© BrunoH – Fotolia.com

 

 

Provence 7

Histoire de la Natation en Provence


 

 

 

 

 

  • Cet article fournit les grandes dates de la natation en Provence, dans le contexte de la natation mondiale.

 

 

Grandes dates de la Natation

 

 

  • Antiquité. Les Egyptiens et les Grecs croyaient  dans les vertus sacrées de l’eau.
  • Le premier exploit connu en natation est celui du Grec Léandre qui franchissait chaque soir l’Hellespont pour rejoindre la belle Héro. Il pratiquait une nage proche du crawl moderne.
  • 36 av. J.-C. L’empereur japonais Sigiu organise les premières courses de natation.
  • Les Romains construisent leurs « piscines » en Provence.
    1. Les légionnaires romains nagent pour s’entraîner ou pour se relaxer.
    2. Les villas romaines et les thermes qu’ils ont laissé à Aix, Arles, Gémenos, Saint-Rémy-de-Provence (Glanum)… en témoignent.
  • v. 1e s. av. J.-C. Les eaux thermales d’Aix-en-Provence (13) sont reconnues des Romains qui baptisent le site d’Aix-en-Provence en lui donnant le nom latin Aquae Sextiae Salluviorum.
  • 1er s. Le site de Glanum, à Saint-Rémy-de-Provence (13) montre des vestiges permettant de bien comprendre le fonctionnement des thermes au siècle d’Auguste.
  • 4e s. Les thermes de Constantin, à Arles (13) sont de véritables établissements sportifs de 98 m sur 45 m comportant les classiques frigidarium, tepidarium et caldarium (eaux froides, tièdes et chaudes) mais aussi deux piscines et un palestre.
  • 5e s. Quelques vestiges des thermes de Gémenos (13), aux pieds du Massif de la Sainte-Baume, ont été trouvés à Saint-Jean-de-Garguier.
  • 7e – 8e s. Charlemagne qui installe le siège de son empire dans la ville d’eau Aix-la-Chapelle, est un amateur de la natation.
  • 1603. La natation est obligatoire dans les écoles au Japon.
  • 1609. Henri IV apprend à nager à son fils, le futur Louis XIII, âgé de 8 ans dans la Seine près du Pont-Neuf. Henri IV rêve d’installer une piscine dans Paris.
  • 1718.  A l’article « baigner », le Dictionnaire de l’Académie française donne cette définition : « Ceux qui sont mordus de chiens enragés se vont baigner à la mer« .
  • Début 18e s. L’approche thérapeutique des bains de mer vient d’Angleterre. Dieppe est la première station balnéaire française.
  • 18e s. Marseille profite du nouvel attrait touristique et médical pour les bains de mer.
  • 1824. Guillaume 1er de Wurtemberg rend célèbre la plage d’Arenc à Marseille en y lançant la mode des bains de mer.
    1. A noter que le mot « Arenc » est dérivé du latin arena et désigne le sable fin.
  • 1828. 1er bassin de natation à Liverpool.
  • 1835. Le docteur Gaudet écrit que les enfants ne doivent pas séjourner plus de 2 ou 3 mn dans un bain, les femmes pouvant y demeurer 1 à 2 minutes de plus.
  • 1835. Gérard de Nerval se baigne à Marseille.
  • 1836. Lamartine est « victime » de l’engouement pour les bains de mer dans la Cité Phocéenne dans laquelle il ne trouve aucune chambre d’hôtel disponible.
  • 1837. A Londres, se disputent les premières compétitions de natation de l’ère moderne.
  • 1846. 1er championnat de natation organisé à Sydney, à l’initiative des Américains.
  • 1857. Marseille. Création des Bains Phocéens à Montredon et des Bains du Petit Pavillon sur la Corniche.
  • 1858. Le 9 février. Compétitions internationales de natation à Melbourne considérées comme le premier « Championnat du Monde ».
  • 1860. Marseille. Création des Bains Garcin sur la Corniche.
  • Fin 19e s. Le caricaturiste marseillais Honoré Daumier traite avec humour des bains de mer.
  • 1873. Création de la Société des Nageurs du Havre et de l’Arrondissement qui est la première association française de natation.
  • 1875. Marseille. Ouverture des Bains et Thermes du Roucas-Blanc qui sont réputés pour leur source chaude.
  • 1880. L’Anglais Cavill, parti vivre en Australie, y découvre une nouvelle nage en observant les indigènes des mers du sud. Ses six fils apprennent et popularisent le nouveau style que l’un d’entre eux décrit comme reptation sur l’eau (crawl en Anglais).
  • 1889. Création des championnats d’Europe à Vienne. Interrompus de 1904 à 1925, ils sont repris tous les 2 ans depuis 1926.
  • 1892. Le 14 août. Marseille. Premières  courses à la nage organisées aux Catalans par le Soleil du Midi. Plus de 200 engagés se mesurent sur trois courses entre les Grands Catalans et les pieds de la Corniche.
  • 1896. La natation est admise aux premiers JO. Athènes : 100 m (non disputé en 1900), 400 m libre (non disputé en 1900), 500 m, 1.300 m et 1.500 m.
  • 1899. 1er championnat de France de natation dans la piscine Deligny à Paris (construite en 1853 et coulée le 8 juillet 1993 à 5h 20).
  • 1900. JO. d’été disputés à Paris. 200 m libre (non disputé de 1908 à 1964) et le 200 m dos (non disputé de 1904 à 1960) font leur entrée.  Charles Devendeville médaillé d’or au 60 m nage sous l’eau.
  • 1904. Première compétition internationale de Plongeon aux JO. Saint-Louis (USA).
    1. Le 50 m libre est disputé pour la première fois (il ne sera plus inscrit aux J.O. de 1908 à 1984).
    2. Le 100 m dos devient une distance olympique (il ne sera pas disputé en 1964).
  • 1906. L’Australien Cecil Healey, invité en France à l’issue des JO. Athènes avait révélé le crawl. Un Hawaien trapu de 25 ans, Tartakover, impressionne les nageurs de la Marne.
  • 1907. 1er championnat de France de plongeon.
  • 1907. Georges Rigal est le premier français à nager en crawl en compétition.
    1. Georges Rigal remporte le championnat de France 1911. Il ne reprenait son souffle que 4 ou 5 fois au cours d’un 100 m.
  • 1908. Création de la Fédération Internationale de Natation Amateurs (F.I.N.A).
  • 1908. La brasse est reconnue comme discipline à part entière et rentre aux JO. avec le 200 m. Le relais 4 X 200 m devient également olympique.
  • 1909. Marseille. Création du Chevalier Roze Sport qui s’établit en bas du Fort Saint Jean avant d’être transféré dans la piscine du boulevard Michelet.
    1. Les sections de natation se multiplient alors dans les clubs omnisports comme l’Union Sportive Phocéenne, Pro Patria, le Sporting Victor Hugo, l’Etoile Sportive Phocéenne et le Nautic Athletic Club qui se spécialise en natation.
  • 1912. La natation féminine entre aux JO. Stockholm avec le 100 m nage libre et le relais 4 x 100 m nage libre.
  • 1912. Débuts de la Natation Synchronisée, en Australie.
  • 1920. Le 400 m nage libre dames est admis aux JO. Anvers.
  • 1920. 20 novembre. Création de la Fédération Internationale de Natation et de Sauvetage et de la Fédération Française de Natation (F.F.N.).
  • 1921. 20 avril. Marseille. Des dissidents de l’Olympique de Marseille créent le Cercle des Nageurs de Marseille.
  • 1922. 21 mai. Le Cercle des Nageurs de Marseille organise sa première réunion de Natation.
    1. Les distances sont très vaguement estimées et balisées dans la mer.
  • 1924. Les épreuves de 200 m brasse et 100 m dos s’ajoutent aux compétitions dames de JO. Paris.
  • 1926. Création du championnat d’Europe de Natation.
  • 1926. Le champion allemand Eric Rademacher lance la « brasse papillon ».
  • 1927. Création du championnat d’Europe de Plongeon.
  • 1932. Le Chevalier Roze organise les championnats de France de Natation, à Marseille.
  • 1932. Juin. Marseille. Le Cercle des Nageurs de Marseille inaugure sa première piscine.
    1. Le bassin est construit par les membres eux-mêmes.
  • 1936. Marseille. La section Natation de l’O.M. rejoint le Cercle des Nageurs de Marseille.
  • 1947. Débuts de la Natation Synchronisée en France.
  • 1948. Joseph Bernardo et Alex Jany (Cercle des Nageurs de Marseille) sont médaillés de Bronze aux J.O. de Londres 4×200 m nage libre.
  • 1952. Le Marseillais de naissance et Toulousain d’adoption Jean Boiteux remporte aux J.O. d’Helsinki médaille d’Or française aux J.O. en natation. Le provençal Alain Bernard sera son successeur chez les messieurs  à Pékin, en 2008, sur le 100 m nage libre et Laure Manaudou  chez les dames en 2004.
  • 1952. la discipline du Sauvetage quitte la Fédération Française de Natation.
  • 1956. La Fédération Internationale décide que seuls les records battus dans les piscines de 50 m de longueur (piscine dite « Olympique ») seront homologués.
  • 1956. Aux JO. Melbourne, le 200 m papillon messieurs et le 100 m papillon dames sont disputés pour la première fois dans des J.O.
  • 1960. Aux JO. Rome, se disputent pour la première fois, les relais 4×100 m 4 nages dames et messieurs.
  • 1961. France. Des Conseillers Techniques Régionaux sont nommés.
  • 1964. Les JO. Tokyo accueillent de nouvelles épreuves : 100 m brasse messieurs, 400 m 4 nages messieurs, relais 4×100 m libre messieurs et 400 m 4 nages dames.
  • 1964. Marseille. Les nageurs américains Gary Illman et Don Schollander (4 médailles d’Or aux J.O. de Tokyo) participent à la Coupe de Noël dans le Vieux Port.
  • 1964. France. Mise en place d’un Directeur Technique National (DTN).
  • 1968. JO. Mexico. Le Marseillais Alain Mosconi s’illustre en remportant le Bronze en 400 m libre. Nouvelles épreuves de natation : 100 m papillon messieurs, 200 m 4 nages messieurs, 800 m nage libre dames, 1000 m brasse dames, 200 m libre dames, 200 m dos dames, 200 m papillon dames, 200 4 nages dames.
  • 1968. Marseille. Création du Bassin Olympique du Cercle des Nageurs de Marseille.
  • 1973. Création des championnats du Monde de Natation et de Plongeon disputés tous les 4 ans.
  • 1984. Création de Martigues Sports Natation.
  • 1988. JO. Séoul. Admission du 50 m libre dames.
  • 1996. JO. Atlanta. Le relais 4×200 m dames libre dames est disputé pour la 1ère fois aux J.O.
  • 2004. JO. Athènes. Laure Manaudou médaille d’Or au 400 m libre.
  • 2008. JO. Pékin. Alain Bernard médaille d’Or au 100 m libre.
  • 2012. JO. Londres. Camille Muffat médaille d’Or sur 400 m libre. Amaury Leveaux, Fabien Gilot, Clément Lefert, Yannick Agnel, Alain Bernard, Jérémy Stravius médaille d’Or au 4 x 100 libre. Florent Manaudou médaille d’Or au 50 m libre.
  • 2013. Championnats du Monde de Barcelone. Médailles d’Or françaises :  Yannick Agnel 200 m libre, Camille Lacourt 50 m dos, Yannick AgnelFlorent ManaudouFabien Gilot – Jérémy Stravius – Amaury Leveaux – Grégory Mallet –  William Meynard 400 m libre.Camille Lacourt – Giacomo Perez-Dortona – Jérémy Stravius – Fabien Gilot 4 x 100 m 4 nages.
  • 2016. JO. Rio.
    1. 1ère médaille française, toutes disciplines confondues, remportée par le Relais 4 x 100 m nage libre composé de Mehdy Metella, Fabien Gilot, Florent Manaudou, Jérémy Stravius avec William Meynard et Clément Mignon. Médaille d’Argent. Temps de la Finale. 3 min 10 s 53.
    2. Florent Manaudou Médaille d’Argent  50 m nage libre.
    3. Mehdy Metella 6ème Finale du 100 m papillon.

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.