Èze village perché des Alpes-Maritimes (06). © Verlinden.

 

 

Provence 7

Èze à visiter (06)


 

 

 

 

 

  • Par ses points de vue et la beauté de son village perché, Èze est l’un des plus beaux sites de la Côte d’Azur.
  • La commune ne se limite pas au village, elle commence par ses jolies plages de sable et inclut d’exceptionnels sentiers de randonnée.
  • Èze a longtemps tenu sa réputation de ses œillets et des mandarines avant d’être connue pour son exceptionnel jardin exotique et sa gastronomie.
  • Randonneurs, cyclistes, amateurs de beaux circuits routiers en voiture ou en moto inscrivent le village sur leurs listes de sites incontournables…
  • La visite du village avec ses rues et ses passages est un régal.
  • Code postal. 06230.
  • Habitants. Ézasques.
  • Surface. 9,47 km2.
  • Altitude. 0 – 700 m.
    1. Le village est à 420 m.
  • Population. 2 526 habitants (2013).
  • Coordonnées et Carte. N  43°43’42.2″  E  7°21’42.9″Cliquer sur le lien texte pour afficher la carte de la commune d’Eze.

 

 

Situation d’Èze

 

Communes limitrophes et proches d’Eze

 

 

Accès à Eze

 

  • On accède à Èze par les trois corniches.
  • M. 5007. Moyenne Corniche. Depuis Nice et vers La Turbie et Monaco.
    1. Ancienne Route Nationale 7.
  • M. 5098. Basse Corniche. Depuis Nice et vers Monaco.
  • M. 45. Liaisons entre la Moyenne et la Haute Corniches. vers La Turbie et vers le col d’Eze.

 

Distances d’Eze

 

 

Hameaux et quartiers

 

  • Èze-village.
  • Èze-sur-Mer.
    1. Quartier résidentiel en bord de mer.

 

 

Histoire d’Èze

 

Antiquité

 

  • L’évocation d’une fondation phénicienne dont l’idée s’est développée au Moyen-Âge n’est pas établie.
  • Passage de la Voie Hérakléenne.
    1. Le site est un lieu de passage mythique lié à la personnalité d‘Hercule.
  • 2s. av. J.-C. Traces d’occupation.
  • L’agglomération primitive est bâtie sur l’oppidum du Mont-Bastide qui comprend une enceinte pré-romaine.

    1. Elle s’élève au-dessus de  Beaulieu-sur-Mer et de la baie de Saint-Jean, sur un éperon rocheux qui borde la grande corniche.
  • Les Romains succèdent aux Ligures.
    1. Vestige d’un pilori au Plateau de Justice.
  • Les Romains établissent la station maritime d’Avisio sur la baie.
  • 1er s. Développement important sous le règne de l’empereur romain Auguste qui pacifie les Alpes-Maritimes dont il fait une province.
    1. Tombeau romain à la chapelle des Pénitents.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 1062. Esa est citée.
  • Les habitants se regroupent sur le site en nid d’aigle.
  • 12e s. Construction probable du château.
  • 13e s. Isia et Ysia sont citées.
  • 14e s. Les habitants entrent dans le bourg par une porte fortifiée.
  • 1333. Bruno Riquerii, chevalier, originaire de Nice, viguier d’Hyères est coseigneur d’Eze avec son frère Marin.
    1. La famille Riquerii, famille consulaire de Nice anoblie au 13e s., doit sa richesse et son pouvoir à ses alliances génoises.
  • 1706. le château médiéval est détruit sur ordre de Louis XIV.

 

Epoque contemporaine

 

  • 1818. La Trinité est détachée du territoire communal.
  • 19001929. Une ligne de tramway dessert Nice et le littoral. Il circule sur la Corniche.
  • 1946. 710 habitants.
  • 2013. 2 526 habitants.

 

 

Places et rues d’Èze


 

  • Porte des Maures.
    1. Porte d’entrée du village.
  • Architecture circulaire.
  • Boutiques d’artisanat d’art.

 

 

Monuments et bâtiments remarquables d’Èze

 

 

  •  Vestiges du château féodal démantelé sous Louis XIV.
    1. Remparts. Vestiges de mâchicoulis,,pont-levis, chemin de ronde…
  • Château de la Chèvre d’Or.
    1. Hôtel-restaurant de luxe,
    2. Début 20e s. Le violoniste yougoslave Zlatko Balokovic fait l’acquisition du château.
    3. 1953. Ouverture du restaurant La Chèvre d’Or.
    4. 1956. La visite de Walt Disney apporte une renommée supplémentaire à l’établissement.
    5. L’hôtel devient une des 6 étapes de “La Route du Bonheur” fondée en 1954 par Marcel Tilloy qui est à l’origine de la chaîne des Relais & Châteaux.
    6. Première étoile au guide Michelin obtenue par Mr Pernet.
    7. Elie Mazot dirige les cuisines pendant 20 ans et  conserve l’Etoile.
    8. 2000. Jean-Marc Delacourt, successeur d’Elie Mazot apporte une 2e étoile Michelin à la table de La Chèvre d’Or.
    9. 20032009. Philippe Labbé obtient  un « espoir trois étoiles » au Michelin en 2008 et il se place dans la catégorie des quatre toques à 19/20 au guide gastronomique Gault et Millau 2009.
    10. 2010. Fabrice Vulinest devient le  chef  du Château de La Chèvre d’Or.
    11. 2013 Ronan Kervarrec est le nouveau chef.
  • Château Balsan, ou Lou Seuil.
    1. Villa située à Èze, Elle possède une tour.
    2. Architecte. Achille Duchêne.
    3. La conception parc de 70 ha est signée par l’architecte Roger Seassal .
    4. 1920. La villa est construite pour le  colonel Jacques Balsan marié à Consuelo Vanderbilt, divorcée du 9e duc de Malbourough.
    5. La famille Zellinger de Balkany acquiert le bien. Marie-Gabrielle de Savoie y réside jusqu’en 1990.
    6. 1985. Un incendie de forêt détruit  le parc et une partie significative des décors intérieurs.
  • Usine de parfums.
  • Maison des Riquier.
    1. 13e s. Construction.
    2. 16e s. La maison seigneuriale passe aux Fighiera.
    3. Restaurations.
    4. Au lieu-dit le Planet.
  • Maisons médiévales très restaurées.
  • Belle homogénéité des toits du village.


 

Monuments chrétiens d’Èze


 

  • Eglise Notre-Dame-de-l’Assomption.
    1. 15e s. Fonts.
    2. 18e s. Reconstruction.
    3. 18e s. Toiles et mobilier.
    4. 1984. Classée aux Monuments Historiques.
    5. Clocher carré à deux étages.
  • Chapelle Sainte-Croix des Pénitents-Blancs.
    1. 14e s. Madone.
    2. 16e s. Crucifixion de l’époque Bréa.
    3. 1953. Restauration.
    4. Voir article Pénitents en Provence.
  • Vierge des Forêts.
    1. Fresques modernes signées Poulain.
  • Chapelle Saint-Laurent.
    1. 11e s. et 18e s. Prieuré rural
  • Chapelle moderne Saint-François.
    1. A Eze-sur-Mer.
  • Nombreux oratoires.
    1. Notre-Dame-de-la-Merci.
    2. Col d’Eze.

 

 

La Nature à Èze

 

 

  • Le jardin exotique.
    1. Sur le site du château.
    2. Des vues à couper le souffle.
    3. Création au lendemain de la guerre par le maire André Gianton et Jean Gastaud, responsable du Jardin exotique de Monaco.
  • Le chemin de randonnée qui relie  Èze-sur-Mer à Èze-Village.
    1. Le circuit porte le nom de chemin de Nietzsche.
    2. Nietzsche, malade sur sa fin de vie loge à Nice, il est réputé avoir beaucoup fréquenté ce chemin qui lui aurait inspiré la troisième partie de son ouvrage Ainsi parlait Zarathoustra.
  • Beau parc forestier.
    1. Au niveau de la Grande Corniche.
  • Plage des Pissarelles et une autre petite plage.
    1. Sous l’avenue du 3 Septembre et l’avenue Raymond Poincaré (Basse Corniche).
    2. Accès difficile et délicat au niveau du lotissement des Pissarelles.
    3. Isolées entre des petites criques.
    4. Deux sources d’eau douce se jettent dans la Méditerranée.
  • Grande Plage d’Eze-sur-Mer.
    1. Accès par l’avenue de la Liberté (Basse Corniche), à l’ouest de l’ilôt Isoletta.
    2. Le chemin de la cigale longe une partie de la plage.
    3. Belle baie bordée d’une jolie plage étirée.
    4. On accède à la plage par des mini-tunnels ou par des passerelles qui permettent le franchissement de la voie ferrée.
    5. Anjuna Plage.
  • Nombreuses résurgences sous-marines au large.

 

 

Célébrités liées à Èze

 

 

  • Antoinette de Monaco. Paris 28 décembre 1920 à Paris – Monaco nuit du 17 au 18 mars 2011.
    1. Depuis le mariage de son frère cadet SAS le Prince Rainier III (1956) et jusqu’à la fin de sa vie,  la princesse Antoinette réside dans sa villa d’Èze-sur-Mer.
  • Blanche (Francis). Paris 20 juillet 1921Paris 6 juillet 1974.
    1. Enterré à Eze où il possédait une maison.
    2. Voir article Tombes de Célébrités en Provence.
  • Bono (Paul David Hewson) du groupe musical irlandais U2. Dublin 10 mai 1960 -.
    1. Nombreux séjours à Eze où il possèderait une maison.
  • Malausséna (Clorine).  1842 – 22 avril 1922.
    1. Fille du chevalier François Malausséna, 1er  maire de Nice française,.
    2. Veuve de César-Marie Figuiera, maire d’Èze.
    3. Enterrée  dans le caveau des Figuiera.
  • Marie Gabrielle de Savoie. Naples – Italie 24 février 1940
    1. Fille du roi Humbert II d’Italie et de la reine Marie-José de Belgique.
    2. Princesse royale Marie-Gabrielle de Savoie.
    3. La Maison de Savoie règne près de 500 ans (13881860) sur Nice.
    4. Epouse à Sainte-Mesme (Yvelines, Île-de-France) le 16 juin 1969 et religieusement à Èze-sur-Mer,  le 21 juin 1969 Robert Zellinger de Balkany, promoteur immobilier . Un divorce est prononcé en 1990.
    5. Résidence au château Balsan d’Èze jusqu’en 1990.
  • Nietzsche.
  • Piccon (Georgette). 19202004.
    1. Artiste peintre française.
    2. 1984 à 2003 . Elle vit à Eze.
    3. Son œuvre compte de nombreuses représentations de paysages d’Eze.
  • The Edge. Guitariste chanteur du groupe irlandais U2. East London 8 août 1961.
    1. 2002. Il épouse en secondes noces Morleigh Steinberg, à Èze.

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.