  • 19491952. Marseille. Quartier de Saint-Menet. Usine Nestlé. Avenue de la Gare Saint-Menet – La Millière.
    1. Label Patrimoine du 20e siècle.
  • 19501954. Aix-en-Provence. Bibliothèque de la Faculté de Droit.
    1. Label Patrimoine du 20e siècle.
  • 1950. Aix-en-Provence. Gymnase du CREPS.
    1. En collaboration avec Jean Prouvé.
    2. Label Patrimoine du 20e siècle.
  • 19501953. Marseille. Building Canebière. 73 La Canebière.
    1. L’agence de Fernand Pouillon a eu son siège dans cet immeuble.
    2. Label Patrimoine du 20e siècle.
  • 19501953. La Seyne-sur-Mer (83). Hameau des Sablettes, station balnéaire.
  • 19501958. Marseille. Bibliothèque Saint-Charles.
    1. Label Patrimoine du 20e siècle.
  • 19511953. Aix-en-Provence.  Immeuble Les « 200 logements ».  Avenue Jean Moulin.
    1. Label Patrimoine du 20e siècle.
  • 1952-1953. Marseille. Ecole primaire publique Abbé de l’Epée. 12-18 square Sidi Brahim.
    1. Label Patrimoine du 20e siècle.
  • 19521953. Marseille. Ecole élémentaire Saint-André-Condorcet.
    1. Label Patrimoine du 20e siècle.
  • 19521954. Marseille. Lycée Colbert.  Rue Capitaine Dessemond.
    1. Label Patrimoine du 20e siècle.
  • 19531954. Alger.  Cité Diar es-Saâda : 730 logements et école.
  • 19531954 . Alger. Ensemble de logements Diar el Mahçoul : 900 logements avec église et mosquée.
  • 19541957. Alger. Ensemble Climat de France. 5 000 logements,
  • 19541964. Iran. Gares ferroviaires de Tabriz et Machad.
    1. En collaboration avec Heydar Ghiai (Iran),
  • 1956. Bastia (Corse). Plan d’aménagement et immeubles du Vieux-port.
  • 19571963. Pantin (Paris). Résidence Victor Hugo, 262 logements.
    1. Label Patrimoine du 20e siècle.
  • 19551958. Montrouge (Paris). Résidence du Stade Buffalo. 466 logements.
    1. Label Patrimoine du 20e siècle.
  • 1957. Meudon-la-Forêt (banlieue de Paris). Résidence du Parc. 2635 logements.
    1. Label Patrimoine du 20e siècle.
  • 19591963. Boulogne-Billancourt (Paris). Ensemble du Point-du-Jour. 2260 logements.
    1. Label Patrimoine du 20e siècle.
  • 1961. Marignane (13). Aérogare de l’Aéroport de Marseille Provence.
  • 1967. Proximité d’Alger. Complexe de Zeralda comprenant hôtels et  bungalows (4 000 lits) , centre équestre, piscine olympique.
  • 1968. Proximité d’AlgerComplexe de Sidi-Fredj. Port, hôtels (4 000 lits), restaurants, théâtre, quartier d’habitations.
  • 1969. Annaba (Algérie). Hôtel Plaza (500 lits).
  • 1968. Tipaza (Algérie). Complexes touristiques CET : Tipaza-Club, Tipaza la Corne d’Or, Tipaza Matarès.
  • 1970. Ghardaïa (Algérie). Hôtel M’Zab (ex-Rostémides).
  • 1972. Timimoun (Algérie). Hôtel Gourara.
  • 19811982. Alger. Hôtel Saint-Georges.
  • 19681969. Ozoir-la-Ferrière. Quartier de la Brèche-aux-Loups. 400 maisons individuelles.
  • 19751982. Aveyron. Château de Belcastel. Restauration.
  • 1985. Paris. 19e arrondissement. Conservatoire Municipal de Musique Jacques Ibert. Rue Armand-Carrel.
  • 1985. Paris. Logements sociaux. 180 avenue Jean Jaurès.

 

 

Monastère-Saint-Joseph

Monastère St-Joseph à Cotignac (83) conçu par l’architecte François Pouillon.

 

  • 1985.  Cotignac (83). Monastère St-Joseph.
    1. Les Sœurs Bénédictines quittent l’Algérie et s’installent à Cotignac  (83).
    2. Fernand Pouillon que les Sœurs ont connu à Médéa, en Algérie, devient leur architecte.
    3. Le Monastère est construit sur le site du Besillon réputé pour l’apparition de saint Joseph, le 7 Juin 1660.

 

 

Œuvres littéraires de Fernand Pouillon


 

 

  • Ecrivain, Fernand Pouillon signe de remarquables ouvrages notamment sur des hauts lieux de la Provence : Le Tholonet, Silvacane, Sénanque, Aix-en-Provence, les Baux-de-Provence et Cotignac
  • 1953. Ordonnances. Ré-édité sous le nom Aix-en-Provence aux Editions Jardin de Flore.
    1. Monographie d’Aix-en-Provence.
    2. 78 dessins par l’atelier de Fernand Pouillon et des lithographies originales de Léo Marchutz et André Masson.
  • 1964. Les Pierres sauvages. Editions du Seuil.
    1. Roman historique rédigé en prison.
    2. Le thème central porte sur l’histoire de l’abbaye du Thoronet.
    3. 1965. Prix des Deux-Magots en 1965.
    4. 2012. Réédition. Editions du Seuil. Collection Points.
  • 1967. Maître d’œuvre, naissance d’une abbaye. Editions de Nobele.
    1. Relevés des trois abbayes Sénanque, Silvacane, Le Thoronet.
  • 1968. Mémoires d’un architecte. Editions du Seuil.
  • 1971. La préface du Vitruve par Auguste Choisy. Editions de Nobele.
    1. 1994. Réédition, Auguste Choisy, Editions Altamira. Suivi de : Michel Raynaud, Mémoire des architectes.
  • 1974. Baux de Provence. Editions de Nobele.
    1. Monographie et relevés.
  • 1977. Abbaye de Cotignac. Editions du Jardin de Flore.
  • 1988. Indiscutablement les architectes se sont laissés manœuvrer… mais ils étaient contents. Editions Connivences.
    1. Entretiens avec Félix Dubor et Michel Raynaud.
  • 2011. Mon Ambition (entretiens réunis). Editions du Linteau.

 

 

Livres liés à Fernand Pouillon


 

 

 

 

 

 

 

Librairie-Imbernon-2

Librairie  Maison d’Edition Imbernon Marseille

 

 

Fernand-Pouillon.-Imbernon

2001. Fernand Pouillon architecte méditerranéen 1912-1986Jean-Lucien Bonillo Librairie Imbernon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , , ,
.