Rotonde du Centre de Congrès de Beaulieu-sur-Mer. © Verlinden.

 

 

Provence 7

Beaulieu-sur-Mer à visiter (06)


 

 

 

 

 

 

  • Code postal. 06310.
  • Habitants. Berlugans.
  • Surface. 0,92 km2. Plus petite commune des Alpes-Maritimes (06).
  • Altitude. 0 m – 189 m.
  • Population. 3 734 habitants  (2013).
  • Coordonnées et Carte. N  43°42’25.3″ E  7°19’57.3″Cliquer sur le lien texte pour afficher la carte de la commune de Beaulieu-sur-Mer.

 

 

Situation de Beaulieu-sur-Mer (06)

 

 

  • Petite commune de la Côte d’Azur entre Nice et Monaco qui se trouve à la base du Cap-Ferrat, côté Est.
  • Beaulieu-sur-Mer jouit d’un micro-climat exceptionnel que son blason exprime par un plein Soleil et un olivier, évocation du territoire d’Olivo.
  • Devise « Pax in pulchritudine »  (« La Paix dans la Beauté« ).

 

Communes limitrophes de Beaulieu-sur-Mer

 

 

Accès à Beaulieu-sur-Mer

 

  • RD 98. Boulevard Napoléon III – Basse Corniche vers Villefranche-sur-Mer.
  • RD 98. Avenue de la Liberté – Basse Corniche vers Eze
  • Gare ferroviaire desservies par le TER Provence-Alpes-Côte-d’Azur.
  • Ports de Plaisance.

 

Distances de Beaulieu-sur-Mer

 

 

 

Histoire de Beaulieu-sur-Mer

 

 

Préhistoire

 

  • Paléolithique. Présence humaine attestée par des fouilles du 19e s. : grotte  dans le quartier de la Petite Afrique qui a été détruite.

 

Antiquité

 

  • Antiquité grecque. On situerait à Beaulieu-sur-Mer, l’ancien port grec d’Anao, agrandi par les Romains.
  • 1er s – 6e s. Des céramiques antiques trouvées lors de la construction de l’église paroissiale et de la destruction d’une batterie côtière .
    1. Les découvertes se situent à proximité immédiate de la chapelle Notre-Dame-d’Olivo.
    2. L’exploitation de ces fouilles indiquerait la présence d’une station portuaire sur le territoire communal.
  • Des fouilles conduites aux environs de la gare ferroviaire ont révélé un habitat gallo-romain.
  • 3e s. La petite cité locale aurait pu être détruite. Elle aurait donné naissance à un monastère rasé par les Lombards au 6e s.
  • Antiquité tardive et le Haut-Moyen-Âge. Une nécropole mise à jour dans un jardinet jouxtant la chapelle indiquerait une activité pendant cette période réputée peu active dans cette partie du littoral.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • Au Moyen-Âge, le site est connu sous le vocable Pulchro Loco qui a donné Beaulieu en passant par le patois local Bel Luce.

 

Epoque contemporaine

 

  • 1868. L’arrivée du chemin de fer est à l’origine de l’essor de la commune qui attire des têtes couronnées et de nombreuses célébrités
  • 18721876. Aménagement de la route de la Basse-Corniche.
  • 1880. Construction de l’hôtel La Réserve.
  • 1885. Création du Palais des Anglais.
  • 1891. Création de l’hôtel Métropole.
  • 1891. Juillet. Beaulieu-sur-Mer devient une commune autonome en se détachant de celle de Villefranche-sur-Mer.
    1. La commune doit ce changement à l’action décisive de deux hommes : Hippolyte Marinoni (inventeur de la presse rotative, directeur du Petit-Journal, bienfaiteur et 1er maire) et du comte François de May.
  • 1899. Le palace Le Bristol devient La Rotonde.
  • 1908. Un décret autorise la ville à s’appeler Beaulieu-sur-Mer.
  • 1929. Création du Casino.
  • 1946. 2 176 habitants.
  • Années 1980. La commune atteint sa population maximale de 4300 habitants.
  • Après 2005. Fermeture des Hôtels Eiffel et Métropole situés sur le littoral. Ils sont rachetés par des investisseurs russes.
  • 2010. Mise en liquidation judiciaire du casino, propriété de la commune.
  • 2013. 3 734 habitants.


 

Monuments et bâtiments remarquables de Beaulieu-sur-Mer

 

 

  • La Villa grecque Kérylos, propriété de l’Institut de France, constitue le joyau de la commune.
    1. 19021908. Construction pour le compte de Théodore Reinach, helléniste et homme politique.
    2. 1929. L’Institut de France devient propriétaire par héritage.
  • Villa Salles. Propriété de Gustave Eiffel, bienfaiteur de la commune, où il installe une station météorologique.
  • Villa Namouna. Propriété de James Gordon Bennett Jr., patron du New York Herald.
  • Promenade de la baie des Fourmis qui longe une belle plage de sable fin.
  • Casino de Beaulieu-sur-Mer.
    1. Adresse : 4, avenue Fernand Dunan.
    2. Voir article Casinos en Provence.

 

 

Monuments chrétiens de Beaulieu-sur-Mer

 

 

  • Chapelle Santa Maria de Oliva.
    1. Située sur un site paléo-chrétien fouillé dans les années 1950.
    2. 11e s. Construction de style roman.
    3. 14e s. Agrandissement et remaniements.Le sanctuaire est alors élevé au rang de prieuré.
    4. Dépendance de l’abbaye de Saint-Pons à Nice.
    5. Le clocher, plus récent, est couvert de tuiles vernissées multicolores.
  • Eglise paroissiale du Sacré-Cœur.
    1. 13 avenue du Général Leclerc.
    2. 1899. La construction de l’église fait suite au détachement de la commune de Villefranche-sur-Mer (1891) et au développement lié au tourisme hivernal.
  • Chapelle de la Madone Noire.
    1. La chapelle était jadis nommée Notre-Dame-des-Neiges.

 

 

La Nature à Beaulieu-sur-Mer

 

 

Plages de Beaulieu-sur-Mer (06)

 

  • Voir article Plages des Alpes-Maritimes.
  • Plage Petite Afrique.
    1. La plage artificielle jouxte le port de Beaulieu-sur-Mer, côté Est.
    2. On y accède par le boulevard Alsace-Lorraine (Basse Corniche).
    3. L’endroit jouit d’un micro-climat plus chaud encore ce qui lui doit certainement son nom « Afrique ».
    4. la plage est protégée des vents.
    5. La chaleur du Soleil reste emmagasinée dans les rochers.
  • Plage de Beaulieu-sur-Mer.
    1. Baie des Fourmis. Avenue Fernand Dunan.
    2. Au centre ville. A l’Ouest du Bridge Club La Rotonde et du petit port de plaisance qui le jouxte.
  • Plage La Calanque.
    1. Belle vue sur la villa Kérylos (à gauche) et le cap Ferrat (à droite).

 

Petit fleuve côtier : la Murtha.

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.