Notre-Dame de Laghet © Verlinden

 

 

 

Accueil Provence 7

La Trinité à visiter (06)


 

 

 

 

 

 

  • La Trinité est une proche banlieue est de Nice et, dans une certaine mesure, une « cité dortoir » de la vallée du Paillon.
  • L’ensemble religieux de Laghet présente néanmoins d’exceptionnelles ressources patrimoniales, spirituelles et touristiques.
  • Code postal. 06340.
  • Habitants. Trinitaires.
  • Superficie. 14,9 km2.
  • Altitude. 47 m – 700 m.
  • Population. 10 232 habitants (2013).
  • Coordonnées et Carte. N  43°44’22.9″ E  7°18’47.5″Cliquer sur le lien pour afficher la carte de la commune de La Trinité.
  • Nom. La Trinité est le nom de la paroisse détachée de la commune d’Eze.

 

 

Situation de La Trinité (06)


 

 

  • Valllée du Paillon, à l’est de Nice.

 

 

Communes limitrophes de La Trinité

 

 

 

Accès à La Trinité

 

  • L’Autoroute A8 traverse la commune sur toute sa longueur d’est en ouest.
  • La Route du Laghet, parallèle à l’autoroute A8, relie Nice – L’Ariane à La Turbie.
  • RD 2204B vers Drap et Cantaron, au nord, et vers Nice, au sud.

 

 

Distances depuis La Trinité

 

 

 

La Nature à La Trinité


 

 

Reliefs, sols

 

  • Plaine du Paillon.
    1. La plaine fluviale accueille l’agglomération et les grandes voies de communication.
  • Vallon de Laghet.
    1. Traverse la commune horizontalement.
  • Relief de collines boisées qui culminent au plateau Torcier (562 m).
    1. Au nord.
  • Relief remontant vers les crêtes de la Grande Corniche.
    1. Au sud.
    2. Mont Camps de l’Allée 696 m.
  • Abords de l’Observatoire de Nice.
  • Fraction du Parc Départemental de la Justice.
    1. Au sud.

 

 

Rivières, eau

 

  • Le Paillon.
    1. Fleuve côtier de Provence.
      1. Longueur de son cours : 36,3 km.
      2. Source à 1 300 m d’altitude sur les pentes du mont Auri, proche du col de Braus, au nord de Nice.

 

 

Forêts, arbres

 

 

 

Activités agricoles, gastronomie

 

  • Industries légumières.

 

 

Activités dans la nature

 

  • Parc naturel départemental de la Grande Corniche.
    1. 598 ha.
    2. Du Mont Vinaigrier jusqu’au Mont Bataille.
    3. Sentier nature.
    4. Sentier de promenade.
    5. Gouffre près de la maison de la Nature (spéléologie).
    6. Table d’orientation.

 

 

Histoire de La Trinité


 

 

  • Ancien hameau de la commune d’Eze détaché en 1818 pour former une commune propre sur l’antique Voie Julienne.

 

 

Préhistoire / Antiquité

 

  • Très forte présence romaine avec le passage de la Voie Julienne.
    1. Route romaine majeure faisant le lien entre L’Italie – La Turbie et Cimiez – Cemenelum, au nord de Nice.
    2. Au-delà, la Voie Julienne ouvre sur la Provence Romaine  (Fréjus, Marseille, Aix-en-Provence, Arles…) par la Via Aurelia, sur l’Espagne via Narbonne par la Via Domitia et sur l’Europe du Nord via Lyon par la Via Agrippa.
    3. Borne miliaire mise à jour.

 

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

  • 15e s. Marie est honorée en un petit oratoire qui se délabrait.
    1. L’oratoire correspond à l’emplacement actuel du sanctuaire Notre-Dame-de-Laghet.
  • 1628. Don Jacques de Fighiera, prêtre d’Eze, restaure le lieu de culte à Marie et fait réparer le sentier entre Eze et l’oratoire.
  • 1652. Don Jacques de Fighiera est témoin de prodiges et décide de remplacer la statue de Marie qui est très endommagée par celle de l’église d’Eze.
    1. Tout le village soutient le prêtre et les Pénitents Blancs accompagnent la statue à son nouvel emplacement.
    2. Les miracles se multiplient.
    3. La statue est toujours présente mais, depuis, on a construit une chapelle et un sanctuaire au même endroit…
  • 1653. Pose de la 1ère pierre du sanctuaire de Laghet.
  • 1654. 1er pèlerinage officiel au Laghet. Il est présidé par Mgr. de Palletis, évêque de Nice.
  • 1674. Les Carmes de la Province de Turin s’installent dans le monastère.
  • 1792. Les Carmes quittent le sanctuaire dans la tourmente de la Révolution française.
  • 1793. Les soldats de la Révolution mettent à sac l’église et le couvent.
  • 1814. Notre-Dame-de-Laghet est rendue à la Maison de Savoie.
    1. Peu de temps après, les moines reviennent et la restauration des lieux obtient ses premiers effets avec les campagnes de travaux de 1825 et 1838.
  • 1855. Cavour, ministre du roi Victor-Emmanuel II sécularise les biens du clergé mais le Comté de Nice redevient français un an après et des Carmes français viennent occuper les lieux.
  • 1903. Les religieux sont chassés des lieux et le monastère est vendu aux enchères en 1907.
  • 1952. Notre-Dame-de-Laghet accueille Mgr. Roncalli, futur Jean XXIII.
  • 1964. Le site de Notre-Dame-de-Laghet est restauré.
  • 1978. Une communauté de Bénédictines du Sacré-Cœur de Montmartre arrive à Notre-Dame-de-Laghet.
  • 2003. Célébration du 350ème anniversaire du pèlerinage de Notre-Dame-de-Laghet.

 

 

Période contemporaine

 

  • 1818. Le hameau de La Trinité est détaché de la commune d’Eze pour constituer une nouvelle commune.
    1. Le nom de la commune est La Trinité-Victor, en référence à Victor Emmanuel 1er, roi de Sardaigne.
  • 1951. La Trinité-Victor est rebaptisée La Trinité.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables de La Trinité


 

 

  • La commune s’étend d’est en ouest comme un rectangle étiré.

 

 

Plusieurs hameaux / Quartiers

 

  • Le Haut-de-la-Trinité.
  • Sembola.
  • Camp Rollin.
  • Spraès.

 

 

Monuments

 

  • Fortifications de pierres sèches du 18e s.
    1. Sur le plateau Tercier, à proximité du château ruiné de Drap.
    2. Facilement assimilable à un oppidum.
  • Restes d’une tour de garde.
    1. En bordure du vieux chemin de Laghet.
    2. 11e s. Construction.
    3. Traces de pont-levis au 1er étage.
  • Fort de la Drète.

 

 

Monuments chrétiens de La Trinité


 

 

 

la-trinite-laghet-2-p-ve

Notre-Dame-du-Laghet © Verlinden.

 

 

  • Église paroissiale de la Très-Sainte-Trinité.
    1. 2004. Inscrite au titre des Monuments Historiques .
  • Église Saint-Grat .
    1. 1848. Style baroque italien.
    2. Copie de la Grande Madre di Dio de Turin.
  • Sanctuaire Notre-Dame de Laghet.
    1. Site encaissé dans la verdure.
    2. Sanctuaire de la Madone inscrit aux Monuments Historiques.
    3. Eglise de 1654 sur chapelle primitive du 11e s.
    4. Petit musée d’ex-voto, dont certains sont classés, une des plus riches collections de Provence.
      1. Certains ex-voto sont classés.
    5. Une statue de la Vierge dorée à la feuille surmonte le sanctuaire.
    6. Façade baroque à arcades.
    7. Clocher carré à coupoles.
    8. Cloître tapissé d’ex-voto.
    9. 3 nefs à décor baroque.
    10. Statue de la Vierge Miraculeuse habillée (trousseau).
    11. Vierge Noire dans la chapelle primitive.
    12. Crypte avec caveaux de pères Carmes.
    13. Monastère 17e s. attenant à l’église. Pèlerinages.
    14. Pèlerinages permanents.
      1. 3 principaux pèlerinages : La Trinité, le 29/6 et le 16/7.
      2. A Noël, veillée et messe provençale avec procession de l’agneau.
  • Chapelle Sainte-Anne.
    1. Au sud.
    2. Voir article Anne en Provence.

 

 

Célébrités liées à La Trinité


 

 

  • Blanqui (Jean-Dominique). Drap,   – Paris, . Homme politique français.
    1. Il possédait un lopin de terre à La Trinité (ou à Drap).
    2. 1792. Député des Alpes-Maritimes à la Convention.
    3. 5 Floréal an VIII – juin 1814. Nommé Sous-Préfet à Puget-Théniers.
    4. Père du socialiste Auguste Blanqui (Nice 1798 Paris 1854). Député de la Gironde.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés de La Trinité


 

 

  • Mi-Mai Mi-Juin. Fête patronale de la Trinité. Dimanche qui suit la Pentecôte, c’est-à-dire le 8ème dimanche après Pâques.
  • Printemps. Jeudi de l’Octave de la Fête Dieu. Course aux limaces. Tradition du 14e s.
  • Septembre. 7. Fête communale.

 

 

Articles liés à La Trinité à visiter


 

 

  • Cliquer sur une image-lien pour afficher l’article correspondant.

 

 

        

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , , ,
.