Chevaux Camargue. © Erni – Fotolia.com

 

 

Provence 7

Cheval Camargue


 

 

 

 

 

 

 

  • On prête au Cheval Camargue des ascendances aussi nombreuses que mythiques.
    1. Une seule quasi-certitude, la race serait antérieure à l’ère chrétienne..
  • Le Cheval Camargue vit en semi-liberté dans les marais du delta du Rhône ainsi que dans les plaines adjacentes des Bouches-du-Rhône (13) et du Gard (30).
  • Le Cheval Camargue a une forte dimension symbolique.

 

 

La race Cheval Camargue et sa morphologie

 

 

La race Cheval Camargue

 

  • Les étalons camarguais sont présentés tous les ans devant un jury.
  • Les chevaux portent une marque distincte pour chaque élevage avec chacun ses initiales, son écusson et son logo stylisé.
  • Les marques de mâles sont à l’encolure, celles des juments sur la cuisse.

 

Histoire de la race Cheval Camargue

 

  • 1964. Création de l’Association des Eleveurs de Chevaux de Race Camargue (AECRC).
  • 1966. L’AECRC est admise par l’Union Interprofessionnelle du Cheval (UNIC).
  • 1967. L’AECRC recense les élevages et donne une définition d’une « manade ».
  • 1978. Reconnaissance officielle du 1er étalon marqué au fer de l’élevage.
  • 2002. Le Cheval Camargue est classé parmi les « chevaux de sang ».
  • 2003. Trois appellations sont utilisées.
    1. Camargue. « Désigne les chevaux inscrits au studbook du cheval Camargue, nés et identifiés dans le berceau de la race, appartenant à une manade et ayant reçu la marque à feu avant le sevrage« .
    2. Camargue hors manade.  » Désigne les animaux inscrits au studbook du cheval Camargue, nés et identifiés dans le berceau de race mais n’appartenant pas à une manade« .
    3. Camargue hors berceau. « Désigne les animaux inscrits au studbook du cheval Camargue, et nés hors du berceau de race« 
  • 2005. La revue Cheval Pratique classe le Cheval Camargue parmi les 23 plus belles races chevalines au Monde.

 

Le studbook du Camargue comprend

 

  • La liste des étalons et des juments approuvés pour produire dans la race.
  • La liste des poulains inscrits à la naissance.
  • Le répertoire des chevaux inscrits à titre initial.
  • La liste des naisseurs de chevaux camarguais.

 

Morphologie du Cheval Camargue

 

  • Le Cheval Camargue est un cheval de selle de petite taille.
  • Taille. 1,35 m à 1,50 m.
  • Poids. 300 à 500 kg.
  • Robe. On le dit blanc mais sa robe est gris clair et cela est fondamental pour l’inscription au studbook.
  • Robe du poulain. Le Cheval Camargue naît avec une couleur foncée, baie ou rouanne, il éclaircit pour prendre sa couleur gris clair vers 5-6 ans.
  • Ventre. légèrement rebondi.
  • Tête. Plutôt lourde et carrée.
  • Oreilles. Petites et écartées.
  • Regard. Expressif et vif avec des yeux à fleur de tête en raison de la faible en raison de ses arcades sourcilières peu saillantes.
  • Pieds. Larges et solides. Ils ont rarement besoin d’être ferrés.

 

 

Elevage et utilisation du Cheval Camargue

 

 

  • Le Cheval Camargue est agile, robuste, endurant ce qui lui permet d’exercer des activités nombreuses, variées et spécifiques.

 

Travail du bétail

 

  • La première fonction du Cheval Camargue est celle de monture de travail du bétail.
  • Ses qualités de vivacité et de maniabilité en font le compagnon idéal des gardians et des manadiers.

 

Activités agricoles et dépiquage

 

  • Le Cheval Camargue a longtemps servi à dépiquer le grain, un travail particulièrement pénible pour lequel il a été remplacé par des machines agricoles.

 

Gestion des zones marécageuses

 

  • Les qualités du Cheval Camargue en font un acteur de la gestion des zones marécageuses.
  • En Camargue, le Cheval Camargue est un acteur de l’écosystème.
  • On le trouve en dehors de la Camargue et jusqu’en Bretagne.

 

Fêtes et traditions du Cheval Camargue

 

  • Le Cheval Camargue est associé aux grandes fêtes traditionnelles de la Camargue et des environs.
    1. Jeux équestres.
    2. Courses camarguaises avec lâchage de taureaux.
    3. Fêtes, défilés et festivals.
    4. Pèlerinage des Gitans.
    5. Avec le Taureau Camarguais, le Cheval Camargue est l’acteur principal des manifestations dans les arènes.

 

Tourisme équestre

 

  • Avec les développement du tourisme et de la randonnée équestres, le Cheval Camargue démontre toutes ses qualités de résistance et de maniabilité.
  • Des promenades et des randonnées sont proposées.
  • Ces activités font l’objet d’une concertation étroite entre les acteurs de la filière.

 

 Saut d’obstacles, dressage

 

 

Histoire du Cheval Camargue

 

 

  • Le Cheval Camargue est considéré comme l’une des plus anciennes races du Monde.

 

 

Des origines disputées

 

  •  On l’a dit, probablement à tord, « cheval de Solutré », « cheval mongol », « cheval des invasions arabes du 8e s. »…
  • On le dit indigène des marais de Camargue.
  • Une origine africaine est possible.
  • Une origine celte est probable.

 

Histoire plus précise du cheval Camargue

 

  • Un récit local non vérifié parle de marins phéniciens explorant le delta du Rhône et y mentionnant des chevaux.
  • Un récit légendaire rapproche l’arrivée des chevaux Camargue aux Phocéens de Marseille.
  • 52 – 51  av. J.-C. Jules César (Commentaires sur la Guerre des Gaules) évoque la qualité de chevaux gaulois « petits et laids »…
  • 1er s. av. J.-C. Horace (- 65  -68) évoque des chevaux gaulois. »Deux milles chevaux gaulois se détachèrent de l’armée d’Antoine et se rangèrent sous les enseignes d’Auguste« .
    1. Certains y voient des chevaux Camargue…
    2. Horace mentionne aussi de « chevaux blancs » en Afrique.
  • 1er s. Apulée (125-180) mentionne des chevaux gaulois « …ses autres chevaux gaulois d’une race si estimée et vendus si chers.. ».
  • 339. Dans sa correspondance avec le préfet de Rome, Bassus parle de chevaux fins et racés dans le delta du Rhône. lui-même aurait possédé d’importants haras à Arles.
  •  350. Dans des chroniques romaines, des consuls de Gaule décrivent avec une bonne précision des chevaux rencontrés sur les bords du Rhône et qui remontent de la mer Méditerranée vers Arles.
  • 4es ou 5e s. Il est fait mention de légions romaines utilisant des chevaux  (probablement de Camargue) comme chevaux de bât, puis comme cheval de guerre.
  • 12e s. Les habitants d’Arles vendent 300 chevaux au comte de Provence, Raimond Bérenger.
  • 13 e s. Mention d’un travail de « gardians » dans le Pays d’Arles.
  • 1512. Fondation de la Confrérie des Gardians.
  • 1551. L’évêque de Senez (04), Quiquéran de Beaujeu, décrit une ferrade dans un livre intitulé Les Fleurs de la Camargue.
  • 1571. Les gardians et le marquage des animaux sont décrits par Lantelme de Romieu.
  • 17e s. Louis XIII (1601-1643) échoue dans sa tentative de transformer les chevaux de Camargue en montures de guerre.
  • 1665. A son tour, Colbert échoue en voulant croiser les chevaux de Camargue avec des étalons d’origine africaine afin de servir la cavalerie française.
  • 1690. Première mention de la selle gardiane.
  • Fin 17e s. Le calviniste Jean Laporte crée une cavalerie avec 200 chevaux de Camargue qu’il emploie dans les Cévennes.
  • 1729. Premiers dépôts d’étalons en Camargue.
  • 1734 et 1739. Echecs de créations de haras.
  • 1738. Le dépôt du territoire d’Arles compte 32 étalons dont 24 de race Camargue.
  • 1752. Des essais sont conduits sur la race Camargue à l’initiative du marquis de Voyer d’Argenson, directeur général des haras et Gouverneur du château de Vincennes sous Louis XV.
  • 1765. La ville d’Arles reçoit d’importants financements afin de poursuivre les recherches sur les chevaux de Camargue.
  • 1793-94. Les chevaux de Camargue, comme tous les chevaux de France, sont réquisitionnés pour les guerres révolutionnaires.
  • 1806. Napoléon 1er réorganise les haras de Provence dans lesquels il fait introduire des « améliorateurs » de plusieurs origines.
  • 1807. Nouvelle réquisition massive pour conduire les opérations militaires désastreuses de l’Empire. On craint alors une disparition de la race.
    1. Les inondations de 1789, 1791… ont été fatales à de nombreux animaux.
    2. Du fait des réquisitions multiples, les paysans laissent la race dégénérer…
  • 1837. Une « manade modèle » est créée par l’administration des haras, sous le règne de Louis Philippe.
  • 1847. On estime à 1.900 le nombre de chevaux de Camargue (Source M. Lacroix).
  • 1850-1905. Le nombre de manades se réduit de moitié pour atteindre 15.
  • Première moitié du 20° e s. La race manque de disparaître.
    1. De grands travaux font reculer le territoire des chevaux.
    2. Des chevaux de trait bretons et du Maine sont importés pour les travaux agricoles.
    3. La mécanisation réduit le rôle des chevaux agricoles.
  • 1909. 16 septembre. La création de la Nacioun gardiano par le Folco de Baroncelli-Javon vise à protéger les traditions et à sauver la race chevaline.
  • 1953. Le film Crin Blanc a un effet considérable sur l’opinion publique.
  • 1978. Le Parc Naturel Régional de Camargue est créé.

 

 

Le Cheval Camargue symbole culturel

 

 

Le Cheval Camargue participe des légendes, du mythe et du symbole

 

  • « Né de l’écume de la mer« , « cheval blanc de la mer« …
  • « Centaure des marécages« 
  • « Fait de Mistral, de Sel et de Courage« 

 

Représentations du cheval Camargue dans la littérature

 

  • Très nombreux livres (romans, fictions, livres pour enfants, poèmes…) à commencer par ceux de Frédéric Mistral.
    1. 1859. Mireille de Frédéric Mistral.
    2. 1985. A cheval en Camargue.
    3. Les Camarguais.
    4. L’avant-dernier des Camarguais

 

Représentations visuelles du cheval Camargue

 

  • Peinture.
  • Photographies.
    1. Photos de manadier Aubanel, petit-fis du marquis de Baroncelli.
    2. Photos de Hans Silvester.
  • Publicités.
    1. Publicités touristiques.
    2. Publicités pour des cosmétiques, de la mode…
  • Cinéma.
    1. 1951/53. Crin Blanc.
    2. 1960. Le songe des chevaux sauvages.
    3. 1970. Heureux qui comme Ulysse. Avec Fernandel dans son dernier rôle…
    4. 1975. Caprice, cheval de Camargue

 

 

Le Cheval Camargue aujourd’hui

 

 

  • L’Annuaire du Cheval 2014 fournit des informations précises :
    1. 367 élevages de cheval Camargue. Total France 38.200 élevages. Total France (races selles) 13.949 élevages.
    2. 168 étalons en activité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Clés : , , ,
.