Unique grande coupe verticale du centre de Marseille © roland rouget. Fototlia.com.

 

 

Provence 7

La Canebière à visiter

Marseille 1er

 

 

 

 

 

 

 

Origine du nom « Canebière »

 

 

  • Le mot latin cannabis désigne le chanvre.
  • Le mot provençal issu du latin est canebe qui donnera Canebiera en norme provençale classique et Canebiero en norme mistralienne.
  • Une canebiera désigne, en provençal, une plantation de chanvre, une chènevière en français.
  • Marseille a été l’un des plus grands comptoirs mondiaux du chanvre.
    1. Le chanvre était alors destiné à la fabrication et au commerce des cordages et des élingues de la marine à voile.
  •  Les marins anglo-saxons l’appelaient la can-o-beer (canette de bière) en raison du nombre de ses débits de boissons…

 

 

Situation de La Canebière

 

 

  • Longueur 1 km.
  • Principale voie d’accès au Vieux-Port.
  • A la base de La Canebière côté port : Quai des Belges.
  • Dans le prolongement de La Canebière : Le Boulevard de la Libération.
  • Officiellement La Canebière n’est plus une « rue« , ni un boulevard, ni une avenue, ni une promenade….
    1. 1927.  15 juillet. Le Conseil municipal décide de supprimer le mot « rue », c’est La Canebière.
  • Point Zéro de Marseille.
    1. A l’angle de La Canebière, du cours Saint Saint-Louis et du cours Belsunce.
    2. Il permet le calcul des distances depuis Marseille, notamment vers Paris.
  • Coordonnées. N  43°29′ 67″  E  5°37′ 58″. Cliquer sur le lien pour afficher la carte.

 

 

Quartiers limitrophes ou très proches de la Canebière

 

 

 

 Transports publics

 

  •  Métro.
    1. Ligne M1. Stations Vieux-Port et Réformés.
    2. Ligne M2. Station Noailles.
  • Tramways.
    1. Ligne T1.
    2. Ligne T2.
    3. Ligne T3.
  • Lignes bus
    1. 41 – 49 – 57 – 61 – 80 – 81 – 83 – 509

 

 

Histoire de La Canebière


 

  • Dans son environnement naturel, le site est un talweg collecteurs de plusieurs eaux.
    1. Sources Saint-Bauzile, de Reynier, du Loisir et de la Poussaraque.
    2. Ruissellement des eaux de pluie depuis le plateau de Longchamp et la Plaine Saint-Michel.
    3. Ces eaux se terminaient par un marais qui occupait la partie basse de la Canebière entre le Quai des belges et la Place Charles-de-Gaulle.
      1. Cette zone aurait permis de développer la culture du sel très tôt et peut être avant l’arrivée des Phocéens.
      2. Nous pensons que le nom de Massalia a un lien historique avec le mot sel, denrée qui aurait été au centre des activités économiques des phocéens…
      3. Les colonies de Marseille (Agde, Emporia, Hyères-Olbya…) et le territoire proche de Martigues se distinguaient également pour la culture du sel.
  • 10e s. Le site prend le nom de Plan Fourmiguier.
  • 1296. Charles II, comte de Provence, obtient de Marseille la concession des lieux pour y installer des chantiers navals.

 

 

Bouleversement sous le règne de Louis XIV

 

  • Le roi Louis XIV et Colbert ont une nouvelle vision pour Marseille, au sein et au service de la France, mais dans un contexte international élargi.
  • Louis XIV ne se contente pas de symboliquement détruire un passage dans les murs de Marseille, il veut entreprendre un nouveau plan d’urbanisme qui corresponde à une vision politique large.
  • Avec Louis XIV, Marseille sort de ses murs.
  • 1666. Les remparts de Marseille sont détruits.
    1. Le plan d’agrandissement voulu par Louis XIV prévoit d’étendre la surface de la ville de 75 à 195 ha.
    2. La commercialisation des nouveaux terrains aménagés commence.
    3. Afin d’éviter des manifestations de population convergeant facilement vers le port, il est décidé de privilégier les axes nord-sud.
    4. Un seul axe important Est-Ouest qui est d’abord appelé rue Saint-Louis.
  • 1667. Le nom Canebière apparaît pour la 1ère fois sur un plan de Marseille.
  • 1671. Construction des premières maisons, détruites depuis, à l’angle de La Canebière et du Cours Belsunce.
  • 1672. 23 avril. Le Bureau des Affaires de l’Agrandissement qui fait élaborer et exécuter les plans emploie pour la 1ère fois le nom de Canebière.
    1. La rue s’étend entre l’arsenal des Galères, en bord de mer, et le cours Saint-Louis sur une longueur de 250 m et une largeur de 11 m.
    2. Au sud, le petit Jeu de Mail (version ancienne du Jeu de Croquet), borde la rue.
  • 1698. La Canebière est pavée.
  • 1727 – 1728. La plantation de rangées de mûriers transforme la rue en promenade.
    1. Les marchés aux fruits et légumes se tiennent ici.
    2. Le pilori, pour l’exécution des hautes et basses œuvres est également installé sur le site.
  • 17431751. Construction des immeubles entre la rue Saint-Ferréol et le cours Saint-Louis.
    1. Le quartier attire des commerces de luxe : confiseur, libraire, parfumeur…
    2. Des trottoirs sont aménagés en tiercenaux (briques pleines posées sur chant).
  •  1785. Le déplacement de l’arsenal des galères permet de prolonger la Canebière jusqu’à la mer.
  • Fin 18e s. Révolution française. La guillotine est installée au niveau de la place Charles-de-Gaulle.
  • 1846. Joseph Méry qui accueille Alexandre Dumas à Marseille déclare « Si Paris avait la Canebière, ce serait un petit Marseille !« .
    1. Le succès du Comte de Monte-Christo d’Alexandre Dumas entraîne la notoriété de la Canebière.
  • 1848. 29 février. Emile Ollivier, émissaire du gouvernement, proclame sur la Canebière la nouvelle et éphémère République.
  • 1853. Destruction d’immeubles frappés d’alignement.
  • 1854. Début de la construction du Palais de La Bourse.
    1. Le Palais est destiné à loger la Chambre de Commerce créée en 1599 (la plus ancienne de France).
    2. Les marchands siègent alors à l’Hôtel de Ville.
  • 1857. Décision du Conseil municipal de porter la largeur de La Canebière à 30 m.
    1. La rue porte le nom de Cannebière avec 2 « N ».
    2. Depuis 1784, le nom était gravé aux angles des rues avec un seul « N ».
    3. 1857. Pour une raison inconnue (erreur ?) les plaques en porcelaine portent 2 « N ».
    4. 1928. La bonne orthographe est rétablie.

 

 

Naissance de la « grande » Canebière

 

  • 1927. La rue Noailles et les allées de Meilhan sont intégrées.
    1. La rue de Noailles.
      1. 1666. Création en même temps que La Canebière.
      2. Située entre le cours Saint-Louis et la porte des remparts.
      3. Elle s’appelle d’abord la rue des Nobles et prend le nom de Jacques de Noailles, lieutenant des galères, qui y loue un hôtel particulier appartenant à Jean-Baptiste Chabert, constructeur de galères.
      4. 1859. Sa largeur passe de 8 m à 30 m.
      5. 1863. Construction de l’Hôtel du Louvre et de la Paix du Grand Hôtel de Noailles et du Grand Hôtel.
    2. Les allées de Meilhan.
      1. Hors les murs de Marseille.
      2. La Source de la Poussaraque s’y tient.
      3. 1733. Création d’une Promenade.
      4. 1775. Les Allées terminées avec l’aide de Gabriel Sénac de Meilhan, intendant de Provence, portent son nom en remerciement.
      5. Un kiosque à musique et des guinguettes sont installés.
      6. 18391860. La Foire Saint-Lazare s’y déroule avant d’être transférée place Saint-Michel (La Plaine).
      7. 1850. Foire aux herbes et plantes aromatiques qui deviendra la Foire à l’ail et aux tarraïettes.
      8. 1869. Construction de l’église Saint-Vincent-de-Paul, dite des Réformés sur l’emplacement d’un couvent d’Augustins réformés.
      9. 1883. La Foire aux santons.
    3.  Une numérotation partant du Quai de la Fraternité (ancien Quai des Belges) est établie.
  • Années 1930. Les bandits locaux Carbone et Spirito, soutenus par le maire Sabiani déstabilisent La Canebière.
  • 1934.  9 octobre. Face au Palais de La Bourse, le roi Alexandre 1er de Yougoslavie et le ministre des Affaires Etrangères Louis Barthou sont victimes d’un attentat commis par un nationaliste macédonien.
  • 1938. Incendie du magasin des Nouvelles Galeries.
    1. 73 personnes périssent.
    2. Le maire Henri Tasso est destitué.
    3. Marseille est placée sous la tutelle de l’Etat et dirigée par un administrateur extraordinaire, avec rang de Préfet.
    4. Dissolution du Corps municipal des sapeurs-pompiers de la ville suivie de la création du bataillon des marins-Pompiers, le 29 juillet 1939.
  • Installation de l’Institut Universitaire de Formation des Maîtres (IUFM), de la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion, de la Faculté de Droit.
  • 2007. Le tramway circule de nouveau sur La Canebière.

 

 

Monuments de La Canebière

 

 

  • Mairie de Secteur. 1er et 7ème arrondissements.
  • Palais de la Bourse.
  • 3 immeubles Inscrits aux Monuments Historiques.
    1. Immeuble. 3234 La Canebière.
    2. Immeuble36 La Canebière.
    3. Immeuble. 40 La Canebière.
  • Immeuble. 11 La Canebière.
    1. Juste après le Palais de la Bourse, en montant La Canebière.
    2. 1892. Construction par le styliste Armand Thiery, grand confectionneur de vêtements d’hommes.
    3. Années 1930. Modifications visant à donner un caractère monumental à la séquence d’entrée.
    4. 1993. Le bâtiment  revu par l’architecte Jean-Michel Wilmotte accueille l’Espace Mode avec l’Institut Mode Méditerranée fondé en 1987 par Maryline Vigouroux.
    5. Le bâtiment accueille aujourd’hui l’Office de Tourisme.
  • Immeuble 1517 La Canebière. Crédit Foncier d’Algérie et de Tunisie.
    1. 1918. Architecte P. Ponsard.
    2. Entrée en serlienne (voir Théâtre de la Criée).
    3. Ordre colossal néodorique.
    4. Fronton triangulaire à base interrompue.
    5. Dans le fronton, un lion juvénile  dévore des guirlandes de fleurs en posant ses pattes sur un grand cartouche baroque.
  • Immeuble 53 La Canebière. Ancien hôtel du Louvre et de la Paix.
    1. 1863. 15 août. Inauguration de l’hôtel édifié par Charles Pot.
      1. 4 opulentes cariatides sculptées par Ferrat ornent la façade.
      2. Chaque cariatide tient dans les mains un animal symbolisant un continent.
        1. Sphinx – Amérique.
        2. Eléphant – Asie.
        3. Dromadaire – Afrique.
        4. Poisson ailé – Europe.
    2. 1896. 28 février. Projection du film Arrivée d’un train à La Ciotat des frères Lumière dans un salon de l’hôtel.
    3. 1941. La Marine nationale puis la Kriegsmarine occupent le palace.
    4. Après guerre. La Marine installe des bureaux et des salons de réception.
    5. 1982. C&A ouvre ses portes.
    6. L’escalier et deux salons privés sont classés Monuments Historiques.
  • Immeuble 73 La Canebière. Le Building.
    1. 1952. Architectes. F. Bart. P. Borel. R.Egger. J. Estienne. L. Pierre. F. Pouillon. JL. Sourdeau.
    2. Construit sur le terrains des Nouvelles Galeries incendiées.
    3. Les architectes Pouillon et Egger y installent leurs bureaux.
    4. Logements, parkings, galerie de commerces, 2 étages de bureaux.
  • Faculté de Droit et de Science Politique.
  • Kiosque.
    1. En haut de La Canebière.
  • Monument des Mobiles.
    1. En haut de La Canebière.
  • Théâtre du Gymnase.

 

 

 Monuments Chrétiens de la Canebière

 

 

  • Eglise des Réformés.
    1. 1 rue Barbaroux. 13001.
    2. Style néo-gothique ou gothique ogival qui lui donne un air de cathédrale.
      1. Esthétiquement, l’église se rapproche de la conception de Saint-Bernard-de-Romans et de Saint-Antoine-de-Viennois avec une nef et une façade proches des cathédrales d’Ile-de-France.
      2. Flèches hautes de 70 m.
      3. Remarquables vitraux et grande Rosace.
      4. Christ en face de la chaire, exécuté d’après le Saint Suaire de Turin par le sculpteur marseillais Botinelly.
      5. Orgue du chœur actuel construit en 1948 sous la direction du Maître Marcel Prévot, 1er Prix du Conservatoire de Paris. Le titulaire actuel est Jean Robert Cain.
    3. 18551888. Construction par l’architecte Reybaud, sous la direction de l’abbé Pougnet,
      1. Sur l’emplacement d’un couvent des Augustins Réformés dont la 1ère pierre est posée par le duc de Guise en 1611.
    4. Statue de Jeanne d’Arc. Sur les marches du perron d’entrée.

 

 

Le Cinéma sur la Canebière

 

 

La Canebière sert de lieu de tournage à de très nombreux films

 

Le nom Canebière entre dans le titre de films.

 

  • 1938. Un de la Canebière. Film de René Pujol.
  • 1955. Trois de la Canebière. Film de Maurice de Canonge.

 

 

La Chanson sur la Canebière

 

 

  • Chanson Canebière.
    1. 1935. Création par Vincent Scotto (musique) et René Sarvil (paroles).
    2. La chanson est créée par le chanteur Alibert dans l’opérette Un de la Canebière. Elle et reprise dans deux films.
  •  Refrain de la chanson.
    1. « On connaît dans chaque hémisphère
      Notre Cane-Cane-Cane-Canebière…
      Et partout elle est populaire
      Notre Cane-Cane-Cane-Canebière ! Elle part du vieux port et sans effort
      Coquin de sort, elle exagère…
      Elle finit au bout de la terre
      Notre Cane-Cane-Cane-Canebière ! »

 

 

Personnalités liées à La Canebière

 

 

  • Alexandre 1er de Yougoslavie.
    1. Assassiné le 9 octobre 1934 face au Palais de La Bourse par un nationaliste macédonien.
  • Louis XIV.
    1. Voir article Louis XIV en Provence.
    2. Sa vision du Grand Marseille est à l’origine de la création de La Canebière.
  • Rossi (Tino). Constantin Rossi dit Tino Rossi. Ajaccio 29 avril 1907Neuilly-sur-Seine 26 septembre 1983.
    1. Chanteur. Acteur.
    2. Interprète de la chanson Canebière.
  • Scotto (Vincent). Marseille 21 avril 1874Paris 15 novembre 1952.
    1. Compositeur de musiques. Auteur de chansons, de revues et d’opérettes. Auteur de musiques de films.
    2. Créateur de la musique de la chanson Canebière.

 

 

Vie quotidienne sur La Canebière

 

 

La Canebière côté droit en montant

 

  • Rues et places.
    1. Rue Beauvau.
    2. Place du Général De Gaulle.
    3. Rue Saint Ferréol.
    4. Cours Saint-Louis et rue de Rome.
    5. Rue d’Aubagne.
    6. Rue des Feuillants.
    7. Rue des Capucins.
    8. Rue Papère.
    9. Boulevard Giuseppe Garibaldi prolongé par le Cours Lieutaud.
    10. Rue du Théâtre.
    11. Rue Sénac de Meilhan.
    12. Rue Curiol.
    13. Rue Adolphe Thiers.

 

 

La Canebière côté gauche en montant

 

  • Rues et Places.
    1. Rue Reine Elisabeth von Wittelbach (Belgique).
    2. Rue Albert 1er.
    3. Rue Saint-Ferréol prolongée.
    4. Cours Belsunce.
    5. Rue des Récolettes.
    6. Rue Longue.
    7. Rue Vincent Scotto.
    8. Boulevard Dugommier prolongé par le Boulevard d’Athènes vers la gare Saint-Charles.
    9. Square Léon Blum.
    10. Allées Léon Gambetta.

 

 

Bonnes adresses de La Canebière

 

 

  • Académie Internationale de Langues.
  • Agence Western Union.
  • Barclays Patrimoine Marseille.
  • Boulangerie de Marseille.
  • Boutique Malakoff Médéric.
  • Boutique Officielle OM.
  • Boutique Orange.
  • C&A.
  • Caisse d’Epargne La Canebière.
  • Carrefour City.
  • Chez Noël Pizzéria.
  • Chez Picone.
  • CIC.
  • Commissariat 1er arrondissement.
  • Connexion Immobilier.
  • Crédit Agricole Alpes Provence Marseille.
  • Droguy Market.
  • Eram.
  • Espace Culture.
  • Glacier Gelati Amore.
  • Happy.
  • Hôtel Escale Oceania Marseille Vieux-Port.
  • La Mutuelle du Midi.
  • La Savonnerie Marseillaise.
  • LCL.
  • Les Jumeaux.
  • Librairie Maupetit.
  • Mc Donald’s.
  • Moneygram.
  • Monop’.
  • Monoprix.
  • Musée de la Marine.
  • Mutuelle du Soleil. Optique & Audition.
  • Nancy.
  • Naturalia Thiers.
  • Noailles Torréfaction.
  • Office de Tourisme et des Congrès.
  • Orientissimo.
  • Pâtisserie Plauchut.
  • Pharmacie Canebière.
  • Piery Bijouterie.
  • Restaurant des Allées Sampiero III.
  • SFR.
  • Société Générale.
  • Société Marseillaise de Crédit.
  • Torréfaction Noailles.

 

 

Mots Clés : , ,
.