Hameau de l’église © Verlinden

 

 

Provence 7

Les Adrets-de l’Estérel à visiter (83)


 

 

 

 

 

 

  •  Les Adrets sont au sud-est du département du Var (83) au cœur de Massif de l’Estérel.
  • Code postal. 83600.
  • Habitants. Adréchois – Adréchoises.
  • Superficie. 22,26 km2.
  • Altitude. 60 m – 616 m.
  • Population. 2 757 habitants (2014).
  • Coordonnées et Carte. N  43° 31′ 15″  E  6° 48′ 38″. Cliquer sur le lien pour voir la carte de la commune.
  • Nom. L’adret terme issu du vieux français adrecht (adroit, endroit ou bon côté) désigne les versants d’une vallée de montagne qui sont bien exposés au midi par opposition à l’ubac du franco-provençal opacus  (obscur, sombre) qui désigne dans les Alpes les versants d’une vallée de montagne qui bénéficient de la plus courte exposition au Soleil.

 

 

 

Situation des Adrets-de-l’Estérel (83)

 

 

 

Communes limitrophes des Adrets-de-l’Estétel

 

 

Accès aux Adrets-de-l’Estérel

 

  •  L’autoroute A8 La Provençale traverse le territoire communal d’est en ouest.
  • RD 837 et RD 37 vers Montauroux, au nord-ouest.
  • RD 237 vers le DN 7 (ancienne Route Nationale 7) en direction de Mandelieu-la-Napoule, 6 km à l’est, et de Fréjus, 12 km à l’ouest.

 

Distances depuis Les Adrets

 

 

La Nature aux Adrets-de-l’Estérel

 

 

Reliefs, sols

 

  • Massif de l’Estérel.
  • Les Adrets-de-l’Estérel sont nichés sur des collines boisées.
  • Mines de spath et de fluor.
    1. Garrot.
    2. Fon-Sante.
  • Mines d’anthracite.
  • Mines de bauxite.
  • Glacières.

 

Rivières, eau

 

  •  Lac de Saint-Cassien.
    1. Au nord de la commune.
    2. Les Adrets occupent la rive sud du lac.
  • Reyran.
    1. Torrent éphémère, affluent de l’Argens.
    2. Longueur. 26,8 km.
    3. Source à Bagnols-en-Forêt.
  • Riou de l’Argentière.
    1. Au sud, à la limite de la commune de Fréjus.
    2. Rivière au fond d’un ravin avec le petit lac de Lavelan.
  • 2 sources.
    1. A proximité du sommet des Adrets.

 

Forêts, arbres

 

  • Hautes collines boisées.
  • Exploitation forestière.
  • Exploitation du liège.
    1. Voir article Chênes-Lièges
    2. Magnifiques châtaigneraies.
  • Belles pinèdes.
  • Massifs très exposés aux incendies.

 

Activités agricoles, gastronomie

 

 

Activités dans la nature

 

 

 

Histoire des Adrets de l’Estérel

 

 

Préhistoire / Antiquité

 

  •  Abris sous roche habités à la préhistoire;
    1. A proximité du sommet des Adrets.
  •  Site romain majeur.
    1. Longtemps le passage de l’Estérel a été considéré tellement dangereux par les Romains qu’ils préféraient passer au nord par la Via Domitia qui suivait le cours de la Durance.
    2. Passage de la grande route romaine Via Aurelia / Voie Aurélienne pacifiée par l’empereur Auguste.
      1. Lorsque les Gaules sont pacifiées, les Romains créent la grande route entre Rome et l’Espagne, par la Turbie, Nice-Cimiez… en passant par l’Estérel vers le grand port antique de Fréjus.
      2. La Route nommée Via Aurelia devient l’axe majeur du monde romain
      3. Présence d’une borne milliaire à côté de l’auberge des Adrets et de la RN7.

 

Du Moyen-Âge à la Révolution française

 

 

Période contemporaine

 

  • 1867. L’ancien hameau de Montauroux est érigé en commune.
  • 1891. la commune devient “Les Adrets-de-Fréjus”ce qui crée des confusions postales avec la ville de Fréjus.
  • 1954. 257 habitants.
  • 1962. Les Adrets-de-l’Estérel prennent leur nom actuel.
  • 2012. 2 788 habitants.

 

 

Village, monuments et bâtiments remarquables des Adrets-de-l’Estérel

 

 

  • Le village comporte deux parties distances d’environ 2 km.
    1. Le quartier du Planestel, le plus haut.
    2. Le quartier de l’église, en contrebas.
  • La commune est formée par plusieurs hameaux relativement éloignés les uns des autres.
    1. Le Couvent.
    2. L’Eglise.
    3. Les Manons.
    4. Les Mendigons.
    5. Les Philippons.
    6. Le Planestel.
  • Auberge des Adrets.
    1. Ancien relais de Poste entre Cannes et Fréjus.
    2. Célèbre repaire de Gaspard de Besse, bandit au grand cœur du 18e s.
    3. 1653. Reconstruction par le Sieur Laugier.
    4. Fin 19e s. Restauration.
  • Musée des Arts et Traditions de l’Estérel.

 

 

Monuments chrétiens des Adrets-de-l’Estérel

 

 

  •  Eglise paroissiale Saint-Marc.
    1. 17e s. Construction.

 

 

Artisanat aux Adrets-de-l’Estérel

 

 

  •  Artisanat forestier.
    1. Créations en liège et en bois.

 

 

Célébrités liées aux Adrets de l’Estérel

 

 

  • Baron de l’Espée.
  • Besse  (Gaspard de). Besse-sur-Issole, 9 février 1757 – Roué à Aix-en-Provence,  25 octobre 1781. « Bandit au grand cœur ».
    1. La devise de Gaspard de Besse est « Effrayez mais ne tuez jamais« .
    2. Il déclare  « Les deux fléaux de la Provence sont le Mistral et le parlement ».
    3. Gaspard de Besse opère sur un vaste territoire : massifs de la Sainte-Baume, des Maures, de l’Étoile, de l’Estérel ainsi que dans les gorges d’Ollioules.
    4. Selon la légende, le trésor personnel de Gaspard de Besse serait enfoui dans la plaine de Cuges-les-Pins.

 

 

 Films et téléfilms liés aux Adrets

 

 

  • 1935 . Gaspard de Besse. André Hugon.
  • 2007. Gaspard le bandit. Téléfilm  de Benoît Jacquot. Diffusé sur Arte.

 

 

Fêtes, manifestations, marchés des Adrets-de-l’Estérel

 

 

 

 

Mots Clés : , , , , ,
.